Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Sam. 30 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 ()

Avant Toulouse / Agen (6e journée) : Le SUA en outsider à Toulouse

Au micro de Mathieu Duffourg les réactions de Mauricio REGGIARDO l'entraineur des avants du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Florian ... [la suite...]
écouter

Au micro de Mathieu Duffourg les réactions de Mauricio REGGIARDO l'entraineur des avants du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Florian DENOS l'arrière et capitaine du SUALG, et Gaël FICKOU le centre international du Stade Toulousain.

Match à suivre en direct intégral sur les fréquences lot-et-garonnaises d'ARL : 90FM à Marmande-Tonneins-Casteljaloux, 98.1FM à Agen-Nérac-Condom-Valence d'Agen, et sur notre site internet arlfm.com cliquez sur "Ecoutez ARL 47"

Avant Paris SG / Bordeaux : Il faut croire aux étoiles

Pour espérer ne pas perdre cette année au Parc des Princes lorsqu'on est une équipe de Ligue 1, même solide et ... [la suite...]
écouter

Pour espérer ne pas perdre cette année au Parc des Princes lorsqu'on est une équipe de Ligue 1, même solide et invaincue depuis 14 matches, il faut d'abord faire un crochet par Lourdes, puis mettre le disque de Richard Anthony et "croire aux étoiles", ou alors au pouvoir funeste des amulettes, selon que vous êtes ou non du bon côté de la Force... Espérer surprendre ce Dark Vador-là qui trouve le moyen de ridiculiser en Champions League le grand Bayern et de causer même le limogeage illico de son entraîneur Ancelotti en ayant laissé à son adversaire teuton le ballon plus de 60% du temps pour mieux le berner, c'est un peu comme aller vivre en Théorie, parce qu'en Théorie, tout se passe toujours bien, comme disait Desproges. Bref, battre le PSG au Parc, tout le monde y pense dans l'Hexagone, mais jusqu'à présent, tout le monde a échoué. Bien sûr, on l'a vu samedi dernier à Montpellier sur le champ de patates de la Mosson, le PSG avec et sans Neymar, c'est à peu près le même constat qu'avec et sans Zlatan dans un passé pas si lointain. Bien sûr, les Parisiens auront laissé un peu de forces dans ce match de feu de mercredi. Mais leur profondeur de banc abyssale fait qu'ils pourraient gagner tous leurs matches ou presque avec la même facilité s'ils jouaient chaque soir...On exagère à peine. Avec une défense à 5 ou à 4, avec Lewczuk (qui n'a plus été titulaire depuis le 3 août à Videton en Europa League) réincorporé dans l'axe de la défense (solution à laquelle pense Gourvennec) ou un 4-4-2 classique mais osé, les Marine et Blanc savent déjà que cette rencontre devra être à tolérance zéro en ce qui concerne les erreurs dans le jeu. Mais ils savent aussi qu'ils auront des occasions, forcément, comme le Bayern ou même St Etienne et Lyon en ont eu cette saison, mais qu'il faudra juste penser à les mettre. Tout en jouant un peu, mais pas trop comme la saison passée (5-0 sur les deux matches de championnat, et un terrible 1-4 au Matmut  en Coupe de la Ligue) pour avoir voulu, - ce qui est à leur honneur - relever le défi du jeu face à cet adversaire. Des étoiles, il y en aura certes samedi sur le billard du Parc des Princes, forcément bien plus qu'à Amiens ou à Troyes. Mais aussi dans les yeux des Bordelais, habités par une confiance légitime, bien résolus à rester, comme leurs hôtes, invaincus en championnat, et mus par une énorme envie d'aller décrocher celles qui s'allument sur la Tour Eiffel quand la nuit tombe. Car un nul, et (osons le mot sans blasphémer), une victoire à Lutèce équivaudraient bien à cela : une perf Magistrale. Il leur faudra pour cette mission...un Sacré-Coeur à l'ouvrage, mais ils ont déjà prouvé, à Lyon par exemple, que se retrousser les manches ne les effrayait pas. Et peut-être l'aide d'une étoile, une seule, la Bonne. Celle qui, il y a deux ans après un voyage mouvementé et un Parc des Princes rallié dans l'urgence par métro en raison des grèves, leur avait permis d'arracher un nul homérique qu'ils avaient su provoquer, bien que dominés, à la faveur d'un match énorme (2-2) et d'un gardien parisien trop porté sur les farces et attrapes...Cette Bonne étoile est aussi appelée "Baraka" dans la constellation circumpolaire, c'est-à-dire une constellation où l'étoile reste toujours visible de jour comme de nuit au dessus de l'horizon, à la latitude de 45° Nord. Or, il se trouve que ce 45e parallèle passe justement par...Bordeaux. Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Jocelyn GOURVENNEC, le coach, et Benoît COSTIL (en photo), le gardien de but du FCGB. A écouter également, ainsi que des réactions parisiennes, ce vendredi 29 septembre dans Le Week-end en sport à partir de 19h, puis samedi 30 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h. Coup d'envoi : 17h. Commentaire de Christophe Monzie.

