les sports



Les prochains matchs en direct sur ARL

recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Mer. 20 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Montpellier (5e journée) : Hérault(s) du stade ou (encore) martyrs ?

Il est donc possible de prendre la marée entre Rhône et Saône, les Unionistes l'ont constaté à leurs dépens dans un match qui a vite tourné au cauchemar pour eux, face à un LOU carnassier. Comment se remettre de cette gifle alors que déboule ce samedi 23 septembre à Chaban-Delmas le leader incontesté de la poule, le météorite montpelliérain du très controversé et atypique président Altrad ? Un parcours parfait des Héraultais (19 points pris sur 20 possibles), seul Castres ayant à ce jour timidement contesté leur hégémonie. Pour battre le PSG du Top 14, ce sont les Unionistes qui devront se muer en Héros (ou Héraults) dans leur antre girondin qu'ils souhaitent garder imprenable, certes, mais où le MHR a pris la sale habitude d'installer ses quartiers depuis trop de saisons (5 succès sur ses 6 dernières visites en Gironde). La puissance des Languedociens (qui seront privés de Willemse, blessé contre Toulon, mais enregistreront le retour de leur pilier géorgien Kubriashvili, absent des terrains depuis 7 mois) et leur recrutement impressionnant laissent perplexe, mais les Unionistes ont d'autres armes qui leur ont déjà permis de renverser d'autres montagnes, clermontoises ou toulonnaises par exemple. A condition de savoir donner un bon coup de tournevis à leur défense, trop souvent mise au supplice (15 essais encaissés) depuis le début du présent exercice. Au micro de Florian Rodriiguez, écoutez les réactions de Sébastien TAOFIFENUA le pilier de l'UBB et Yann LESGOURGUES le demi de mêlée (en photo). Pour entendre d'autres réactions unionistes et des réactions montpelliéraines d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis dans Le Week-end en Sport ce vendredi 22 septembre à 19h, puis ce samedi 23 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h15. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Julien Dourthe.



A vivre en direct intégral sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 FM Sud-Gironde, 95.9 FM Libournais, 96.2 FM Bordeaux et Bassin d'Arcachon, et sur notre site internet www.arlfm.com cliquez sur "Ecouter ARL 33".



Toute cette semaine avec ARL, gagnez vos invitations en place assises pour assister à cette rencontre !


Sam. 16 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Lyon / UBB (49-14) : Le LOU dévore une UBB inconsistante

Si la nette défaite à Castres avait de quoi décevoir, le camouflet lyonnais a de quoi inquiéter. Douché par son ... [la suite...]
écouter

Si la nette défaite à Castres avait de quoi décevoir, le camouflet lyonnais a de quoi inquiéter. Douché par son échec en terre paloise, le LOU avait les crocs ce samedi à Gerland et l'agneau girondin a fait long feu avant de finir à la broche. 50 points dans la besace face à une équipe que l'on n'annonce pourtant pas dans les candidats aux barrages, il n'y a pas de quoi pavoisier. Lyon continue de rester, encore plus que Castres d'ailleurs, une terre maudite pour les Girondins (une seule victoire en 2015 pour 10 défaites sur les 11 dernières saisons...un véritable syndrome) et s'est octroyé un facile bonus offensif. Hors sujet tout au long de la rencontre, mais plus encore après les citrons (18-6 à la pause), l'Union n'a fait illusion qu'au cours de la première demi-heure, jusqu'au second essai inscrit par Fearns (15-3, 28e). L'homme du match aura été celui dont l'Union ne voulait plus l'an passé, l'international Lionel Beauxis, auteur à lui seul de...24 points, dont un essai (50e), son premier depuis 2011, qui sonnait le début du festival rhodanien. La fin de rencontre, à sens unique, a ressemblé à la retraite de Russie pour des Unionistes dépassés, malgré le soubresaut constitué par l'essai anecdotique de Luke Jones (57e). Mais avec 15 essais encaissés en 4 rencontres, l'Union n'a pas besoin d'un dessin pour savoir où le bât blesse,  et elle a du pain sur la planche cette semaine, avant de recevoir l'autobus montpelliérain samedi 23 septembre (en direct intégral sur nos ondes) que rien ne semble devoir arrêter. Au micro de Sébastien Morel qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Stadium de Gerland aux côtés de Frédéric Charvet, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Pierre MIGNONI le manager du LOU, Nans DUCUING l'arrière de l'UBB, et Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine bordelo béglais. Prochain rendez-vous sportif sur ARL (Aquitaine Radio Live),  ce lundi "Sports Magazine" à partir de 18h30.
Jeu. 14 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Lyon / UBB (4e journée) : L'Union devra faire sortir le LOU du bois...

Pour tenter de rééditer le joli coup du 25 avril 2015 (victoire en terre rhodanienne 37-22 qui reste à ce jour ... [la suite...]
écouter

Pour tenter de rééditer le joli coup du 25 avril 2015 (victoire en terre rhodanienne 37-22 qui reste à ce jour l'unique succès girondin sur cette pelouse, pour 9 défaites dont la dernière, frustrante le 30 décembre dernier 19-16), l'UBB sait qu'elle devra pratiquer son meilleur rugby et le débarrasser des scories constatées encore face au Stade Français, malgré l'ample victoire (30-10). Le LOU, qui dans le même temps, a chuté à Pau (30-14) après deux victoires initiales dont l'une à Paris, a bien l'intention de montrer les crocs encore une fois et de rester souverain sur son territoire. Aux Unionistes de ne pas se laisser entraîner dans d'improbables buissons et de savoir le faire sortir du bois pour mieux le piéger. Au micro de Florian Rodriguez, écoutez les réactions de Marc CLERC (photo) le pilier de l'UBB et Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants de l'Union Bordeaux Bègles. Pour entendre d'autres réactions unionistes et des réactions lyonnaises, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine puis ce samedi 16 septembre 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono, à partir de 17h15. Coup d'envoi : 18h, commentaires de Sébastien Morel et Frédéric Charvet.

