Accueil > sports

les sports



Les prochains matchs en direct sur ARL

recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Dim. 21 Mai 2017 : RUGBY - Ligue Régionale Nouvelle Aquitaine ()

Agen / Montauban (41-20) : Le SUALG de retour en Top 14 !

"On devrait jamais quitter Montauban"...Monsieur Fernand, le célèbre garagiste ancien truand "reconverti dans ... [la suite...]
écouter

"On devrait jamais quitter Montauban"...Monsieur Fernand, le célèbre garagiste ancien truand "reconverti dans l'honnête" (interprété par Lino Ventura dans "Les Tontons flingueurs") avait déjà tout dit et tout compris...Pour n'avoir pas respecté ce conseil en s'expatriant en Gironde, les Vert et Blanc se sont retrouvés "éparpillés façon puzzle" aux quatre coins de la pelouse d'un stade Chaban-Delmas plein comme un oeuf où ils étaient allés quérir fortune (24-3 au bout de 34 minutes de jeu après une entame agenaise à la puissance de feu d'un croiseur). Trois essais suavistes comme à la parade, dont le premier par un Clément Darbo monumental qui, avant d'aller défendre les intérêts de l'USMTG la saison prochaine, a tout donné jusqu'au bout pour le SUA avec une conscience professionnelle irréprochable et s'est arraché de la mêlée par une feinte d'école avant d'emprunter un boulevard sans la moindre opposition pour aller déflorer le score en aplatissant sous les perches (7-0, 3e). Après un essai logiquement refusé à la vidéo à Tekassala (18e) pour les Tarn-et-Garonnais, le SUA, dominateur d'entrée, a enfoncé le clou par un second essai initié encore par Darbo, relayé par Sadie et inscrit de près sans opposition par Tom Murday (17-0,  27e, photo). Défense la plus hermétique de Pro D2 jusqu'ici, les partenaires de Bosviel, le meilleur montalbanais de ce premier acte, étaient déjà la la limite de l'asphyxie. Ils allaient la connaître pour de bon et frôler le "Nervous Breakdown", comme on dit de nos jours, sur la 3e réalisation agenaise, partie encore de Darbo, poursuivie par Mchedlidze et Francis, et conclue en coin par Taylor Paris après un surnombre (24-3, 34e). Il était temps d'entrer enfin dans le match pour les outsiders de cette finale, et Bosviel sonnait la charge en envoyant Sukanaveita aplatir en bout de ligne (39e) avant de profiter d'une faute inutile de Murday pour redonner de l'espoir aux siens dans le temps additionnel, juste avant la pause (24-13).  Un moindre mal pour des Tarn-et-Garonnais plus que ballottés par un SUA en mode patron. En d'autres temps, celui-ci aurait pourtant pu douter après ce trou d'air de cinq minutes. Mais pas ce dimanche, devant un public majoritairement acquis à sa cause, et malgré 20 minutes indécises seulement meublées par une pénalité de Darbo (27-13, 59e) où les Tarn-et-Garonnais jetaient toutes leurs forces pour rester au contact, la finale basculait définitivement pour les Suavistes. Le tout-venant ayant été épuisé depuis longtemps, il était temps de se risquer sur le bizarre. Survenait donc cet essai-gag de Nakosi, qui s'emmenait le ballon au pied comme un footballeur avant de profiter d'une faute monumentale de Tupuola, pourtant en avance au départ de l'action, pour aplatir dans l'en-but ce ballon insaisissable (34-13, 62e), en furtif du dimanche. Le reste de cette rencontre n'était alors que péripéties, avec un cinquième essai magistral de Pierre Fouyssac qui appliquait le bon vieux principe géométrique de la ligne droite pour aller d'un point à un autre (en l'occurrence, sous les perches), après un travail d'usure de Tilsley puis Francis (41-13, 68e), dans des lignes arrières Tarn-et-Garonnaises qui prenaient des allures de retraite de Russie...Mais la ressemblance avec les armées de Napoléon s'arrêtait là :  résolument joueurs, valeureux jusqu'au bout et pas vraiment venus pour beurrer des sandwiches, les Montalbanais rendaient la pilule un peu moins amère en fermant le bal par un essai de Tupuola, sur un caviar de Bosviel (41-20, 74e). La messe était dite depuis longtemps, et les "gugusses de Montauban", tout aussi durs à cuire finalement que les héros du film de Lautner, avaient été d'excellents sparring-partners, dans une finale limpide quant à l'état d'esprit, dirigé par M.Attalah dont c'était le dernier match à ce niveau. Mais ce SUA-là, cette fois-ci intouchable, avait sorti les flingues de concours. Reste que beaucoup de ses cadres vont mettre un terme à leur carrière ou partir sous d'autres cieux. Si le recrutement est déjà bien avancé, il devra aussi permettre au club du président Tingaud de ne pas jouer de nouveau l'ascenseur, comme l'année dernière, et d'exister réellement en Top 14. Qu'on ne s'y trompe pas : si la fête a été belle, c'est aussi le plus dur qui commence à présent pour les Suavistes. Mathieu Blin, qui tirait lui aussi sa révérence après cinq années en Lot-et-Garonne, peut être fier d'avoir remis son équipe au niveau où il l'avait prise en 2012. Au micro de Mathieu Duffourg qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de notre consultant Francis Lagleyze, écoutez une partie des réactions de Denis MARCHOIS le 2ème ligne du SUALG, Stéphane PROSPER le coach des 3/4 du SUALG, Rémi VAQUIN le 3ème ligne du SUALG, Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Mickael LADHUIE le capitaine et talonneur de l'US Montauban, et Pierre Philippe LAFON le manager de l'US Montauban. D'autres réactions agenaises et montalbanaises à écouter ce lundi 22 Mai dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.

