Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Lun. 20 Mars 2017 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Sports Magazine)

Basket-Ball National : Résultats, Classements et Réactions !

Avec Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs lot-et-garonnais.

National 3M, match Castelnau Médoc / Horsarrieu ... [la suite...]
écouter

Avec Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs lot-et-garonnais.

National 3M, match Castelnau Médoc / Horsarrieu (89-86). Reportage de Frédéric Bellette avec les réactions de Jérémy VINUALES et Alexis RAT, joueurs de Castelnau.

Et Handball, Play down National 1M : match BRUGES / CRETEIL (26-21), reportage de Bernard Soulié avec la réaction de Mathieu REYNAUD, gardien de but de Bruges.

 

Bordeaux / Montpellier (5-1) : Toutes les réactions !

Les Girondins ont pris leur revanche sur une formation qui les avait battus au match aller (0-4). Bordeaux a été efficace (en photo, ... [la suite...]
écouter

Les Girondins ont pris leur revanche sur une formation qui les avait battus au match aller (0-4). Bordeaux a été efficace (en photo, Diego Rolan ouvre le score après avoir contourné le gardien héraultais Laurent Pionnier, impuissant), meilleur dans le jeu et très réaliste. Au micro d'Anthony Ricarte, écoutez toutes les réactions d'après-match de Jocelyn GOURVENNEC, coach, Jérémy TOULALAN, milieu de terrain, Cédric CARRASSO, gardien de but, Youssouf SABALY, défenseur latéral, François KAMANO, attaquant du FCGB, Ellyes SKHIRI, milieu de terrain, Jean-Louis GASSET, entraîneur du MHSC.
Lun. 20 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Bayonne / UBB (24-20) : Toutes les réactions !

L'UBB voulait enchaîner par une nouvelle victoire dans ce derby aquitain, mais n'a pas retenu les leçons du passé et ... [la suite...]
écouter

L'UBB voulait enchaîner par une nouvelle victoire dans ce derby aquitain, mais n'a pas retenu les leçons du passé et n'a pas existé en 1ère période (en photo, Raphaël Lagarde échappe à Hugh Chalmers). Réveil trop tardif en 2eme mi-temps pour un seul point de bonus défensif. Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie et à son micro, toutes les réactions  d'après-match : Nans DUCUING, Jefferson POIROT et Jacques BRUNEL côté unioniste, Dewald SENEKAL, Félix LE BOURHIS et Martin BUSTOS-MOYANO côté bayonnais.
Lun. 20 Mars 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Résultats, classements et analyses !

Régional 1, match Cestas / Libourne (0-2), reportage de Bernard Soulié avec les réactions de Laurent DAURIAC ... [la suite...]
écouter

Régional 1, match Cestas / Libourne (0-2), reportage de Bernard Soulié avec les réactions de Laurent DAURIAC l'entraîneur de Libourne et Laurent ABRIBAT l'entraîneur de Cestas.

Avec Erick Dauzon, commentaires des résultats des clubs du Lot-et-Garonne.

Régional 3, match Audenge / Bassin d'Arcachon (1-2), reportage de Philippe Osuna avec les réactions de Stéphane BRAQUET l'entraîneur du Bassin Arcachon (FCBA), Franck ROLLAND l'attaquant du FCBA, Joel ARAKE le capitaine et buteur, Eric MURVILLE l'entraîneur de l'ES Audenge.

Foot Entreprise: quart de finale de la Coupe Nationale, CHR TALENCE / SECUCAF BORDEAUX 2-4. Reportage de Philippe Osuna avec les réactions de Didier BUISINE, président de la SecuCaf, Joel GOURGUES l'entraîneur de la SecuCaf. et Laurent FONTAN, entraîneur du CHR Talence.

Bordeaux / Montpellier (5-1) : La plus large de la saison, en l'honneur du Président Triaud...

On l'attendait depuis le début de la saison, même si le succès face à Guingamp (3-0) le 19 février avait ... [la suite...]
écouter

