Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Lun. 04 Mars 2013 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

LILLE / BORDEAUX (2-1) : La dégringolade continue, et l'Europe s'en va...

Et de quatre ! Quatre victoires d'affilée en championnat pour les Dogues, quatre défaites d'affilée pour les Marine et Blanc. Un triste record ... [la suite...]
écouter
Et de quatre ! Quatre victoires d'affilée en championnat pour les Dogues, quatre défaites d'affilée pour les Marine et Blanc. Un triste record qu'ils n'avaient plus connu en championnat depuis trois décennies...Si l'Europe se rapproche à grands pas pour le champion nordiste d'il y a deux ans, elle s'éloigne de façon inversement proportionnelle pour des Bordelais toujours aussi anémiques offensivement, et qui auront eu besoin d'un penalty pour retrouver le chemin des filets pour la première fois depuis quatre matches... Désormais à 9 points du quatrième, St Etienne, à onze tours de la fin, il ne leur reste plus qu'à se rendre à Lourdes pour espérer un miracle similaire à celui de la saison passée. Mais sont-ils aussi bien armés offensivement qu'à l'époque pour y prétendre ? De toute évidence, non, et leur entraîneur Francis Gillot ne se berce pas d'illusions. Dominés d'entrée de jeu par le pressing très haut d'une équipe lilloise bien décidée à faire oublier son élimination en Coupe de France, les Girondins étaient pourtant les premiers dangereux sur une tête à bout portant de Diabaté au second poteau, à la réception d'un long centre d'Obraniak, inexplicablement non cadrée (5e). Carrasso sortait ensuite le grand jeu sur une frappe de Martin au point de penalty (15e) mais les hommes de Gillot desserraient l'étreinte et se montraient même les plus dangereux dans le dernier quart d'heure du premier acte, leur meilleure période du match. Un ballon de Plasil pour Trémoulinas sur le flanc gauche de la surface obligeait Béria à un accrochage caractérisé, logiquement sanctionné d'un penalty que le capitaine tchèque des Girondins transformait de justesse (0-1, 31e), Elana effleurant le ballon. Puis venaient deux corners empoisonnés d'Obraniak, repris de la tête d'abord par Henrique qui trouvait sur sa route un Elana décisif (37e), puis Sané dont la reprise décroisée frôlait le montant (40e). Et c'est encore sur un coup-franc dévié par le mur que l'ex-lillois mettait le portier local sur le grill juste avant les citrons. Les Girondins, aiguillonnés par les déclarations de leur président Jean-Louis Triaud, lassé de leur inconstance, dans les colonnes de l'Equipe le jour même, allaient amérement regretter de ne pas avoir enfoncé le clou à un moment de la partie où les Dogues étaient prenables et ne montraient pas encore les crocs. Car l'univers changeait radicalement à la reprise. Bordeaux n'avançait plus, ne se créait plus d'occasions et ne tenait plus aucun ballon devant. La question était alors de savoir s'il résisterait et referait le coup de Rennes et de Nice. Car en toute logique, les déferlantes revenaient invariablement sur le but de Carrasso, qui s'avouait finalement vaincu sur un obus en pleine lucarne de Rodelin, totalement libre de ses mouvements sur le flanc gauche de la surface, après une passe lumineuse de Pedretti dont l'entrée s'avérait déterminante (1-1, 58e). On retrouvait en effet l'ex-Auxerrois passeur décisif sur le second but, un service en cloche au second poteau pour Salomon Kalou qui enrhumait Trémoulinas sur un double contact, puis se jouait de Planus et Carrasso réunis, dans un périmètre équivalent à celui d'une cabine téléphonique (2-1, 72e)...Bordeaux continuait de subir et devait attendre la 89e pour se créer l'unique occasion du second acte, une bonne frappe de 20 mètres de Ben Khalfallah détournée par Elana d'une belle horizontale. Dans le viseur du PSG le 13 janvier au lendemain de son succès à Rennes (2-0), il pointe aujourd'hui à 16 longueurs des Parisiens. Et le moins qu'on puisse dire est qu'il n'a pas préparé de la meilleure façon son 8e de finale Aller d'Europa League jeudi à Lisbonne contre Benfica (à suivre en direct sur nos ondes) face à un adversaire d'un tout autre calibre. Triste constat d'une équipe qui paie au prix fort la succession de rencontres imposé à un effectif trop limité qualitativement et dont le ressort psychologique semble cassé, à tel point que l'on peut se demander quelle équipe de L1 les Girondins pourraient battre à l'heure actuelle, eu égard à la qualité de jeu proposée depuis bientôt un mois et la défaite à Ajaccio. Ecoutez au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Grand stade Lille Métropole, deux premières réactions de Nicolas MAURICE-BELAY, milieu de terrain offensif des Girondins de Bordeaux, et Rudy GARCIA, entraîneur du LOSC. D'autres réactions bordelaises et lilloises à écouter dans nos journaux de ce lundi 4 mars dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.
Lun. 04 Mars 2013 : RUGBY - Top 14 ()

