Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Lun. 21 Mars 2016 : RUGBY - Fédérale 1 (Sports Magazine)

Rugby - Fédérales 1 à 3 : Résultats, classements et réactions

avec la réaction de Thierry DROUET, Président du Stade Langonnais, après LANGON / TULLE (22-9) en Fédérale ... [la suite...]
écouter

avec la réaction de Thierry DROUET, Président du Stade Langonnais, après LANGON / TULLE (22-9) en Fédérale 1 poule 2.
Lun. 21 Mars 2016 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

BORDEAUX / BASTIA (1-1) : Toutes les réactions !

Avec l'analyse de Christophe Monzie et les réactions au micro de Mathieu Dal Zovo d'Ulrich RAME, Cédric YAMBERE, Diego ... [la suite...]
écouter

Avec l'analyse de Christophe Monzie et les réactions au micro de Mathieu Dal Zovo d'Ulrich RAME, Cédric YAMBERE, Diego ROLAN, Enzo CRIVELLI, André POKO, Frédéric GUILBERT, Jérome PRIOR et côté bastiais, François CICCOLINI et Mathieu PEYBERNES.
Lun. 21 Mars 2016 : FOOTBALL (Sports Magazine)

FOOTBALL - Résultats classements et réactions CFA & CFA2

CFA 2 : avec les réactions de Alexandre TORRES (entraîneur US Lège Cap Ferret) et Laurent DAURIAC ... [la suite...]
écouter

CFA 2 : avec les réactions de Alexandre TORRES (entraîneur US Lège Cap Ferret) et Laurent DAURIAC (entraineur FC Marmande 47) après le derby girondin LEGE / VILLENAVE (2-1) et la rencontre CASTANET / MARMANDE (2-5).
Lun. 21 Mars 2016 : FOOTBALL (Sports Magazine)

Footbal régional: Résultats classements et réactions de la DH à la PL et Foot Entreprise

DH : Cestas / Libourne (2-1) avec la réaction de Pierre PORTETS (gardien FC Libourne) et d' Arnaud FAURE (gardien ... [la suite...]
écouter

DH : Cestas / Libourne (2-1) avec la réaction de Pierre PORTETS (gardien FC Libourne) et d' Arnaud FAURE (gardien SAG CESTAS)

St Médard en Jalles / Langon (0-3) avec la réaction de Pierrick LANDAIS (entraîneur FC Langon)

PL : Izon(B) / Audenge (0-5) avec la réaction d' Eric MURVILLLE (entraîneur d'Audenge).

Foot Entreprise : Réaction de Didier BUISINE (président de la SécuCaf) après la victoire à domicile sur le leader du championat Chambourcy.
Lun. 21 Mars 2016 : HANDBALL (Sports Magazine)

Handball : Nationales 1 à 3

Résultats et classements, puis réaction de Bertrand GILARDEAU (président du CM Floirac-Cenon) ... [la suite...]
écouter

Résultats et classements, puis réaction de Bertrand GILARDEAU (président du CM Floirac-Cenon) après la rencontre Fenix-Toulouse / Floirac-Cenon (38-21) en Nationale 2 poule 1.
Lun. 21 Mars 2016 : HOCKEY SUR GAZON (Sports Magazine)

Hockey sur gazon

avec la réaction de Laetitia VARACHE du SA Mérignac qui s'est imposé à domicile en championnat Elite (2-1) face au ... [la suite...]
écouter

avec la réaction de Laetitia VARACHE du SA Mérignac qui s'est imposé à domicile en championnat Elite (2-1) face au Stade Français.
Dim. 20 Mars 2016 : FOOTBALL - Ligue 1 ()

BORDEAUX / BASTIA (1-1) : Rien de nouveau sous le soleil, hélas...

