Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Mar. 16 Mai 2017 : TENNIS (Sports Magazine)

Tennis : 27è édition du PASSAGESPOIRS

Présentation de la 27è édition du PASSAGESPOIRS, Tournoi Europe Juniors des - de 12 ans qui se déroule du 17 au 27 mai ... [la suite...]
écouter

Présentation de la 27è édition du PASSAGESPOIRS, Tournoi Europe Juniors des - de 12 ans qui se déroule du 17 au 27 mai 2017, au Passage d'Agen (47). Réaction au micro de Mathieu Dal Zovo de Jean Michel PANAGET, juge arbitre du Tournoi.
Mar. 16 Mai 2017 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball National : Résultats et réactions !

D2 Féminines :  Mérignac / Bourg de péage (32-33), reportage de Frédéric Bellette, avec les ... [la suite...]
écouter

D2 Féminines :  Mérignac / Bourg de péage (32-33), reportage de Frédéric Bellette, avec les réactions de Raphael BENEDETTO le coach et Audrey NGANMOGNE la gardienne du MHB.
Mar. 16 Mai 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Bordeaux / Marseille (1-1) : Toutes les réactions !

Pas de vainqueur dans cette opposition toujours très attendue par les supporters des 2 clubs. Le score de parité (1-1) permet ... [la suite...]
écouter

Pas de vainqueur dans cette opposition toujours très attendue par les supporters des 2 clubs. Le score de parité (1-1) permet à l'OM de rester devant Bordeaux avec un point d'avance au classement; voilà maintenant 40 ans que les Phocéens n'ont pas gagné en terre girondine (en photo, Diego Rolan, auteur de son 9e but de la saison, poursuivi par Rolando et Fanni). Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie et à son micro, les réactions de Jocelyn GOURVENNEC l'entraîneur du FCGB, Rudi GARCIA l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Morgan SANSON le milieu de terrain de l'OM, Maxime LOPEZ le milieu de terrain de l'OM, François KAMANO l'ailier du FCGB, Rod FANNI le défenseur central de l'OM, Henri BEDIMO le latéral gauche camerounais de l'OM, Cédric CARRASSO le gardien de but du FCGB. Prochain match pour les Girondins de Bordeaux, le samedi 20 mai 2017 à 21h00 pour la rencontre Lorient / Bordeaux, à suivre en direct intégral sur nos ondes.
Mar. 16 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Agen / Biarritz (26-14) : Toutes les réactions !

Avec cette victoire, les Agenais ont gagné leur ticket pour la finale d'accession au Top14. Ils affronteront le voisin Montauban, le ... [la suite...]
écouter

Avec cette victoire, les Agenais ont gagné leur ticket pour la finale d'accession au Top14. Ils affronteront le voisin Montauban, le dimanche 21 mai à 15H15, stade Chaban Delmas à Bordeaux (match à suivre en direct intégral sur nos ondes avec les commentaires de Mathieu Duffourg et Francis Lagleyze). Au micro de Francis Dal Zovo, les réactions de David ROUMIEU le talonneur du Biarritz Olympique, Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Clément DARBO le 1/2 de mêlée du SUALG, Quentin BETHUNE le pilier du SUALG, et David DARICARRERE le manager du Biarritz Olympique.
Mar. 16 Mai 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Régional : Résultats, classements et analyses !

CFA 2 : FC Pau / Stade Bordelais (2-3), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade ... [la suite...]
écouter

CFA 2 : FC Pau / Stade Bordelais (2-3), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade Bordelais.

Bayonne/Lège Cap Ferret (0-0), réaction de Mathieu ROBIN le co-entraîneur de Lège Cap Ferret.

Régional 1, Libourne / Biarritz (1-0), réaction de Simon ADOUE le capitaine de Libourne.

SA Mérignac / Lormont (3-1), réaction de Johann RUFFAT l'entraîneur du SA Mérignac.

Cestas / Orthez (0-1), au micro de Philippe Osuna, les réactions d'Arnaud FAURE le capitaine de Cestas. Et de Jérémy FREITAS, gardien et capitaine de l'équipe de Cestas B qui monte en Régional 3 après sa victoire sur Casseneuil (2-0).