A suivre en direct intégral sur les fréquences girondines d'ARL : 92.9FM à Langon et Sud-Gironde, 95.9FM Libournais et Entre-Deux-Mers, 96.2FM Bordeaux et Bassin d'Arcachon, sur notre site internet www.arlfm.com et sur votre téléphone portable via l'appli "Les Indés radios"
Ven. 08 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / STADE FRANCAIS (3e journée) : REY, DAVIDSON et MAYNADIER veulent effacer la déception castraise

Quels enseignements tirer de cette deuxième mi-temps si médiocre et de la défaite à Castres le week-end dernier ? ... [la suite...]
écouter

Quels enseignements tirer de cette deuxième mi-temps si médiocre et de la défaite à Castres le week-end dernier ? Julien REY le trois-quarts centre de l'UBB et Jérémy DAVIDSON (photo), le nouvel entraîneur des avants de l'Union, apportent des réponses et promettent que face au Stade Français ce samedi 9 septembre à Chaban Delmas (match à suivre en direct intégral sur nos ondes sur les 3 fréquences girondines d'ARL, à savoir 92.9 Langon et Sud-Gironde, 95.9 Libournais et Entre-Deux-Mers, 96.2 Bordeaux et Bassin d'Arcachon), les Girondins rectifieront le tir et tâcheront de muscler leur rideau défensif, bien perméable sur ces deux premiers matches (8 essais concédés, et 14 penalités sifflées contre l'Union à Castres, ce qui est beaucoup trop). Si l'arrière Darly Domvo, touché à la paroi abdominale, est forfait pour cette rencontre, tout comme le 3e ligne Marco Tauleigne, absences auxquelles s'ajoutent celles de longue date de Braid (qui a recommencé à courir), Lonca et Connor, en revanche Rey, Fuatai et Clerc ont repris l'entraînement normalement. Ecoutez au micro de Christophe Monzie les réactions de Julien REY, le centre, Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants, et Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine de l'UBB. Pour entendre d'autres réactions unionistes d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 7h à 18h, puis ce samedi 9 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h15. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Julien Dourthe et David Ortiz, entraîneur des Espoirs de l'UBB, champions de France à 7.

Et toute cette semaine, gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour assister à cette rencontre !
Sam. 02 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Castres / Bordeaux Bègles (33-19) : L'espoir, puis l'effondrement...

La série noire continue. Comme dirait Abraracourcix, c'est pas demain la veille... Non ce n'est pas demain la veille que l'UBB ... [la suite...]
écouter

La série noire continue. Comme dirait Abraracourcix, c'est pas demain la veille... Non ce n'est pas demain la veille que l'UBB gagnera à Pierre Antoine...Même quand elle semble avoir une partie des cartes en mains pour le faire, elle s'en revient irrémédiablement grosjean comme devant. 33 points, cela est apparemment le tarif puisque c'était déjà le cas la saison passée mais ce jour-là, l'Union avait longtemps contesté la suprématie des Tarnais, Beauxis manquant une pénalité décisive en fin de match qui eût pu donne rla victoire à l'Union. Cette fois-ci, l'espoir n'aura duré qu'une mi-temps, la première, au cours de laquelle les Unionistes ont exploité au mieux les quelques erreurs castraises, notamment pour marquer un essai des plus opportunistes par Yann Lesgourgues, après une belle action initiée par Ducuing et Dubié (3-10, 11e). A l'inverse de son précédent match au Racing, qu'il avait débuté tambour battant, cette fois c'est bien le CO qui avait du retard à l'allumage. Les Unionistes en profitaient pour sanctionner l'indiscipline locale par Hickey (16-8 à la pause) même si l'essai en force de Jacquet (23e) après une penaltouche et un maul gagnant annonçait l'effritement défensif girondin qui allait suivre.  Le turn-over opéré par Urios se révélait gagnant après les citrons et d'un seul coup d'un seul, les mouches changeaient d'âne. Dès la 46e, Vaipulu emportait tout sur son passage et signait, encore en force, le second essai tarnais (15-16). Puis Smith marquait en coin, donnant au CO pour la première fois du match un avantage qu'il n'allait plus jamais lâcher (20-16, 58e). Même si Schoeman entretenait l'illusion (20-19, 63e), les cartons jaunes d'Edwards (68e) puis Cazeaux (75e) allaient définitivement offrir sur un plateau la victoire à des Tarnais qui, déjà bien plus puissants devant que leurs hôtes du jour, n'avaient nul besoin de ce double cadeau. L'addition montait alors très vite par deux essais presque anecdotiques, car prévisibles, de Tulou (28-19, 77e), puis Kockott (33-19, 79e) qui n'avaient d'autre but que de donner aux Castrais leur premier bonus offensif de la saison. Le chat noir continue donc de rôder dans les couloirs de Pierre-Antoine. Et l'UBB, qui a tout de même encaissé 58 points et 8 essais en deux rencontres, va devoir reviser ses gammes défensives avant la réception du Stade Français le week-end prochain à Chaban-Delmas (avec des places à gagner pour cette rencontre tout au long de la semaine sur ARL !). Au micro de Brice Vidal qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Pierre Antoine, écoutez les réactions d'Armand BATTLE l'ailier de Castres, Yann LESGOURGUES le demi de mêlée de l'UBB, Christophe URIOS l'entraineur de Castres, Jefferson POIROT le pilier gauche de l'UBB, et Mathieu BABILLOT le 3ème ligne de Castres. Réactions à écouter également ce lundi 5 septembre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Lun. 28 Août 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Sports Express : UBB / Clermont (32-25) : Toutes les réactions !

Au micro de Julien Dourthe,  les réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants, Mahamadou DIABY le ... [la suite...]
écouter

Au micro de Julien Dourthe,  les réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants, Mahamadou DIABY le 3ème ligne de l'UBB, Jean Baptiste DUBIE le centre de l'UBB, Paul JEDRASIAK le 2ème ligne de l'ASM Clermont-Auvergne, et Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles. 3e partie de l'émission Sport Express de ce lundi 28 août à 19h02.