Les hommes changent, mais les travers restent. Malgré une bonne volonté évidente, les Girondins version Ramé n'ont ... [la suite...]
écouter

Les hommes changent, mais les travers restent. Malgré une bonne volonté évidente, les Girondins version Ramé n'ont pas fait mieux que les Girondins version Sagnol deux semaines plus tôt face à l'autre équipe corse, le GFC Ajaccio. Pourtant, cette fois, contrairement au match face aux Gaziers où Bordeaux devait conserver son avance durant plus d'une mi-temps (ce qu'il ne sut pas faire, Larbi égalisant à la 89e), il ne lui fallait en ce dimanche que 8 minutes d'attention et d'efforts pour ne pas laisser filer un succès capital qui le fuit depuis maintenant 5 rencontres. Pas la mer à boire, en apparence, face à des Bastiais qui restaient sur un accroc à domicile contre Lille (1-2). Mais c'était encore trop demander à une équipe décidément plus fragile que jamais. La belle frappe de 30 mètres de Contento, qui traversait une forêt de joueurs après un corner d'Ounas de la droite renvoyé dans l'axe avant de surprendre Leca, aurait dû suffire à apporter trois points chèrement acquis aux Girondins, après un premier acte insipide aux occasions inexistantes, exception faite d'une action de Crivelli qui s'était heurté au portier corse (38e). Mais comment expliquer qu'Ounas lâche à ce point le marquage pour laisser Danic se promener sur le flanc gauche et déposer au second poteau un caviar sur la tête de N'Gando, lui aussi complètement lâché par Contento ? La quinzième fois cette saison que les Marine et Blanc se font remonter ou dépasser au score après avoir ouvert la marque...Déconcertant. Mais il faut être clair : tant que Bordeaux continuera à commettre de telles largesses,  rédhibitoires à ce niveau, il ne pourra guère espérer battre qui que ce soit en Ligue 1. En attendant ce nul arrange davantage les Bastiais que les Girondins, qui continuent d'avancer à un rythme de relégables (2 points sur 12 possibles face à Reims, Toulouse et les deux clubs corses qu'il n'aura donc battus ni à l'aller ni au retour cette saison, quatre équipes directement à la lutte avec lui pour le maintien) alors que se profile pour le mois d'avril un programme hautement périlleux. Au micro de Mathieu Dal Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Nicolas Forestier, écoutez les réactions des deux entraîneurs, François CICCOLINI (SC Bastia) et Ulrich RAME (FCGB). D'autres réactions de joueurs bordelais et bastiais à écouter ce lundi 21 mars 2016 dans nos journaux dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.
Dim. 20 Mars 2016 : RUGBY - Top 14 ()

Oyonnax / Agen (30-28) : Seul un miracle désormais...

Sauf miracle, les chances de maintien en Top 14 du SUA se sont quasiment  envolées ce samedi 19 Mars dans le ... [la suite...]
écouter

Sauf miracle, les chances de maintien en Top 14 du SUA se sont quasiment  envolées ce samedi 19 Mars dans le Haut-Bugey où le SUA s'est (une fois de plus) tiré une balle dans le pied en laissant filer inexplicablement un succès qui lui semblait promis, après avoir mené au score presque toute la rencontre et compté jusqu'à 10 points d'avance... Décourageant. Au micro de Gaël Berger qui commentait cette rencontre en intégralité depuis le stade Charles Mathon à Oyonnax, écoutez les réactions du manager agenais Mathieu BLIN et du talonneur Jalil NARJISSI. D'autres réactions oyonnaxiennes et agenaises à écouter ce lundi 21 Mars dans nos journaux dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.
Sam. 19 Mars 2016 : FOOTBALL - Ligue 1 ()

Avant Bordeaux / Bastia (31e journée) : Ulrich Ramé et les Girondins au pied du mur

Premier match de l'ère Ramé ce dimanche 20 Mars à 14 heures pour les Marine et Blanc face au SC Bastia, un concurrent ... [la suite...]
écouter

Premier match de l'ère Ramé ce dimanche 20 Mars à 14 heures pour les Marine et Blanc face au SC Bastia, un concurrent direct dans la lutte pour le maintien (coup d'envoi : 14h, match à vivre en direct intégral sur nos ondes avec Mathieu Dal Zovo et Nicolas Forestier aux commentaires). Dans l'état actuel des choses, et après le limogeage de Willy Sagnol et l'arrivée de l'ex-gardien de but des Girondins à la tête de l'équipe fanion ce mardi matin, il est évident que les droits à l'erreur ont tous été utilisés depuis longtemps par l'équipe. La parole est désormais aux joueurs et la réponse ne peut venir que du terrain, après deux dernières sorties calamiteuses à Reims et à Toulouse et une victorie abandonnée à Ajaccio (1-1) dans les dernières secondes du match. Six points au minimum sont encore nécessaires à Bordeaux pour assurer son maintien dans l'élite, et il ferait bien de les prendre le plus tôt possible pour éviter que l'affaire ne se...corse, compte tenu du programme qui l'attend au mois d'avril. Au micro d'Anthony Ricarte, écoutez une partie de la réaction du nouvel entraîneur des Girondins Ulrich RAME. Pour entendre l'intégralité de cet entretien, ainsi que d'autres réactions d'avant-match bordelaises et bastiaises, rendez-vous dans Le Week-end en Sport ce vendredi 18 mars à partir de 18h35, puis ce dimanche 20 mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono dès 13h15.
Ven. 18 Mars 2016 : RUGBY - Top 14 (Le Week-end en sport)