A écouter sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 Langon & Sud-Gironde, 95.9 Libourne & Entre-Deux-Mers, 96.2 Bordeaux & Bassin d'Arcachon, et sur notre site internet www.arlfm.com cliquer sur "Ecouter ARL 33".
Ven. 29 Sept. 2017 : FOOTBALL - Ligue D'aquitaine (Le Week-end en sport)

Football Régional : Aquitaine Foot Infos de septembre 2017

Au micro de Christophe Monzie, écoutez le numéro de la rentrée d'Aquitaine Foot Infos, le ... [la suite...]
écouter

Au micro de Christophe Monzie, écoutez le numéro de la rentrée d'Aquitaine Foot Infos, le magazine mensuel de la Ligue de Football de Nouvelle Aquitaine, avec Saïd ENNJIMI, Président, et Kévin MORLIGHEM, Responsable de la Promotion de la LFNA. Extrait de l'émission Le Week-End en Sport du vendredi 29 septembre 2017.
Ven. 29 Sept. 2017 : FOOTBALL - Ligue D'aquitaine (Le Week-end en sport)

Tirage au sort 5e tour des Coupes Régionales à Lormont : Toutes les réactions !

Au micro de Christophe Monzie après le tirage au sort du 5e tour des Coupes Régionales, dont la Coupe de France en Nouvelle ... [la suite...]
écouter

Au micro de Christophe Monzie après le tirage au sort du 5e tour des Coupes Régionales, dont la Coupe de France en Nouvelle Aquitaine, effectué ce jeudi 28 septembre à la salle Colmet à Lormont (33) en présence du Président de la Ligue Saïd Ennjimi et du maire de Lormont Jean Touzeau (micro en mains sur la photo), écoutez les réactions de Jean-Pierre ALLIAS, vice-président de l'US Lège-Cap Ferret (N3), puis Fabrice PLANTEY, responsable du FC BAS (R2) qui s'affronteront à Lège dans un derby explosif, Sébastien LELEU, entraîneur adjoint du FC Graves (R2) qui a tiré le gros lot en recevant le Pau FC (National 1), Tony GOMEZ, président du FC La Brède (R1) qui se déplacera chez un petit, l'ES Montoise (Départemental 1). Matches prévus les 7 et 8 octobre. Extrait de l'émission Le Week-end en Sport du vendredi 29 septembre 2017. 
Ven. 29 Sept. 2017 : RUGBY - Fédérales 1 à 3 (Le Week-end en sport)

Rugby National, Fédérale 3 : Avant-match, Stade Foyen / Sarlat

Fédérale 3 Poule 9: Présentation de la rencontre Sainte Foy la grande / Sarlat, avec Richard CURTY le président du ... [la suite...]
écouter

Fédérale 3 Poule 9: Présentation de la rencontre Sainte Foy la grande / Sarlat, avec Richard CURTY le président du Stade Foyen.
Ven. 29 Sept. 2017 : RUGBY - Fédérales 1 à 3 (Le Week-end en sport)

Rugby National, Fédérale 2 : Avant-match, Lormont / Isle sur vienne

Fédérale 2 Poule 8 : Présentation de la rencontre Lormont / Isle, avec Michel GARMENDIA le président de Lormont.