Avec Erick Dauzon , analyse des résultats des clubs du Lot-et-Garonne.

BORDEAUX / MARSEILLE (1-1) : Les Girondins ratent le coche

Comme face à Lyon le 3 mars dans une rencontre qui en a d'ailleurs rappelé le scénario, voire Rennes le 4 février ... [la suite...]
écouter

Comme face à Lyon le 3 mars dans une rencontre qui en a d'ailleurs rappelé le scénario, voire Rennes le 4 février (et comme à St Etienne la semaine passée), les Girondins n'ont donc pas su faire le break après avoir mené au score ni reprendre en mains leur destin avant la dernière journée de l'exercice 2016-2017. A Lorient samedi prochain, face à des Merlus qui ont perdu ce soir contre Bastia (2-0) et qui, désormais barragistes, joueront leur survie, dans un final au couteau qu'on pressentait depuis au moins un bon mois, il faudra donc un miracle pour que les Girondins repassent devant les Marseillais. Lesquels recevront des Bastiais certes courageux qui continuent d'entretenir la flamme, mais qu'on imagine mal aller chercher leur maintien sur la Canebière. Dans le même temps, les Girondins devront gagner dans le Morbihan, ce qui ne sera pas la moindre de leurs tâches, puisqu'ils ne parviennent plus à le faire depuis 3 matches, et ce nul face à l'OM, qui permet tout de même de préserver leur invincibilité en Gironde face à cet adversaire depuis...40 ans, s'inscrit dans la droite ligne des nuls laborieusement arrachés à Dijon et à St Etienne. De toute évidence, c'est avec le moteur de secours que cette formation, qui n'a plus tellement de percussion offensive depuis plus d'un mois, sauf face à la très poreuse défense messine (3-0 le 8 avril), la pire de Ligue 1, termine le présent championnat, qui semble long désormais à certains de ses éléments, à l'image de ses jeunes ailiers par exemple, Kamano et Malcom, qui n'ont plus l'allant de la fin de l'hiver. Le grand mérite de ce groupe, handicapé face aux Olympiens par les absences de Lewczuk et Pallois, reste de ne pas perdre depuis maintenant six rencontres. Mais elle n'a plus le carburant nécessaire pour remporter les matches décisifs, et celui-ci en était un, comme celui de St Etienne, qui a sombré chez lui face au PSG (0-5). Ce sont donc deux nouveaux points (qui portent à 23 le total définitif de points perdus à la maison cette saison, ce qui est évidemment trop, même si la plupart de ceux-ci le furent durant la phase Aller) qui s'envolent, mais surtout la possibilité de s'offrir une vraie Finale au Moustoir dans une semaine, contre cet OM qui pourra peut-être célébrer devant son public sa 5e place au classement final de l'épreuve s'il bat Bastia. Quant aux Girondins, ils ne verront l'Europa League avec un 3e tour préliminaire à disputer fin juillet que si le PSG bat Angers en finale de la Coupe de France. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez la réactions des deux entraîneurs, Rudi GARCIA (OM) puis Jocelyn GOURVENNEC (FCGB). D'autres réactions bordelaises et marseillaises à écouter ce lundi 15 mai dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Dim. 14 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Agen / Biarritz (26-14) : Bordeaux, les voilà !

Les Agenais sont en finale ! Face à une équipe biarrotte fidèle à ses valeurs, les Suavistes ont su trouver les ... [la suite...]
écouter

Les Agenais sont en finale ! Face à une équipe biarrotte fidèle à ses valeurs, les Suavistes ont su trouver les ressources pour se qualifier une nouvelle fois pour la finale d'accession en Top 14, après avoir mené au score durant presque toute la partie (sauf au tout début, avec une entame de feu des basques qui menaient 6-0 au bout de 5 minutes) et inscrit deux essais par Erbani (8e) puis Darbo juste avant la pause (17-6 à la mi-temps). En seconde période, le BO est revenu par un essai de Maxime Lucu (55e) mais la botte de Darbo a logiquement offert aux Agenais, plus matures et plus solides, une nouvelle finale d'accession, après celle remportée face au Stade Montois (16-15) à Toulouse il y a deux ans. Sauf que cette fois, c'est à Bordeaux, dans un stade Chaban-Delmas qui leur a rarement réussi (défaite en finale contre La Rochelle en 2014) qu'il devront franchir la dernière marche, représentée par la révélation de l'année, l'US Montauban, qui s'est débarrassée du Stade Montois dans son antre de Sapiac samedi soir (24-13). Mais que le SUA a battue deux fois, de peu cependant, au cours de la saison régulière. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Mathieu BLIN  le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, David ROUMIEU le talonneur du Biarritz Olympique, et Clément DARBO le 1/2 de mêlée du SUALG. D'autres réactions à écouter ce lundi 15 mai 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 13 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Avant Agen / Biarritz : Le SUA prêt à relever le défi basque