LORIENT / BORDEAUX (1-1) : Pas trop de regrets, ni d'un côté ni de l'autre...

Barragistes ils étaient avant cette dernière rencontre, barragistes ils sont restés. Les Merlus devront donc, par match aller ... [la suite...]
écouter

Barragistes ils étaient avant cette dernière rencontre, barragistes ils sont restés. Les Merlus devront donc, par match aller et retour avec la seconde manche à domicile dimanche prochain au Moustoir, affronter le 3e de Ligue 2, l'ESTAC Troyes, pour tenter de conserver leur place dans l'élite. Sixièmes ils étaient avant ce match, sixièmes ils resteront : les Girondins, après avoir caressé l'espoir pendant plus d'une heure de finir cinquièmes en doublant l'OM, devront eux aussi, comme leurs hôtes du soir, patienter une semaine de plus pour connaître leur sort définitif, avec ou sans Europe, selon que le PSG battra ou pas Angers en finale de la Coupe de France. Mais les uns et les autres n'ont finalement pas trop de regrets à nourrir : les Merlus, menés d'entrée de jeu par un but de Younousse Sankharé (son 4e de la saison), qui s'est trouvé à point nommé pour reprendre de la tête un très bon centre de Malcom et trouver la faille après une partie de billard avec la transversale et le gardien Lecomte (0-1, 6e), peuvent s'estimer heureux d'avoir évité le pire, car ils ont été bons derniers et relégables pendant 63 minutes, avant de passer dix-septièmes pour les 20 dernières, après l'égalisation en force et dans un angle impossible arrachée par Vincent Le Goff malgré la parade désespérée de Carrasso qui a touché la balle (1-1, 69e)...jusqu'au but fatal de Rodelin pour Caen au Parc des Princes dans les arrêts de jeu (1-1) face à un PSG visiblement en mode économique, et qu'on souhaitera un peu plus concerné dans une semaine contre le SCO Angers, but qui sauvait le SM Caen et remettait les Merlus à leur place initiale. Les Girondins, eux, n'ont rien à regretter puisque même une victoire, qui fut longtemps à leur portée dans la mesure où, comme à St Etienne et face à Marseille, ils ont mené au score avant d'être rejoints, n'aurait rien changé à l'affaire, l'OM ayant, sans surprise mais non sans peine, assuré le minimum (1-0) contre des Bastiais accrocheurs, grâce à un but de Gomis (le 20e) qui aura à lui seul hissé les Olympiens vers l'Europe cette année, heureusement que l'OM le comptait dans ses rangs...Bordeaux a donc glané son 8e nul à l'extérieur de la saison et n'a rien lâché, mais on regrettera qu'il n'ait pas su enfoncer le clou quand il y avait la place, à 1-0 sur des contres en supériorité numérique mal négociés par Ounas ou Rolan, ou même en fin de rencontre quand les Merlus, usés par leur course-poursuite, ont laissé - comme en début de rencontre, avec deux alertes exploitées de la tête par Malcom (3e) puis Rolan (4e) - des espaces dans leur arrière-garde, qu'Ounas d'une frappe pas assez appuyée (73e), Sankharé d'une tête décroisée au ras de la lucarne d'un Lecomte archi-battu (82e) ou Contento, après un superbe une-deux avec Kamano mais contré in extremis par le gardien morbihanais sorti à bon escient (89e), n'ont pas su exploiter. Vada n'avait pas été loin non plus de plier l'affaire d'une frappe au ras de la lucarne (57e). Mais en laissant en vie les Merlus, qui auraient aussi pu ouvrir le score sur leur seule grosse occasion du premier acte avec un tir à ras de terre de Cabot, le lorientais le plus mordant, sur le bas du montant gauche de Carrasso (4e), à laquelle on peut ajouter une frappe de Waris au ras du montant (20e), les Girondins s'exposaient aux mêmes désagréments qu'à St Etienne et face à l'OM, et aussi face à d'autres équipes cette saison (Nancy, Guingamp, Rennes...). Pour sa dernière sous le maillot girondin avec une émotion non dissimulée, Cédric arrasso, qui alla communier avec les supporters bordelais à la fin de la rencontre qui avaient déployé une banderole en son honneur pour ses 313 matches en Marine et Blanc, avait pourtant retardé l'échéance d'un nouvel arrêt surréaliste, sur une tête à bout portant de Jeannot, tout juste entré en jeu et immédiatement dangereux, déviée du pied sur son montant puis en corner (67e). Mais deux minutes après, un ballon perdu côté droit profitait à Cabot puis Moreira dont le long centre au second poteau était redressé par Le Goff pour la conclusion chanceuse que l'on sait. Reste que les Girondins terminent sur une série de 7 matches sans défaite, mais 4 nuls consécutifs. On n'est pas loin de penser qu'avec un soupçon d'efficacité supplémentaire ou la présence d'un vrai buteur - on veut dire : un joueur à plus de 10 buts par saison - , ces nuls au goût d'inachevé se seraient sans doute changées en victoires avec 2 à 4 points de plus, dernièrement à St Etienne et ce samedi dans le Morbihan. Sans compter tous les points lâchés au Matmut à l'entrée de l'hiver face à des équipes qui ont tremblé jusqu'au bout (Caen, Lille) ou descendent même en Ligue 2 (Nancy). Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Yves Allaimat au Moustoir à Lorient, écoutez la réaction des deux entraîneurs, Bernard CASONI (FCL) qui a dirigé son dernier match à la tête de cette formation, Jocelyn GOURVENNEC (FCGB) et le président girondin Stéphane MARTIN. D'autres réactions bordelaises et lorientaises à écouter ce lundi 22 Mai dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 20 Mai 2017 :