écouter
Jeu. 28 Sept. 2017 : FOOTBALL - Ligue D'aquitaine (Le Week-end en sport)

Christophe DEMONCHY dans les studios d'ARL !

Christophe DEMONCHY, joueur de la SecuCaf qui a présenté la nouvelle organisation des compétitions de football entreprise, ... [la suite...]
écouter

Christophe DEMONCHY, joueur de la SecuCaf qui a présenté la nouvelle organisation des compétitions de football entreprise, les clubs des championnats de D1, D2 et D3, l'UNFE et le site Elite foot entreprise Gironde qu'il anime avec Emmanuel Mandement au micro de Philippe Osuna. (avec photo).
Mer. 27 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Oyonnax / UBB (6e journée) : A Oyonnax pour poursuivre la révolte

Lorsqu'on y regarde attentivement, il y a, il y avait et il reste encore des terrains de Top 14 (ou de Pro D2 du temps où elle y ... [la suite...]
écouter

Lorsqu'on y regarde attentivement, il y a, il y avait et il reste encore des terrains de Top 14 (ou de Pro D2 du temps où elle y évoulait) où l'UBB n'a jamais su gagner. Nous citions récemment les cas de Montpellier et de castres, devenus presque des syndromes jusqu'à ce que l'Union force le destin pour tordre le cou à ces funestes séries, comme elle a su le faire le week-end dernier à un adversaire trop habitué à lui danser sur le ventre. Curieux, le poulet de bresse reste aussi très régulièrement sur l'estomac des Girondins, plus habitués à la goûteuse entrecote. bordelaise. Pas une seule victoire sur la pelouse de Charles Mathon, même du temps où elle était encore naturelle, pour des Girondins trop souvent repartis les valises pleines en ruminant leur frustration. Tout au plus citera-t-on un petit nul (22-22) il y a...plus de onze ans (le 22 avril 2006) et un match perdu d'un souffle 3 ans plus tard (18_17 le 11 avril 2009). Pour le reste...toujours la défaite, et parfois des leçons, comme lors de la dernière explication en date (37-19 en août 2015) chez une équipe qui est pourtant redescendue en Pro D2 cette saison-là au terme de l'exercice. On l'a compris, comme face au MHR, le moment est donc venu pour l'UBB de poursuivre la révolte et de faire cesser les mauvaises séries. Et qu'importe si les joueurs du Haut Bugey ont pris la marée à la Rochelle, comme on pouvait s'y attendre, la semaine passée (57-12). Même privée de Luke Jones son précieux 2e ligne, l'Union (qui vient de s'attacher les services du demi d'ouverture international fidjien Ben Volavola à partir de janvier 2018) se doit de réaliser un truc à l'extérieur ce samedi 30 septembre (en direct sur nos ondes) s'il elle veut basculer dans le wagon des qualifiables, c'est une nécessité mathématique incontournable, aussi parfait que soit - pour l'instant - son parcours à domicile. Au micro de Florian Rodriguez, écoutez  les réactions du talonneur de l'UBB Adrien PELISSIE (photo), l'arrière de l'UBB Jean-Pascal BARRAQUE et l'entraîneur des arrières de l'Union Bordeaux-Bègles Rory TEAGUE.  Pour entendre d'autres réactions bordelaises d'avant-match et des réactions oyonnaxiennes, rendez-vous toute cette semaine dans nos journaux de 7h à 18h, puis ce vendredi 29 septembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 30 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Sébastien Chanove et Frédéric Charvet.