Avant de recevoir dans son antre d'Armandie le voisin basque du Biarritz Olympique Pays Basque ce dimanche 14 Mai à 14h15 (match ... [la suite...]
écouter

Avant de recevoir dans son antre d'Armandie le voisin basque du Biarritz Olympique Pays Basque ce dimanche 14 Mai à 14h15 (match à vivre en direct intégral sur nos ondes) dans une demi-finale 100% aquitaine où il aura les faveurs du pronostic, le SUA est parfaitement conscient de l'ampleur de la tâche qui l'attend, face à des Biarrots capables de se sublimer dans toutes les grandes occasions. Première étape (capitale) du long chemin qui peut le ramener dans un Top 14 quitté il y a tout juste un an. Au micro de Mathieu Dal Zovo, écoutez les réactions de Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif,  et Clément DARBO (en photo) le 1/2 de mêlée du SUALG. D'autres réactions suavistes et biarrottes à écouter ce dimanche 14 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 13h20. Coup d'envoi : 14h15. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.
Ven. 12 Mai 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Le Week-end en sport)

Julian GRELOT, invité d'ARL !

Julian GRELOT, ancien arbitre fédéral de football, désormais Responsable du Pôle Arbitrage au sein du District de ... [la suite...]
écouter

Julian GRELOT, ancien arbitre fédéral de football, désormais Responsable du Pôle Arbitrage au sein du District de Gironde de football. Il répond aux questions de Philippe Osuna dans les studios d'ARL. Extrait de l'émission Le Week-end en Sport du vendredi 12 Mai 2017.

Avant Bordeaux / Marseille (37e journée) : 40 ans et une 5e place à sauver

40 ans que l'OM n'a plus gagné en Gironde en championnat, depuis un soir d'octobre 1977 (2-1). Plus qu'une série ... [la suite...]
écouter

40 ans que l'OM n'a plus gagné en Gironde en championnat, depuis un soir d'octobre 1977 (2-1). Plus qu'une série noire, une vraie malédiction, un syndrôme. Oui mais voilà, la dynamique actuelle des Phocéens aujourd'hui (9 matches sans défaite dont 5 victoires), qui ont repris un point d'avance sur leurs rivaux dans la course à la 5e place, a de quoi impressionner...Elle fera d'eux les incontestables favoris de ce choc où le Matmut fera le plein et où le record de spectateurs devrait être battu. Diminués par les absences de Menez, mais surtout de leur charnière centrale titulaire Lewczuk / Pallois (tous deux suspendus), les Girondins, qui restent sur deux nuls arrachés à Dijon (0-0) puis St Etienne (0-0, sauront-ils se sublimer pour reprendre en mains leur destin et la 5e palce, pour s'autoriser le droit d'une vraie finale à Lorient la semaine prochaine ? Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Jocelyn GOURVENNEC (en photo) le coach du FCGB et Rudy GARCIA le coach de l'OM. D'autres réactions bordelaises et olympiennes à écouter ce vendredi 12 Mai dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, puis Dimanche 14 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20 heures, et de nombreux invités en direct du Matmut Atlantique. Coup d'envoi : 21 heures, commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.
Jeu. 11 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Avant SUA / BIARRITZ (demi-finale) : Entretien-bilan avec Philippe SELLA

Avant la demi-finale de ce dimanche 14 mai au stade Armandie à Agen face au Biarritz Olympique Pays Basque (à suivre en direct ... [la suite...]
écouter