On l'attendait depuis le début de la saison, même si le succès face à Guingamp (3-0) le 19 février avait déjà fait beaucoup de bien au goal-average bordelais, jusque là famélique. Mais en balayant Montpellier (5-1) et en offrant un magnifique feu d'artifice à leur ex-président Jean-Louis Triaud que les Ultras  avaient aussi tenu à honorer, les Girondins ont glané ce samedi leur plus nette victoire du présent exercice et infligé aux Héraultais une nouvelle fessée qui s'ajoute à celles déjà reçues chez les ténors du championnat (Lyon 5-1 en championnat puis 5-0 en Coupe de France, Monaco 6-2, Marseille 5-1) pour une formation à la défense vieillissante, qui a multiplié les bourdes face à des Marine et Blanc qui n'en demandaient pas tant. Comme le football n'en est pas à un paradoxe près, les hommes de Gourvennec ont aussi pris leur revanche sur un match aller à la Mosson qui avait tourné au cauchemar pour eux (4-0), point d'orgue d'un mois de décembre anémique (1 point pris en championnat et aucun but marqué), en revenant à la hauteur de Marseille, tenu en échec à Lille (0-0) et en restaurant un goal-average désormais tout proche de celui des Phocéens. Sans chercher à faire la fine bouche, force est pourtant de constater que ce succès reste flatteur par son ampleur et n'est pas nécessairement le reflet d'une maîtrise complète des Girondins sur cette rencontre, surtout en début de match, puis pendant les 30 premières minutes de la seconde période. Comme les Montpelliérains à l'aller, qui avaient marqué quasiment sur chaque frappe cadrée en ayant le ballon moins que leurs adversaires, les Girondins ont connu une insolente réussite tout en laissant le monopole du ballon aux Héraultais (60% de possession). Mais le cas de figure inverse (possession de balle bordelaise en pure perte) s'est déjà produit tant de fois au cours des saisons passées qu'on se gardera bien de faire la fine bouche.., Comme au match aller sur les deux premiers buts héraultais où elles avaient été flagrantes, les erreurs individuelles de marquage auront précipité la chute des visiteurs. Comme au match aller, ces derniers ont fini en infériorité numérique, et se sont finalement effondrés. A La Mosson, Jérémy Menez, sur propos déplacés, avait dû quitter ses coéquipiers dès la 38e minute. Au retour à Bordeaux, c'est Daniel Congré, obligé de rattraper une grosse bévue de Mukiele dont la passe venait d'être interceptée par Ounas qui filait au but, qui s'est sacrifié en séchant le Girondin et en écopant d'un rouge logique (81e). Mais la maison montpélliéraine, à ce moment de la partie, avait déjà rendu les armes depuis longtemps, puisqu'elle s'était pliée comme un cartable en première période en encaissant 3 buts en  7 minutes. Comme les Girondins à l'aller, qui avaient hérité de deux grosses occasions avant l'ouverture du score, le MHSC se créa à son tour de deux belles occasions consécutives, quand Boudebouz trouva Carrasso sur sa frappe placée au ras du montant, (17e), puis quand Mounié, sur le corner qui s'ensuivit, ne cadra pas sa tête, de peu...Grave erreur car sur une action limpide à une passe, Rolan sut trouver l'ouverture, lui, sur un long ballon vers l'avant de Contento, que l'Uruguyen récupérait en mystifiant Hilton et Pionnier réunis par un contrôle orienté, avant de glisser le cuir dans le but vide avec beaucoup de sang-froid (1-0, 25e). Le MHSC répliquait mais sur un centre de Roussillon, Ikoné seul à 15 mètres frappait au-dessus (27e). Un nouveau gâchis sanctionné par une nouvelle toile de la défense héraultaise, en l'occurrence de Sessegnon qui perdait le ballon à 30 mètres de son but, Malcom offrant un caviar à Sankharé pour son premier but sous le maillot girondin, presque à bout portant (2-0, 29e). KO debout, le MHSC subissait ensuite les foudres de l'ineffable M.Varela, toujours égal à lui-même, qui sanctionnait Hilton d'une main dans la surface (en fait, un coude plutôt, qui n'avait rien de volontaire, sur un tacle régulier sur Kamano), ce qui permettait à Vada, en transformant le penalty d'un contrepied limpide (3-0, 31e), de signer son 4e but de la saison. Dès la reprise, le perspicace M.Varela, pourtant dos à l'action, décelait un mouvement de l'épaule de Sankharé qui, à la lutte avec Boudebouz, contrôlait le ballon avec le haut du bras. Le penalty, guère plus flagrant que le précédent, était transformé par Boudebouz d'un contrepied imparable (3-1, 47e), qui signait son 10e but de la saison. Les Girondins connaissaient alors un passage difficile, en reculant trop et en laissant l'initiative à leurs hôtes, à l'exception d'un coup-franc de Malcom dans le petit filet de Pionnier (54e). Il fallait toute la vigilance de Pallois pour sortir in extremis de la tête un ballon brûlant à Mounié qui attendait l'offrande, sur un centre de Roussillon (61e), lequel frappait ensuite au ras de la transversale (69e). Malgré un important et inhabituel déchet technique, les Girondins se mettaient définitivement à l'abri quand Plasil, tout juste entré en jeu, lançait Sabaly sur le flanc droit qui s'offrait sa 4e passe décisive par un centre en retrait d'école, repris posément de l'intérieur du pied par Diego Rolan dans le soupirail de Pionnier (77e), l'uruguayen  signant là son 8e but et égalant son total de la saison passée en championnat. Mais le festival girondin n'était pas terminé, face à des Montpelliérains que l'expulsion de Congré plongea encore plus dans le désarroi.  Un rush d'Ounas sur le côté gauche, ponctué d'un centre fort devant le but, permettait à Malcom de participer à la fête lui aussi, d'une reprise du droit à bout portant  au second poteau (89e). 7 tirs cadrés, 5 buts, Bordeaux n'avait jamais connu un tel ratio cette saison. Et continue de marquer à chaque match, ce qui reste de bon augure avant le périlleux déplacement à Nice du 2 avril. L'Europe est toujours d'actualité. Au micro d'Anthony Ricarte qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique, écoutez la réaction du coach du FCGB Jocelyn GOURVENNEC et de son homologue du Montpellier HSC Jean-Louis GASSET. D'autres réactions bordelaises et montpelliéraines à écouter ce lundi 20 Mars 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Dim. 19 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