Match à suivre en driect sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 Langon & Sud-Gironde, 95.9 Libourne et Entre-Deux-Mers, 96.2 Bordeaux et Bassin d'Arcachon, et sur notre site www.arlfm.com, cliquer sur "Ecouter ARL 33".
Mar. 26 Sept. 2017 : HANDBALL - Ligue Féminine (Sports Magazine)

Handball National : Résultats, classements et réactions !

D2 Féminines : MERIGNAC / SAINT AMAND LES EAUX (29-28). Au micro de Frédéric Bellette, écoutez les réactions de ... [la suite...]
écouter

D2 Féminines : MERIGNAC / SAINT AMAND LES EAUX (29-28). Au micro de Frédéric Bellette, écoutez les réactions de Laure BULUCUA l'arrière du MHB, et Maeva BILBAO meilleure marqueuse du MHB.
Mar. 26 Sept. 2017 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Sports Magazine)

Basket-Ball National : Résultats, Classements !

Avec notre correspondant Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs lot-et-garonnais.


écouter
Mar. 26 Sept. 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Bordeaux / Guingamp (3-1) : Toutes les réactions !

Bordeaux s'impose à domicile face à Guingamp et occupe désormais la 3è marche du podium du championnat de Ligue ... [la suite...]
écouter

Bordeaux s'impose à domicile face à Guingamp et occupe désormais la 3è marche du podium du championnat de Ligue 1.Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Jimmy BRIAND attaquant de Guingamp, François KAMANO l'attaquant et buteur du FCGB (en photo sur l'ouverture du score, après le penalty de De Préville repoussé par Johnsson), Yiannis SALIBUR l'attaquant et buteur de l'EAG, Alexandre MENDY l'attaquant et buteur du FCGB, Benoît COSTIL le gardien de but du FCGB, et les deux entraîneurs, Antoine KOMBOUARE (EAG), Jocelyn GOUVENNEC (FCGB).
Mar. 26 Sept. 2017 : RUGBY - Fédérales 1 à 3 (Sports Magazine)

Rugby National, Fédérales 1 à 3 : Résultats, classements et réaction !

Résultats, classements et réaction de Luc DE LA BARDONNIE le président de Casteljaloux pour la rencontre Isle/Casteljaloux de ... [la suite...]
écouter

Résultats, classements et réaction de Luc DE LA BARDONNIE le président de Casteljaloux pour la rencontre Isle/Casteljaloux de Fédérale 2 Poule 8.
Mar. 26 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Agen / Pau (14-20) : Toutes les réactions !

2ème défaite consécutive d'Agen à domicile qui inquiète les supporters agenais (en photo, l'ouvreur du ... [la suite...]
écouter

2ème défaite consécutive d'Agen à domicile qui inquiète les supporters agenais (en photo, l'ouvreur du SUA Ignacio Mieres), plus que celle face à La Rochelle. Au micro de Francis Dal Zovo, écoutez les réactions d'Antoine ERBANI le 3ème ligne du SUALG, Mauricio REGGIARDO l'entraineur principal en charge des avants du SUALG, Pierre FOUYSSAC le trois quarts centre, Morgan PHELIPPONNEAU le pilier du SUALG, Brandon FAJARDO le demi de mêlée de Pau.
Mar. 26 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

UBB / Montpellier (47-17) : Toutes les réactions !

Les Bordelo-béglais s'offrent le scalp du leader Montpellier et avec la manière (en photo, Simon Hickey l'ouvreur girondin ... [la suite...]
écouter

Les Bordelo-béglais s'offrent le scalp du leader Montpellier et avec la manière (en photo, Simon Hickey l'ouvreur girondin auteur de 27 points) ! Au micro de Julien Dourthe, écoutez les réactions de Mohed ALTRAD le président du Montpellier Herault Rugby, Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux-Bègles, Vern COTTER le manager de Montpellier, Mahamadou DIABY le 3ème ligne de l'UBB, Nans DUCUING l'arrière de l'UBB, et Laurent MARTI le président de l'UBB.
Mar. 26 Sept. 2017 : FOOTBALL - Coupe De France (Sports Magazine)

Football Régional : 4ème tour de Coupe de France, résultats, et réactions !

