les sports



Les prochains matchs en direct sur ARL

recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Mer. 22 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Brive (11e journée) : Gare au piège corrézien !

Pour sa seconde réception d'affilée ce samedi à Chaban Delmas, l'UBB va devoir faire face à une cascade d'absences et de blessures encore plus importante qu'avant la réception d'Agen. Au poste de pilier par exemple, où elle ne disposera plus que de 3 spécialistes du poste. Pour autant, pas question de lâcher à la maison face au voisin briviste que l'Union avait battu deux fois, mais de justesse la saison passée. Après un départ calamiteux, les Corréziens ont (un peu) redressé la barre et laissé la dernière place à Oyonnax, à la faveur de leurs succès à domicile sur Castres puis le Stade Français. Mais hors de leurs bases, ils n'ont jusqu'ici pas récolté le moindre pécule, essuyant souvent de lourdes défaites avec plus de 40 points concédés. Une spirale dont ils vont evidemment chercher à s'extraire au plus vite. Aux Unionistes de ne pas leur donner ce loisir, une victoire girondine permettant aux Girondins de rester à coup sûr dans le Top 6, et peut-être même de gagner une ou deux places en fonction des résultats de Toulouse et du Racing qui ne seront pas à la noce dimanche, respectivement à Lyon et contre Montpellier. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants (photo), et Yann LESGOURGUES le demi de mêlée de l'UBB. D'autres réactions bordelaises à écouter dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 24 Novembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 25 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h50. Coup d'envoi : 18h, commentaires de Julien Dourthe. Match à suivre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux sur les fréquences girondines d'ARL et sur notre site internet www.arlfm.com, cliquer sur "Ecouter ARL 33".



Et toute cette semaine, gagnez vos invitations en places assises pour assister à cette rencontre en jouant avec ARL !


Dim. 19 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

(10e journée) : UBB / SUA (33-23) : Haletant, jusqu'au bout...

Le spectacle aura été à la hauteur de l'évènement, et aura sans doute ravi les 21 000 spectateurs ... [la suite...]
écouter

Le spectacle aura été à la hauteur de l'évènement, et aura sans doute ravi les 21 000 spectateurs présents à ce derby de la Garonne, qui n'a finalement livré son verdict que dans les dix dernières minutes, alors que rien ne laissait supposer un tel suspense à la mi-temps. A ce moment de la partie en effet, la jeune équipe de l'UBB, emmenée par sa charnière Doubrère / Jalibert culottée comme pas deux, avec un essai pour chacun des minots de l'Union (Doubrère 24e, Jalibert 28e), menait tranquillement 27-5, le capitaine Jandre Marais (35e) ayant lui aussi montré l'exemple et apporté son écot à un succès qui sentait bon le bonus offensif à la mi-course. Pourtant le SUA n'avait pas démérité, tant s'en faut,. Joueurs et sans complexes, les Agenais avaient même tiré les premiers, par un essai surprise du jeune Laporte, totu heureux de marquer dans son ancien jardin (3-5, 11e), mais ils s'étaient ensuite heurtés à la défense intraitable des Girondins, échouant plusieurs fois près de la ligne, et minés de surcroit par la production catastrophique de Mieres au pied (0/3 en première période) qui a eu du mal à faire oublier Mc Intyre. Mais après les citrons, le SUA a changé de braquer, profitant du maqnue de profondeur de banc de l'UBB et des blessures qui contraignirent tout à tour Schoeman (27e) et surtout Jalibert (50e) à quitter la pelouse prématurément sur blessure. En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, le SUA  profitait du gros trou d'air girondin pour enquiller deux essais d'école par Miquel (45e) et Tilsley (62e) pour revenir sur les talons des Unionistes, complètement désorientés et obligés de faire avec les moyens du bord, Dubié etant passés à l'ouverture et Talebula à l'arrière.  C'est alors le fidjien de l'Union qui allait faire pencher définitivement la balance du côté bordelais, d'abord par une penalité capitale (71e) puis un drop comme il n'en avait plus inscrit depuis la nuit des temps (76e) qui privait même le SUA, tout près de refaire le coup de Castres, d'un point de bonus défensif qu'il n'aurait assurément pas volé. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Julien HERITEAU le centre du SUALG, Matthieu JALIBERT l'ouvreur de l'UBB, et Stéphane PROSPER l'entraineur du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne. D'autres réactions unionistes et suavistes à écouter ce lundi 20 Novembre 2017 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Sam. 18 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / SUA (10e journée) : Le derby de la Garonne, le vrai...