BAYONNE / UBB (24-20) : L'Aviron en voulait beaucoup plus...et c'est l'UBB qui a ramé

Après Paris, Bayonne...L'Union, qui voyage décidément bien mal désormais (5e revers de suite en ... [la suite...]
écouter

Après Paris, Bayonne...L'Union, qui voyage décidément bien mal désormais (5e revers de suite en déplacement) a encore connu une inquiétante sortie de route ce samedi au stade Jean Dauger face à un Aviron remonté comme une pendule et bien décidé à jouer à fond sa petite chance de maintien, après deux mois de disette (4 matches sans victoire). Pris à la gorge d'entrée, les Girondins n'ont pour ainsi dire pas existé lors du premier acte, n'entrant dans les 22m bayonnais qu'en deux occasions, dont la première au bout de...onze minutes de jeu. Chahutés sur les ballons portés et en touche, en perdant beaucoup aussi et se mettant trop souvent à la faute (6-0, 15e), les Unionistes ont fini par céder comme un fromage basque à pâte (trop) molle quand Jean Monribot le capitaine bayonnais qui faisait son retour, s'est infiltré dans le coeur des 22 mètres bordelais, sur une action initiée par Le Bourhis et Saubusse après...une touche girondine à la médiane trop longue récupérée comme un voleur par le talonneur Leiataua derrière l'alignement. 5 défenseurs girondins enrhumés et 25 mètres plus loin, l'ex-agenais s'effondrait sous les perches (13-0, 18e). Après le carton jaune logiquement infligé aux deux capitaines Monribot et Madaule (21e) pour une chanson de gestes inachevée finalement conclue par une belle réaction des deux hommes avec une tape amicale, l'Union cédait encore quand un coup de pied à suivre de Félix Le Bourhis profitait à Lovobalavu lancé comme un obus, le rebond dans l'en-but étant favorable au fidjien, bien plus promt que Ducuing pour aplatir (18-3, 26e). Et encore l'addition à la pause n'était -elle pas trop salée, tant les Bayonnais avaient été près du bonus offensif, d'abord par un essai en coin de Bustos Moyano refusé à la vidéo par M.Sylvestre (6e), puis par de multiples percussions repoussées à un mètre de la ligne par des bordelais aux abois, et par une percée en solo de Lagarde qui tapait à suivre pour lui-même avant que Lesgourgues, depuis son en-but, ne sauve les meubles en dégageant en touche (31e). En seconde période, Bayonne, qui en voulait manifestement plus que les Girondins, campait dans la moitié de terrain bordelaise, mais Olé Avéi, après plusieurs temps de jeu et pick and go à 5 mètres de la ligne bayonnaise, s'échappait au ras de la mêlée et marquait de près (21-13, 54e). Relancée au score, mais pas franchement sur le plan psychologique, l'UBB continuait de subir la pression bayonnaise, moins intense que lors du premier acte, et de faire des fautes stupides (24-13, 77e), Bustos-Moyano se régalant dans le rôle de l'artificier, mais après la sirène, les hommes d'Ibanez arrachaient un point de bonus défensif au goût bien amer quand Ian Madigan s'extirpait au milieu de deux bayonnais pour marquer un second essai en moyenne position, qu'il transformait lui-même (24-20). Un score un peu trompeur, car dans l'envie, l'Union n'en a pas fait suffisamment pour espérer décrocher en terre basque le succès qui l'aurait relancée dans la course au Top 6 et permis, par exemple, de revenir sur Pau, qui a explosé en vol à Clermont (65-13). Reste - peut-être - la 7e place à arracher, qualificative pour la Coupe d'Europe. Mais la fin de saison risque d'être longue. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Jean Dauger à Bayonne, écoutez les réactions de Nans DUCUING (photo), arrière de l'UBB, et Dewald SENEKAL, entraîneur des avants de l'Aviron Bayonnais. D'autres réactions bordelo-béglaises et bayonnaises à écouter ce lundi 20 Mars 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 18 Mars 2017 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Money Time)