UNION BORDEAUX BEGLES / SU AGEN (48-17) : L'UBB avec panache

L'UBB s'est adjugé de haute lutte le derby de la Garonne devant plus de 30 000 spectateurs au stade Chaban-Delmas. Après une entame prudente, les ... [la suite...]
écouter
L'UBB s'est adjugé de haute lutte le derby de la Garonne devant plus de 30 000 spectateurs au stade Chaban-Delmas. Après une entame prudente, les Unionistes ont scoré sur leur première incursion par Avei, puis réalisé le break par un second essai superbement amené par Lopez et conclu par Reihana. A 17-0 à la pause, les Girondins s'acheminaient vers une victoire bonifiée qui se concrétisa au cours d'un second acte dominé de la tête et des épaules, même si les Suavistes réalisèrent un joli baroud d'honneur avec notamment un essai en fin de match de leur capitaine Monribot. L'Union a donc pris une option sur le maintien, mais le championnat est loin d'être terminé. Les Suavistes, qui recevront Bayonne le week-end prochain, ont la possibilité de reprendre la main si l'Union, comme on peut le craindre, est battue à Toulouse, deux matches à suivre en direct sur nos ondes. Cliquez et écoutez aux micros de Pascal Darriet et Alexandre Paillou qui commentaient cette rencontre, deux premières réactions de Vincent ETCHETO (entraîneur des arrières de l'UBB) et David DARRICARRERE (entraîneur des arrières du SUALG). D'autres réactions à écouter dans nos journaux de ce lundi 4 mars dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.
Sam. 02 Mars 2013 : RUGBY - Top 14 ()

UBB Mag 28/02/2013

Retrouvez l'émission du jeudi 28/02/213
écouter
Jeu. 28 Févr. 2013 : FOOTBALL - Coupe De France (Le Week-end en sport)

RAON L'ETAPE / BORDEAUX (2-2 et 3-5 aux t.a.b) : Seule la victoire est jolie...

