Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Lun. 22 Janv. 2018 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball National : N1F, Pessac / Cannes Mandelieu (22-27).

Résultats, classements et réactions ! Au micro de Frédéric Bellette, les réactions de Marie-Pierre DURIS ... [la suite...]
écouter

Résultats, classements et réactions ! Au micro de Frédéric Bellette, les réactions de Marie-Pierre DURIS l'arrière du SPUC et Clément RICHOU le président du SPUC après le match de N1F Pessac / Cannes Mandelieu.
Lun. 22 Janv. 2018 : FOOTBALL - Ligue D'aquitaine (Sports Magazine)

Football Entreprise : : 16ème de finale de la Coupe de France

Présentation de la rencontre OCANA (Corse) / CHU Bordeaux avec le capitaine du CHU, Aurélien POUEY. Présentation de la ... [la suite...]
écouter

Présentation de la rencontre OCANA (Corse) / CHU Bordeaux avec le capitaine du CHU, Aurélien POUEY. Présentation de la rencontre SECUCAF Bordeaux / Conseil Général 92 en compagnie de Christophe DEMONCHY, joueur de la SecuCaf et consultant d'ARL pour le foot entreprise.
Lun. 22 Janv. 2018 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Sports Magazine)

Basket-Ball National, Résultats et classements !

Résultats, classements et avec le correspondant d'ARL, Erick Dauzon, analyse des résultats des clubs du Lot-et-Garonne.
écouter
Lun. 22 Janv. 2018 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional (Régional 1 à 3) : résultats, classements et réactions !

Régional 1 : Orthez / Cestas (3-1), première défaite à l'extérieur de la saison des Cestadais, ... [la suite...]
écouter

Régional 1 : Orthez / Cestas (3-1), première défaite à l'extérieur de la saison des Cestadais, réaction de Laurent ABRIBAT l'entraîneur du SAG Cestas.

Régional 2 : FC Graves / Saint-Médard en Jalles (2-3), réaction de Benoit DUVAL l'entraîneur du FC SMJ.

Régional 3 : Talence / Hasparren (0-0), réaction de Wilfried ALOY le gardien de but de Talence (USAT).
Lun. 22 Janv. 2018 : RUGBY - Championnat Promotion Honneur (Sports Magazine)

Rugby National, Fédérale 3 : Laroque Belesta / Bon Encontre Boé (19-25).

Résultats, classements et réaction de Frédéric LODETTI, le président de Bon Encontre Boé.
écouter
Lun. 22 Janv. 2018 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional, N2 : Résultats et réactions !

National 2 : Bergerac / Paulhan Pezenas (1-1), réaction de Christophe FAUVEL le président du Bergerac Périgord ... [la suite...]
écouter

National 2 : Bergerac / Paulhan Pezenas (1-1), réaction de Christophe FAUVEL le président du Bergerac Périgord FC.

Stade Bordelais / Marseille (2-2), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade Bordelais.
Lun. 22 Janv. 2018 : RUGBY - Championnat Promotion Honneur (Sports Magazine)

Rugby National, Fédérale 3 : Monflanquin / Layrac (8-16).

Résultats, classements et réaction de Mathieu DE CARLI, manager de Layrac après le derby lot-et-garonnais Monflanquin / ... [la suite...]
écouter

Résultats, classements et réaction de Mathieu DE CARLI, manager de Layrac après le derby lot-et-garonnais Monflanquin / Layrac en Fédérale 3.
Lun. 22 Janv. 2018 : (Sports Magazine)

Rink Hockey, N1 Elite Masculine : SA Mérignac / La Vendéenne (3-1).

Au micro de Félix Chiocca, les réactions d'Olivier LESCA le capitaine du SA Mérignac et Stéphane HERIN ... [la suite...]
écouter

Au micro de Félix Chiocca, les réactions d'Olivier LESCA le capitaine du SA Mérignac et Stéphane HERIN l'entraîneur du SA Mérignac.
Lun. 22 Janv. 2018 : RUGBY - European Challenge Cup (Sports Magazine)

Newport / UBB (33-17) : Toutes les réactions !