Coupe de France, 4ème tour : SA Mérignac/Stade Bordelais (1-7), reportage de Philippe Osuna avec les réactions ... [la suite...]
écouter

Coupe de France, 4ème tour : SA Mérignac/Stade Bordelais (1-7), reportage de Philippe Osuna avec les réactions d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade Bordelais, et Johann RUFFAT l'entraîneur du SA Mérignac. Biarritz/FC Bassin d'Arcachon (2-3),réaction de Pedro VIDES l'entraîneur du FC Bassin Arcachon. Ambares/Saint-Médard en Jalles (3-4), réaction de Benoit DUVAL l'entraîneur de Saint-Médard. Langon/Portes entre deux mers (2-1), réaction de Pierrick LANDAIS l'entraîneur du FC Langon. Coqs Rouges de Bordeaux/Arin Luzien (2-1), réaction de Roland BEKA l'entraîneur joueur des Coqs Rouges.
Mar. 26 Sept. 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Le Week-end en sport)

Christophe MARCHET dans les studios d'ARL !

Christophe MARCHET était l'invité du Week-end en sport ce vendredi 22 septembre dans les studios ... [la suite...]
écouter

Christophe MARCHET était l'invité du Week-end en sport ce vendredi 22 septembre dans les studios d'ARL. Interviewé par Philippe Osuna, l'entraîneur du FC La Brède a évoqué son parcours atypique , les étapes de sa carrière footballistique, son rôle et les objectifs de son club.
Lun. 25 Sept. 2017 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Money Time)

Basket-Ball Régional, Ligue d'Aquitaine : Money Time du mois de septembre 2017

Ecoutez le magazine mensuel de basket-ball "Money Time" du mercredi 20 septembre 2017 à 19 heures, présenté et animé par Erick. Dauzon.
écouter

BORDEAUX / GUINGAMP (3-1) : Bordeaux, patient, a su forcer le destin

Et de quatorze ! Quatorzième match de championnat consécutif sans défaite pour les Girondins, fin de saison dernière ... [la suite...]
écouter