Basket-Ball Régional, Ligue d'Aquitaine : Money Time du mois de mars 2017

Ecoutez le magazine mensuel de basket-ball "Money Time" du mercredi 15 mars 2017 à 19 heures, présenté et ... [la suite...]
écouter

Ecoutez le magazine mensuel de basket-ball "Money Time" du mercredi 15 mars 2017 à 19 heures, présenté et animé par Erick Dauzon, et rediffusé le dimanche 19 Mars à 19h.

Avant BORDEAUX / MONTPELLIER (30e journée) : Ne plus raser gratis à la maison...

Les Girondins n'ont certes pas démérité sur leurs deux dernières sorties face à Lyon (1-1) puis à ... [la suite...]
écouter

Les Girondins n'ont certes pas démérité sur leurs deux dernières sorties face à Lyon (1-1) puis à Monaco (2-1). Mais ils n'ont pris qu'un point sur six possibles, et à ce stade de la saison, ce n'est pas le ratio d'un candidat dans la course à l'Europa League. Bien jouer ne suffira donc pas ce samedi au Matmut (match à vivre en direct intégral sur nos ondes, juste après la rencontre de Top 14 Bayonne / UBB), il faudra aussi gagner face à une équipe montpelliéraine capable du meilleur comme du pire, comme de terrasser le PSG (3-0) debut décembre puis de se faire battre à domicile par Nantes (2-3) dernièrement. Capable aussi de balayer nos Girondins au match aller le 17 décembre (4-0) pour ce qui fut la pire sortie des Marine et Blanc cette saison...et la plus nette victoire des Héraultais. Les Bordelais n'ont pas oublié ce non-match, marqué aussi par l'expulsion de Menez, et ont bien l'intention de laver cette humiliation, certes, mais surtout, de ne plus lâcher un seul point à domicile, après un trop large gâchis jusqu'ici (22 points, soit autant que le total de points inscrits par l'actuelle lanterne rouge Lorient). La course à l'Europe passe par cet impératif et ils le savent. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Nicolas PALLOIS (photo), le défenseur central du FCGB, et Jocelyn GOURVENNEC, le coach du FCGB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens, et aussi d'autres réactions girondines et des réactions montpelliéraines d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis ce vendredi 17 Mars dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, et samedi 18 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h30. Coup d'envoi : 20h, commentaires d'Anthony Ricarte et Michel le Blayo.
Ven. 17 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Bayonne / UBB (21e journée) : Une question d'honneur...et peut-être un peu plus

L'UBB va disputer ce samedi 18 Mars à Jean Dauger (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) son unique derby ... [la suite...]
écouter

L'UBB va disputer ce samedi 18 Mars à Jean Dauger (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) son unique derby aquitain de la saison, face à un Aviron Bayonnais qui vient d'exploser en vol à Toulon (82-14) avec 12 essais encaissés et qui semblait fixé sur son sort depuis longtemps. Sauf que la fusion probable entre les deux clubs franciliens du Racing et du Stade Français, dans une semaine pour le moins chaotique et peu reluisante pour la Palnète Ovale, a complètement changé la donne, ramenant l'AB à 5 longueurs d'un possible maintien, en cas de victoire ce samedi. N'allez pas croire de toute façon que les Basques allaient tendre l'autre joue sur leur pelouse, dans un match qu'ils ne lâcheront pour rien au monde, quand bien même il n'aurait plus été question que d'honneur. On sait désormais qu'il existera une motivation d'un autre ordre. L'Union, qui vient de vivre une semaine importante elle aussi, avec le retour de la victoire contre Grenoble (enfin !), puis l'annonce du départ de son manager Raphaël Ibanez à la fin de la présente saison, se doit de relever ce défi face aux hommes de Vincent Etcheto, qui connaît la maison bordelaise comme le fond de sa poche. Une victoire en terre basque, et un mince espoir de qualification pour le Top 6 pourrait à nouveau apparaître, à condition d'aligner une série positive, même si Toulon, l'actuel 6eme, paraît encore loin devant (6 points d'avance, quelle que soit la configuration de cette fin de saison pas comme les autres). Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Jean-Baptiste POUX, responsable de l'entraînement de la mêlée, Jean-Baptiste DUBIE, trois quarts centre de l'UBB, et Jacques BRUNEL (photo), entraîneur des avants. Pour écouter l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions unionistes et bayonnaises, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis ce vendredi 17 Mars dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, et Samedi 18 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h20. Coup d'envoi : 18h30. Commentaires de Christophe Monzie. 