Avant la demi-finale de ce dimanche 14 mai au stade Armandie à Agen face au Biarritz Olympique Pays Basque (à suivre en direct intégral sur  nos ondes), écoutez l'intégralité de l'entretien exclusif réalisé par Christophe Monzie de Philippe SELLA, Directeur Rugby du SUALG (en photo, Arsène N'Nomo et Burton Francis, deux anciens du club dont le rôle sera déterminant dimanche). Toutes les questions sont abordées, du parcours en saison régulière jusqu'au redoutable adversaire basque de ce dimanche, qui a donné beaucoup de fil à retordre au SUA cette saison, les derniers matches contre Colomiers et à Albi, la ferveur populaire autour de cette demi-finale pour laquelle Armandie fera le plein, et le recrutement. D'autres réactions agenaises et biarrotes à écouter ce vendredi 12 mai dans nos journaux d'information de 7h à 18h, puis  dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, puis ce dimanche 14 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 13h10. Coup d'envoi : 14h15. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.
Mar. 09 Mai 2017 : SPORTS MéCANIQUES (Sports Magazine)

Speedway international de Lamothe-Landerron

Compte rendu du Speedway International de Lamothe-Landerron avec Patrick GORET, responsable de l'organisation de ... [la suite...]
écouter

Compte rendu du Speedway International de Lamothe-Landerron avec Patrick GORET, responsable de l'organisation de l'événement.
Mar. 09 Mai 2017 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball National : Résultats et réactions !

National 1F :  match STADE PESSACAIS / ANGOULEME CHARENTE 30-26. Pessac assure la 4è place. Au micro de Frédéric ... [la suite...]
écouter

National 1F :  match STADE PESSACAIS / ANGOULEME CHARENTE 30-26. Pessac assure la 4è place. Au micro de Frédéric Bellette, les réactions de Sophie VIXAYSAKD, capitaine et Marc HOARAU, entraîneur du Stade Pessacais.

Tournoi des 4 Nations U21 à Pessac. La France termine 2eme. Ecoutez les réactions de Yohann DELATTRE entraîneur, Junior SCOTT et Dika MEM.
Mar. 09 Mai 2017 : BASKET - Ligue D'aquitaine (Sports Magazine)

Basket-Ball National, Ligue d'Aquitaine : Résultats et analyses

Avec Erick Dauzon , analyse des résultats des clubs du Lot-et-Garonne.


écouter
Mar. 09 Mai 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Saint-Etienne / Bordeaux (2-2) : Toutes les réactions !

Toujours en lutte pour une place en Europa League, les Girondins ont pris un point à Geoffroy Guichard (2-2). Mais comme l'OM a battu ... [la suite...]
écouter

Toujours en lutte pour une place en Europa League, les Girondins ont pris un point à Geoffroy Guichard (2-2). Mais comme l'OM a battu Nice (2-1), les Phocéens ont chipé la 5eme place aux Bordelais. Autant souligner l'importance du choc de dimanche au Matmut entre les deux formations. Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct de Geoffroy Guichard, et à son micro les réactions de Jocelyn GOURVENNEC l'entraîneur du Football Club des Girondins de Bordeaux, Christophe GALTIER l'entraîneur de Saint-Etienne, Jérémy TOULALAN milieu de terrain du FCGB, Younousse SANKHARE milieu de terrain du FCGB (en photo avec Plasil et ounas, félicité par Sabaly après son penalty marqué à Ruffier pour l'ouverture du score), Youssouf SABALY latéral droit du FCGB, Vincent PAJOT milieu de terrain de Saint-Etienne, Loic PERRIN défenseur central et capitaine de Saint-Etienne, et Cédric CARRASSO le gardien de but du FCGB.
Mar. 09 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (Sports Magazine)

Agen / Colomiers (13-13) : Toutes les réactions !

Avec ce match nul, Agen gagne son droit à recevoir une 1/2 finale de ProD2 à Armandie. Et l'adversaire de luxe n'est pas ... [la suite...]
écouter

Avec ce match nul, Agen gagne son droit à recevoir une 1/2 finale de ProD2 à Armandie. Et l'adversaire de luxe n'est pas moins que le Biarritz Olympique victorieux sur la pelouse montoise (35-40). Au micro de Francis Dal Zovo, écoutez les réactions de Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Francis CABREL chanteur, et supporter agenais, Arsène N'NOMO le pilier du SUALG, et Rémy VAQUIN le 3ème ligne du SUALG.
Mar. 09 Mai 2017 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

Racing / UBB (22-20) : Toutes les réactions !