Basket-Ball Régional, Ligue d'Aquitaine : Money Time du mois de mai 2017

Ecoutez le magazine mensuel de basket-ball "Money Time" du mercredi 17 mai 2017 à 19 heures, présenté et ... [la suite...]
écouter

Ecoutez le magazine mensuel de basket-ball "Money Time" du mercredi 17 mai 2017 à 19 heures, présenté et animé par Erick Dauzon.

Avant Lorient / Bordeaux (38e journée) : Ne rien avoir à regretter...sauf certains départs (?)

Gagner au stade du Moustoir ce samedi soir pour faire le job et ne rien avoir à se reprocher (à suivre en direct intégral sur ... [la suite...]
écouter

Gagner au stade du Moustoir ce samedi soir pour faire le job et ne rien avoir à se reprocher (à suivre en direct intégral sur nos ondes), après avoir brulé un cierge à Notre Dame de la Garde, sur les hauteurs de la cité phocéenne pour que l'OM, un point devant le FCGB au classement, ne batte pas Bastia dans le même temps... Si les Girondins ne partent tout de même pas en pélerinage dans le Morbihan ce samedi pour la clôture de la saison 2016-2017, ils vont au moins y chercher un miracle, un peu comme Bernadette Soubirou à Lourdes...Le seul hic pour eux sera que les Merlus, largués en haute mer, en mort clinique (de l'aveu même de leur coach Bernard Casoni) et presque enterrés il y a deux mois, mais qui ont su souquer ferme pour revenir vers de plus riants rivages, croient eux aussi aux miracles. Et notamment à celui de ne pas finir le présent exercice...en queue de poisson à l'ultime journée, sans même passer par le barrage de maintien contre le 3e de Ligue 2. Pour cela, une victoire leur serait presque à coup sûr nécessaire, afin de laisser à Dijon, Caen ou Bastia, voire Nancy, le peu enviable strapontin à pile ou face. Si Bernadette ne devrait pas faire partie du onze de départ aligné par Jocelyn Gourvennec face aux Lorientais, deux joueurs cadres moins mystiques mais investis d'un autre sacerdoce tout aussi méritoire, Cédric Carrasso (en photo, 9 saisons en Gironde) et Nicolas Maurice-Belay (6 saisons) porteront le maillot Marine et Blanc pour la dernière fois... et peut-être pas qu'eux. Pour que ce dernier match ne soit pas celui des regrets sur toute la ligne pour les supporters du club, les Girondins (où Rolan, touché au pied, est incertain) savent donc à quoi s'en tenir, eux qui ont parfois très bien réussi sur la pelouse du stade Yves Allainmat lorsqu'elle était synthétique (victoire 4-0 en novembre 2012, doublé de Jussiè), beaucoup moins depuis que l'herbe naturelle y est revenue. Battus cette saison à Bordeaux en championnat en novembre, puis en février en Coupe de France, mais les deux fois de justesse (2-1), les Morbihanais n'auront pas les faveurs du pronostic, mais au moins l'énergie de ceux qui n'ont plus grand'chose à perdre, sauf peut-être cette 18e place à double tranchant. Quant aux Girondins, visblement émoussés (surtout sur le plan offensif) depuis trois ou quatre rencontres, mais qui récupèrent Igor Lewczuk, auront-ils les moyens physiques et mentaux d'aligner un 7e match sans défaite et de répéter l'histoire, exactement comme la série qui leur avait permis, le 20 mai 2012 sous l'ère Gillot (il y a pile 5 ans), de décrocher in extremis et sans l'aide de quiconque leur billet pour...l'Europe en s'imposant à St Etienne (3-2) ? Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jocelyn GOURVENNEC, entraîneur du FCGB. Pour écouter l'intégralité de cette réaction, et aussi d'autres réactions bordelaises et lorientaises, rendez-vous ce vendredi 19 Mai dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, puis samedi 20 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h10. Coup d'envoi : 21 heures, commentaires de Christophe Monzie.