Semaine sans match : Emile N'TAMACK évoque Jacques Brunel, futur co-entraîneur de l'UBB, et France / Angleterre

L'UBB ayant déjà disputé (et remporté 15-12 contre Toulon pour sa première au Matmut Atlantique le 14 ... [la suite...]
écouter

L'UBB ayant déjà disputé (et remporté 15-12 contre Toulon pour sa première au Matmut Atlantique le 14 février dernier) sa rencontre décalée de la 13e journée, au contraire des autres formations du Top 14 qui vont en découdre les 19 et 20 mars pour la mise à jour du calendrier, les joueurs girondins n'auront pas de match ce week-end, mais le staff unioniste trouve cette trêve profitable. Emile N'TAMACK (photo) le coach des arrières de l'Union, revient sur cette semaine particulière, qui permet de préparer patiemment la venue de Clermont le 27 mars à Chaban-Delmas. Il évoque aussi l'arrivée à compter de la saison prochaine de Jacques Brunel, actuel sélectionner du XV d'Italie et qui sera le nouvel entraîneur des avants de l'UBB pour succéder à Régis Sonnes. Enfin, il analyse les chances françaises de ce week-end sur le match France-Angleterre (Tournoi des 6 Nations). Ecoutez sa réaction recueillie par Anthony Ricarte. 
Ven. 18 Mars 2016 : RUGBY - Top 14 ()

Avant OYONNAX / AGEN (13e journée) : Mathieu BLIN conscient de l'enjeu

Après deux lourdes défaites au Racing (38-13) puis dernièrement à Castres (50-6), le SUA enchaîne par ... [la suite...]
écouter

Après deux lourdes défaites au Racing (38-13) puis dernièrement à Castres (50-6), le SUA enchaîne par un troisième déplacement consécutif ce samedi 19 Mars chez le dernier de la classe, l'US Oyonnax, pour un choc de relégables, décisif pour la suite de la saison (coup d'envoi : 18 heures au stade Charles Mathon, à suivre en direct intégral sur nos ondes avec les commentaires de Gaël Berger). Pas de turn-over cette fois-ci pour cette rencontre à quitte ou double de la 13e journée reportée du 15 novembre dernier, dont le staff agenais attend beaucoup, afin de conserver un espoir réaliste de maintien, à l'image du Directeur exécutif du club lot-et-garonnais Mathieu BLIN, au micro de Mathieu Dal Zovo. Ecoutez sa réaction, dans laquelle il évoque aussi l'arrivée la saison prochaine de Mauricio Reggiardo qui aura en charge l'entraînement des avants du SUA, après la non prolongation de Jean-Jacques Crenca. Déjà balayés sur leur pelouse le week-end dernier par Montpellier (10-31) et présentant exactement le même bilan que leur hôte du jour (3 victoires pour 14 défaites, mais un point de bonus de moins), les joueurs du Haut-Bugey n'auront pas eux non plus le choix des armes pour conserver un petit espoir de maintien. Pour entendre d'autres réactions agenaises (Jalil Narjissi et Lionel Mazars) mais aussi oyonnaxiennes d'avant-match (le coach Johann Authier et le pilier Marc Clerc), rendez-vous ce samedi 19 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h30.
Mar. 15 Mars 2016 : FOOTBALL - Ligue 1 (Le Week-end en sport)

Jean-Louis TRIAUD présente Ulrich RAME, nouvel entraîneur des Girondins

Aggravée par des derniers résultats catastrophiques, la crise couvait depuis quelque temps, comme nous l'avions laissé ... [la suite...]
écouter