Cette défaite au Pays de Galles ne permet pas aux Unionistes de poursuivre leur parcours en Challenge Cup. Pas de quart de finale pour eux. ... [la suite...]
écouter

Cette défaite au Pays de Galles ne permet pas aux Unionistes de poursuivre leur parcours en Challenge Cup. Pas de quart de finale pour eux. Au micro de Francis Dalzovo, les réactions d'Alexandre ROUMAT le deuxième ligne de l'UBB, et Rory TEAGUE le manager de l'Union Bordeaux Bègles. Prochain match, Toulon / UBB en direct intégral, coup d'envoi à 14h45 ce samedi 27 janvier 2018, sur toutes les fréquences d'ARL, Aquitaine Radio Live, et sur notre site internet www.arlfm.com.

NANTES / BORDEAUX (0-1) : Les Girondins tiennent leur match référence, enfin...et leur nouveau coach, Gustavo POYET

C'était la grande inconnue de la semaine. Après le séisme vécu sur la journée de jeudi (mise à ... [la suite...]
écouter

C'était la grande inconnue de la semaine. Après le séisme vécu sur la journée de jeudi (mise à l'écart du coach, suivi par solidarité par la démission de son capitaine, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire du club), comment les Marine et Blanc, dans l'urgence et avec une cascade de blessés ou de suspendus, allaient-ils négocier ce 56e derby de l'Atlantique ? La réponse, qui fait chaud au coeur, enfin, est arrivée du terrain, au-delà sans doute de ce que l'on pouvait imaginer, compte tenu des avatars répétés d'une saison ô combien chaotique où rien n'aura été épargné aux bordelais, et surtout pas les décisions arbitrales malheureuses. Les Girondins tiennent enfin leur match référence à l'extérieur cette saison, celui qu'on attendait de leur voir faire depuis six mois. Plus significatif encore que celui obtenu à Troyes une semaine plus tôt, car cette fois il n'y a eu aucune rature sur la copie rendue, contrairement au début de match manqué en Champagne qui aurait pu leur coûter cher. Ce succès à Nantes (le 3e de la saison hors de leurs bases) dans un derby arrosé de bout en bout et fouetté par un vent à décorner les boeufs, est de ceux qui ne se contestent pas, tant leur maîtrise technique fut constante dans tous les secteurs du jeu, après un superbe but inscrit de la tête par Nicolas De Préville (son 2e de la saison) venu couper la trajectoire du ballon au nez et à la barbe de Dubois, à la réception d'un centre de la droite de Sabaly (0-1, 26e), bien décalé par un Zaydou Youssouf pour la première fois titulaire et qui a apporté son écot. Un Youssouf qui a d'ailleurs hérité d'une seconde grosse occasion (43e) mais gêné par le retour de Djidji, son pied s'est dérobé et sa frappe a fini dans le petit fillet. Ce qui n'a pas empêché les Girondins, beaucoup plus précis et dangereux dans leurs tirs au but que d'habitude, de se procurer 3 autres occasions nettes dès la reprise, par De Préville, bien servi par Malcom sur un contre-éclair plein axe (51e), qui a trop croisé son tir de quelques centimètres, par Youssouf  encore, qui après s'être arraché du marquage de deux Nantais, a vu sa frappe passer de peu au-dessus (53e) et surtout par Malcom, bien servi par Meïté à l'entrée de la surface, dont la belle frappe brossée du gauche a fait briller Tatarusanu (54e). Compacts et solidaires, les Girondins n'ont pour ainsi dire jamais été menacés, sauf sur le dernier coup-franc du match balancé dans le paquet par Lima, repris par Pallois (certainement le meileur Canari, pour son 200e match en L1), sauvé du pied par Costil devant Ngom, puis par Sala qui mit son coup de tête au-dessus du but grand ouvert (90e + 2). Mais sur l'ensemble du match, le FCNA n'aurait pas mérité cette égalisation. L'une des clés du succès bordelais fut d'abord la grosse partie livrée par la défense girondine, les deux latéraux Sabaly et Poundjé n'ayant - cette fois-ci - jamais oublié de revenir à leurs indispensables tâches défensives tout en ne manquant pas une occasion de créer le surnombre sur les ailes et de déliver quelques bons centres, dont l'un finit par s'avérer payant. Mais c'est surtout l'axe central inédit Koundé-Pablo qui a impressionné par son sang-froid, le jeune défenseur landiranais livrant encore une fois une