Reprise officielle de nos magazines sportifs ce vendredi 1er septembre à 18h15, avec Le Week-end en Sport, présenté par Philippe Osuna.
Dim. 27 Août 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

UBB / Clermont (32-25) : Du cran d'abord, du caractère ensuite

Jacques Brunel se souviendra de son premier match en tant que manager à la tête de l'UBB. Sa formation, en reconquête ... [la suite...]
écouter

Jacques Brunel se souviendra de son premier match en tant que manager à la tête de l'UBB. Sa formation, en reconquête et profondément remodelée à l'intersaison, a parfaitement débuté sa saison par un match plein et spectaculaire, comme elle sait souvent en produire dans son jardin de Chaban-Delmas, en terrassant le champion en titre. L'entame des Girondins était idéale avec l'essai de leur recrue néo-zélandaise Fuatai, bien épaulée par le travail de sape de Pélissié puis Houston (5-0, 6e). Mais loin de perdre les pédales, l'ASM répliquait vite par un essai tout en puissance de Yato (13e), puis un autre de 80 mètres de l'ailier Rémy Grosso qui profitait du bon travail d'Abendanon puis Raka (5-12, 16e), essai qui aurait pu ébranler la confiance des plus optimistes et ouvrir la perspective d'une défaite à domicile des Girondins, tant les Jaunards semblaient à cet instant sûrs de leur force. A cet instant seulement...La botte de Simon Hickey maintenait pourtant les siens dans le match, et la révolte des cinq dernières minutes avant la pause, sonnée par les mutins Jones et Houston, au cours de laquelle l'UBB campait de longues minutes dans les 5 mètres auvergnats, avec un essai refusé à Naqalevu (36e), laissait tout de même entendre que l'affaire n'était pas dans le lac (11-18 à la pause). Minée par un alignement qui se délitait au fil des minutes, ébranlée par la réussite au pied de Hickey et par une pluie de penalités (16 au total) sanctionnant logiquement son indiscipline, l'ASM connaissait un sacré trou d'air après les citrons, pleins de tonus et de vitamine C comme chacun sait. C comme Cran d'abord, C comme Caractère ensuite, et c'est bien la vertu déterminante que les Girondins allaient afficher dans un second acte de feu, infligeant un terrible 24-0 au Bibendum Michelin à qui pareille fuite d'air n'arrive pas tous les quatre matins...L'ex-aurillacois Ravai qui avait remplacé Taofifenua (51e) et faisait des débuts en Top 14, puis le centre Jean-Baptiste Dubié sur un essai plein de rouerie où il se jouait de l'arrière Abendanon (32-18, 70e) offrirent à l'Union son premier succès majuscule, que l'ultime essai du remplaçant clermontois Michael Simutoga (75e) de parvint pas à estomper, les Auvergnats laissant filer le bonus défensif.
Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants de l'Union Bordeaux Bègles, Jean-Baptiste DUBIE le centre de l'UBB, et Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles. D'autres réactions bordelaises et clermontoises à écouter ce lundi 28 août 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Express à partir de 19h02.
Mer. 23 Août 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Clermont (1e journée) : Du très lourd pour l'ouverture...

Difficile de rêver plus belle affiche pour une ouverture à domicile. L'UBB a (déjà) rendez-vous avec le très ... [la suite...]
écouter

Difficile de rêver plus belle affiche pour une ouverture à domicile. L'UBB a (déjà) rendez-vous avec le très haut niveau en recevant ce samedi à Chaban-Delmas le champion de France en titre, l'ASM Clermont-Auvergne, sacrée en juin dernier après sa victoire sur Toulon en finale (22-16). Les hommes du nouveau staff unioniste composé de Jacques Brunel, Jeremy Davidson et Rory Teague savent qu'il leur faudra être à leur meilleur niveau s'ils veulent surprendre les Jaunards, comme ils avaient été à deux doigts de la faire la saison passée en Gironde (23-23). Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Darly DOMVO l'arrière de l'UBB, Jean-Baptiste DUBIE le centre de l'UBB, Jacques BRUNEL (photo) l'entraîneur général de l'Union Bordeaux Bègles, et Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants de l'Union Bordeaux Bègles. Pour entendre d'autres réactions unionistes d'avant-match ainsi que des réactions clermontoises, rendez-vous dans nos journaux de la semaine à 12h, 17h et 18h, et ce samedi 26 août 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h. Coup d'envoi à 20h45, commentaires de Julien Dourthe. Et toute cette semaine avec ARL, gagnez vos invitations en places assises pour cette rencontre !
Mar. 08 Août 2017 : RUGBY - Match De Préparation (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant La Rochelle / UBB (amical) : L'Union devra monter le curseur

Après une première plutôt réussie à Biarritz au stade Aguilera ce vendredi 4 août (victoire 40-21 face au ... [la suite...]
écouter

Après une première plutôt réussie à Biarritz au stade Aguilera ce vendredi 4 août (victoire 40-21 face au BOPB), l'Union poursuit sa préparation d'avant-saison par un test de niveau nettement supérieur ce jeudi 10 août au stade Marcel Deflandre à La Rochelle face au finaliste de la saison dernière. Peu de changements à prévoir dans le groupe girondin mais la necessité de monter le curseur et d'élever le niveau de jeu afin d'être prêt le jour J, à savoir le 26 août prochain pour la réception de Clermont (match à vivre en direct sur nos ondes). Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Julien REY, trois-quarts centre (qui aborde sa 8e saison sous le maillot girondin, l'un des plus anciens avec Chalmers, Avéi et Connor), Rory TEAGUE (photo), le nouvel entraîneur des arrières et Johan ALIOUAT le revenant, 2e ligne de l'UBB tenu éloigné des terrains toute la saison passée (rupture des ligaments du genou) et qui ne cache pas son plaisir de retrouver les terrains. Match à La Rochelle ce jeudi soir à 20 heures.
Dim. 07 Mai 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Racing / UBB (22-20) : L'Union lâche encore en seconde période

L'UBB y aura cru une heure...et aura fait trembler le Racing jusqu'au bout, avec cette pénalité trop courte de Hickey (78e) ... [la suite...]
écouter