Ven. 19 Mai 2017 : RUGBY - Ligue Régionale Nouvelle Aquitaine ()

Avant SUA / Montauban : Une finale, ça ne se perd pas...

Une finale, cela ne se perd pas. Les Agenais le savent et se le martèlent, par la force de l'habitude et de leur expérience du ... [la suite...]
écouter

Une finale, cela ne se perd pas. Les Agenais le savent et se le martèlent, par la force de l'habitude et de leur expérience du plus haut niveau, rompus à ce genre de rendez-vous depuis des années qu'ils font l'ascenseur entre l'élite du rugby national et son antichambre. Seulement voilà, l'expérience n'est pas un gage de victoire assurée, même face à une équipe tout droit sortie de Fédérale 1 il y a juste deux saisons, mais qui n'a peur de rien et a aussi su faire de sa cuvette de Sapiac une citadelle étouffante et imprenable, en d'autres temps plus fastueux. Deux courtes victoires agenaises dans la phase régulière cette saison (en photo) qui semblent donner un léger ascendant, mais pas plus, aux Lot-et-Garonnais, bien que les compteurs soient remis à zéro, 60 kilomètres à peine entre les deux préfectures unies par la sinueuse et bienveillante Garonne qui, chacun le sait, est née avec un ballon ovale au fond de son lit...Même si la bureaucratie française a décidé de ne pas les inclure dans la même région administrative, on a rarement vu plus derby que cela...Les tribunes du stade Chaban Delmas que l'on attend combles en prendront vite les allures ce dimanche. Entre un vieux routier du Top 14 qui aspire à le retrouver et à y rester durablement, cette fois, et un trublion effronté au jeu aussi vert pétillant que le maillot qu'il porte, l'explication au sommet promet d'être serrée. Et qu'importe, après tout, si ce grand stade girondin chargé d'histoire et classé monument historique n'a pas souvent réussi aux Suavistes...dans l'Histoire, justement (défaite contre la Rochelle en finale de Pro D2 en 2014, et aucune victoire contre l'UBB ces dernières années). Les séries sont faites pour être cassées un jour, surtout les mauvaises.  Et il y a longtemps qu'on en a chassé les chats noirs. Ecoutez une partie de la réaction de Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Rémy VAQUIN le 3ème ligne du SUALG qui disputera ce dimanche à Chaban-Delmas le dernier match de sa carrière, Benoît ZANON le pilier droit de l'US Montauban Tarn-et-Garonne, agenais de naissance, déjà battu en demi-finale d'accession par le SUA avec Narbonne, Pierre-Philippe LAFOND l'entraîneur des avants de l'USMTG. De nombreuses autres réactions d'avant-match agenaises et montalbanaises à écouter dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis ce vendredi 19 Mai dans Le Week-end en Sport à partir de 18h15, et dimanche 21 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14h20. Coup d'envoi : 15h15. Commentaires de Mathieu Duffourg assisté de notre consultant Francis Lagleyze, ancien joueur de Bagnères, Lourdes, Narbonne, Stade Français, Milan et Toulon.  
Jeu. 18 Mai 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Le Week-end en sport)