partie impeccable et sans faute pendant que le Brésilien, pour son premier match depuis son retour de prêt aux Corinthians, a tout simplement été le taulier de la maison girondine, éteignant le buteur nantais Sala, à l'image de cette intervention remarquable devant l'ex-bordelais sur un centre de la gauche de Lima (73e). Une autré clé fut la consistance du milieu de terrain bordelais, bien plus agressif dans le bon sens du terme que son hôte du jour, au sein duquel le slovène Khrin, par exemple, fut transparent, quand Meïte et Youssouf moissonnaient nombre de ballons précieux devant la surface girondine. Enfin, la partie livrée par Nicolas De Préville, sa plus aboutie - et de loin - depuis qu'il est bordelais puisqu'il ne se contenta pas d'inscrire le but de la victoire, mais joua aussi un rôle défensif précieux quand les circonstances exigèrent de descendre à la mine, obligea les Nantais à une vigilance constante, Dubois et Diego Carlos n'étant pas à la noce à chaque fois que l'ex-lillois et Rémois dézonait et venait les provoquer balle au pied. Peu de gens ont compris par ailleurs les choix de Claudio Ranieri sur la première période, mais les deux changements opérés à la pause par le technicien italien n'ont pas réellement apporté une plus grande maîtrise dans la tenue du ballon, le FCNA, sans l'intransigeance de son gardien roumain, étant au contraire tout près du KO dans le premier quart d'heure du second acte, comme expliqué plus haut. Avec 26 points au compteur, les Girondins, qui ont enfin joué sur leur vraie valeur et en véritable équipe, prennent donc un grand bol d'air avant de recevoir l'épouvantail lyonnais ce dimanche 28 janvier au Matmut. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre depuis le stade de la Beaujoire à Nantes, écoutez les réactions des deux coaches, Claudio RANIERI (FCNA) puis Eric BEDOUET (FCGB) ainsi que celle du président des Girondins Stéphane MARTIN qui annonce l'arrivée officielle d'un nouvel entraîneur à la tête de l'équipe fanion, l'uruguayen Gustavo Poyet, ancien entraîneur de Suderland, Brighton, AEK Athènes entre autres, et dernièrement du club de Shangai Shenhua en Chine, qui sera présenté au Haillan ce lundi 22 janvier. Il arrive en Gironde épaulé par Fernando Menegazzo, l'ancien milieu de terrain brésilien de l'équipe des Girondins championne de France en 2009, qui n'a laissé que de bons souvenirs en Gironde. Pour entendre de nombreuses autres réactions bordelaises et nantaises d'après-match, rendez-vous ce lundi 22 janvier dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Sam. 20 Janv. 2018 : RUGBY - European Challenge Cup (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Newport / Bordeaux Bègles (33-17) : L'Union échoue au (New)port et ne verra pas les quarts

Un premier acte cadenassé (5-3 aux citrons) puis un autre débridé avec six essais inscrits. Mais au final, beaucoup ... [la suite...]
écouter

Un premier acte cadenassé (5-3 aux citrons) puis un autre débridé avec six essais inscrits. Mais au final, beaucoup de frustration pour les bordelo-béglais qui ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes et ont laissé passer une occasion unique de se qualifier pour les quarts de finale d'une coupe d'Europe, pour la première fois de leur histoire. Même éliminés, les Dragons Gallois, comme on s'y attendait, n'ont rien lâché sur leur pelouse. Malgré deux essais de Gimbert (en photo) puis Fuatai, les Unionistes, comme trop souvent à l'extérieur cette saison quand ils mènenent au score, y compris en championnat, ont complètement lâché en début de seconde période alors qu"ils menaient 17-12, encaissant 3 essais (33-17 au final) qui les privent même du bonus défensif qui aurait peut-être suffi à leur bonheur. C'est le Stade Français, vainqueur des écossais d'Edimbourg (17-10) qui s'est adjugé le précieux billet pour les quarts au titre de meilleur deuxième de poule. L'Union quant à elle, finit 3e de la poule 1 avec 16 points..Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct du Rodney Parade Stadium de Newport, les réactions d'Alexandre ROUMAT le troisième ligne de l'UBB, et Rory TEAGUE le manager de l'UBB.