Le groupe élargi (27 joueurs) retenu pour Bayonne : AVANTS : Ole AVEI, Jefferson POIROT, Steven KITSHOFF, Marc CLERC, Gauthier BRUTE DE RÉMUR, Sébastien TAOFIFENUA, Jean-Baptiste POUX, Berend BOTHA, Luke JONES, Cyril CAZEAUX, Jandre MARAIS, Louis-Benoît MADAULE, Luke BRAID, Hugh CHALMERS, Joseph EDWARDS, Marco TAULEIGNE.

ARRIERES : Yann LESGOURGUES, Gauthier DOUBRERE, Ian MADIGAN, Simon HICKEY, Adam ASHLEY-COOPER, Jean-Baptiste DUBIÉ, Julien REY, Romain LONCA, Jayden SPENCE, Nans DUCUING, Jean-Marcellin BUTTIN.
Lun. 13 Mars 2017 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Sports Magazine)

Basket-Ball National : Résultats, Classements et Réactions !

Avec Erick Dauzon, analyse des performances réalisées par les clubs du Lot-et-Garonne.

Nationale 3F : AVENIR GRANDFONDS ... [la suite...]
écouter

Avec Erick Dauzon, analyse des performances réalisées par les clubs du Lot-et-Garonne.

Nationale 3F : AVENIR GRANDFONDS SPORTIF / LES HERBIERS VENDEE (82-61), réaction de Laurent POUCHOU, coach de l'Avenir Grandfonds Sportif.
Lun. 13 Mars 2017 : ATHLéTISME (Sports Magazine)

Athlétisme : 39e édition du Marmande / Meilhan

Compte-rendu de la 39e édition de la Course pédestre MARMANDE/MEILHAN avec Régine POVEDA, députée Maire de ... [la suite...]
écouter

Compte-rendu de la 39e édition de la Course pédestre MARMANDE/MEILHAN avec Régine POVEDA, députée Maire de Meilhan-sur-Garonne (47)..
Lun. 13 Mars 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Résultats, classements et analyses !

CFA2 : Cozes / STADE BORDELAIS (0-3), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade Bordelais.

En fil rouge, ... [la suite...]
écouter

CFA2 : Cozes / STADE BORDELAIS (0-3), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade Bordelais.

En fil rouge, les résultats des tirages au sort des différentes Coupes d'Aquitaine (1/4 de finale) avec notre envoyé spécial à Sainte-Eulalie, Christophe Demonchy.

Avec Erick Dauzon, analyse de la défaite du FC MARMANDE 47 à domicile face à Bressuire (0-1).

Régional 2: OLORON / BLANQUEFORT (0-2), réaction de Jean-François RAOUL l'entraîneur de l'ES Blanquefort.
Lun. 13 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

UBB / GRENOBLE (46-14) : Toutes les réactions !

UBB / Grenoble (46-14). L'UBB remporte haut la main cette rencontre avec le bonus offensif (6 essais à 1) qui permet aux hommes ... [la suite...]
écouter

UBB / Grenoble (46-14). L'UBB remporte haut la main cette rencontre avec le bonus offensif (6 essais à 1) qui permet aux hommes d'Ibanez de mieux appréhender l'avenir proche. Au micro de Julien Dourthe, écoutez toutes les réactions d'après-match !
Lun. 13 Mars 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

MONACO / BORDEAUX (2-1) : Toutes les réactions !