On pourrait sans exagérer parler de Classico, tant bordelais et agenais se connaissent bien depuis longtemps. Il est clair que le vrai ... [la suite...]
écouter

On pourrait sans exagérer parler de Classico, tant bordelais et agenais se connaissent bien depuis longtemps. Il est clair que le vrai derby de la Garonne entre deux clubs qu'ARL suit en direct depuis des années (le SU Agen depuis 20 saisons, l'UBB depuis 8 saisons) c'est bien ce samedi 18 novembre qu'il aura lieu, pour la première manche, au stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Si l'Union s'est montrée intraitable jusqu'ici dans son antre, le SUA, en s'imposant sur le fil devant Toulon, a prouvé qu'il ne serait pas une proie facile. Il y a deux saisons, les Girondins avaient remporté les deux matches, lors du précédent passage du SUA dans l'élite, les Lot-et-Garonnais ne l'ont pas oublié. Comment les hommes de Jacques Brunel auront-ils digéré leur invraisemblable revers à Toulouse (38-37) de la dernière journée ? Autant de questions qui ne trouveront de réponse que sur le rectangle vert ce samedi, sous une météo que l'on annonce fraîche mais une ambiance très chaleureuse et qui aura pris un coup de jeune, compte tenu des joueurs alignés dans les deux camps. Toujours privés de leurs internationaux qui affrontent ce samedi soir l'Afrique du Sud au Stade de France à St Denis, les bordelo-béglais, qui ont effectué 5 changements après cette défaite en Haute-Garonne, enregistrent les retours de leurs deux flankers Diaby et Goujon, mais aligneront une très jeune charnière composée de Gauthier Doubrère et de Mathieu Jalibert à l'ouverture, Paiva et Fidow connaissant quant à eux leur première sous le maillot girondin. Le staff agenais, de son côté, a procédé à 6 changements dans l'équipe qui a battu le RCT (26-24), le plus notable étant la titularisation de l'ouvreur argentin Ignacio Mieres, à la place de Mc Intyre, envoyé sur le banc, et également celle à l'aile gauche du jeune Clément Laporte, ancien de...l'UBB. Aux micros de Florian Rodriguez et Mathieu Duffourg, écoutez une partie des réactions de Jacques BRUNEL qui évoque Tauleigne le 3ème ligne de l'UBB, en équipe de France et la réception du SU Agen, de Jean-Baptiste DUBIE le centre de l'UBB, après sa victoire avec les Barbarians et avant d'affronter les agenais, de Mauricio REGGIARDO l'entraîneur des avants du SUALG, de Clément LAPORTE le trois quarts aile (ou arrière) agenais originaire de Parentis-en-Born (40), et du demi de mêlée de l'UBB Gauthier DOUBRERE. D'autres réactions bordelo-béglaises et agenaises à écouter dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 17 Novembre dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 18 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono, à partir de 17h. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Julien Dourthe et Francis Lagleyze. Et toute cette semaine, gagnez des places assises pour assister à ce derby de la Garonne, en jouant avec ARL !

Le quinze Unioniste : Schoeman - Fidow, Dubié, Talebula, Fuatai - (o) Jalibert, (m) Doubrère - Goujon, Houston, Diaby - Marais (cap.), Jones - Cobilas, Pélissié, Paiva.
Remplaçants : Avei, Poux, Cazeaux, Gimbert, Woki, Naqalevu, Clerc, Aberti. 

Le quinze Suaviste : Lamoulie - Tilsley, Hériteau, Fouyssac, Laporte - (o) Mieres, (m) Januarie - Farré, Miquel, Tanga - Braendlin, Marchois - Joly, Ngauamo, Bethune.
Remplaçants : Bosch, Pheliponneau, Mc Intyre, Murday, Erbani, Verdu, Sadie, Ryan. 