Avant Nantes / Bordeaux (22e journée) : Un derby sur fond de tempête

Rarement un derby de l'Atlantique aura semblé aussi déséquilibré, entre des Canaris qui surfent sur une dynamique ... [la suite...]
écouter

Rarement un derby de l'Atlantique aura semblé aussi déséquilibré, entre des Canaris qui surfent sur une dynamique positive depuis 5 matches (une série seulement interrompue par le PSG dimanche dernier contre le cours du jeu et dans des conditions "particulières") et des Girondins dont la rechute à domicile contre une modeste formation caennaise après une victoire à Troyes porteuse d'espoirs aura fini par faire tomber le coach Jocelyn Gourvennec, et provoquer dans la foulée, le départ du capitaine Jérémy Toulalan. A la recherche d'un entraîneur dont l'identité pourrait être connu dans les prochaines heures - peut-être le Belge Michel Preud'homme - les Girondins, très diminués par les absences pour blessures ou suspensions (Lewczuk, Mendy, Carrique, Plasil, Baysse) devront encore faire le dos rond à la Beaujoire, et revenir à un jeu moins ambitieux pour tenter de ne pas concéder une 11e défaite qui pourrait les placer en situation critique ce dimanche soir, en fonction des résultats de leurs poursuivants (Lille, Toulouse, Troyes...), qui n'ont heureusement pas profité de leur faux-pas de mardi dernier, mais ne se tromperont pas éternellement...Les Nantais, eux, enregistreront le grand retour de leur attaquant islandais Sigthorsson, blessé au genou depuis un  an et demi, mais qui avait marqué...contre les Girondins en janvier 2016 (2-2). La première étape du nouveau plan Orsec commence ce samedi en Loire-Atlantique pour les Girondins de Bordeaux. Avec un défi pas gagné d'avance : prendre les 17 ou 18 points nécessaires à leur maintien. Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Stéphane MARTIN le président et Eric BEDOUET (en photo), l'entraîneur par intérim du FCGB, après l'éviction de Jocelyn Gourvennec et le départ du capitaine des Girondins Jérémy Toulalan.  Pour entendre aussi des réactions nantaises d'avant-match, et l'analyse de la semaine cauchemardesque qu'a vécue le club Marine et Blanc, rendez-vous ce vendredi 19 janvier dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, puis samedi 20 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 15h. Coup d'envoi : 17 heures. Commentaires de Christophe Monzie en direct du stade de la Beaujoire à Nantes.

Match à suivre en direct sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com, en duplex à partir de 17h avec le match de Challenge Européen Newport / UBB (qui débute à 16h). 
Ven. 19 Janv. 2018 : VOLLEY BALL - Volley-Ball Elite (Le Week-end en sport)

Volley-Ball National, Elite Féminine : Avant Bordeaux Mérignac / VB Romanais

Présentation de la rencontre avec Sylvain MORVAN le président des Burdis.


écouter
Ven. 19 Janv. 2018 : BASKET - Nationale Masculine 2 (Le Week-end en sport)

Basket-Ball National, NM2 : Avant JSA Bordeaux / Garonne ASPTT

Présentation de la rencontre avec Erick Dauzon notre correspondant ARL en Lot-et-Garonne, et réaction de Joachim DUTHE ... [la suite...]
écouter

Présentation de la rencontre avec Erick Dauzon notre correspondant ARL en Lot-et-Garonne, et réaction de Joachim DUTHE l'entraineur des JSA Bordeaux.

Bordeaux / Caen (0-2) : Incorrigibles...mais encore volés. Bédouet succède à Gourvennec et Toulalan s'en va...