Monaco / FCGB (2-1).C'était la première rencontre pour Stéphane Martin, le nouveau président des Girondins de ... [la suite...]
écouter

Monaco / FCGB (2-1).C'était la première rencontre pour Stéphane Martin, le nouveau président des Girondins de Bordeaux. Les Bordelais ont manqué parfois de maîtrise et ont mal géré les bonnes situations qu'ils se sont procurées et s'inclinent face au talentueux leader monégasque (en photo, François Kamano aux prises avec Bernardo Silva). Au micro de Christophe Monzie, écoutez l'ananlyse de cette rencontre et les réactions de Jocelyn GOURVENNEC, Cédric CARRASSO, Younousse SANKHARE, et du président Stéphane MARTIN côté bordelais, Leonardo JARDIM, Nabil DIRAR et Bernardo SILVA côté monégasque.
Dim. 12 Mars 2017 : RUGBY - Pro D2 (Sports Magazine)

SUA / DAX (28-23) : Toutes les réactions !

SUALG / Dax (28-23). Le SU Agen avec ce succès a assuré l'essentiel et laisse aux Dacquois le point de bonus défensif, ... [la suite...]
écouter

SUALG / Dax (28-23). Le SU Agen avec ce succès a assuré l'essentiel et laisse aux Dacquois le point de bonus défensif, même si les Suavistes ont parfois fait preuve de suffisance, alors que le bonus offensif leur tendait les bras en deux occasions. Ce n'est pas la première fois que ce gaspillage se produit cette saison à Armandie et le public le leur a fait savoir. Puissent ces points perdus ne pas leur manquer au moment du décompte final....Le SUA, redevenu second, affrontera le leader Oyonnax le jeudi 23 mars à Armandie pour le compte de la 25e journée de championnat. Et là, il ne faudra à aucun moment céder à la facilité...Au micro de Francis Dal Zovo, écoutez toutes les réactions d'après-match !

MONACO / BORDEAUX (2-1) : Solidaires, les Girondins y ont cru longtemps...

Entre leur débâcle du match aller le 10 décembre dernier (0-4) et leur sortie encourageante en Principauté de ce samedi ... [la suite...]
écouter