Match à écouter en intégralité sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Sam. 04 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Toulouse / UBB (38-37) : Ebouriffant certes, mais au final l'UBB s'autoflagelle encore

Ebouriffant et atypique, sans aucun doute, ce derby de la Garonne à nul autre pareil au cours duquel près de 80 points auront ... [la suite...]
écouter

Ebouriffant et atypique, sans aucun doute, ce derby de la Garonne à nul autre pareil au cours duquel près de 80 points auront été marqués. Pas un match de puristes, sans doute, car pas mal de fondamentaux défensifs auront été joyeusement battus en brèche de part et d'autre. Mais surtout, un dénouement impensable pour l'UBB qui passe encore à côté de quelque chose de grand. Autant son entame catatrophique, offrant trois essais d'école aux Toulousains en moins de 7 minutes (24-3, 16e) avait de quoi faire se fâcher tout rouge le staff girondin, autant la réaction unioniste, tout aussi imprévisible que pouvait être son départ erratique, a fait naître les plus fols espoirs d'un exploit en Haute-Garonne. Car si, au sortir du quart d'heure de jeu, la cabane était presque déjà tombée sur le chien, un autre quart d'heure plus tard, il faut croire que le chien avait dû changer de cabane, car les Unionistes menaient au score (24-31), aussi ahurissant que cela pût paraître, à la faveur d'un 28-0 et de quatre essais de Pélissié (22e) Lesgourgues (30e), Talebula (33e) et Barraque (36e). Même privé de quelques-uns de ses internationaux, (mais l'UBB était encore plus démunie que son hôte du jour en la matière), le Stade Toulousain n'avait guère pour habitude dans son antre de se laisser manger la laine sur le dos aussi facilement. C'est même avec 10 points d'avance, après la penaltié de  Jalibert largement après la sirène (24-34) que l'UBB regagnait les vestiares, avec forcément, à cet instant de la partie, une petite idée derrière la tête. A condition de ne pas offrir aux Haut-Garonnais des cadeaux qu'ils n'espéraient même plus. Ce qui ne manqua pas, hélas, de se produire quand Kolbe, encore lui, profita d'une énorme erreur de la défense girondine pour faire recoller les siens (31-34, 44e). A partir de cet instant, la rencontre devint crispante, et aussi fermée qu'elle n'avait été débridée lors du premier acte. Plus d'actions empanachées ni de chevauchées magistrales, mais un défi physique que les Girondins surent relever, Jalibert leur redonnant même un peu d'air (31-37, (65e). Le premier qui irait en terre promise - s'il y en avait un - ferait basculer la rencontre, on le devinait aisément. Ce fut hélas le Stade Toulousain qui trouva l'unique ouverture de ce second acte, après un essai en force de Tekori, porté par son pack. Pas le plus beau des onze inscrits dans ce match, loin de là, mais le plus important assurément. Car la transformation de Ramos, auteur d'un carton plein ce samedi (38-37, 76e), faisait du Stade Toulousain un authentique miraculé, et de l'UBB  le plus invraisemblable des dindons de la farce. Comparé à celui qui cause leur malheur, le petit point de bonus défensif ramené en Gironde avait un goût bien amer dans les gosies girondins... Au micro de Loïc Le Cabellec qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Ernest Wallon à Toulouse aux côtés d'Antoine Hébrard, écoutez les réactions d'Adrien PILISSIE le talonneur de l'UBB et Laurent MARTI le président de l'UBB. Pour écouter d'autres réactions unionistes et toulousaines d'après-match, rendez-vous ce lundi 6 novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Mer. 01 Nov. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Toulouse / UBB (9e journée) : La grosse cote pour l'Union...