Les Girondins n'iront sûrement pas passer leurs vacances en Normandie. Ils ont raison, quelle que soit leur destination dans cette ... [la suite...]
écouter

Les Girondins n'iront sûrement pas passer leurs vacances en Normandie. Ils ont raison, quelle que soit leur destination dans cette région, les armoires normandes sont bien trop lourdes à porter pour eux. Et les fins de matches cauchemardesques qu'ils vivent semblent également être le fait d'une estampille locale. Même à Bordeaux où la malédiction continue, puisqu'ils n'ont plus battu le Stade Malherbe depuis presque sept ans. Après la défaite à D'Ornano le 25 novembre, puis le naufrage à Granville, c'est une nouvelle gifle cruelle qu'ils ont reçue ce mardi, décidément indécrottables et incapables d'enchaîner une série, concédant leur 4e défaite à domicile (ce qui est beaucoup trop) face à des Caennais qui auront su attendre leur heure en prenant un minimum de risques. Et aussi, comme leurs voisins Granvillais, le coup de pouce non plus providentiel, mais cette fois carrément scandaleux, d'un arbitre déjà généreux dans la distribution des cartons, et notoirement aveugle sur la décision fatale qui fit basculer la rencontre et coûte un point aux Girondins, en espérant qu'il ne leur manque pas pour le maintien dans 4 mois. On peut se demander pourquoi la vidéo n'est pas utilisée régulièrement en Ligue 1, et à quoi sert l'arbitre de la surface de réparation, qui était à 6 mètres de cette action, quand on assiste à de tels errements qui dépassent la fiction alors que la réalité crève les yeux. Une cascade de décisions malheureuses depuis plus de 3 mois, indéniablement. Chercherait-on à enfoncer encore davantage les Girondins ? La liste des iniquités est maintenant trop longue pour qu'on ne se pose pas la question, en tout cas. Représailles par rapport aux propos tenus par Nicolas De Tavernost à l'endroit de M.Millot après le match de Marseille ? Toujours est-il qu'entre les 2 penalties oubliés à l'aller au stade D'Ornano pour le FCGB (sur Kamano puis Malcom) et le quitus donné au plus tricheur de cette équipe, Ivan Santini sur ce match retour (quand son immense talent devrait pourtant le dispenser de ce travers), c'est peu d'écrire que les Caennais n'auront pas eu à se plaindre cette saison des "faits de jeu" sur cette double confrontation...Pour autant, leur succès n'est pas un déni de justice, car une fois encore, Bordeaux en a fait bien trop peu sur le plan offensif pour pouvoir espérer autre chose qu'un médiocre 0-0 qui n'aurait de toute façon pas confirmé la bonne impression laissée à Troyes. Deux occasions franches à domicile face au 12e du championnat, c'est peu, c'est insuffisant, et c'est inquiétant, parce qu'il n'y a rien de nouveau à l'horizon. Seuls en effet Meïte, qui précipita trop son tir, pourtant en position idéale après une faute de main de Samba qui remplaçait Vercoutre dans le but caennais (32e), et Laborde, d'une frappe tendue à ras de terre joliment boxée in extremis en corner par le jeune gardien normand quelques instants plus tôt (19e) auront laissé planer le fol espoir d'un but girondin marqué au Matmut, évènement qui n'est plus arrivé depuis...le 28 novembre contre St Etienne (3-0), soir d'un autre vrai-faux redressement. Le reste ne fut que festival de mauvais choix, à l'image d'un De Préville qui a encore erré comme une âme en peine, ou de maladresses, Malcom, sur qui nombre de clubs venus en observateurs avaient des yeux de Chimène, s'étant au fil des minutes noyé dans la léthargie ambiante d'un match sans rythme. Coté normand, les occasions de se réveiller furent à peine plus nombreuses, mais surtout plus dangereuses, comme ce coup-franc de Rodelin (le caennais le plus dangereux) à la 10e minute, que Costil faillit bien relâcher dans son but sur une Arconada qui aurait fait le tour de la toile, puis à la 22e minute, toujours par le même homme, sur une frappe tendue au ras du montant, après un ballon renvoyé de la tête dans l'axe par Baysse. De cette rencontre terne qui aurait dû déboucher sur un 0-0 insipide au possible, mais qui au moins aurait maintenu les Girondins dans une (relative) avancée, on ne retiendra plus grand-chose d'un second acte aussi haché par les fautes que le premier ou les remplacements de joueurs très effacés, tels le bordelais Meïte, transparent, ou la recrue finlandaise du SMC Stavitski (qui n'est peut-être pas "l'affaire" que l'on croit, quoi qu'en dise le fameux film avec Belmondo *) jusqu'à cette fin de match en coup de Trafalgar qu'on redoutait de vivre une énième fois (Angers, Marseille, Dijon, Granville...). Le très zélé M.Jochem, qu'on n'avait jamais vu encore à l'oeuvre à Bordeaux et qu'on n'est pas pressé de revoir, et surtout son assesseur, furent sans doute les seuls dans le stade à ne pas