Aggravée par des derniers résultats catastrophiques, la crise couvait depuis quelque temps, comme nous l'avions laissé entendre dans nos précédents reportages. Ce lundi 14 mars à 19 heures, la direction du club des Girondins de Bordeaux FC a décidé de cesser sa collaboration avec Willy Sagnol et son assistant Sylvain Matrisciano pour l'entraînement du groupe professionnel qui avait débuté durant l'été 2014, la piteuse défaite à Toulouse de samedi (4-0) ayant visiblement été la goutte d'eau de trop. C'est Ulrich Ramé, ex-gardien de but champion de France avec le club en 1999 et 2009, 525 matches sous le maillot frappé du scapulaire et qui était jusqu'à présent Directeur de la Performance au sein du club, qui a dans la foulée été nommé entraîneur jusqu'à la fin du présent exercice (8 matches à disputer), assisté de Pierre Espanol, Mathieu Chalmé, un autre ancien joueur du club, Eric Bédouet et Franck Mantaux, entraîneur des gardiens. Avec un objectif immédiat capital, battre le SC Bastia ce dimanche 20 mars (match à suivre en direct intégral sur nos ondes dès 13h20 pour le mag d'avant-match, coup d'envoi 14 heures, commentaires de Mathieu Dal Zovo et Nicolas Forestier) afin d'effectuer un pas décisif pour le maintien en Ligue 1. Au micro d'Anthony Ricarte, écoutez l'intégralité de la conférence de presse donnée ce mardi 15 mars au Haillan par le président du club Jean-Louis TRIAUD et le nouveau coach Marine et Blanc Ulrich RAME (photo).
Lun. 14 Mars 2016 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

TOULOUSE / UBB (13-13) ; Toutes les réactions !

Au micro de Mathieu Dal Zovo, écoutez les réactions d'après-match d'Emile N'TAMACK, Hugh CHALMERS, ... [la suite...]
écouter

Au micro de Mathieu Dal Zovo, écoutez les réactions d'après-match d'Emile N'TAMACK, Hugh CHALMERS, Julien LEDEVEDEC côté bordelais, Ugo MOLA et Thierry DUSAUTOIR côté toulousain.
Lun. 14 Mars 2016 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

CASTRES / AGEN (50-6) : Toutes les réactions !

Au micro d'Alexandre Paillou, écoutez les réactions d'après-match de Mathieu BLIN et Clément ... [la suite...]
écouter

Au micro d'Alexandre Paillou, écoutez les réactions d'après-match de Mathieu BLIN et Clément DARBO côté agenais, Jérémy VIALELLE et Christophe URIOS côté castrais.
Lun. 14 Mars 2016 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

TOULOUSE / BORDEAUX (4-0) : Toutes les réactions !

Analyse de Christophe Monzie, et les réactions d'après-match du FCGB, d'André POKO, Lamine SANE, Paul BERNADONI, ... [la suite...]
écouter

Analyse de Christophe Monzie, et les réactions d'après-match du FCGB, d'André POKO, Lamine SANE, Paul BERNADONI, Sylvain MATRISCIANO, et pour Toulouse Alexis BLIN, Martin BRAITHWAITE, Pavle NINKOV.
Lun. 14 Mars 2016 : FOOTBALL (Sports Magazine)

Football CFA2, DH, Coupe Gambardella, Entreprise

CFA2 : Cyril COUPY entraineur de la jeunesse Villenavaise

DH : SA Mérignac / Cestas (1-1) avec ... [la suite...]
écouter

CFA2 : Cyril COUPY entraineur de la jeunesse Villenavaise

DH : SA Mérignac / Cestas (1-1) avec les sons de Laurent ABRIBAT, Frédéric BLANC

Coupe Gambardella U19 - SA Mérignac / Tours FC (0-1) :
avec les sons de Pascal BERENGUER (entraineur du Tours FC), Théo PANISSET (gardien SA M), Olivier DUAPHIN (entrianeur SA M) et Jean-Bernard TOULOUSE (président du SA M)

foot entreprise : SECUCAF / Clermont (8-0) avec Christophe DEMONCHY, arrière central de la SECUCAF Bordeaux.
Lun. 14 Mars 2016 : BASKET (Sports Magazine)

BASKET

Analyse d'Erick Dauzon

pour N3M : Tresses / SA Mérignac (65/85), reportage Fred BELLETTE avec les sons de :
Florian ... [la suite...]
écouter