C'était la dernière journée de la saison régulière. L'UBB s'incline sur le fil sur la pelouse du ... [la suite...]
écouter

C'était la dernière journée de la saison régulière. L'UBB s'incline sur le fil sur la pelouse du Racing (22-20) et termine sa saison au 11eme rang (en photo, l'essai de Yannick Nyanga malgré le retour de Luke Jones, 59e) . Au micro de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Yves Du Manoir à Colombes, écoutez les réactions d'après-match de Clément MAYNADIER le talonneur de l'UBB, Jacques BRUNEL l'entraîneur de l'Union Bordeaux Bègles, Marco TAULEIGNE le 3ème ligne de l'UBB, et Laurent LABIT l'entraîneur des avants du Racing.
Dim. 07 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (Top Chrono - matches du SU Agen Rugby)

Agen / Colomiers (13-13) : Le SUA assure le minimum

Irrégulier et parfois imprécis dans le geste final, le SUA n'a pas complètement convaincu pour la ... [la suite...]
écouter

Irrégulier et parfois imprécis dans le geste final, le SUA n'a pas complètement convaincu pour la dernière de la saison régulière à Armandie. Malmené par une équipe columérine qui s'est battue comme un mort de faim pour décrocher une improbable qualification pour les demi-finales, qu'elle a tout de même tenue cinq minutes quand elle menait au score et que Biarritz était mené à Mont-de-Marsan. Mais finalement, le SUA a assuré sa seconde place, profitant de l'accroc du Stade Montois à domicile dans un match débridé (35-40), grand perdant de cette ultime journée puisqu'il devra finalement se déplacer à Montauban, facile vainqueur du champion Oyonnax (57-10) qui n'a pas vraiment joué le jeu, comme on pouvait le craindre. Les Suavistes qui avaient pris les devants grâce à un essai de Johann Sadie (8-6, 33e) ont été cueillis à froid dès la reprise par un essai d'Inigo au ras du ruck (8-13, 41e), avant de terminer fort et d'inscrire logiquement un second essai superbe de Pierre Fouyssac (13-13). Pas en réussite, le buteur agenais Clément Darbo a par deux fois manqué la balle de match, d'abord sur la transformation, puis sur une penalité à 20 mètres sur la droite (72e). En demi-finale d'accession, ce dimanche 14 mai à 14h15, le SUA recevra le Biarritz Olympique Pays Basque au stade Armandie, pour un choc 100% aquitain. Un match à suivre évidemment en direct intégral sur nos ondes, comme TOUS les autres matches officiels du SUA depuis...19 ans !  Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre face à Colomiers en direct d'Armandie aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez une partie des réactions de Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif, et Rémy VAQUIN le 3ème ligne du SUALG. D'autres réactions agenaises et columérines à écouter ce lundi 8 mai dans nos journaux de 7h à 12h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Dim. 07 Mai 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Racing / UBB (22-20) : L'Union lâche encore en seconde période

L'UBB y aura cru une heure...et aura fait trembler le Racing jusqu'au bout, avec cette pénalité trop courte de Hickey (78e) ... [la suite...]
écouter