Entre leur débâcle du match aller le 10 décembre dernier (0-4) et leur sortie encourageante en Principauté de ce samedi printanier, il n'y a pas grand chose de comparable pour les Girondins...si ce n'est qu'à la fin, c'est tout de même Monaco qui gagne, encore et toujours. Et de 13 victoires à domicile pour l'ASM, meilleure équipe à la maison, même quand elle semble jouer sur un faux rythme ou quelque peu gênée aux entournures pendant plus d'une heure. Et 52e match consécutif à Louis II où l'ASM marque au moins un but, ce qui n'était plus arrivé depuis le début des années 60... Au final cette saison, les Marine et Blanc n'auront donc pris aucun point sur 12 possibles sur les matches les ayant opposés au deux premiers du championnat. Et 11 buts encaissés (5 contre le PSG, 6 contre l'ASM) pour...un seul de rendu, grâce à une joli boulelte de Subasic, qui a d'ailleurs intérêt à ne pas la refaire ce mercredi en Champion's League (après déjà celle du match aller à City) sous peine de conduire pour de bon ses partenaires à l'élimination. Pourtant, l'équipe de Gourvennec semble bel et bien sur la bonne voie, même si elle a concédé en Principauté sa première défaite depuis le 2 août 2003 (2-0, deux buts de Nonda ce soir-là). En fait, malgré ce mauvais bilan face aux ténors (qui tranche avec leurs habitudes des années précédentes), ce ne sont pas ces 12 points qui manquent aujourd'hui aux Girondins pour reprendre la 5e place à un OM qui compte donc toujours 2 points d'avance sur eux, mais bel et bien tous les autres qu'ils n'auraient jamais dû perdre à domicile, contre Nancy, Rennes, Caen, Angers et consort...La copie rendue par les Marine et Blanc a failli suffire pour arracher un 0-0 qui n'eut pas été immérité, et contrarier les plans d'une équipe azuréenne qui pensait déjà à son rendez-vous européen, le onze de départ l'a prouvé puisque ni Falcao, ni Bakayoko ne débutaient la rencontre. Mais l'équipe alignée par Jardim avait tout de même très fière allure alors que Gourvennec alignait un 4-3-3 ambitieux avec Malcom, Laborde et Kamano aux avant-postes. A la pause, les hommes du nouveau président Stéphane Martin auraient même pu mener sans qu'on crie au hold-up si Laborde, à la réception d'un corner de Vada, avait cadré sa tête décroisée au premier poteau, juste avant la pause (43e) ou si Plasil avait pu mieux assurer sa frappe de 18 mètres, juste au dessus, à la conclusion d'une très belle action collective (30e). Monaco n'avait en fait été dangereux qu'en deux occasions, sur un ballon mal renvoyé dans l'axe et repris trop faiblement par Jemerson (40e), puis dans la minute suivante, sur une frappe flottante de 25 mètres de Lemar que Carrasso repoussait des deux poings (41e). Mbappé en avait aussi rajouté en se laissant tomber dans la surface, à la manière de Suarez le Barcelonais, à la lutte avec Sankharé (26e). Mais dès la reprise, Monaco montait le curseur et donnait tout de suite le ton avec une reprise manquée de peu au premier poteau de Germain, qui avait devancé Kewczuk sur un centre tendu de Sidibé (47e). Sans pousser les Girondins dans leurs derniers retranchements, les monégasques réglaient la mire et se faisaient de plus en plus dangereux, avec une tête de Mbappé sauvée sur la ligne par Gajic sur un corner de Lemar (59e). Et le jeune prodige monégasque finissait par débloquer la situation sur un corner qu'avait concédé par Pallois après un centre de Mendy, mal dégagé par la défense après une remise de la tête de Falcao qui venait d'entrer en jeu. Mbappé, oublié au marquage à 15 mètres par Laborde, ouvrait son pied droit et ne laissait aucune chance à Carrasso, masqué par une forêt de défenseurs (1-0, 67e). Sur une passe en retrait de la droite de Silva, Moutinho, sans contrôle et du droit à l'entrée de la surface, envoyait une splendide feuille morte dans la lucarne du but bordelais, imparable (2-0, 74e). En 6 minutes, et sans sortir un match de derrière les fagots, Monaco venait de se mettre à l'abri. Mais les Girondins insistaient, Gourvennec changeant d'un coup ses trois attaquants (Menez, Ounas, Rolan remplaçaient Kamano, Laborde et Malcom) et le jeune algérien se distinguait immédiatement en prenant sa chance de 20 mètres, mais Subasic repoussait des deux poings (81e). Sur un long ballon en avant où la défense monégasque, trop confiante à l'image de Jemerson auteur de cette passe en retrait improbable, laissait à Subasic le soin de quitter sa surface, Rolan contrait le dégagement du gardien croate et s'en allait marquer dans le but vide un but de voleur (2-1, 84e). Trop tard cependant pour pouvoir priver Monaco d'un 21e succès en championnat, la fin de rencontre voyait M.Buquet sévir curieusement à l'endroit de trois bordelais en moins de 6 minutes (le carton à Gajic pour un dégagement du ballon en touche étant certainement le plus contestable des trois, mais celui de Menez, pour une simple bousculade sur Fabinho, n'était guère plus justifié que celui de Pallois pour une intervention virile mais correcte sur Falcao) après avoir été d'une grande clémence dans un match qui ne fut jamais brutal. La 5e place reste encore d'actualité pour les Girondins, mais désormais, elle passe nécessairement par une victoire à domicile samedi prochain au Matmut contre Montpellier. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Louis II à Monaco (photo), écoutez la réaction du coach du FCGB Jocelyn GOURVENNEC et de son homologue de l'AS Monaco Léonardo JARDIM. D'autres réactions bordelaises et monégasques à écouter ce lundi 13 Mars dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 11 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Bordeaux-Bègles / Grenoble (46-14) : Enfin une belle victoire pour la der à Chaban !

Six essais à un, marqués par six joueurs différents, et la plus large victoire de la saison : l'UBB respire enfin et a ... [la suite...]
écouter

Six essais à un, marqués par six joueurs différents, et la plus large victoire de la saison : l'UBB respire enfin et a fait un grand pas vers le maintien ce samedi 11 Mars en ne laissant aucune chance à un FC Grenoble Rugby qui n'a fait illusion que pendant les 20 premières minutes, jusqu'à ce que Romain Lonca, bien servi par Lesgourgues, n'aille à Dame déflorer le tableau d'affichage pour un essai de tableau noir (7-3, 19e). Car ensuite, les Isérois se sont effondrés comme un château de cartes, et 13 minutes plus tard, le bonus était déjà en poche pour les Unionistes, Madaule (22e) puis Taofifenua (33e) étant passés par là (24-9 à la pause). Trois autres essais de Cazeaux comme à la parade (56e), Avéi en force porté par le pack (66e) et Talebula sur le coup de sirène après une offrande de Luke Braid, bonifiés par les 14 points au pied de Simon Hickey (en photo face à Grice) allaient donner au score une ampleur inespérée, que l'unique essai grenoblois de Muldowney (53e) ne parvint pas à masquer. Après 7 matches sans victoire dont 6 défaites, l'Union retrouve le sourire et des couleurs, avant deux autres gros matches à disputer désormais au Matmut. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Laurent Ferrères, ancien capitaine unioniste, écoutez les réactions de Laurent MARTI le président de l'UBB, et Romain LONCA le centre de l'UBB. D'autres réactions unionistes et grenobloises à écouter ce lundi 13 Mars dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 11 Mars 2017 : RUGBY - Pro D2 (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Agen / Dax (28-23) : Le SUA s'est fait peur...comme à l'aller

Réaction de Clément DARBO, demi de mêlée du SUALG au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en ... [la suite...]
écouter

Réaction de Clément DARBO, demi de mêlée du SUALG au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen avec Jean-Pierre Delserre. Le SUA reste second du championnat à un point d'Oyonnax, après avoir tenu le bonus offensif pendant de nombreuses minutes.