Une fois de plus, comme à Châteauroux en 32es, puis à Moulins en 16es de finale, les Girondins ont souffert mille maux pour décrocher leur billet ... [la suite...]
écouter
Une fois de plus, comme à Châteauroux en 32es, puis à Moulins en 16es de finale, les Girondins ont souffert mille maux pour décrocher leur billet pour le tour suivant. Face à une équipe vosgienne survoltée et invaincue en match officiel dans son championnat de CFA depuis début octobre, les Marine et Blanc, après avoir ouvert le score par Obraniak (59e) entré en jeu à la mi-temps en compagnie de Maurice-Belay, sont retombés dans leurs travers, en manquant plusieurs occasions de tuer le match. Le premier contre raonnais, entâché d'une faute sur Saivet au départ de l'action, fut le bon pour l'égalisation au terme d'un rush solitaire de Djé dans le dos d'une défense girondine trop permissive (1-1, 64e). Le gardien raonnais multipliant les parades, les Girondins ne purent faire l'économie d'une éprouvante prolongation, qui débuta de la pire des façons quand Keita, à bout portant, mit les locaux sur la voie de l'exploit (2-1, 98e). Heureusement, une main indiscutable dans la surface de réparation permit à Diabaté, qui tenait finalement son poste, d'égaliser sur un penalty pas très orthodoxe, réussi en deux temps (2-2, 113e). A la loterie des tirs au but, comme par deux fois la saison passée à St Etienne puis à Créteil, les Girondins se sont montrés plus solides que leurs hôtes d'un soir, Sané réussissant le tir au but vainqueur (5-3). S'ils ont montré un meilleur visage que trois jours plus tôt contre Brest - ce qui, en soi, n'était pas très difficile -, le réalisme offensif n'est toujours pas de mise pour les Marine et Blanc, qui n'auraient jamais dû avoir besoin de batailler deux heures avant d'obtenir, à la sueur de leur front, ce billet pour les quarts de finale (ils avaient quitté l'épreuve en 8es l'an passé, éliminés à Lyon 3-1 par le futur vainqueur de l'épreuve) où ils se déplaceront encore, sur le terrain du vainqueur du match entre Epinal (National) et Lens (L2), l'ancien club de Francis Gillot, tombeur du Stade Bordelais cette année en 16es de finale (0-3). Ecoutez au micro de Mickael Kintzig qui commentait cette rencontre en direct du stade Paul Gasser à Raon L'Etape une première réaction de Francis GILLOT l'entraineur du FCGB. D'autres réactions (Marange, Obraniak et Jean-Philippe Séchet le coach raonnais) à écouter ce jeudi 28 février dans nos journaux dès 7h et vendredi 1er mars dans Le Week-end en sport à partir de 18h35.
Mar. 26 Févr. 2013 : BASKET - Pro B (Sports Magazine)

DENAIN / JSA BORDEAUX (81-85) : Les JSA peuvent y croire !

Avec ce succès dans le Nord, les Bordelais ne sont plus qu'à une victoire de Charleville-Mézières, l'avant-dernier, avant de recevoir l'autre ... [la suite...]
écouter
Avec ce succès dans le Nord, les Bordelais ne sont plus qu'à une victoire de Charleville-Mézières, l'avant-dernier, avant de recevoir l'autre promu St Quentin à Jean Dauguet le 2 mars prochain. Ecoutez toutes les réactions d'après-match, recueillies par Philippe Hollemaert - Extrait de Sports Magazine du lundi 25/02/2013
Mar. 26 Févr. 2013 : RUGBY (Sports Magazine)

SU AGEN / MONT-DE-MARSAN (9-3) : Le SUA n'est plus relégable

Grace à ce succès à l'ancienne au terme d'un match qui s'est résumé à un duel de buteurs et un festival de tentatives manquées, le SUA n'a pu ... [la suite...]
écouter
Grace à ce succès à l'ancienne au terme d'un match qui s'est résumé à un duel de buteurs et un festival de tentatives manquées, le SUA n'a pu priver les Montois du bonus défensif, mais quitte la 13e place de relégable, l'UBB ayant été battue sur le fil à Montpellier (15-13). C'est avec deux points d'avance au classement qu'il se rendra ce 2 mars au stade Chaban-Delmas pour y disputer un derby de la Garonne capital (à vivre en direct intégral sur nos ondes avec les commentaires de Pascal Darriet et Alexandre Paillou). Toute la semaine, gagnez vos invitations en places assises pour assister à ce match en écoutant ARL. Toutes les réactions après la victoire face aux Montois, recueillies par Alexandre Paillou- Extrait de Sports Magazine du lundi 25/02/2013.
Mar. 26 Févr. 2013 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

BORDEAUX / BREST (0-2) : Toutes les réactions !

L'analyse de la rencontre et les réactions bordelaises et brestoises d'après-match recueillies par Christophe Monzie + présentation du match de ... [la suite...]
écouter
L'analyse de la rencontre et les réactions bordelaises et brestoises d'après-match recueillies par Christophe Monzie + présentation du match de Coupe de France (16e de finale) Raon L’Étape/Girondins du 27 février 2013 - Extrait de Sports Magazine du lundi 25/02/2013.
Mar. 26 Févr. 2013 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

19e journée : Montpellier / UBB (15-13) : Un bonus défensif, faute de mieux...