L'UBB y aura cru une heure...et aura fait trembler le Racing jusqu'au bout, avec cette pénalité trop courte de Hickey (78e) qui eût pu le priver de phases finales, et offrir aux Girondins un succès purement honorifique. Car à cet instant de la partie, leur sort était réglé et les jeux étaient faits, malheureusement. Il aurait en effet fallu une victoire bonifiée à Colombes pour que l'UBB arrache in extremis la 7e place et que dans le même temps Brive ne gagne pas et le Stade Français rentre bredouille de son déplacement à Montpellier. Ce qui ne fut pas le cas sur ces deux rencontres. Pas de regrets à nourrir donc, si ce n'est de n'avoir pas été capable de préserver la victoire après avoir mené de 17 points en début de seconde période, après la transformation par Baptiste Serin du second essai bordelais du match inscrit par Blair Connor, auteur d'une inspiration géniale lui permettant d'intercepter une passe de Chavancy à Laulala (3-20, 52e). Ashley-Cooper ayant montré la voie dès la 14e minute par son dernier essai sous le maillot girondin, l'Union n'était donc pas loin du bonus offesnif à cet instant. Et les Franciliens, tourmentés par une saison galère à tous les niveaux aussi bien sportif qu'en coulisses, pas loin de l'implosion. Sauf que le coaching de Labit et Travers, qui faisaient entrer leur cadres et modifiaient toute leur première ligne, changea complètement la donne, et instantanément, les mouches changèrent d'âne face à des Unionistes redevenus trop vite spectateurs. En quinze minutes, pas davantage, le Racing avait rectifié le tir, par trois essais dont deux en force (Nyanga 56e, Nakarawa 66e) qui soulignaient surtout la porosité de la défense girondine. Carter allait lui-même mettre son équipe en tête pour la seconde fois du match (après sa pénalité initiale déflorant le score, 3-0, 3e), mais c'était la bonne, et le Racing, comme chaque année depuis son retour dans l'élite en 2009, compostait son billet pour les phases finales, le Stade Français, après un bonus défensif graté à Montpellier, héritant du barrage européen. On ne comptera pas le nombre de matches perdus par l'UBB cette année en seconde période, après qu'elle eut souvent viré en tête à la pause, la plupart du temps hors de ses bases. Si elle doit nourrir des regrets pour cette 11e place sans saveur, c'est surtout par rapport à son parcours à domicile (4 défaites, 1 nul), insuffisant pour espérer se mêler au Top 6. D'autant que l'accroc du 23 décembre contre Pau à l'ultime seconde (16-18) et le nul concédé à Clermont après la sirène le 29 janvier (23-23) auront donc été leur talon d'Achille, traîné comme un boulet depuis 4 mois. Petites causes, grands effets : si ces rencontres avaient duré 2 minutes de moins chacune, l'Union aurait compté 5 points de plus au final. Assez, sans doute, pour accrocher à minima ledit barrage...Au micro de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Yves-Du-Manoir à Colombes, écoutez une partie des réactions de Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine de l'UBB, Laurent LABIT l'entraîneur des arrières du Racing, et Jacques BRUNEL l'entraîneur de l'Union Bordeaux Bègles. D'autres réactions à écouter ce lundi 8 mai dans nos journaux de 7h à 12h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Jeu. 04 Mai 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Racing / UBB (26e journée) : Jouer la (petite) chance à fond

Le rideau va donc tomber sur la saison 2016-2017 en ce samedi pré-electoral. Des élus, il en manque encore pas mal au tableau final ... [la suite...]
écouter

Le rideau va donc tomber sur la saison 2016-2017 en ce samedi pré-electoral. Des élus, il en manque encore pas mal au tableau final d'un championnat de Top 14 qui n'a jamais été aussi indécis, presque autant que l'électorat français, c'est dire...Et contrairement aux apparences et à ce que son classement laisse supposer de prime abord, l'UBB a encore, malgré sa défaite contre Toulon, une infime chance d'accrocher sinon le Top 6, du moins la 7e place pour le barrage européen. D'accord, il lui faudra d'abord faire un crochet par Lourdes ou par la Cour des miracles avant de se rendre à Colombes. Commencer par s'imposer dans les Hauts de Seine avec le bonus s'il vous plaît, sans que son adversaire du jour, champion de France en titre quand même, ne marque le moindre point de son côté. Espérer ensuite que le Stade Français Paris ne ramène aucun point de Montpellier, pas plus que Pau de son déplacement à Toulon (ce qui est plausible), que Lyon ne gagne pas à Grenoble, déjà condamné (ce qui l'est nettement moins) et que Brive, qui peut aussi se qualifier, ne batte pas Castres, qui joue aussi la 4e place... Bref, un apothicaire ne s'y retrouverait pas, mais le championnat et la Coupe d'Europe ont déjà donné lieu à des situations aussi exceptionnelles, par le passé. Avant ce déplacement à Colombes face au Racing 92 (match à suivre en direct intégral sur nos ondes depuis le stade Yves Du Manoir), écoutez au micro de Christophe Monzie une partie des réactions de Darly DOMVO l'arrière de l'UBB et de Hugh CHALMERS (photo) le 3e ligne néo-zélandais de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions bordelaises d'avant-match, rendez-vous ce samedi 6 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h10. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Nicolas Fillon. 
Sam. 29 Avr. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

UBB / Toulon (13-26) : L'Union au bout du rouleau...