Analyse d'Erick Dauzon

pour N3M : Tresses / SA Mérignac (65/85), reportage Fred BELLETTE avec les sons de :
Florian EGIZIANO, Frédéric BOBST et Guillaume PIQUEMAL
Lun. 14 Mars 2016 : ATHLéTISME (Sports Magazine)

Athlétisme

Régine POVEDA; députée maire de Meilhan s/ Garonne pour la 38ème édition de la course pédestre; Marmande ... [la suite...]
écouter

Régine POVEDA; députée maire de Meilhan s/ Garonne pour la 38ème édition de la course pédestre; Marmande / Meilhan
Dim. 13 Mars 2016 : RUGBY - Top 14 ()

Castres / Agen (50-6) : Le SUA résiste une mi-temps avant de sombrer

Après une entame pourtant prometteuse, (0-6 au bout de 15 minutes), le SUA s'est liquéfié et a subi à Castres ... [la suite...]
écouter

Après une entame pourtant prometteuse, (0-6 au bout de 15 minutes), le SUA s'est liquéfié et a subi à Castres sa plus lourde défaite de la saison en encaissant sept essais sans pouvoir réagir le moins du monde, surtout après les citrons (17-6), où les Tarnais ont fait cavaliers seuls, l'ailier néo-zélandais David Smith s'offrant à lui seul un quadruplé, dont le dernier essai au bout d'une course de 70 mètres (50-6, 80e). Dur à encaisser pour le SUA qui avait pourtant une occasion à saisir de revenir un tant soit peu sur le Stade Français et Pau, tous deux battus sans bonus. S'il ne s'impose pas le 19 mars à Oyonnax, il faudra désormais tirer un trait définitif sur ses chances de maintien. Au micro d'Alexandre Paillou qui commentait cette rencontre en direct du stade Pierre Antoine à Castres, écoutez la réaction de Mathieu BLIN (Manager du SUALG). D'autres réactions à écouter ce lundi 14 mars dans nos journaux dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.
Dim. 13 Mars 2016 : FOOTBALL - Ligue 1 ()

TOULOUSE / BORDEAUX (4-0) : Souverains dans le néant...

Quatre cartons jaunes et un rouge, deux  penalties sur deux fautes grossières, et 48 buts dans la musette...C'est ce qui ... [la suite...]
écouter