Toutes les réactions d'après-match, recueillies par Jacques Colicchio - Extrait de Sports Magazine du lundi 25/02/2013
écouter
Dim. 24 Févr. 2013 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

BORDEAUX / BREST (0-2) : Bordeaux touche le fond

Rien de nouveau sous le soleil...ni sous la neige bordelaise de la seconde mi-temps ce dimanche. A Chaban-Delmas, Brest continue d'être la bête ... [la suite...]
écouter
Rien de nouveau sous le soleil...ni sous la neige bordelaise de la seconde mi-temps ce dimanche. A Chaban-Delmas, Brest continue d'être la bête noire des Girondins, qui n'ont plus battu les Bretons depuis...le 30 août 1989 (3-0) ! A la peine depuis le retour des Finistériens dans l'élite ces deux dernières saisons, les Bordelais ont carrément touché le fond en ce dimanche glacé et neigeux, avec une production d'une rare indigence, probablement l'une des plus ternes de la présente saison. A la clé, une troisième défaite à domicile, qui fait nettement plus désordre que les deux premières contre le PSG et Lyon, les deux premiers du championnat, et qui les éloigne, peut-être pour longtemps, de la course à l'Europe, Nice actuel quatrième comptant désormais 7 points d'avance. Le plus inquiétant est que le succès des Bretons n'est pas un déni de justice, tant cette équipe girondine, sans ressort ni lucidité après sa débauche d'efforts consenties pour éliminer Kiev, a donné une fois de plus l'impression de pouvoir jouer des heures sans marquer : une possession de balle outraguese, une collection de corners ou de coups-francs, mais aucune vraie occasion hormis une tête de Sané (4e) et une frappe de Maurice-Belay repoussé in extremis par Coulibaly (14e). Après deux incursions dangereuses au milieu d'une défense hésitante, la troisième banderille bretonne fut la bonne quand une frappe de Licka, détlournée par Sané, prit Carrasso à contrepied (0-1, 19e). S'ensuivit un long monologue bordelais sans beaucoup de rythme et une rencontre ennuyeuse comme un jour sans soleil, constellée d'approximations techniques de part et d'autre, parfois difficiles à comprendre à ce niveau en dépit des conditions météo et de l'état de la pelouse. Jusqu'au contre fatal mais prévisible devant la stérilité bordelaise persistante que les entrées de Saivet et Ben Khalfallah n'étaient pas parvenues à résoudre : une échappée solitaire de Touré libre de tout marquage sur le côté droit et un crochet intérieur sur Sané contraint à la faute en pleine surface, pour un 3e penalty concédé en 4 matches (après celui à Kiev au match aller, puis contre Lyon) aisément transformé par Kantari (0-2, 82e). Sans avoir jamais été poussé dans ses derniers retranchements, le SB29 obtenait donc en terre bordelaise son 3e succès à l'extérieur de la saison. Quant aux Bordelais, ils devront montrer un tout autre visage dimanche prochain à Lille face à une équipe en pleine remontée, sous peine de rentrer définitivement dans le rang et de dire adieu à leurs rêves européens pour la saison prochaine. Et sans doute aussi, dès ce mercredi en Coupe de France à Raon L'Etape (18h45, match à vivre en direct intégral sur nos ondes avec des commentaires de Michael Kintzig) face à une équipe qui sera sûrement beaucoup plus difficile à contourner que Moulins au tour précédent. Cette fois-ci, sur un match à élimination directe, il faudra bien que les Marine et Blanc retrouvent enfin le chemin des filets, eux qui n'ont plus inscrit le moindre but sur leurs trois dernières sorties en championnat...Ecoutez au micro de Christophe Monzie la réaction de Julien FAUBERT, défenseur latéral des Girondins, et Mario LICKA, milieu de terrain tchèque du Stade Brestois, premier buteur du match. D'autres réactions bordelaises et brestoises à écouter ce lundi dans nos journaux dès 7h et dans sports magazine à partir de 18h35.
Ven. 22 Févr. 2013 : FOOTBALL - Europa League ()