Le FC Libourne invité d'ARL !

Le FC Libourne, qui a obtenu de haute lutte le droit de monter en National 3 (ex-CFA 2) au terme de la présente saison (tout comme les ... [la suite...]
écouter

Le FC Libourne, qui a obtenu de haute lutte le droit de monter en National 3 (ex-CFA 2) au terme de la présente saison (tout comme les Ecureuils d'Arlac avec qui il est encore à la lutte pour le titre de champion de Régional 1), était l'invité d'ARL ce vendredi 19 Mai dans l'émission Le Week-End en Sport. Au micro de Christophe Monzie, écoutez l'entretien-bilan de la saison 2016-2017 avec les co-entraîneurs Laurent DAURIAC et Régis CASTANT (photo) ancien capitaine des Pingouins dans les années 2000.
Mar. 16 Mai 2017 : TENNIS ()

Tennis : 27è édition du PASSAGESPOIRS

Présentation de la 27è édition du PASSAGESPOIRS, Tournoi Europe Juniors des - de 12 ans qui se déroule du 17 au 27 mai ... [la suite...]
écouter

Présentation de la 27è édition du PASSAGESPOIRS, Tournoi Europe Juniors des - de 12 ans qui se déroule du 17 au 27 mai 2017, au Passage d'Agen (47). Réaction au micro de Mathieu Dal Zovo de Jean Michel PANAGET, juge arbitre du Tournoi.
Mar. 16 Mai 2017 : HANDBALL - ()

Handball National : Résultats et réactions !

D2 Féminines :  Mérignac / Bourg de péage (32-33), reportage de Frédéric Bellette, avec les ... [la suite...]
écouter

D2 Féminines :  Mérignac / Bourg de péage (32-33), reportage de Frédéric Bellette, avec les réactions de Raphael BENEDETTO le coach et Audrey NGANMOGNE la gardienne du MHB.
Mar. 16 Mai 2017 : FOOTBALL - Ligue 1 ()

Bordeaux / Marseille (1-1) : Toutes les réactions !

Pas de vainqueur dans cette opposition toujours très attendue par les supporters des 2 clubs. Le score de parité (1-1) permet ... [la suite...]
écouter

Pas de vainqueur dans cette opposition toujours très attendue par les supporters des 2 clubs. Le score de parité (1-1) permet à l'OM de rester devant Bordeaux avec un point d'avance au classement; voilà maintenant 40 ans que les Phocéens n'ont pas gagné en terre girondine (en photo, Diego Rolan, auteur de son 9e but de la saison, poursuivi par Rolando et Fanni). Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie et à son micro, les réactions de Jocelyn GOURVENNEC l'entraîneur du FCGB, Rudi GARCIA l'entraîneur de l'Olympique de Marseille, Morgan SANSON le milieu de terrain de l'OM, Maxime LOPEZ le milieu de terrain de l'OM, François KAMANO l'ailier du FCGB, Rod FANNI le défenseur central de l'OM, Henri BEDIMO le latéral gauche camerounais de l'OM, Cédric CARRASSO le gardien de but du FCGB. Prochain match pour les Girondins de Bordeaux, le samedi 20 mai 2017 à 21h00 pour la rencontre Lorient / Bordeaux, à suivre en direct intégral sur nos ondes.
Mar. 16 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) ()

Agen / Biarritz (26-14) : Toutes les réactions !