Au bout du rouleau, l'UBB a donc raté sa sortie et grillé son dernier joker devant le nombreux public du Matmut. C'est en ... [la suite...]
écouter

Au bout du rouleau, l'UBB a donc raté sa sortie et grillé son dernier joker devant le nombreux public du Matmut. C'est en roue libre et uniquement dans un but touristique qu'elle se rendra à Colombes la semaine prochaine y défier le Racing pour la dernière d'une saison qui ne restera finalement pas dans les annales. Face à l'armada toulonnaise, qui, sans surprise, monte en puissance à mesure que ses cadres reviennent, l'Union a disputé un match à l'image de sa saison toute entière, affichant sa combativité (à l'image de Loann Goujon, en photo) mais aussi ses limites du moment et commettant trop de fautes (encore 4 penalités de Halfpenny). Le temps semble loin où les ténors (Clermont, Toulon, Toulouse...) prenaient la marée à Chaban-Delmas face à la furia girondine et aux envolées d'un Talebula ou d'un Connor, leaders irrésistibles d'une UBB imprenable dans son antre. Cette année, l'Union y aura cédé 4 fois. Beaucoup trop pour espérer accrocher quelque barrage, qu'il soit pour le Top 6 ou simplement européen. Et quand Jean-Marcellin Buttin, pour son dernier match en Gironde sous les couleurs unionistes avant son départ pour Lyon, s'en alla sauver l'honneur avant la sirène sur un crochet intérieur bien senti en plein coeur d'une défense varoise déjà tout à sa joie d'accrocher la 4e place, il y a belle lurette que la cause était entendue. En fait, le suspense n'aura pour ainsi dire jamais duré dans cette rencontre, déjà quasiment pliée à la pause (16-3 pour le RCT). La facilité avec laquelle Nonu perfora le rideau défensif bordelais sur le premier essai avant d'offrir un cadeau à Guirado (11e), puis Gill s'arracha d'un regroupement pour aller aplatir le second essai synonyme de victoire assurée (74e) en a dit long sur l'impuissance des Girondins à se sublimer pour décrocher un succès qui eût tenu du miracle. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut Atlantique aux côtés de Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le coach de l'UBB et Richard COCKERILL le coach de Toulon. D'autres réactions bordelaises et toulonnaises à écouter ce lundi 1er mai dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Mer. 26 Avr. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Toulon (25e journée) : Impossible n'est pas Unioniste...

En l'emportant de belle manière à Brive (22-19) quand on ne l'attendait plus, l'UBB s'est donné le droit ... [la suite...]
écouter

En l'emportant de belle manière à Brive (22-19) quand on ne l'attendait plus, l'UBB s'est donné le droit d'espérer au moins deux semaines de plus. La 7e place, qualificative pour un barrage européen qui pourrait se jouer en deux matches, voire la 6e pour aller défier sur ses terres le 3e de la saison régulière qui sera Clermont ou Montpellier, restent encore mathématiquement accessibles, dans un championnat de Top 14 qui n'avait jamais été aussi serré, puisque 8 équipes, de la 4e à la 11e place, peuvent prétendre au même objectif. Dans le lot, le mieux placé reste pour l'instant le RC Toulon, qualifié sauf cataclysme, en visite au Matmut ce samedi (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) qui a rectifé le tir et s'est repositionné à mesure qu'il récupérait peu à peu ses cadres, après quelques gros ratés, y compris à domicile dans son antre autrefois imprenable de Mayol. Trop lourdement battue à l'aller dans le Var (37-10) le 4 décembre 2016 après avoir joué plus d'une heure à 14 (expulsion sévère de Braid à la 20e minute), l'Union sera forcément revancharde face aux hommes du président Boudjellal, qu'elle avait battus dans ce même stade la saison passée. Un succès pourrait alors lui valoir de disputer une vraie finale pour la qualification le 6 mai prochain à Colombes face au Racing. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Darly DOMVO l'arrière (photo), et Loann GOUJON, le 3e ligne de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens, ainsi que d'autres réactions unionistes et toulonnaises, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis vendredi 28 avril dans Le Week-end En Sport à partir de 18h15, et samedi 29 avril dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20 heures. Coup d'envoi : 20h45, commentaires de Julien Dourthe et Laurent Ferrères.

Et toute cette semaine sur ARL, gagnez vos invitations en places assises pour assister à cette rencontre !
Sam. 15 Avr. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Brive / Bordeaux-Bègles (19-22) : C'était Bègles-La-Gaillarde !

On la savait gaillarde, cette équipe de Brive. Mais ce samedi, l'Union l'était encore plus qu'elle ! Depuis le 12 ... [la suite...]
écouter

On la savait gaillarde, cette équipe de Brive. Mais ce samedi, l'Union l'était encore plus qu'elle ! Depuis le 12 novembre et un succès arraché à Grenoble (22-24), plus jamais les Unionistes n'avaient levé les bras hors de leurs bases. Le CABCL, lui, n'avait cédé qu'une fois sur ses terres qu'à présent, contre Clermont au match aller (16-40) avant de rendre dernièrement aux clermontois la monnaie de leur pièce, dans leur antre de Michelin (26-21). C'est donc bien une performance majuscule, celle que l'on espérait sans trop y croire, celle qui était mathématiquement indispensable pour croire à son retour dans la course aux barrages, que l'Union est allée réaliser en Corrèze, où sa dernière victoire remontait à 2012. Une première période quasi-parfaite, logiquement récompensée par deux essais, d'abord de Hugh Chalmers en coin, à la conclusion d'un superbe mouvement orchestré par Tauleigne, Dubié et Marais (3-7, 16e), puis de Jayden Spence sous les perches, bien servi par Serin (3-17, 29e). A la pause, l'Union avait pris une option (6-17) mais un gros trou d'air de 20 minutes en seconde période permettait aux Brivistes de se remettre à y croire, grâce à la botte de Germain punissant les fautes à répétition des Girondins et un essai de Ribes (48e). Heureusement les trois quarts bordelo-béglais faisaient parler la poudre au bon moment, Blair Connor (en photo, échappant au plaquage de Laranjeira avec le soutien de Domvo et Spence) et Jean-Baptiste Dubié envoyant l'arrière Nans Ducuing en terre promise, le poteau renvoyant la transformation de Serin (19-22). La fin de match, étouffante avec un pressing briviste et une résistance acharnée des Girondins sur leur ligne, au bout d'arrêts de jeu interminables généreusement décomptés par M.Cardona, voyait l'Union remporter un succès mille fois mérité, avec 3 essais marqués contre un seul à leur hôtes, qu'elle dépasse désormais au classement à la faveur des points-terrain (2 victoires contre le CABCL). Conjugué aux défaites de Castres (à Toulon 23-14) et Pau (qui a coulé à Paris 51-16), ce succès relance même les girondins dans la course à la 6e place qu'un succès sur Toulon ce samedi au Matmut pour la der de la saison à domicile pourrait rendre encore plus réaliste. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Amédée Domenech à Brive aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez une partie les réactions de Nicolas GODIGNON le manager du CABCL, Laurent MARTI le président de l'UBB, et Jacques BRUNEL le coach de l'UBB. D'autres réactions unionistes et brivistes à écouter ce lundi 17 avril dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Mer. 12 Avr. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Brive / UBB (24e journée) : L'UBB joue sa dernière carte