Avant Monaco / Bordeaux (20e journée) : La grosse cote pour les Girondins à Monaco...

Comment faire pour résister le plus longtemps possible (c'est-à-dire tout le contraire du match aller le 10 décembre au ... [la suite...]
écouter

Comment faire pour résister le plus longtemps possible (c'est-à-dire tout le contraire du match aller le 10 décembre au Matmut) à la meilleure attaque d'Europe (82 buts en 28 journées) ? C'est toute l'ampleur de la tâche qui attend les Girondins ce samedi 11 Mars à Monaco (match à vivre en direct intégral sur nos ondes), face au leader du championnat, meilleure équipe à domicile (12 victoires, 1 nul contre Guingamp pour la journée d'ouverture 2-2, et une seule défaite contre Lyon 3-1 le 18 décembre). La saison passée, les Marine et Blanc avaient pourtant fait un joli poisson à leurs adversaires en l'emportant 2-1 contre toute attente, le 1er avril 2016. Qu'en sera-t-il cette fois, alors que l'OM n'a pas manqué de les doubler au classement en s'imposant facilement ce vendredi au Vélodrome contre Angers (3-0) ? Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Jocelyn GOURVENNEC le coach (photo) et Cédric CARRASSO le gardien de but du FCGB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et aussi des réactions monégasques, rendez-vous ce samedi 11 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 15h30. Coup d'envoi : 16h45. Commentaires de Christophe Monzie.
Jeu. 09 Mars 2017 : RUGBY - Pro D2 (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Avant SUA / Dax (24e journée) : Plus de gaffe à domicile...

En remportant de haute lutte le derby de la Garonne à Montauban la semaine passée (18-22), le SUA a en quelque sorte rattrapé ... [la suite...]
écouter

En remportant de haute lutte le derby de la Garonne à Montauban la semaine passée (18-22), le SUA a en quelque sorte rattrapé son faux-pas à domicile commis face à Béziers. Mais à présent que le championnat aborde sa dernière ligne droite, plus question de se percer à domicile pour les Suavistes face à des Dacquois qui avaient été à deux doigts d'une remontada historique au match aller à Maurice Boyau dans un match complètement fou (30-32), et qui soufflent le chaud et le froid, capables de battre Colomiers, puis de voler en éclats à Béziers (52-17) ou Albi (52-7); Sur le fil du rasoir à la 13e place, les Landais n'ont plus vraiment le droit à l'erreur eux non plus, mais pour d'autres raisons que le SUA. Au micro de Mathieu Dal Zovo, écoutez la réaction du manager agenais Mathieu BLIN. D'autres réactions à écouter ce vendredi 10 mars dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h05. Coup d'envoi : 20h30 au stade Armandie, à suivre en direct intégral. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.
Jeu. 09 Mars 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Le Week-end en sport)

Jean-Louis TRIAUD passe le relais à Stéphane MARTIN

Après 20 années passées à la présidence du FC Girondins de Bordeaux, Jean-Louis TRIAUD a annoncé ce ... [la suite...]
écouter

Après 20 années passées à la présidence du FC Girondins de Bordeaux, Jean-Louis TRIAUD a annoncé ce jeudi 9 Mars qu'il cédait son poste à Stéphane MARTIN (photo), qui devient président délégué du FCGB et salarié du club après en avoir été l'administrateur. Le reste de l'organigramme ne change pas, Alain Deveeseler et Nicolas De Tavernost conservant leur fonction actuelle. Jean-Louis Triaud, 68 ans, reste Président du Conseil d'Administration du club sans pouvoir exécutif. Il évoque les raisons de sa volonté de passer la main, et les souvenirs qu'il a gardés de ce long bail au service du club Marine et Blanc. Supporter inconditionnel des Girondins, et grand connaisseur de leur histoire, Stéphane MARTIN présente les contours de sa future politique. Ecoutez l'intégralité de la conférence de presse au micro de Christophe Monzie.