C'est privée de pas moins de 20 joueurs, entre les internationaux et les blessés, que l'UBB va devoir aller disputer ce ... [la suite...]
écouter

C'est privée de pas moins de 20 joueurs, entre les internationaux et les blessés, que l'UBB va devoir aller disputer ce samedi un derby de la Garonne en apparence déséquilibré sur la pelosue d'un Stade Toulousain jusqu'ici intraitable à domicile. L'Union saura-t-elle se transcender pour oublier la gifle du Racing et réussir un authentique exploit en terre haut-garonnaise ? Au micro de Florian Rodriguez, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE l'entraîneur des arrières, Jean-Baptiste DUBIE le trois quarts centre, et Gauthier DOUBRERE (en photo) le demi de mêlée de l'UBB. Pour entendre d'autres réactions unionistes et des réactions toulousaines, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 3 Novembre 2017 dans Le Week-End en sport à partir de 19h, et samedi 4 Novembre 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14 heures. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires d'Antoine Hébrard et Loïc Le Cabellec.

A suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Sam. 28 Oct. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Racing / UBB (29-13) : L'Union régale, puis se saborde en 16 minutes

L'UBB peut réellement s'en vouloir d'avoir perdu ce match plus avec la tête qu'avec les jambes. Et ... [la suite...]
écouter

L'UBB peut réellement s'en vouloir d'avoir perdu ce match plus avec la tête qu'avec les jambes. Et d'avoir imaginé, même inconsciemment, qu'en supériorité numérique, elle finirait bien par l'emporter face à un adversaire qui avait pourtant maintes fois prouvé le contraire dans un passé récent, les Franciliens n'étant jamais aussi galvanisés que quand on les donne battus à cent contre un, Toulon, surpris en finale du Top 14 il y a deux ans à 15 contre 14, pourrait en témoigner. Ce regrettable à priori a coupé les jambes des Girondins qui ont commencé à tout faire à l'envers quand Vakatawa s'est retrouvé exclu, un peu sévèrement, pour un plaquage plus spectaculaire que réellement dangereux sur Dubié (30e). A cet instant, bien que  le Racing ait tiré le premier par Thomas (7-3, 24e), ce sont bien les Unionistes qui régalaient et maîtrisaient plutôt bien les débats, concrétisant logiquement leur domination en conquête et leur solidité défensive (qui n'allait hélas pas durer) par un essai de Nans Ducuing qui s'arrachait pour aplatir juste derrière la ligne (30e) pusi un autre, superbe, du jeune Espoir bordelais Mathieu Jalibert (7-13, 43e). Mais par la suite, la cabane est brusquement tombée sur le chien, allez savoir pourquoi, comme déjà à Lyon cette saison, et dans une moindre mesure, à Castres début septembre, alors que les entames béglaises avaient été bonnes là aussi. Mais l'Union n'a encore une fois pas tenu la distance. Et le Racing s'est mis à renaître, emmené par un Chat tellement bien botté qu'il courut deux fois en terre promise sans même avoir besoin de sortir ses griffes (48e, puis 63e). L'Union regardait passer les trains à Colombes (en photo, Maxime Machenaud à la relance sous les yeux de Baptiste Serin, impuissant) et Maka filer lui aussi à Dame (54e), perdait contenance avec un carton jaune à Dubié, 61e), puis un rouge à Taofifenua et Carizza réunis (le 2e ligne parisien n'ayant fait qu'un passage éclair de 3 minutes sur la pelouse d'Yves-Du-Manoir) pour une partie de bourre-pif bien en accord avec ce match d'hommes. En seize minutes très exactement, le Racing venait de passer un 22-0 pathétique qui n'était pas sans rappeler la Bérézina lyonnaise du 16 septembre dernier (49-17). Les 15 dernières minutes de jeu n'y changeaient rien, malgré la nouvelle supériorité numérique (14 contre 12) des unionistes après le jaune au demi de mêlée Iribaren (78e). Encore 30 points dans la musette alors que l'Union disposait de tous ses cadres, on s'inquiète légitimement de ce qu'il pourrait advenir d'elle lors du derby de la Garonne qui la mènera à Toulouse ce samedi 4 novembre (en direct intégral sur nos ondes) alors que près de 20 joueurs manqueront sans doute à l'appel à Ernest Wallon...Au micro de Nicolas Fillon qui commentait cette rencontre en direct du stade Yves-du-Manoir à Colombes, écoutez les réactions de Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine de l'UBB, et Jacques BRUNEL le manager de l'UBB. D'autres réactions bordelo-béglaises et racingmen à écouter ce lundi 30 octobre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Sam. 28 Oct. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Racing 92 / UBB (8e journée) : Rebondir pour un exploit à Colombes