Avec cette victoire, les Agenais ont gagné leur ticket pour la finale d'accession au Top14. Ils affronteront le voisin Montauban, le ... [la suite...]
écouter

Avec cette victoire, les Agenais ont gagné leur ticket pour la finale d'accession au Top14. Ils affronteront le voisin Montauban, le dimanche 21 mai à 15H15, stade Chaban Delmas à Bordeaux (match à suivre en direct intégral sur nos ondes avec les commentaires de Mathieu Duffourg et Francis Lagleyze). Au micro de Francis Dal Zovo, les réactions de David ROUMIEU le talonneur du Biarritz Olympique, Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Clément DARBO le 1/2 de mêlée du SUALG, Quentin BETHUNE le pilier du SUALG, et David DARICARRERE le manager du Biarritz Olympique.
Mar. 16 Mai 2017 : FOOTBALL - Football Régional ()

Football Régional : Résultats, classements et analyses !

CFA 2 : FC Pau / Stade Bordelais (2-3), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade ... [la suite...]
écouter

CFA 2 : FC Pau / Stade Bordelais (2-3), réaction d'Alexandre TORRES l'entraîneur du Stade Bordelais.

Bayonne/Lège Cap Ferret (0-0), réaction de Mathieu ROBIN le co-entraîneur de Lège Cap Ferret.

Régional 1, Libourne / Biarritz (1-0), réaction de Simon ADOUE le capitaine de Libourne.

SA Mérignac / Lormont (3-1), réaction de Johann RUFFAT l'entraîneur du SA Mérignac.

Cestas / Orthez (0-1), au micro de Philippe Osuna, les réactions d'Arnaud FAURE le capitaine de Cestas. Et de Jérémy FREITAS, gardien et capitaine de l'équipe de Cestas B qui monte en Régional 3 après sa victoire sur Casseneuil (2-0).

Avec Erick Dauzon , analyse des résultats des clubs du Lot-et-Garonne.

BORDEAUX / MARSEILLE (1-1) : Les Girondins ratent le coche

Comme face à Lyon le 3 mars dans une rencontre qui en a d'ailleurs rappelé le scénario, voire Rennes le 4 février ... [la suite...]
écouter

Comme face à Lyon le 3 mars dans une rencontre qui en a d'ailleurs rappelé le scénario, voire Rennes le 4 février (et comme à St Etienne la semaine passée), les Girondins n'ont donc pas su faire le break après avoir mené au score ni reprendre en mains leur destin avant la dernière journée de l'exercice 2016-2017. A Lorient samedi prochain, face à des Merlus qui ont perdu ce soir contre Bastia (2-0) et qui, désormais barragistes, joueront leur survie, dans un final au couteau qu'on pressentait depuis au moins un bon mois, il faudra donc un miracle pour que les Girondins repassent devant les Marseillais. Lesquels recevront des Bastiais certes courageux qui continuent d'entretenir la flamme, mais qu'on imagine mal aller chercher leur maintien sur la Canebière. Dans le même temps, les Girondins devront gagner dans le Morbihan, ce qui ne sera pas la moindre de leurs tâches, puisqu'ils ne parviennent plus à le faire depuis 3 matches, et ce nul face à l'OM, qui permet tout de même de préserver leur invincibilité en Gironde face à cet adversaire depuis...40 ans, s'inscrit dans la droite ligne des nuls laborieusement arrachés à Dijon et à St Etienne. De toute évidence, c'est avec le moteur de secours que cette formation, qui n'a plus tellement de percussion offensive depuis plus d'un mois, sauf face à la très poreuse défense messine (3-0 le 8 avril), la pire de Ligue 1, termine le présent championnat, qui semble long désormais à certains de ses éléments, à l'image de ses jeunes ailiers par exemple, Kamano et Malcom, qui n'ont plus l'allant de la fin de l'hiver. Le grand mérite de ce groupe, handicapé face aux Olympiens par les absences de Lewczuk et Pallois, reste de ne pas perdre depuis maintenant six rencontres. Mais elle n'a plus le carburant nécessaire pour remporter les matches décisifs, et celui-ci en était un, comme celui de St Etienne, qui a sombré chez lui face au PSG (0-5). Ce sont donc deux nouveaux points (qui portent à 23 le total définitif de points perdus à la maison cette saison, ce qui est évidemment trop, même si la plupart de ceux-ci le furent durant la phase Aller) qui s'envolent, mais surtout la possibilité de s'offrir une vraie Finale au Moustoir dans une semaine, contre cet OM qui pourra peut-être célébrer devant son public sa 5e place au classement final de l'épreuve s'il bat Bastia. Quant aux Girondins, ils ne verront l'Europa League avec un 3e tour préliminaire à disputer fin juillet que si le PSG bat Angers en finale de la Coupe de France. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez la réactions des deux entraîneurs, Rudi GARCIA (OM) puis Jocelyn GOURVENNEC (FCGB). D'autres réactions bordelaises et marseillaises à écouter ce lundi 15 mai dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Dim. 14 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) ()

Agen / Biarritz (26-14) : Bordeaux, les voilà !