Impossible n'est pas Unioniste. Malgré une belle résistance, l'Union n'a pu s'opposer au leader rochelais (16-5) ... [la suite...]
écouter

Impossible n'est pas Unioniste. Malgré une belle résistance, l'Union n'a pu s'opposer au leader rochelais (16-5) mais conserve une petite chance d'accrocher la 6e ou la 7e place du classement final de ce Top 14 si elle fait carton plein sur les 3 derniers matches qui lui restent, bien que le programme soit compliqué (2 déplacements). Un tryptique sans rature qui ressemble à un Everest, et qui passe d'abord par le court déplacement à Brive ce samedi (à vivre en direct intégral sur nos ondes depuis le stade Amédée Domenech), face à des brivistes qui caressent eux aussi l'espoir d'accrocher le Top 6 ou à défaut, le barrage européen, et qui avaient longtemps contrarié les Girondins au match aller le 8 octobre à Chaban Delmas (27-25), y récoltant l'un de leurs deux seuls points de bonus de la saison. L'Union défendra-t-elle aussi bien qu'à La Rochelle, mais aura-t-elle en plus le mental pour surprendre à domicile les partenaires de l'ex-girondin Julien Ledevedec ? Jusqu'ici seul Clermont est parvenu à s'imposer en Corrèze (16-40 le 30 octobre dernier), tous les autres (Toulouse, La Rochelle, Montpellier, Toulon, Pau...) y ont mordu la poussière...Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jefferson POIROT, le pilier international de l'UBB et de Yann LESGOURGUES (photo), le demi de mêlée de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces réactions, et aussi d'autres réactions unionistes, rendez-vous dans nos infos de cette semaine de 12h à 18h, puis ce vendredi 14 Avril dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, et samedi 15 avril dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h45. Coup d'envoi : 18h30. Commentaires de Francis Dal Zovo et Francis Lagleyze.
Jeu. 06 Avr. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant La Rochelle / UBB (23e journée) : En quête d'exploit chez le leader

On connaissait déjà depuis longtemps les filles de La Rochelle... Mais il se trouve que cette année, les garçons ne ... [la suite...]
écouter

On connaissait déjà depuis longtemps les filles de La Rochelle... Mais il se trouve que cette année, les garçons ne sont pas mal non plus...On ne peut même plus dire que l'ASR surprend, tant les Maritimes affichent la maîtrise et le parcours remarquable d'un candidat au Brennus. Un parcours quasi-parfait (13 matches sans défaite, toutes compétitions confondues) et une cadence infernale que même les ténors supposés comme Clermont ou Toulon ont du mal à suivre. L'Union a pourtant fait mordre la poussière à cette équipe au match aller à Chaban-Delmas le 19 novembre (26-0), lui infligeant son plus lourd revers de la saison, au terme d'un match quasiment parfait qui fut aussi le dernier avant une longue traversée du désert de près de trois mois pour les Girondins qui a finalement conduit à une redistribution des rôles au sein du staff, avec le retrait de Raphaël Ibanez depuis plusieurs semaines, puis le départ annoncé ce vendredi d'Emile N'Tamack, qui souhaite se rapprocher de sa famille à Toulouse et n'honorera pas sa dernière année de contrat en Gironde. Depuis cette date, les Unionistes n'ont engrangé que deux autres succès (Grenoble et Toulouse), fondateurs cependant et suffisants pour leur laisser encore une infime chance d'accrocher le Top 6. Presque un miracle, mais celui-ci ne perdurera que par un exploit retentissant dans l'antre du leader ce samedi (match à vivre en direct intégral sur nos ondes depuis le stade Marcel Deflandre). Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Baptiste SERIN (photo) le demi de mêlée international de l'UBB et de Marco TAULEIGNE le 3ème ligne de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces réactions, et aussi des réactions rochelaises, rendez-vous tous les jours dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport ce vendredi 7 avril à partir de 18h15, et samedi 8 avril dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14 heures. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires de Francis Dal Zovo.

La compo pour La Rochelle : Poirot, Maynadier, Cobilas - Jones, Cazeaux - Goujon, Tauleigne, Chalmers - Lesgourgues (m), Serin (o) - Connor, Rey, Spence, Dubié - Buttin.
Dim. 26 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

UBB / Toulouse (20-11) : L'UBB s'offre le droit d'y croire encore

S'il restera une victoire fondatrice, au milieu des gros nuages noirs venus encombrer le ciel girondin depuis près de 4 mois, ce ... [la suite...]
écouter