Et de quatorze ! Quatorzième match de championnat consécutif sans défaite pour les Girondins, fin de saison dernière incluse. Si Monaco, qui a remporté 18 de ses 19 derniers matches, attire tous les regards et les éloges, la série bordelaise force elle aussi le respect, même si elle est nettement moins médiatisée. Et le choc attendu entre les deux seules équipes encore invaincues cette saison en Ligue 1 aura bien lieu au Parc des Princes le 30 septembre, avec des Marine et Blanc plus outsiders que jamais, l'esprit libéré par ce pécule de points amassé quand il le fallait et sans traîner en route (même si l'on peut regretter les 4 laissés à Angers et à Lille qui, sans qu'on crie au scandale au vu de ces deux matches, feraient des Girondins les...leaders de la Ligue 1 aujourd'hui). Pourtant, comme face à Toulouse où ils ont été secoués d'entrée de jeu par les Haut-Garonnais, les choses auraient pu tourner d'une tout autre manière en première période pour eux, et le résultat ne pas être aussi favorable. Car 2 minutes ne s'étaient pas écoulées que Toulalan taclait grossièrement Thuram en plein surface et M.Bastien, à 3 mètres de l'action, désignait logiquement le point de penalty. Mais Costil, parti du bon côté, bloquait le tir indolent de Briand (2e). Galvanisés par la réussite de leur gardien de but, les Girondins repartaient à l'assaut dans un début de match débridé où les deux équipes, portées résolument vers l'offensive, se rendaient coup pour coup et refusaient de reculer, comme prévu. Lancé par Kamano, De Préville de l'extérieur du pied voyait son ballon passer devant le but de Johnsson (5e), avant de manquer le cadre de quelques centimètres sur un tir en pivot instantané du gauche, au terme d'une action Kamano-Sankharé rondement menée (18e). L'arbitre, très zélé sur la première période (2 penalties, 6 cartons jaunes qui laissaient craindre le pire) autant qu'il fut discret sur la seconde, oubliait une main de Didot dans la surface (25e) sur un tir bordelais contré, avant que Kamano ne tire puissamment au-dessus (26e). Même si les occasions d'inquiéter Costil étaient rares, on sentait les Bretons prêts à s'engouffrer dans la moindre brèche laissée par les Girondins, qui consentaient parfois un peu trop de largesses aux véloces attaquants visiteurs. Kamano, très en vue en ce début de rencontre, entrait dans la surface coté gauche mais était crocheté par Kerbrat. Nouveau penalty, pour les bordelais cette fois, que De Préville frappait fort sur la droite de Johnsson...parti du bon côté et qui repoussait le tir du néo-bordelais...sur Kamano, lequel, avec sang-froid et précision, logeait le cuir dans le soupirail, hors d'atteinte du portier guingampais qui s'était relevé immédiatement (1-0, 30e). Mais à l'image d'un Malcom moins en vue que d'habitude, les Girondins semblaient plus hésitants qu'au cours de leurs dernières sorties au Matmut et ne brillaient que par intermittence, visiblement gênés par le pressing très haut des Costarmoricains. Et leur entame de seconde période, comme celle de la première, était catastrophique, puisque Salibur, bien trop libre de ses mouvements dans la surface, marquait trop facilement bien que sa frappe ait été déviée par Lerager, après 40 secondes de jeu à peine (1-1, 46e). Les sorties à la pause de Briand, hors du coup ce samedi, et Didot, blessé, donnaient à l'EAG une autre configuration. Bordeaux, sans s'affoler mais sans se montrer non plus très précis dans ses frappes, reprenait sa domination et Sankharé ratait une énorme occasion seul à 6 mètres sur un corner de Malcom remisé par Kamano (53e). Guingamp restait très menaçant sur un coup-franc de Salibur de 20 mètres en lucarne sur lequel Costil s'envolait magnifiquement (61e). Mais quasiment dans la foulée, De Préville, pas en réussite malgré sa volonté évidente de bien faire, réussissait un bon enchaînement terminé par une frappe du gauche au ras du montant de Johnsson, battu (63e). On commençait même à craindre que les Marine et Blanc perdent leur bonne étoile et lâchent leurs premiers points à domicile lorsque Mendy, entré à la place de Lerager pour doper l'attaque girondine en panne de rythme dans un second acte nettement moins enlevé que le premier, voyait sa reprise sauvée sur la ligne par Eboa Eboa après une première frappe de Malcom repoussée par le portier suédois sur le côté gauche de son but, puis un service idéal de Kamano qui aurait pu être sa 5e passe décisive (70e). Mais à force d'insister, et en trouvant - comme à Toulouse ou à Lyon - des ressources physiques qui lui permettaient de terminer la rencontre bien plus fort qu'il ne l'avait commencée, Bordeaux finissait par faire sauter le verrou breton quand une action Cafu-Malcom voyait le second nommé lancer idéalement Mendy. La frappe croisée et à l'aveugle, dans un angle fermé, de l'ex-guingampais terminait dans le petit filet de Johnsson (2-1, 75e). Sankharé échouait encore à quelques centimètres du poteau gauche (82e), et dans le temps additionnel, délivrait un caviar à Cafu parti dans le dos de la défense, qui prenait le temps de fixer le portier visiteur avant de l'ajuster (3-1). Coaching gagnant pour Gourvennec donc, avec cette fois-ci un banc qui a apporté le plus que l'on espérait et deux buts inscrits par deux joueurs - Mendy et Cafu - qui mentalement en avaient grand besoin pour prendre leurs repères dans cette équipe où la concurrence joue à plein. Pour leur retour au Matmut Atlantique après quasiment un mois d'absence, les Girondins engrangeaient, à l'énergie et avec opiniâtreté plus qu'avec panache, leur 3e succès à domicile en autant de matches (le 11e contre cet adversaire guingampais dans l'histoire de leurs confrontations), et ils grimpent sur le podium en attendant le résultat de St Etienne ce dimanche contre Rennes. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut Atlantique aux côtés de Michel le Blayo, écoutez les réactions des deux entraîneurs, Antoine KOMBOUARE (EAG), Jocelyn GOUVENNEC (FCGB), puis les joueurs : Jimmy BRIAND et Yiannis SALIBUR, attaquants de l'En Avant Guingamp, François KAMANO le premier buteur bordelais, Alexandre MENDY, le second buteur bordelais et Benoît COSTIL, le gardien de but du FCGB auteur de cet arrêt décisif en début de rencontre (en photo, Cafu, auteur du 3e but bordelais). A écouter également dans nos journaux de ce lundi de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 24 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