Après l'intermède Challenge Européen où les Unionistes n'ont pas encore perdu toutes leurs chances de ... [la suite...]
écouter

Après l'intermède Challenge Européen où les Unionistes n'ont pas encore perdu toutes leurs chances de qualification malgré la défaite contre Newcastle, les championnat refait son apparition pour deux week-end. L'UBB n'a plus gagné sur la pelouse du Racing depuis le 10 mars 2007 (16-12), soit plus de dix ans, mais elle y a par la suite souvent échoué de très peu, à l'image du dernier (et récent) affrontement en date du 6 mai 2017 (22-20) pour la clôture de la dernière saison, où elle avait mené au score la majeure partie du match. Avec le retour de ses cadres, l'Union a de quoi basculer cette fois-ci du bon côte et tenir la distance, elle ira chercher une performance, voire un exploit chez des Franciliens pour l'instant irréguliers (3 victoires, 4 défaites) et qui restent sur trois revers d'affilée, dont un sur leur pelouse face à l'étonnant leader Lyonnais (17-20). Dire que ceux-ci, champions de France il y a deux saisons, n'ont déjà plus le droit à l'erreur et qu'ils auront la pression est un euphémisme. Aux bordelo-béglais de savoir en profiter...Oui mais voilà, "victime" de la qualité de sa formation et du talent de ses joueurs, l'Union sera bientôt littéralement décimée par les absences après ce déplacement en Ile de France : 6 de ses titulaires sont convoqués par Guy Novès en Equipe de France, dont un nouveau, Marco Tauleigne, 6 autres avec les Barbarians français ou britanniques, ces joueurs rejoindront Marcoussis au lendemain du match au Racing, et 8 autres garçons sont actuellement sur le flanc pour un moment encore. Faites le compte, ce seront pas moins de...20 joueurs qui manqueront à l'appel la semaine prochaine pour le derby de la Garonne à Toulouse...Un casse-tête sans précédent pour le staff bordelo-béglais. Autant de bonnes raisons de prendre des points dès ce samedi en terre francilienne tant que les cadres sont encore là...Au micro de Florian Rodriguez, écoutez les réactions de Mahamadou DIABY (en photo) le 3ème ligne de l'UBB, Joe WORSLEY le co-entraîneur de l'UBB, Jacques BRUNEL, le manager qui parle justement des sélectionnés, et Marco TAULEIGNE, le 3e ligne néo-tricolore. D'autres réactions bordelo-béglaises et parisiennes à écouter dans nos journaux de la semaine, puis ce vendredi 27 octobre 2017 dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 28 octobre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 15h50. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Nicolas Fillon.
Dim. 22 Oct. 2017 : RUGBY - European Challenge Cup (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

UBB / Newcastle (20-21) : L'Union n'a pas tenu la distance

Pourtant en tête à la pause (17-7) grâce à deux beaux essais de Tauleigne et Taofifenua, l'Union Bordeaux ... [la suite...]
écouter

Pourtant en tête à la pause (17-7) grâce à deux beaux essais de Tauleigne et Taofifenua, l'Union Bordeaux Bègles n'a pas tenu le rythme après les citrons, et a compromis ses chances de qualification en concédant une amère défaite aux Newcastle Falcons (20-21), la première de la saison à domicile, après avoir gâché la balle de match sur un en-avant à l'ultime minute. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de David Ortiz, entraîneur des Espoirs de l'UBB, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Adrien PELISSIER le talonneur de l'UBB, et Sébastien TAOFIFENUA le pilier de l'UBB. D'autres réactions bordelaises à écouter ce lundi 23 octobre dans nos journaux puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Jeu. 19 Oct. 2017 : RUGBY - European Challenge Cup (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Challenge Européen : Avant UBB / Newcastle (2e journée) : Les jeunes y prennent goût...