remarquer la baffe-cathédrale assénée par Santini dans le visage de Baysse au point de penalty, avant une action venue de la gauche. Plus gauchement, le défenseur bordelais voulut se venger par un coup d'épaule sur lequel le Croate a rajouta des tonnes en se roulant par terre. Au lieu d'expulser les deux hommes et de donner un coup-franc dans la surface aux Girondins comme l'imposait la simple application du règlement, le référé ne voulut voir que la conséquence et non la cause, n'expulsa que le bordelais et désigna le point de penalty, que le Sainte Nitouche, sans états d'âme, transforma lui-même pour l'application d'une sanction sans fondement (0-1, 89e). Comme à Granville, le cauchemar se dessinait, et la énième rechute des Girondins aussi, avec une 12e défaite en 16 rencontres, pour seulement 2 victoires, ce qui ferait d'eux les...20emes du championnat s'il avait commencé en octobre (8 points sur 42 possibles). Monté sur la dernière action pour prêter main forte à ses coéquipiers, Costil, sur le contre qui suivait, voyait impuissant Rodelin marquer d'un tir de 50 mètres dans la cage déserte un second but anecdotique, la cause étant entendue depuis l'ouverture du score (0-2, 90e + 4). La plus faible attaque du championnat (12 buts, dix matches sur 21 sans marquer) qui n'avait plus gagné depuis...le match aller contre Bordeaux (1-0) venait de boucler la boucle et de réaliser son hold-up parfait. Mais devant des employés de banque vraiment arrangeants, il faut le préciser. On peut désormais craindre le pire et se demander si Jocelyn Gourvennec résistera à cette nouvelle désillusion et au départ qu'ont encore exigé avec obstination les supporters ce mardi soir, malgré la victoire à Troyes et un virage sud fermé, dans un Matmut qui sonnait d'autant plus creux (à peine 14 000 spectateurs, de plus en plus lassés des douches écossaises) qu'aux résultats catastrophiques s'étaient ajoutés un horaire erratique et un temps de chien. Les séances d'entraînement au Haillan, désormais programmées toutes à huis clos, accentuent la scission entre les supporters et l'équipe. On peut se demander surtout - mais on n'ose l'imaginer - dans quelle situation vont se retrouver les Girondins début février après les deux matches très périlleux qui les attendent à Nantes (sans Baysse ni sans doute Lewczuk, donc encore avec un axe central à rafistoler) puis contre un Lyon plus brillant que jamais, avant un match de muerte chez un RC Strasbourg face auquel ils n'ont pas existé à l'aller, mais qui a replongé depuis dans les profondeurs du classement. Pour peu que le transfert de Malcom soit acté dans les prochains jours, la Malcom-dépendance n'étant d'ailleurs plus aussi flagrante (Bordeaux a aussi perdu beaucoup de matches avec lui) depuis que le petit Brésilien, à de rares exceptions près (une passe décisive à Troyes, un but superbe à Dijon mais pour du beurre) s'est mis au diapason de son équipe - ce qui est tout dire - et n'est plus irrésistible depuis trois mois, les Girondins se retrouveraient face à un vaste chantier pour les derniers jours du mercato, avec la nécessité de recruter non pas un, mais probablement deux joueurs offensifs supplémentaires. L'argent du transfert leur laisserait certes une réelle surface financière. Mais quelles (bonnes) perles rares resteront encore disponibles à une semaine de la fin du marché ? Le choix, dans l'urgence, d'un 3e couteau serait sans doute la goutte d'eau d'un recrutement qui n'a pas été des plus réussis, à l'image d'un Cafu même plus présent sur les feuilles de match ou d'un Mateus Pereira qui n'a jamais débuté une rencontre à ce jour. Pendant que Paul Baysse, l'homme par qui le feu de paille troyen, copié-collé de la (trop) verte soirée stéphanoise, avait pris dans une Aube qui n'aura donc pas connu de zénith par la suite, rongera son frein sur le banc de touche pour une réaction malheureuse mais humaine, Nicolas Pallois, celui qu'il a remplacé, parti de Gironde il y a six mois pour avoir été jugé trop âgé, conduira ce samedi à la Beaujoire contre son ancien club une défense nantaise devenue la troisième du championnat...Des Nantais que, de surcroît, on imagine aisément remontés comme des pendules après avoir été rejoints sur le fil à Toulouse ce mercredi soir (1-1) sur un penalty imaginaire. Au micro d'Anthony Ricarte qui commentait cette rencontre en direct du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez toutes les réactions d'après-match : Patrice GARANDE l'entraîneur du SM Caen, Vincent BESSAT le milieu de terrain de Caen, Jules KOUNDE le jeune défenseur du FCGB, Youssouf SABALY le latéral droit du FCGB, Brice SAMBA le gardien de but de Caen, Jérémy TOULALAN le milieu de terrain et capitaine, Souhalio MEITE le milieu offensif, et Jocelyn GOURVENNEC, le coach du FCGB.