UBB / Montpellier (47-17) : Cette fois, c'est l'Union qui marchait sur l'eau...

S'il est possible de prendre le bouillon entre Rhône et Saône, on peut tout aussi bien, la semaine suivante, surfer sur le ... [la suite...]
écouter

S'il est possible de prendre le bouillon entre Rhône et Saône, on peut tout aussi bien, la semaine suivante, surfer sur le courant dévastateur des marées d'equinoxe...Les Montpelliérains, qui ignoraient sans doute l'existence de ce phenomène automnal où les coefficients montent largement plus haut que la moyenne et où les vagues charrient lourdement, ont été envoyés par le fond en bonne et due forme. Eux qui avaient tant de fois navigué en eaux paisibles et mené leur barque à leur guise ou presque ces dernières saisons (5 victoires sur leurs 6 dernières venues en Gironde) se demanderont peut-être comment ils ont pu essuyer un tel coup de tabac, alors que tous les voyants semblaient au vert et laissaient penser que la (fâcheuse) série perdurerait un an de plus...Blessée dans son amour-propre après la dégelée lyonnaise, l'Union a une fois de plus montré qu'elle avait de la fierté et du coeur face à un ténor du championnat. Une performance majuscule, du niveau de celle qui lui avait valu, par exemple, de balayer le grand Clermont à Chaban-Delmas (51-21) le 4 octobre 2014. A la faveur d'une entame de feu et de rêve qui la vit marquer 3 fois en 17 minutes (Goujon 3e, Edwards 13e, Barraque 17e), l'Union s'était mise sur la voie d'un possible exploit, celui de faire chuter le leader pour la première fois de la saison, au point de tenir déjà son bonus offensif avant les citrons (31-10 après le 4e essai de Naqalevu 40e). Certes, Cotter avait bien laissé quelques cadres à la maison. Certes, le carton rouge de Mikautadze (64e) laissant ses partenaires à 14 ne laissa guère planer le doute sur l'issue de la rencontre, même si jusque là, le MHR s'était accroché, se montrant dangereux et marquant presque à chacune de ses incursions dans le camp bordelo-béglais, dont l'une d'elles priva même, pour un temps, l'UBB du point de bonus qu'elle croyait tenir (doublé de Nagusa 45e). Mais Hickey, intenable au pied comme à la main (27 points) y allait lui aussi d'un essai libérateur à 4 minutes de la sirène. Un succès tonitruant qui avait hissé l'UBB dans le wagon des qualifiables, jusqu'au bonus offensif chichement décroché par Toulon (19-15) à Paris. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Gérard Piffeteau, journaliste à Midi Olympique,  écoutez les réactions de Mahamadou DIABY le 3ème ligne de l'UBB, Vern COTTER le manager, Mohed ALTRAD le président du Montpellier Herault Rugby, Nans DUCUING l'arrière, Jacques BRUNEL le manager, et Laurent MARTI le président de l'UBB. A écouter également ce lundi 25 septembre dans nos journaux de 7h à 18h puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 24 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 ()