Quatre cartons jaunes et un rouge, deux  penalties sur deux fautes grossières, et 48 buts dans la musette...C'est ce qui s'appelle une soirée bien remplie. Aussi pleine de motifs d'anxiété que vide d'enseignements sur le plan de la réactivité. Pourront-ils tomber plus bas et continuer encore longtemps dans le ridicule ? Après leur non-match à Reims (4-1) qui restait sur deux victoires sur ses onze derniers matches, les Girondins ont fait encore plus fort et plus généreux ce samedi soir pour leur plus court déplacement de la saison, en manifestant un élan de solidarité régionale au delà de toutes les espérances, y compris celles du Téfécé qui n'aurait jamais osé, autrement que sur le ton de la boutade par son entraîneur Pascal Dupraz dans sa conférence d'avant-match, leur demander un tel coup de main... Le plus dérisoire, c'est que ce noble sacrifice d'avoir consenti aux Violets leurs plus large victoire de la saison (4-0, et ce n'est pas trop cher payé, Bernardoni évitant une addition qui eût pu être doublée), après une série de...11 rencontres sans victoire, ne sera sans doute pas suffisant - sauf miracle et retour supersonique de leur part sur les 8 matches restants - pour sauver les Haut-Garonnais de la relégation qui leur paraît promise, tous leurs concurrents directs devant eux au classement ayant aussi gagné, tels Ajaccio ou Lille. En revanche, il pourrait bien être fatal aussi aux Aquitains s'ils continuent d'avancer au rythme qui est le leur en ce moment : 1 victoire sur les 7 derniers matches de championnat (à Guingamp 4-2) et surtout 1 seul point de pris sur les 3 derniers, face à des concurrents directs dans la course au maintien. Car c'est bien seulement de cela qu'il convient de parler désormais, et non plus de quelques chimères européens, sous peine de déclencher l'hilarité générale. The Road to Hell : au-delà du tube pop-rock bien connu interprété par Chris Rea, c'est aussi le destin du moment pour des Girondins qui roulent vers l'Enfer et traversent une crise profonde rappelant les sombres heures de la fin des années 70, à une époque toutefois où leur budget n'était pas le 6e ou 7e de France comme c'est le cas aujourd'hui et où le sentiment de gâchis était donc moins important. On ne savait pas qu'il était possible de prendre à ce point la marée rien qu'en restant sur les rives de la Garonne...Et pourtant...Une 7e déculottée de la saison par plus de 3 buts d'écart (aucune autre équipe de Ligue 1 n'a égalé ce triste record, pas même Troyes) qui les place désormais au 14e rang, avec seulement 5 points d'avance sur le Gazelec Ajaccio et Reims, premiers relégables potentiels, deux adversaires récents qu'ils n'ont pas su battre. Bref, on l'a compris, Bordeaux est passé en alerte rouge dans la ville rose. Sans Rolan, Vada ni Contento curieusement laissés sur le banc, il n'y a rien eu de nouveau sous les premiers rayons d'un soleil printanier enfin revenu. Ni dans l'entame catastrophique, qui les a vu se tirer d'entrée une balle dans le pied sur la première offensive adverse, comme ils l'ont fait tant d'autres fois déjà cette saison, quand un ballon de Didot vers Ben Yedder en profondeur mit Pablo dans un embarras tel que le Brésilien s'escrima à redonner au feu follet toulousain une offrande qu'il n'attendait plus. Restait à aller crucifier Bernardoni, ce qui fut un jeu d'enfant pour le buteur toulousain que plus rien n'arrête. 4'20" de jeu et dejà, Bordeaux mettait un genou à terre et déjà, les 11 292 spectateurs du Stadium chaviraient de bonheur. Après une tête de Blin au ras du montant droit sur un coup-franc de Didot (6e), dans la foulée, Braithwaite, profitant d'un alignement erratique de la défense girondine, était à deux doigts de tuer le match en partant seul sur la droite mais, gêné par la sortie du portier bordelais, ne pouvait redresser la course de son tir qui longeait le but sans pouvoir être repris, heureusement (8e). Le capitaine danois du Téfécé, qui faisait quasiment ce qu'il voulait, un peu comme au match aller le 20 septembre au Matmut, inquiétait encore par deux fois Bernardoni et il fallait attendre la 13e minute pour assister à la première escarmouche girondine, sous la forme de l'une des deux seules frappes cadrées du match des Marine et Blanc, oeuvre d'Ounas de 25 mètres, qui contraignait le jeune Alban Lafont (17 ans) à un arrêt en deux temps. Puis le Téfécé reprenait sa tranquille domination face à des Girondins léthargiques que les rushes désespérés de Poko, les dribbles d'Ounas sur Akpa-Akpro pas vraiment à la noce mais par trop isolés, ou les fautes de dépit de Chantôme (averti à la 25e pour une intervention sur Didot et qui sera suspendu pour Monaco) ne parvenaient pas à réveiller, le malheureux Diabaté, errant seul aux avant-postes comme une âme en peine, ayant rapidement compris qu'il lui faudrait décrocher pour espérer toucher quelques ballons, ce qu'il fit très bien par la suite, apportant sa haute stature sur les nombreux corners toulousains qui mettaient chaque fois la défense girondine au supplice. Les hommes de Willy Sagnol, qui put constater l'étendue des dégâts avec plus de hauteur que d'habitude, depuis la tribune (Sylvain Matrisciano le suppléant sur le banc de