Après la démonstration en Russie (57-17) la semaine passée, les Unionistes accueillent ce samedi 21 octobre à ... [la suite...]
écouter

Après la démonstration en Russie (57-17) la semaine passée, les Unionistes accueillent ce samedi 21 octobre à Chaban-Delmas (match à suivre en direct intégral sur nos ondes) une formation anglaise autrement plus redoutable, les Newcastle Falcons, actuels 4e du championnat anglais et difficiles vainqueurs de Newport (32-27) lors de la 1ere journée de l'ERCC. L'appétit vient en mangeant et les jeunes bordelais, auteurs d'une première copie quasi-parfaite en Sibérie, n'ont pas l'intention d'en rester là et entendent bien permettre à l'UBB de prendre déjà une option sur la qualification, en cas de victoire. Mais les anglais, qui ont déjà battu deux fois l'Union en Challenge Cup, s'appuient sur leur solide expérience européenne (17 participations pour 70 victoires en 107 rencontres disputées) et comptent dans leur rangs un ouvreur de renom, un certain Toby Flood (59 fois sélectionné sous le Quinze de la Rose) ainsi que l'ancien centre international français de Toulon Maxime Mermoz, depuis deux ans en Angleterre et qui a fait ses débuts sous son nouveau maillot la semaine passée, après une pige à Leicester, sans oublier une autre vieille connaissance, l'ancien 3e ligne agenais, le tongien Opeti Fonua. Bref, les Falcons semblent bien être les favoris de cette Poule 1 mais les Unionistes, invaincus à domicile cette saison en championnat, vont tout mettre en oeuvre pour élargir cette souveraineté à l'échelle européenne. Ecoutez une partie des réactions de Pablo UBERTI, le jeune centre de l'UBB, Alexandre ROUMAT (photo), 20 ans, 3e ligne de l'UBB et digne fils de son père, et Rory TEAGUE, le coach des arrières bordelo-béglais, qui reviennent sur la victoire en Russie et jaugent l'adversaire à venir. Pour entendre l'intégralité de ces réactions et aussi d'autres réactions unionistes d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 7h à 18h, puis ce vendredi 20 octobre dans Le Week-End en Sport à partir de19h, et samedi 21 octobre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h20. Coup d'envoi : 18h30, commentaires de Julien Dourthe assisté de David Ortiz, entraîneur des Espoirs de l'UBB récents auteurs d'un match nul contre les voisins du SU Agen (30-30) à André Moga, et toujours leaders de leur poule, un point devant les Agenais.

Toute cette semaine avec ARL, gagnez vos places assises en tribune pour assister à cette rencontre !
Mer. 11 Oct. 2017 : RUGBY - European Challenge Cup (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Eniseï / UBB (1e journée, Poule 1) : Gare au coup de froid aux confins de l'Europe

Ce n'est pas Pétaouchnokgrad, mais ça en a le parfum et la température...La Vieille Europe n'est ... [la suite...]
écouter