Les Agenais sont en finale ! Face à une équipe biarrotte fidèle à ses valeurs, les Suavistes ont su trouver les ... [la suite...]
écouter

Les Agenais sont en finale ! Face à une équipe biarrotte fidèle à ses valeurs, les Suavistes ont su trouver les ressources pour se qualifier une nouvelle fois pour la finale d'accession en Top 14, après avoir mené au score durant presque toute la partie (sauf au tout début, avec une entame de feu des basques qui menaient 6-0 au bout de 5 minutes) et inscrit deux essais par Erbani (8e) puis Darbo juste avant la pause (17-6 à la mi-temps). En seconde période, le BO est revenu par un essai de Maxime Lucu (55e) mais la botte de Darbo a logiquement offert aux Agenais, plus matures et plus solides, une nouvelle finale d'accession, après celle remportée face au Stade Montois (16-15) à Toulouse il y a deux ans. Sauf que cette fois, c'est à Bordeaux, dans un stade Chaban-Delmas qui leur a rarement réussi (défaite en finale contre La Rochelle en 2014) qu'il devront franchir la dernière marche, représentée par la révélation de l'année, l'US Montauban, qui s'est débarrassée du Stade Montois dans son antre de Sapiac samedi soir (24-13). Mais que le SUA a battue deux fois, de peu cependant, au cours de la saison régulière. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Mathieu BLIN  le directeur exécutif et manager sportif du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, David ROUMIEU le talonneur du Biarritz Olympique, et Clément DARBO le 1/2 de mêlée du SUALG. D'autres réactions à écouter ce lundi 15 mai 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 13 Mai 2017 : RUGBY - Pro D2 (demi-finale) ()

Avant Agen / Biarritz : Le SUA prêt à relever le défi basque

Avant de recevoir dans son antre d'Armandie le voisin basque du Biarritz Olympique Pays Basque ce dimanche 14 Mai à 14h15 (match ... [la suite...]
écouter

Avant de recevoir dans son antre d'Armandie le voisin basque du Biarritz Olympique Pays Basque ce dimanche 14 Mai à 14h15 (match à vivre en direct intégral sur nos ondes) dans une demi-finale 100% aquitaine où il aura les faveurs du pronostic, le SUA est parfaitement conscient de l'ampleur de la tâche qui l'attend, face à des Biarrots capables de se sublimer dans toutes les grandes occasions. Première étape (capitale) du long chemin qui peut le ramener dans un Top 14 quitté il y a tout juste un an. Au micro de Mathieu Dal Zovo, écoutez les réactions de Mathieu BLIN le directeur exécutif et manager sportif,  et Clément DARBO (en photo) le 1/2 de mêlée du SUALG. D'autres réactions suavistes et biarrottes à écouter ce dimanche 14 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 13h20. Coup d'envoi : 14h15. Commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.
Ven. 12 Mai 2017 : FOOTBALL - Football Régional (Le Week-end en sport)

Julian GRELOT, invité d'ARL !

Julian GRELOT, ancien arbitre fédéral de football, désormais Responsable du Pôle Arbitrage au sein du District de ... [la suite...]
écouter

Julian GRELOT, ancien arbitre fédéral de football, désormais Responsable du Pôle Arbitrage au sein du District de Gironde de football. Il répond aux questions de Philippe Osuna dans les studios d'ARL. Extrait de l'émission Le Week-end en Sport du vendredi 12 Mai 2017.

Avant St Etienne / Bordeaux (36e journée) : GOURVENNEC prudent mais confiant, SAIVET se souvient

Nicolas Pallois le défenseur central des Girondins l'affirme : avant ce déplacement dans le Forez, tous les voyants sont...au ... [la suite...]
écouter