Ce jeudi matin 18 janvier 2018, la Direction du FCGB a décidé de ne plus confier la responsabilité de l'équipe professionnelle à Jocelyn Gourvennec, bien que Nicolas De Tavernost, Président du Directoire de M6, ait assuré aux médias qu'ils conservait sa confiance au coach en place samedi dernier après la victoire à Troyes (1-0)...C'est Eric Bédouet qui le remplace jusqu'à la nomination d'un nouvel entraîneur, qui pourrait être Michel Preud'homme, l'ancien gardien de but de l'équipe nationale de Belgique. Un peu plus tard dans l'après-midi, le club a accepté de résilier le contrat du capitaine des Girondins Jérémy Toulalan, à la demande du joueur, qui quitte donc les Girondins lui aussi, après une saison et demie passée en Gironde.

* Serge Alexandre Stavisky fut à l’origine d’un des nombreux scandales politico-financiers ayant affecté la Troisième République radicale française (1931-1934). Un film biographique, "L'Affaire Stavisky", a été réalisé par Alain Resnais en 1974, avec Jean-Paul Belmondo et François Périer dans les rôles principaux. 
Mer. 17 Janv. 2018 : BASKET - Ligue D'aquitaine ()

Basket-Ball Régional, Ligue d'Aquitaine : Money Time du mois de Janvier 2018.

Ecoutez le magazine mensuel de basket-ball "Money Time" du mercredi 17 janvier 2018 à 19 heures, présenté et animé par Erick. Dauzon.
écouter
Mer. 17 Janv. 2018 : RUGBY - European Challenge Cup (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant NEWPORT / UBB (6e journée, Poule 1) : L'UBB à 80 minutes des quarts de finale

Ce serait vraiment trop bête d'échouer maintenant au Port, ou même au Newport. L'Union, qui est à 80 minutes ... [la suite...]
écouter

Ce serait vraiment trop bête d'échouer maintenant au Port, ou même au Newport. L'Union, qui est à 80 minutes d'une historique qualification pour un quart de finale européen qu'elle n'a pour l'instant jamais connu, mais que le président Marti a fixé pour objectif immédiat, n'a pas l'intention de rester à quai ce samedi 20 janvier au Pays de Galles. Après sa victoire au match aller (36-28), elle s'apprête à disputer un véritable 8e de finale sur le terrain des Gallois qui, même éliminés, ne lâcheront rien dans leur antre du Rodney Parade Stadium. Au micro d'ARL, écoutez les réactions de Jéremy DAVIDSON, coach des avants de l'UBB, et Pierre GAYRAUD, 2e ligne de l'UBB, qui évoque aussi son intégration au club et sa période bayonnaise (ici en photo sous le maillot de l'Aviron Bayonnais). D'autres réactions unionistes d'avant-match à écouter ce vendredi 19 janvier dans nos journaux, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 20 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 15 heures. Coup d'envoi : 16 heures (françaises). Commentaires de Francis Dal Zovo.