touche), après s'être contentés de donner timidement le change au cours du premier acte, abordaient aussi mal le second qu'ils avaient abordé la rencontre. Sur un dégagement de Lafont et un but à une passe (la déviation de la tête de Doumbia en l'occurrence), une nouvelle gaffe défensive obligeait Sané, dernier défenseur, à retenir grossièrement Ben Yedder qui filait seul au but. M. Lannoy appliquait le règlement et la double sanction, avec un rouge direct au sénégalais et un penalty que le meilleur buteur toulousain ne se privait pas de transformer tranquillement (2-0, 49e), signant son 12e but. A partir de cet instant, le désarroi girondin montait d'un cran et la suite du match, calque parfait de la précédente sortie girondine en Champagne, ou des autres autres débâcles à Nice, à Ajaccio ou contre St Etienne, allait démontrer que la leçon de Reims n'était finalement qu'entrée par une oreille pour sortir aussitôt par l'autre. Il n'y avait carrément plus un seul enchaînement de correct sur la pelouse, et les relances, même les plus anodines dans leur propre camp, offraient des balles de contres à des toulousains qui en croyaient à peine leurs yeux, pour avoir été si rarement à pareille fête cette année. L'entrée en jeu de Yambéré, rendue nécessaire par l'exclusion de Sané, n'améliorait en rien la sérénité de l'axe central, qui était tout près d'offrir un nouveau but-gag après une partie de billard dont profitait Ben Yedder mais Bernardoni gagnait son duel (60e). Le jeune Somalia, d'une frappe sèche en pivot sur un corner mal renvoyé dans l'axe, faisait encore briller le portier girondin, certainement le meilleur de son équipe ce samedi (ce qui n'est pas bon signe...) avant que Guilbert ne contre Braithwaite in extremis (73e). Après une main involontaire de Yambéré sur une montée côté gauche de Moubandjé sur laquelle M.Lannoy préféra fermer les yeux (83e), l'homme en jaune ne put faire moins que de siffler un nouveau penalty contre Bordeaux, le 8e de la saison, quand Chantôme, après avoir perdu le ballon, n'avait d'autre recours que d'appliquer un ippon en règle sur Braithwaite, après une action invraisemblable côté droit où Ben Yedder s'était littéralement promené, slalomant entre deux bordelais changés en statues de marbre. Le Danois se faisait justice lui-même, en force cette fois (3-0, 85e) inscrivant son 8e but, et surtout le...23e encaissé par les Girondins sur coup de pied arrêté cette saison, bien que la statistique finisse par relever de l'anecdote tant elle est répétitive. Au lieu de limiter la casse à dix contre onze, les Girondins continuaient d'essayer de jouer au dessus de leurs moyens et touchaient finalement le fond sur un nouveau déboulé sans opposition de Doumbia côté gauche, qui centrait devant Ben Yedder, contré à grand peine par Bernardoni. Mais l'argentin Oscar Trejo, bien plus prompt que les défenseurs pour fondre sur le ballon, récupérait et marquait dans le but vide (4-0, 88e). Une double une-deux Ben Yedder-Trejo en pleine surface de réparation bordelaise se terminait par une frappe miraculeusement au-dessus. Il était grand temps que M.Lannoy écourte les souffrances d'une formation girondine une fois encore pathétique, qui avait capitulé depuis longtemps. Un derby de la Garonne sans suspense parce que trop déséquilibré et trop rapidement plié, qui a vite ressemblé à la retraite de Russie.... Et l'histoire de deux approches différentes d'une seule et même douloureuse réalité sportive : d'un côté, l'espoir et la grinta d'une équipe des Violets décidée à jouer à fond l'infime chance qu'il lui reste d'échapper au couperet.  De l'autre, l'indolence et le néant abyssal d'une formation qui a perdu tous ses fondamentaux, où chacun joue pour soi et dont on ose encore imaginer qu'elle n'aura pas, par le pire des scenarii, à jouer sa survie sur un ou deux derniers matches-couperet, parce que, dépourvue de leader charismatique, et même de joueurs d'expérience qui connaissent la façon d'aborder ce type de rencontre, elle n'en aurait absolument pas la force mentale dans l'état actuel des choses. Il vaudrait mieux, très vite, prendre contre Bastia dans une semaine, puis Angers au mois d'avril, les 6 points qui manquent avant de tirer un trait sur une saison galère, finalement à très vite oublier. Impuissant devant le désastre, Sagnol n'a parlé ni tactique ni technique après la rencontre, en appelant à une réaction d'hommes pour la réception du SCB le 20 mars à 14h (match à vivre en direct intégral sur nos ondes avec les commentaires de Mathieu Dal Zovo et Nicolas Forestier). A moins d'être frappés par une inintelligence tactique rémanente que leur valeur supposée et leur expérience de joueurs de haut niveau rendent tout de même improbable, ses joueurs voudraient le lasser, voire le pousser à partir, qu'ils ne s'y prendraient pas autrement...Cliquez et écoutez au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Stadium de Toulouse aux côtés de Laurent Brun, journaliste à sofoot.com, les réactions des deux entraîneurs, Pascal DUPRAZ (TFC) puis Willy SAGNOL (FCGB). D'autres réactions toulousaines et bordelaises à écouter ce lundi 14 Mars dans nos journaux dès 7h et dans Sports Magazine à partir de 18h35.