Nicolas Pallois le défenseur central des Girondins l'affirme : avant ce déplacement dans le Forez, tous les voyants sont...au vert pour les Marine et Blanc, malgré le match nul heureux arraché à Dijon dimanche dernier grâce au talent de Carrasso, qui n'a plus encaissé de but depuis 4 rencontres. Mais dans le chaudron stéphanois qui ne demande qu'à se réveiller, les Girondins s'attendent à en voir de toutes les couleurs pour ce deuxième déplacement consécutif en l'espace de cinq jours (à vivre en direct intégral sur nos ondes). Face à une équipe peut-être plus joueuse, qui s'est totalement relancée dans la course à l'Europe en gagnant à Guingamp (2-0), ils savent que le moindre relâchement sera fatal. Or, les bordelais n'ont sans doute plus de droit à l'erreur, talonnés par un OM qui guette le moindre faux-pas pour les dépasser. Sans Jérémy Menez, de nouveau blessé, mais sans doute avec Diego Rolan qui fera son retour, ils devront aussi (re)doper leur secteur offensif, assez à la peine en ce mois d'avril, que ce soit à Nice, Nantes, Angers ou Dijon. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jocelyn GOURVENNEC (en photo à Dijon dans sa conférence d'après-match) le coach du FCGB, prudent mais confiant, et d'Henri SAIVET, le milieu de terrain de l'ASSE, qui se souvient de ses nombreuses années bordelaises. Pour entendre ces entretiens dans leur intégralité, et aussi d'autres réactions bordelaises et stéphanoises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine, de 7h à 18h, puis ce vendredi 5 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h05. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Christophe Monzie depuis le stade Geoffroy Guichard.
Mar. 02 Mai 2017 : CYCLISME ()

Cyclisme : 38e édition de la Ronde du Queyran

Compte rendu par Jean Louis BOYANCE, président du Comité d'organisation de la 38e édition de la Ronde du Queyran ... [la suite...]
écouter

Compte rendu par Jean Louis BOYANCE, président du Comité d'organisation de la 38e édition de la Ronde du Queyran à Leyritz-Moncassin (47), remportée pour la 3eme année consécutive par Mickael Larpe .
Mar. 02 Mai 2017 : TENNIS ()

Tennis : 10è édition du Tournoi Challenger ATP de Primrose Bordeaux

Présentation de la 10e édition du Tournoi Challenger ATP de Primrose Bordeaux qui se déroulera du 15 au 21 mai 2017 ... [la suite...]
écouter

Présentation de la 10e édition du Tournoi Challenger ATP de Primrose Bordeaux qui se déroulera du 15 au 21 mai 2017 à la Villa Primrose par Jean Baptiste PERLANT, le directeur du Tournoi, au micro de Bernard Soulié.
Mar. 02 Mai 2017 : HANDBALL - ()

Handball National : Résultats, classements et réaction !

Nationale 1F : CA Bègles/Nantes (31-25), reportage de Félix Chiocca avec les réactions de Lucille BRUXELLES, ... [la suite...]
écouter

Nationale 1F : CA Bègles/Nantes (31-25), reportage de Félix Chiocca avec les réactions de Lucille BRUXELLES, l'entraîneur du CA Béglais et de la gardienne de but béglaise Kassandra CHOTOKOURIDES.

Nationale 3M : ASPOM Bègles / Asson Sports (21-20), réaction de Gilles RENOUX le président de l'ASPOM Bègles.

Nationale 3M : Libourne / Stade Pessacais (40-33), réaction de Romain CAZEMAJOU l'entraîneur du HBC Libourne.
Mar. 02 Mai 2017 : RUGBY - Top 14 ()

UBB/Toulon (13-26) : Toutes les réactions !

A la suite de cette défaite à domicile, les Unionistes, impuissants face à l'ogre toulonnais (à l'image ... [la suite...]
écouter

A la suite de cette défaite à domicile, les Unionistes, impuissants face à l'ogre toulonnais (à l'image d'Adam Ashley-Cooper, en photo, pris en tenaille par deux varois, pour son dernier match à Bordeaux sous le maillot girondin) pointent au 11eme rang au classement et n'ont plus aucune chance d'accrocher les barrages pour le Top 6 ou le barrage européen. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont, écoutez toutes les réactions d'après-match de Jacques BRUNEL l'entraîneur de l'Union Bordeaux Bègles, Richard COCKERILL l'entraîneur de Toulon, Guilhem GUIRADO le talonneur de Toulon, Clément MAYNADIER le talonneur de l'UBB, Jefferson POIROT le pilier de l'UBB, et Louis Benoit MADAULE le 3e ligne de l'UBB.Prochain match de l'Union Bordeaux-Bègles le samedi 6 mai 2017 à 20h45, Racing / UBB (26e et dernière journée) en direct intégral sur ARL !