BORDEAUX / KIEV : L'avant-match

Le magazine d'avant-match, avec la conférence de presse de Francis GILLOT, entraîneur, Jaroslav PLASIL, capitaine (photo) des Girondins, Franck LE ... [la suite...]
écouter
Le magazine d'avant-match, avec la conférence de presse de Francis GILLOT, entraîneur, Jaroslav PLASIL, capitaine (photo) des Girondins, Franck LE DORZE, journaliste à L'Equipe, Oleg BLOKHINE, entraîneur, Aleksander SHOVKHOVSKYI, gardien de but du Dynamo Kiev, au micro de Christophe Monzie. Extrait de l'émission Top Chrono présentée en direct du stade Chaban-Delmas à Bordeaux le 21 février 2013 à 20 heures.
Ven. 22 Févr. 2013 : FOOTBALL - Europa League (Le Week-end en sport)

BORDEAUX / KIEV (1-0) : BORDEAUX A L'ENERGIE MET LE DYNAMO A PLAT

Les Girondins de Bordeaux seront le seul club français qualifié pour les 8es de finale de l'Europa League après la malheureuse élimination de ... [la suite...]
écouter
Les Girondins de Bordeaux seront le seul club français qualifié pour les 8es de finale de l'Europa League après la malheureuse élimination de Lyon à l'ultime minute (1-1) par Tottenham. Les Marine et Blanc, exemplaires de courage et de solidarité comme une semaine plus tôt au stade olympique de Kiev, et 4 jours seulement après le cauchemar lyonnais (0-4), ont réussi la performance de ne pas encaisser de but face à l'une des meilleures attaques d'Europe, qui enregistrait, de surcroît, le retour du nigérian Brown Ideye, absent à l'aller, quand Nguemo, Sané, Henrique, Mariano, Rolan manquaient à l'appel côté bordelais et que Plasil et Maurice-Belay débutaient sur le banc...Comme on s'y attendait, les Girondins ont passé le plus clair de leur temps à résister aux vagues ukrainiennes, et Carrasso, moins menacé cependant qu'à l'aller, s'est interposé par deux fois en première période sur des tentatives de l'excellent Yarmolenko, le meilleur attaquant ukrainien. De quoi permettre aux siens de virer en tête à la pause, grâce au réalisme du revenant Diabaté, titularisé après une absence de plus d'un mois et demi (pour cause de CAN), qui reprenait à bout portant un ballon cafouillé par la défense centrale visiteuse, suite à un corner de Trémoulinas dévié par Saivet puis Sertic (1-0, 41e). En bleu de chauffe, Bordeaux s'arc-boutait sur son but et continuait de résister après les citrons, malgré les entrées de Gusev, Brown puis Garmash. La jeune classe bordelaise, à l'image d'un Poundje impérial sur le flanc gauche, ne cédait pas un pouce de terrain et Bordeaux, sur la lignée de son excellent parcours en phase de poule (4 victoires) alignait un 5e succès dans une épreuve qui le verra affronter Benfica (vainqueur du Bayer Leverkusen 2-1) en 8e de finale, les 7 et 14 mars prochains. Le Dynamo a pédalé dur sur ces deux rencontres, mais c'est bien Bordeaux qui a trouvé l'énergie et qui jouera au stade de la Lumière (estadio de la Luz à Lisbonne) au prochain tour ! Ecoutez au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre avec Michel Le Blayo, les réactions de Nicolas DE TAVERNOST, Président du Directoire de M6, Francis GILLOT, coach des Girondins, Ludovic OBRANIAK (photo), milieu de terrain et Cheick DIABATE, le buteur du match. D'autres réactions à écouter dans nos journaux de ce vendredi 22 février dès 7h et dans Le Week-end en Sport, à partir de 18h35.
Ven. 22 Févr. 2013 : RUGBY - Top 14 ()

UBB Mag 21/02/2013

Retrouvez l'émission du jeudi 21/02/2013 présentée par Pascal Darriet.
écouter
Mar. 19 Févr. 2013 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

BORDEAUX / LYON (0-4) : Toutes les réactions !