S'il restera une victoire fondatrice, au milieu des gros nuages noirs venus encombrer le ciel girondin depuis près de 4 mois, ce sera sans doute ce derby de la Garonne, remporté de haute lutte au Matmut Atlantique par l'UBB devant plus de 26 000 spectateurs (en photo, Julien Rey passe en force et résiste à 3 toulousains, sous l'oeil de Cobilas, Poirot et Jones). Pour avoir su aller au bout d'elle-même et ne jamais décrocher, même quand le bateau tanguait dangereusement, notamment au cours d'une première mi-temps que les Toulousains auraient dû conclure avec une avance plus nette aux citrons (3-8), l'Union s'est donné le droit d'y croire, au moins pendant 15 jours supplémentaires et le déplacement hautement périlleux qui l'attendra chez le leader rochelais. L'essai rapide de Maxime Médard (10e) est venu concrétiser l'emprise des Stadistes sur la rencontre, mais Ian Madigan, pourtant peu en réussite ce samedi, a entretenu la flamme. Mais c'est l'entrée de Baptiste Serin (59e) qui a permis à l'Union, qui montait peu à peu en puissance, de retourner la situation. A partir de cet instant, les abeilles ont changé de tartine et l'ouvreur international de l'UBB par trois penalités bien ciselées, a mis les siens en tête au score pour la première fois (12-11, 67e, puis 15-11, 71e). Il restait à asseoir ce succès et priver les Toulousains du bonus défensif par un essai, celui-ci arriva à 4 minutes de la sirène sur un départ de Marco Tauleigne au ras du maul, conclu par Yann Lesgourgues (20-11).  L'UBB reprend deux places au classement et revient à 3 longueurs de Pau, battu chez lui par La Rochelle. Pour le Stade Toulousain en revanche, cette défaite de trop (la 12e en 22 rencontres...) pourrait marquer la fin d'une époque, et va peut-être priver les Rouge et Noir des phases finales, pour la première fois depuis une éternité. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut Atlantique aux cotés de Julien Antonin, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'UBB, Ugo MOLA le manager de Toulouse, et Baptiste SERIN le demi d'ouverture de l'UBB. D'autres réactions bordelaises et toulousaines à écouter ce lundi 27 Mars dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Sam. 25 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Bordeaux Bègles / Toulouse (22e journée) : Retrouver la force d'y croire

Malgré la désillusion bayonnaise, la saison n'est pas terminée pour l'UBB. Il reste 5 matches importants, avec un ... [la suite...]
écouter

Malgré la désillusion bayonnaise, la saison n'est pas terminée pour l'UBB. Il reste 5 matches importants, avec un calendrier compliqué (2 réceptions de "poids lourds" au Matmut, 3 déplacements périlleux) pour tenter de décrocher la 7e place, qualificative pour la Coupe d'Europe, dont l'Union avait dû se contenter il y a deux ans via un match de barrage contre Gloucester, faute d'avoir su remporter à...Toulouse le match qui l'aurait qualifiée pour le Top 6. Autres temps, autres moeurs, cette fois-ci, ladite 7e place serait accueillie bien volontiers en Gironde, comme un moindre mal d'une saison ratée, tant l'UBB bafouille son rugby depuis près de 4 mois. A moins que ce derby de la Garonne décentralisé au Matmut ce samedi (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) ne soit l'amorce d'un final ébouriffant  dont on peine la croire encore capable. Autre déception de la saison, le Stade Toulousain, qui n'est même plus souverain dans son antre (victoires de Pau puis La Rochelle récemment) viendra lui aussi chercher sa qualification pour le Top 6, une phase finale qu'il n'a plus manquée depuis une éternité et dans laquelle son éventuelle absence marquerait assurément la fin d'un règne. Match du rachat, donc, pour les uns comme pour les autres, et des Unionistes dont on attend une réaction après les sorties manquées au Pays Basque et à Paris. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Loann GOUJON (photo), 3e ligne international, qui devrait faire son retour dans le groupe et de Jefferson POIROT, pilier international de l'UBB, et Emile N'TAMACK le coach de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens, d'autres réactions unionistes et des réactions toulousaines d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine, de 7h à 18h, puis ce vendredi 24 Mars dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, et samedi 25 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20 heures. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Julien Dourthe et de Julien Antonin, entraîneur des cadets champions de France de l'UBB, du RC Bassin d'Arcachon et Conseiller Technique Départemental de la Gironde. 

Le groupe élargi de 27 joueurs retenu pour samedi : 

AVANTS : Ole AVEI, Jefferson POIROT, Steven KITSHOFF, Benat AUZQUI, Marc CLERC, Clément MAYNADIER, Vadim COBILAS, Luke JONES, Cyril CAZEAUX, Berend BOTHA, Jandre MARAIS, Louis-Benoit MADAULE, Luke BRAID, Hugh CHALMERS, Marco TAULEIGNE, Loann GOUJON.

ARRIERES : Yann LESGOURGUES, Baptiste SERIN, Ian MADIGAN, (Mise à jour 14h59 : Simon HICKEY est remplacé numériquement par Gautier DOUBRÈRE), Adam ASHLEY-COOPER, Jean-Baptiste DUBIÉ, Julien REY, Romain LONCA, Jayden SPENCE, Nans DUCUING, Jean-Marcelin BUTTIN.
Lun. 20 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Bayonne / UBB (24-20) : Toutes les réactions !

L'UBB voulait enchaîner par une nouvelle victoire dans ce derby aquitain, mais n'a pas retenu les leçons du passé et ... [la suite...]
écouter

L'UBB voulait enchaîner par une nouvelle victoire dans ce derby aquitain, mais n'a pas retenu les leçons du passé et n'a pas existé en 1ère période (en photo, Raphaël Lagarde échappe à Hugh Chalmers). Réveil trop tardif en 2eme mi-temps pour un seul point de bonus défensif. Ecoutez l'analyse de Christophe Monzie et à son micro, toutes les réactions  d'après-match : Nans DUCUING, Jefferson POIROT et Jacques BRUNEL côté unioniste, Dewald SENEKAL, Félix LE BOURHIS et Martin BUSTOS-MOYANO côté bayonnais.
Dim. 19 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

BAYONNE / UBB (24-20) : L'Aviron en voulait beaucoup plus...et c'est l'UBB qui a ramé

Après Paris, Bayonne...L'Union, qui voyage décidément bien mal désormais (5e revers de suite en ... [la suite...]
écouter