Match à suivre sur toutes nos fréquences, en direct du Rodney Parade Stadium de Newport et sur notre site internet www.arlfm.com en intégral puis en duplex avec le match de Ligue 1 Nantes / Bordeaux à partir de 17h.
Mar. 16 Janv. 2018 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

TOP 14 : Le SU Agen fait le point à la mi-saison

Au micro de Francis Dal'Zovo, écoutez les réactions de Philppe SELLA le directeur rugby et Jean-François FONTENEAU le ... [la suite...]
écouter

Au micro de Francis Dal'Zovo, écoutez les réactions de Philppe SELLA le directeur rugby et Jean-François FONTENEAU le président du SUALG. après la conférence de presse de la mi-saison de ce lundi 15 janvier 2018 au stade Armandie à Agen.
Mar. 16 Janv. 2018 : RUGBY - European Challenge Cup (Sports Magazine)

UBB / Newport (36-28) : Toutes les réactions !

Bonus offensif pour l'UBB qui reste invaincue à domicile. En fin de semaine ce samedi à 16h, heure française, ... [la suite...]
écouter

Bonus offensif pour l'UBB qui reste invaincue à domicile. En fin de semaine ce samedi à 16h, heure française, l'UBB se rend chez les Gallois pour décrocher une qualification historique en quarts de finale du Challenge Européen (à suivre en direct sur nos ondes !). Au micro de Théo Chevalier, les réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, Jules GIMBERT le demi-de-mêlée de l'UBB, Geoffrey CROS l'arrière de l'UBB, Romain LONCA le demi d'ouverture de l'UBB, et Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles.

Avant Bordeaux / Caen (21e journée) : Attention à ces Normands...

Les Girondins n'aiment pas trop la Normandie cette saison. A leur défaite (1-0) contre le cours du jeu concédée au ... [la suite...]
écouter

Les Girondins n'aiment pas trop la Normandie cette saison. A leur défaite (1-0) contre le cours du jeu concédée au match aller au stade D'Ornano le 25 novembre s'est ajoutée celle, beaucoup plus infâmante, non loin de là à Granville en Coupe de France la semaine passée (2-1 A.P.). Par ailleurs, ils n'ont plus battu le SMC en Gironde depuis novembre 2011 (2-0) et ils gardent encore en tête la leçon reçue il y a deux saisons (1-4) sous l'ère Sagnol. Mais la victoire acquise à Troyes samedi dernier, porteuse d'espérances, doit impérativement être prolongée par une performance à la maison, où les Girondins ont déjà lâché bien trop de points. S'ils affichent le même état d'esprit que dans l'Aube, il n'y a aucune raison qu'ils ne parviennent pas à leurs fins. En espérant seulement que ce match ne soit pas le dernier de Malcom sous le maillot bordelais, le jeune brésilien, passeur décisif à Troyes, étant de plus en plus convoité par de nombreux clubs, notamment par Arsenal. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Jocelyn GOURVENNEC le coach du FCGB, de Gaétan LABORDE (en photo) l'attaquant du FCGB, et de Patrice GARANDE le coach du Stade Malherbe de Caen. Pour écoutez l'intégralité de ces entretiens, rendez-vous ce mardi 16 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h20. Coup d'envoi : 19h. Commentaires d'Anthony Ricarte et Michel Le Blayo.
Lun. 15 Janv. 2018 : VOLLEY BALL (Sports Magazine)

Volley-Ball National : N3F, Castres / Mérignac

N3F: Castres / SA Mérignac 1-3, réaction d'Eric GASTELLU l'entraîneur du SA Mérignac Volley.
écouter