Toutes les réactions bordelaises et lyonnaises d'après-match, recueillies par Christophe Monzie, et l'analyse de la rencontre - Extrait de "Sports ... [la suite...]
écouter
Toutes les réactions bordelaises et lyonnaises d'après-match, recueillies par Christophe Monzie, et l'analyse de la rencontre - Extrait de "Sports Magazine" du lundi 18/02/2013
Mar. 19 Févr. 2013 : RUGBY (Sports Magazine)

GRENOBLE / AGEN (27-13) : Toutes les réactions !

Les réactions d'après-match, recueillies par Julien Plazanet - Extrait de "Sports Magazine" du lundi 18/02/2013
écouter
Mar. 19 Févr. 2013 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

18e journée : Stade Français / UBB (30-14) : Toutes les réactions !

Toutes les réactions d'après-match, recueillies par Alexandre Mognol - Extrait de "Sports Magazine" du lundi 18/02/2013
écouter
Dim. 17 Févr. 2013 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

BORDEAUX / LYON (0-4) : Un Bordeaux en perdition

Voilà près de deux ans que Bordeaux n'avait pas connu pareille débâcle à domicile. Avril 2011 exactement, avec une humiliation similaire (0-4 en ... [la suite...]
écouter
Voilà près de deux ans que Bordeaux n'avait pas connu pareille débâcle à domicile. Avril 2011 exactement, avec une humiliation similaire (0-4 en une demi-heure, la première) qui avait conduit Jean Tigana à démissionner de son poste d'entraîneur des Girondins, un tournis mémorable imposé par un FC Sochaux Montbéliard intenable dont le coach n'était autre à l'époque qu'un certain...Francis Gillot. Sous les premiers rayons d'un soleil printanier enfin revenu, les Girondins n'ont pas pesé plus lourd ce dimanche au lendemain de leur match héroïque à Kiev où ils avaient visiblement lâché le plus grande partie de leur énergie. Pour la 7e fois de la saison, ils retrouvaient le championnat un dimanche à 14 heures. Pour la 7e fois de la saison, la victoire les a fui dans un créneau horaire qui n'est manifestement pas le leur. Un bon premier quart d'heure, pourtant, puis le premier grain de sable qui allait définitivement gripper une machine déjà hautement fragilisée par les absences (Mariano, Henrique, Nguemo, Diabaté...) : un ballon récupéré dans le rond central par Gomis qui lançait Grenier (qui remplaçait Malbranque dans le onze de départ rhodanien), une toile de Planus et un duel avec Carrasso facilement remporté par le jeune milieu de terrain de l'OL (0-1, 15e). C'en était déjà presque trop pour un Bordeaux aux semelles de plomb, pas franchement inspiré et en grande difficulté pour mettre du rythme dans le jeu. Sans être géniaux, tant s'en faut, les Gones quadrillaient bien le terrain et attendaient patiemment le moment de l'estocade. Il survint à l'heure de jeu sur une frappe lumineuse de 25 mètres de Fofana, absolument libre de tout marquage, dans la lunette de Carrasso (0-2, 64e). Et se transforma en Bérézina quand Faubert commit une faute aussi stupide qu'inutile sur ce même Fofana, sanctionnée d'un penalty logique qui permit à Grenier de signer un doublé (0-3, 73e). Avant que Lacazette, profitant d'un ballon mal renvoyé dans l'axe, ne prolonge, d'une frappe croisée de 20 mètres à ras de terre et au ras du montant, le désarroi d'une formation bordelaise en perdition et totalement inoffensive (0-4, 75e), malgré les entrées en jeu dès la mi-temps de Sertic et Ben Khalfallah, pour compenser les sorties sur blessure de Planus (contracture à la cuisse) et Rolan (entorse à la cheville) qui manqueront très probablement jeudi soir en Europa League contre Kiev...Après cette 5e défaite de la saison (la seconde à domicile), Bordeaux désormais à 10 points de Lyon, rétrograde à la 9e place, Nice et Lorient ayant aussi gagné. Un bien triste dimanche où les Marine et Blanc ont donc perdu bien plus que trois points, dans un match-tournant qui les éloigne sensiblement de leurs ambitions européennes. Eu égard au spectacle proposé dans ce Classico qui n'atteignit jamais les sommets, tant s'en faut, ceux qui avaient préféré une escapade sur la côte océane afin de profiter des premiers rayons de soleil n'ont sans doute pas eu tort, cette fois-ci...Faute de profondeur de banc adaptée aux objectifs du club, encore engagé sur trois fronts, le mois de février risque de paraître bien long. L'OL, lui, ébouriffant de réalisme (4 occasions, 4 buts) a interrompu sa série de 3 défaites et s'est rassuré avant son match retour contre Tottenham. Ecoutez au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre aux côtés de Michel le Blayo, quatre premières réactions de Francis GILLOT, entraîneur des Girondins, Rémi VERCOUTRE, gardien de but de l'OL, Julien FAUBERT, défenseur latéral des Girondins et Jean-Michel AULAS, président de l'OL qui ne mâche pas ses mots sur la programmation des rencontres, laquelle fait peu de cas de l'équité sportive et du respect de la santé des joueurs, au profit du lobby télévisuel. D'autres réactions bordelaises et lyonnaises à écouter ce lundi 18 février dans nos journaux dès 7h et dans Sports Magazine à 18h35. Prochain rendez-vous ce jeudi 21 février dès 20h avec le 16e de finale retour d'Europa League Bordeaux / Dynamo Kiev à vivre en direct intégral sur nos ondes.
Sam. 16 Févr. 2013 : RUGBY (Sports Magazine)