L'UBB y aura cru une heure...et aura fait trembler le Racing jusqu'au bout, avec cette pénalité trop courte de Hickey (78e) qui eût pu le priver de phases finales, et offrir aux Girondins un succès purement honorifique. Car à cet instant de la partie, leur sort était réglé et les jeux étaient faits, malheureusement. Il aurait en effet fallu une victoire bonifiée à Colombes pour que l'UBB arrache in extremis la 7e place et que dans le même temps Brive ne gagne pas et le Stade Français rentre bredouille de son déplacement à Montpellier. Ce qui ne fut pas le cas sur ces deux rencontres. Pas de regrets à nourrir donc, si ce n'est de n'avoir pas été capable de préserver la victoire après avoir mené de 17 points en début de seconde période, après la transformation par Baptiste Serin du second essai bordelais du match inscrit par Blair Connor, auteur d'une inspiration géniale lui permettant d'intercepter une passe de Chavancy à Laulala (3-20, 52e). Ashley-Cooper ayant montré la voie dès la 14e minute par son dernier essai sous le maillot girondin, l'Union n'était donc pas loin du bonus offesnif à cet instant. Et les Franciliens, tourmentés par une saison galère à tous les niveaux aussi bien sportif qu'en coulisses, pas loin de l'implosion. Sauf que le coaching de Labit et Travers, qui faisaient entrer leur cadres et modifiaient toute leur première ligne, changea complètement la donne, et instantanément, les mouches changèrent d'âne face à des Unionistes redevenus trop vite spectateurs. En quinze minutes, pas davantage, le Racing avait rectifié le tir, par trois essais dont deux en force (Nyanga 56e, Nakarawa 66e) qui soulignaient surtout la porosité de la défense girondine. Carter allait lui-même mettre son équipe en tête pour la seconde fois du match (après sa pénalité initiale déflorant le score, 3-0, 3e), mais c'était la bonne, et le Racing, comme chaque année depuis son retour dans l'élite en 2009, compostait son billet pour les phases finales, le Stade Français, après un bonus défensif graté à Montpellier, héritant du barrage européen. On ne comptera pas le nombre de matches perdus par l'UBB cette année en seconde période, après qu'elle eut souvent viré en tête à la pause, la plupart du temps hors de ses bases. Si elle doit nourrir des regrets pour cette 11e place sans saveur, c'est surtout par rapport à son parcours à domicile (4 défaites, 1 nul), insuffisant pour espérer se mêler au Top 6. D'autant que l'accroc du 23 décembre contre Pau à l'ultime seconde (16-18) et le nul concédé à Clermont après la sirène le 29 janvier (23-23) auront donc été leur talon d'Achille, traîné comme un boulet depuis 4 mois. Petites causes, grands effets : si ces rencontres avaient duré 2 minutes de moins chacune, l'Union aurait compté 5 points de plus au final. Assez, sans doute, pour accrocher à minima ledit barrage...Au micro de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Yves-Du-Manoir à Colombes, écoutez une partie des réactions de Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine de l'UBB, Laurent LABIT l'entraîneur des arrières du Racing, et Jacques BRUNEL l'entraîneur de l'Union Bordeaux Bègles. D'autres réactions à écouter ce lundi 8 mai dans nos journaux de 7h à 12h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.

ST ETIENNE / BORDEAUX (2-2) : Frustrant et heureux à la fois...

"La bouteille qui fait glou-glou", délicieuse liqueur artisanale de verveine que l'on boit dans le Forez, est-elle à ... [la suite...]
écouter