Après Paris, Bayonne...L'Union, qui voyage décidément bien mal désormais (5e revers de suite en déplacement) a encore connu une inquiétante sortie de route ce samedi au stade Jean Dauger face à un Aviron remonté comme une pendule et bien décidé à jouer à fond sa petite chance de maintien, après deux mois de disette (4 matches sans victoire). Pris à la gorge d'entrée, les Girondins n'ont pour ainsi dire pas existé lors du premier acte, n'entrant dans les 22m bayonnais qu'en deux occasions, dont la première au bout de...onze minutes de jeu. Chahutés sur les ballons portés et en touche, en perdant beaucoup aussi et se mettant trop souvent à la faute (6-0, 15e), les Unionistes ont fini par céder comme un fromage basque à pâte (trop) molle quand Jean Monribot le capitaine bayonnais qui faisait son retour, s'est infiltré dans le coeur des 22 mètres bordelais, sur une action initiée par Le Bourhis et Saubusse après...une touche girondine à la médiane trop longue récupérée comme un voleur par le talonneur Leiataua derrière l'alignement. 5 défenseurs girondins enrhumés et 25 mètres plus loin, l'ex-agenais s'effondrait sous les perches (13-0, 18e). Après le carton jaune logiquement infligé aux deux capitaines Monribot et Madaule (21e) pour une chanson de gestes inachevée finalement conclue par une belle réaction des deux hommes avec une tape amicale, l'Union cédait encore quand un coup de pied à suivre de Félix Le Bourhis profitait à Lovobalavu lancé comme un obus, le rebond dans l'en-but étant favorable au fidjien, bien plus promt que Ducuing pour aplatir (18-3, 26e). Et encore l'addition à la pause n'était -elle pas trop salée, tant les Bayonnais avaient été près du bonus offensif, d'abord par un essai en coin de Bustos Moyano refusé à la vidéo par M.Sylvestre (6e), puis par de multiples percussions repoussées à un mètre de la ligne par des bordelais aux abois, et par une percée en solo de Lagarde qui tapait à suivre pour lui-même avant que Lesgourgues, depuis son en-but, ne sauve les meubles en dégageant en touche (31e). En seconde période, Bayonne, qui en voulait manifestement plus que les Girondins, campait dans la moitié de terrain bordelaise, mais Olé Avéi, après plusieurs temps de jeu et pick and go à 5 mètres de la ligne bayonnaise, s'échappait au ras de la mêlée et marquait de près (21-13, 54e). Relancée au score, mais pas franchement sur le plan psychologique, l'UBB continuait de subir la pression bayonnaise, moins intense que lors du premier acte, et de faire des fautes stupides (24-13, 77e), Bustos-Moyano se régalant dans le rôle de l'artificier, mais après la sirène, les hommes d'Ibanez arrachaient un point de bonus défensif au goût bien amer quand Ian Madigan s'extirpait au milieu de deux bayonnais pour marquer un second essai en moyenne position, qu'il transformait lui-même (24-20). Un score un peu trompeur, car dans l'envie, l'Union n'en a pas fait suffisamment pour espérer décrocher en terre basque le succès qui l'aurait relancée dans la course au Top 6 et permis, par exemple, de revenir sur Pau, qui a explosé en vol à Clermont (65-13). Reste - peut-être - la 7e place à arracher, qualificative pour la Coupe d'Europe. Mais la fin de saison risque d'être longue. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Jean Dauger à Bayonne, écoutez les réactions de Nans DUCUING (photo), arrière de l'UBB, et Dewald SENEKAL, entraîneur des avants de l'Aviron Bayonnais. D'autres réactions bordelo-béglaises et bayonnaises à écouter ce lundi 20 Mars 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Ven. 17 Mars 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Bayonne / UBB (21e journée) : Une question d'honneur...et peut-être un peu plus

L'UBB va disputer ce samedi 18 Mars à Jean Dauger (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) son unique derby ... [la suite...]
écouter

L'UBB va disputer ce samedi 18 Mars à Jean Dauger (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) son unique derby aquitain de la saison, face à un Aviron Bayonnais qui vient d'exploser en vol à Toulon (82-14) avec 12 essais encaissés et qui semblait fixé sur son sort depuis longtemps. Sauf que la fusion probable entre les deux clubs franciliens du Racing et du Stade Français, dans une semaine pour le moins chaotique et peu reluisante pour la Palnète Ovale, a complètement changé la donne, ramenant l'AB à 5 longueurs d'un possible maintien, en cas de victoire ce samedi. N'allez pas croire de toute façon que les Basques allaient tendre l'autre joue sur leur pelouse, dans un match qu'ils ne lâcheront pour rien au monde, quand bien même il n'aurait plus été question que d'honneur. On sait désormais qu'il existera une motivation d'un autre ordre. L'Union, qui vient de vivre une semaine importante elle aussi, avec le retour de la victoire contre Grenoble (enfin !), puis l'annonce du départ de son manager Raphaël Ibanez à la fin de la présente saison, se doit de relever ce défi face aux hommes de Vincent Etcheto, qui connaît la maison bordelaise comme le fond de sa poche. Une victoire en terre basque, et un mince espoir de qualification pour le Top 6 pourrait à nouveau apparaître, à condition d'aligner une série positive, même si Toulon, l'actuel 6eme, paraît encore loin devant (6 points d'avance, quelle que soit la configuration de cette fin de saison pas comme les autres). Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Jean-Baptiste POUX, responsable de l'entraînement de la mêlée, Jean-Baptiste DUBIE, trois quarts centre de l'UBB, et Jacques BRUNEL (photo), entraîneur des avants. Pour écouter l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions unionistes et bayonnaises, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis ce vendredi 17 Mars dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, et Samedi 18 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h20. Coup d'envoi : 18h30. Commentaires de Christophe Monzie. 

Le groupe élargi (27 joueurs) retenu pour Bayonne : AVANTS : Ole AVEI, Jefferson POIROT, Steven KITSHOFF, Marc CLERC, Gauthier BRUTE DE RÉMUR, Sébastien TAOFIFENUA, Jean-Baptiste POUX, Berend BOTHA, Luke JONES, Cyril CAZEAUX, Jandre MARAIS, Louis-Benoît MADAULE, Luke BRAID, Hugh CHALMERS, Joseph EDWARDS, Marco TAULEIGNE.

ARRIERES : Yann LESGOURGUES, Gauthier DOUBRERE, Ian MADIGAN, Simon HICKEY, Adam ASHLEY-COOPER, Jean-Baptiste DUBIÉ, Julien REY, Romain LONCA, Jayden SPENCE, Nans DUCUING, Jean-Marcellin BUTTIN.