GRENOBLE / AGEN (27-13) : Le SUA échoue sans démériter

Ecoutez au micro de Julien Plazanet qui commentait cette rencontre en direct du parc des sports Lesdiguières, la réaction de Silvère TIAN, ... [la suite...]
écouter
Ecoutez au micro de Julien Plazanet qui commentait cette rencontre en direct du parc des sports Lesdiguières, la réaction de Silvère TIAN, l'arrière du SU Agen. D'autres réactions agenaises à écouter dans nos journaux de ce lundi 18 février dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.
Jeu. 14 Févr. 2013 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

AJACCIO / BORDEAUX (1-0) : toutes les réactions !

L'analyse de la rencontre, et toutes les réactions d'après-match, recueillies par Christophe Monzie - Extrait de l'émission Sports Magazine du ... [la suite...]
écouter
L'analyse de la rencontre, et toutes les réactions d'après-match, recueillies par Christophe Monzie - Extrait de l'émission Sports Magazine du lundi 11/02/2013
Jeu. 14 Févr. 2013 : RUGBY - Top 14 ()

UBB Mag 13/02/2013

Retrouvez l'émission du mercredi 13/02/213 présentée et animée par Pascal Darriet(avancée de 24h pour cause de match d'Europa League Kiev / ... [la suite...]
écouter
Retrouvez l'émission du mercredi 13/02/213 présentée et animée par Pascal Darriet(avancée de 24h pour cause de match d'Europa League Kiev / Bordeaux le 14 février à 19h05).
Mar. 12 Févr. 2013 : RUGBY (Sports Magazine)

SUA / TOULOUSE (22-9) : Le SUA d'adjuge le derby de la Garonne

Fin de (mauvaise) série pour le SUA qui après 8 défaites consécutives, a retrouvé de l'allant en battant logiquement le Stade Toulousain. Un bol ... [la suite...]
écouter
Fin de (mauvaise) série pour le SUA qui après 8 défaites consécutives, a retrouvé de l'allant en battant logiquement le Stade Toulousain. Un bol d'oxygène pour les Lot-et-garonnais, qui redeviennent néanmoisn relégables en raison de la victoire bonifiée de Bordeaux-Bègles sur Toulon (41-0). Ecoutez toutes les réactions d'après-match, recueillies par Alexandre Paillou et Laurent Gaultier - Extrait de l'émission Sports Magazine du lundi 11/02/2013
Mar. 12 Févr. 2013 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

17e journée : UBB / TOULON (41-0) : toutes les réactions !

Toutes les réactions d'après-match, recueillies par Pascal darriet - Extrait de Sports Magazine du lundi 11/02/2013 (Photo de Laurent Chaudru)
écouter