"La bouteille qui fait glou-glou", délicieuse liqueur artisanale de verveine que l'on boit dans le Forez, est-elle à demi-vide ou à demi-pleine, telle est la verte question... En d'autres termes, les Girondins, qui en connaissent aussi un rayon sur la question (de la dive bouteille) ont-ils gagné un point ou en ont-ils perdu deux à Geoffroy Guichard où les banderolles frondeuses étaient de sortie (photo)... Drôle de match en tout cas où, durant presque vingt minutes (les vingt premières), les supporters des deux camps, d'ordinaire si exubérants et fraternels, observèrent un quasi-huis clos dans leurs encouragements, en mémoire aux victimes de la catastrophe de Furiani en 1992, dont on commémorait le 25e anniversaire, au lendemain d'une décision des plus iniques sanctionnant les Bastiais et offrant 3 points sur tapis...vert à l'OL. Ceux qui ne considèrent que le film du match diront que les Girondins ont raté le coche après avoir mené deux fois au score et cédé sur deux buts entachés de regrettables erreurs d'arbitrage. Ceux qui analysent les débats en profondeur diront au contraire que comme à Dijon, ils s'en tirent bien tant la fin de match, étouffante comme en Bourgogne et marquée de surcroît par l'exclusion ridicule, mais logique de Nicolas Pallois auteur d'un tacle complètement inutile sur le flanc gauche sur le jeune Nordin au cours d'interminables arrêts de jeu (5 minutes et 20 secondes décomptées par M.Schneider tout de même), a souligné une nouvelle fois leurs limites du moment, Carrasso jouant encore le Spider-Man qui vous veut du bien...Un nul qui, en apparence, n'arrange personne, puisqu'il éloigne définitivement les Verts de l'Europe et met les Girondins sous la menace de ne plus être maîtres de leur destin si jamais l'OM bat Nice dimanche et les dépasse alors au classement, avant le choc capital de la semaine prochaine. Mais dans l'histoire, le plus grave est peut-être d'avoir perdu Pallois sans doute jusqu'à la fin de la saison, alors que Lewczuk était déjà suspendu pour ce Classico que beaucoup attendent avec impatience. Gourvennec va devoir improviser en défense centrale... En attendant, bien malin celui qui aurait pu prédire que le nombreux public (30 606 spectateurs) verrait autant de buts et d'occasions (surtout stéphanoises, il faut l'admettre) dans ce match qui ressembla à une messe commémorative pendant plus d'une demi-heure pour ne pas dire une veillée funèbre, avec zéro occasion de part et d'autre, tout au plus une frappe d'Hamouma au-dessus sur un centre de la gauche de Maïga (17e) puis une autre, timide et freinée au départ, mais qui avait le mérite d'être cadrée, d'Ounas sur Ruffier (35e). Il aura suffi d'une minute un peu folle, la 37e, pour que les masques tombent et que les deux équipes lâchent leurs coups et leurs offensives, après cette entame en trompe-l'oeil. Un nouveau centre de Maïga, intercepté par Romain Hamouma, le stéphanois le plus remuant jusqu'alors, qu'un contrôle acrobatique empêchait de cadrer sa frappe, pourtant seul à 10 mètres de Carrasso. Sur le contre, Ounas grillait Maïga sur le flanc droit mais, sans angle, butait in extremis sur Ruffier. A partir de cet instant, le vrai match pouvait commencer. Et c'est Bordeaux qui tirait le premier, sur un ballon anodin près qui ne demandait qu'à sortir en sortie de but mais que Lewczuk eut la bonne idée d'aller disputer, à la lutte avec Maïga qui l'accrochait légèrement. Une faute sans doute moins évidente que celles oubliées en faveur des Girondins à Dijon (sur Ounas), à Nantes (main de Djidji en pleine surface sur un centre de Vada) ou au Matmut contre Lyon (Diakhaby sur Malcom), mais que M.Schneider estima mériter réparation. En l'absence de Vada, tireur habituel mais sur le banc, Ounas ne se faisait pas prier et prenait Ruffier à contrepied (0-1, 42e). Pour espérer un dénouement plus heureux, il aurait alors fallu que Bordeaux rentre aux vestiaires avec cet avantage. Hélas, dans le money-time, les Girondins manquaient de vigilance sur une touche coté gauche, immédiatement exploitée par les 3 attaquants stéphanois : Monnet Paquet trouvait Hamouma dont la talonnade servait Beric (hors-jeu de 30 centimètres) au coeur de la défense girondine, très en retard sur le coup, et le Slovène fusillait Carrasso du plat du pied, seul à 8 mètres (1-1, 45e), signant son 6e but. Commencée le 2 avril à la 28e minute du match à Nice après le but d'Eysseric, l'invincibilité du gardien bordelais prenait donc fin juste avant le retour aux vestiaires, au terme de 468 minutes...Dès la reprise, l'ASSE mettait son emprise sur le match et Veretout, intenable en seconde période et bien trop libre de ses mouvements, annonçait la couleur en obligeant Carrasso à sa première parade décisive du match, sur un obus de 20 mètres (46e). Pourtant, sur une action d'école et un coup-franc vite joué par Malcom pour Sabaly côté droit, les Girondins reprenaient l'avantage quand Ounas délivrait un modèle de centre fuyant, dévié de la tête par Plasil pour Laborde qui de volée et à bout portant, finissait le travail au second poteau (1-2, 49e). Restait à préserver cet avantage capital, mais comme à Dijon, Bordeaux reculait et laissait trop d'espace dans l'axe aux fusées que sont Beric et Hamouma. Sur un centre en retrait de Theophile Catherine mal renvoyé, Carrasso s'envolait encore et détournait sur le haut de sa barre une frappe en pivot de Monnet-Paquet (51e). Puis Beric, encore hors-jeu et lancé en profondeur par Hamouma, frappait sans angle sous Carrasso qui freinait le ballon...qui longeait la ligne (54e). Le but chauffait et arrivait finalement sur un coup de pied arrêté (encore), quand un corner de Veretout de la gauche, trouvait Theophile-Catherine, inexplicablement seul au second poteau, qui remisait sur Pajot. Le milieu de terrain stéphanois s'emmenait légèrement le ballon de la main avant d'assurer sa volée...repoussée par Carrasso, mais quelques centimètres derrière la ligne (ce que confirmait la Goal Line Technology), malgré le sauvetage désespéré de Sabaly (2-2, 62e). A partir de cet instant, et malgré les entrées de Rolan puis Kamano, Bordeaux n'existait quasiment plus aux avant-postes, comme à Dijon, à l'exception d'une frappe tendue de Sankharé dans un angle réduit, déviée en corner par la main ferme de Ruffier (82e), peu après une belle action hélas mal terminée par Kamano (80e). Plus rien n'allait être marqué, malgré trois autres situations chaudes devant le but de Carrasso et l'expulsion de Pallois. Un nul précieux, certes, et un 5e match sans défaite, mais cher payé pour les Girondins. Dans dix jours, après la réception de l'OM, on en mesurera sans doute réellement la valeur, ou l'utilité. Mais si les Phocéens battent Nice, les Bordelais n'auront d'autre recours que de l'emporter, pour redevenir maîtres de leur destin et s'octroyer le droit d'une "finale" à Lorient pour la journée de clôture. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Geoffroy-Guichard, écoutez les réactions des deux entraîneurs, Jocelyn GOURVENNEC (FCGB) puis Christophe GALTIER (ASSE) ainsi que le milieu de terrain des Girondins Jérémy TOULALAN, qui a pris le brassard de capitaine après la sortie de Plasil (84e). D'autres réactions bordelaises et stéphanoises à écouter ce lundi 8 mai dans nos journaux de 7h à 12h et dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Jeu. 04 Mai 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Racing / UBB (26e journée) : Jouer la (petite) chance à fond