Agen / Pau (14-20) : la fortune du Pau abat un SUA trop maladroit

Etouffantes dernières minutes suavistes, et ô combien crispantes...Les Lot-et-garonnais auront pourtant tout tenté, mais pas ... [la suite...]
écouter

Etouffantes dernières minutes suavistes, et ô combien crispantes...Les Lot-et-garonnais auront pourtant tout tenté, mais pas toujours avec discernement. Et si par malheur il leur manque un point en fin de saison pour sauver leur place en Top 14, on ne pourra pas s'empêcher de repenser à ce derby aquitain accroché, perdu au bout d'interminables arrêts de jeu sans le moindre bout de mouche ou de vermisseau à se mettre sous la dent. Un bonus qui lui échappe par une mauvaise inspiration de Mc Intyre préférant la penaltouche (ratée, 77e) à une pénalité facile qui eut ramené le SUA à 3 longueurs, mais il y avait la place de faire encore mieux à l'heure de jeu quand il se retrouva en tête (14-10) après le second essai suaviste de son ouvreur australien. Pour cela, il aurait fallu continuer à pratiquer un jeu primesautier à zéro passe, plutôt que d'aller s'enferrer sur les côtés où la puissante et vigilante défense paloise repoussait les Sauvistes comme un mur une balle de tennis. Pourtant, ces béarnais-là semblaient prenables, surtout quand leur artificier Colin Slade fut obligé de sortir prématurément (24e), touché à l'épaule. Une fine gâchette de moins à surveiller pour les agenais, certes, mais qui du coup oublièrent l'autre, plus formaté bazooka, le monumental 2e ligne Tutaia qui s'arrachait pour aller aplatir l'essai décisif en force, après un bon travail d'Hamadache (14-17, 69e). Avec un festival d'en-avant et beaucoup de mauvais choix, mais aussi des fautes bêtes en mêlée qui finissaient même par le sortir du bonus défensif après la penalité de Fajardo (73e), le SUA se tirait une balle dans le pied et s'en remettait à la fortune du Pau, lequel alignait sans briller, mais à la force du poignet son 3e succès consécutif, après deux victoires au Hameau. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Pierre FOUYSSAC le centre du SUALG, Antoine ERBANI le 3ème ligne du SUALG, Brandon FAJARDO le demi de Pau, et Mauricio REGGIARDO l'entraineur principal en charge des avants du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne. A écouter également ce lundi 25 septembre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.

L'hommage d'ARL à Etienne Bourribon, notre confrère du Républicain, et à deux autres disparus

Ecoutez l'hommage rendu au nom de la radio ARL par Christophe Monzie en direct du Stadium de Toulouse lors du match de Ligue 1 TFC / Girondins ... [la suite...]
écouter

Ecoutez l'hommage rendu au nom de la radio ARL par Christophe Monzie en direct du Stadium de Toulouse lors du match de Ligue 1 TFC / Girondins à notre confrère et ami Etienne Bourribon, rédacteur en chef de l'hebdomadaire Le Républicain, à Langon (33) et Marmande (47), emporté par une septicémie à l'âge de 44 ans, une des nombreuses victimes de l'affaire du sang contaminé au milieu des années 80, et dont les obsèques ont eu lieu le 15 septembre dans le village lot-et-garonnais d'Allemans-du-Dropt dont il était originaire. Le reportage et la victoire finale des Girondins (1-0) sont également dédiés à deux autres disparus, dont Laurent Duthil, ancien conseiller municipal et ancien président du club de l'Aviron de Langon. Extrait de Top Chrono du vendredi 15 septembre 2017.