Le rideau va donc tomber sur la saison 2016-2017 en ce samedi pré-electoral. Des élus, il en manque encore pas mal au tableau final ... [la suite...]
écouter

Le rideau va donc tomber sur la saison 2016-2017 en ce samedi pré-electoral. Des élus, il en manque encore pas mal au tableau final d'un championnat de Top 14 qui n'a jamais été aussi indécis, presque autant que l'électorat français, c'est dire...Et contrairement aux apparences et à ce que son classement laisse supposer de prime abord, l'UBB a encore, malgré sa défaite contre Toulon, une infime chance d'accrocher sinon le Top 6, du moins la 7e place pour le barrage européen. D'accord, il lui faudra d'abord faire un crochet par Lourdes ou par la Cour des miracles avant de se rendre à Colombes. Commencer par s'imposer dans les Hauts de Seine avec le bonus s'il vous plaît, sans que son adversaire du jour, champion de France en titre quand même, ne marque le moindre point de son côté. Espérer ensuite que le Stade Français Paris ne ramène aucun point de Montpellier, pas plus que Pau de son déplacement à Toulon (ce qui est plausible), que Lyon ne gagne pas à Grenoble, déjà condamné (ce qui l'est nettement moins) et que Brive, qui peut aussi se qualifier, ne batte pas Castres, qui joue aussi la 4e place... Bref, un apothicaire ne s'y retrouverait pas, mais le championnat et la Coupe d'Europe ont déjà donné lieu à des situations aussi exceptionnelles, par le passé. Avant ce déplacement à Colombes face au Racing 92 (match à suivre en direct intégral sur nos ondes depuis le stade Yves Du Manoir), écoutez au micro de Christophe Monzie une partie des réactions de Darly DOMVO l'arrière de l'UBB et de Hugh CHALMERS (photo) le 3e ligne néo-zélandais de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions bordelaises d'avant-match, rendez-vous ce samedi 6 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h10. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Nicolas Fillon.