Ce n'est pas Pétaouchnokgrad, mais ça en a le parfum et la température...La Vieille Europe n'est décidément plus ce qu'elle était. Qu'elles semblent lointaines et suranées, ces leçons de géographie qui nous enseignaient les limites - alors immuables, croyait-on - des cinq continents de la Planète...Les Girondins l'avaient déjà constaté il y a deux ans à Almaty au Kazakhstan : l'Europe va désormais très loin vers l'Est, et dans un proche avenir, il serait à peine étonnant que les Japonais disputent la Coupe d'Europe...Les Unionistes feront plus fort encore que les footballeurs girondins, avec un déplacement de 7800 kilomètres, 18 heures, 3 escales en avion et pour finir un zeste de voyage en train avant d'atteindre Krasnoyarsk, la ville qui abrite ce mystérieux club d'Eniseï dont un seul joueur est réellement connu, le demi d'ouverture Yuril Kushnarev. Mystérieux, mais puissant et talentueux, et les Unionistes, qui tueront le temps en vol par des exercices tactiques répétés aux entraînements (touches, mauls...), comme l'assure le pince-sans-rire Hugh Chalmers, s'attendent à forte partie et à un défi physique intense. Il leur faudra être prêts, s'adapter au décalage horaire (5 heures plus tard qu'à Bordeaux) et surtout aux écarts de température (on annonce 0 à 2 degrés au moment du coup d'envoi à 15 heures 15 locales) que souligne d'autant plus l'été indien qui se prolonge dans le Sud-Ouest, même si ces efforts-là, il est évident que les Russes devront aussi les faire au match Retour en Gironde.... Bref, doudoune (avant) et vodka (après le match) seront sûrement de mise, mais pendant les hostilités, pas question de se faire repasser comme Napoléon dans sa retraite de Russie. L'UBB doit réussir ses débuts dans cette Poule 1 du Challenge Cup, avant de recevoir les Anglais de Newcastle la semaine suivante à Chaban Delmas. De nombreux jeunes joueurs unionistes, tels le demi d'ouverture Espoir de 18 ans Matthieu JALIBERT, encadré par des anciens comme le 3e ligne néo-zélandais Hugh CHALMERS, se verront offrir une belle occasion de briller devant leurs coaches et de briguer peut-être ensuite une place de titulaire pour le championnat .Joe WORSLEY, l'un des entraîneurs de l'Union, connaît très bien les qualités de cette équipe russe qui avait croisé le fer avec le Connacht dans un passé récent et avec Brive il y a deux ans, et qui compte déjà 4 victoires en 12 participations européennes. Ecoutez au micro de Christophe Monzie ces trois réactions !
Dim. 08 Oct. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Bordeaux Bègles / Toulon (30-27) : L'UBB s'offre encore un gros

Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Francis ... [la suite...]
écouter

Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez les réactions de Mathieu BASTAREAUD le centre du RCT, Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Jean Baptiste DUBIE le centre de l'UBB auteur de deux essais, Manny EDMONDS l'entraineur des arrières du RCT, et Raphael LAKAFIA le 3ème ligne du RCT. De nombreuses autres réactions bordelaises et toulonnaises à écouter ce lundi 8 octobre 2017 dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Jeu. 05 Oct. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Toulon (7e journée) : Réactions de BRUNEL, GOUJON, DUBIE et ETRILLARD avant le Big Match !

A peine remise de ses deux victoires tonitruantes contre Montpellier (47-17) puis à Oyonnax (39-9) qui l'ont hissée dans le Top ... [la suite...]
écouter

A peine remise de ses deux victoires tonitruantes contre Montpellier (47-17) puis à Oyonnax (39-9) qui l'ont hissée dans le Top 6, l'Union Bordeaux-Bègles se décentralise et quitte son antre habituel de Chaban-Delmas ce samedi 7 octobre (match à vivre en direct intégral sur nos ondes) pour recevoir l'ogre Toulonnais au Matmut Atlantique et terminer un premier bloc de 7 matches. C'est encore un poids lourd du championnat qui vient en Gironde, certes parfois en difficulté, mais toujours présent quand il le faut, même si Galtié devrait quelque peu faire tourner son effectif en prévision du rendez-vous européen qui attend le RCT. L'Esterel reste toujours aussi haut, et l'Union doit se préparer à un nouvel exploit pour espérer terrasser les Varois comme elle le fit en 2013, 2015 et 2016, mais pas la saison dernière où, au bout du rouleau psychologiquement, elle avait cédé (13-26) le 29 avril dernier dans ce même stade. L'ailier australien Blair Connor, opéré d'un tendon de la main cet été, fera sa première apparition de la saison sous le maillot Unioniste, alors que du côté Toulonnais, la nouvelle recrue fidjienne, Semi Radradra, débarquée à Toulon il y a une semaine, devrait être titulaire au Matmut elle aussi. Meilleur marqueur du championnat australien à XIII et élu meilleur ailier en 2015, Radradra n'a plus joué à XV depuis 2012. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la conférence de presse d'avant-match  de Jacques BRUNEL le manager de l'UBB, de Loann GOUJON (photo), le 3e ligne, Jean-Baptiste DUBIE, le trois quarts centre de l'Union Bordeaux-Bègles et de l'ex-bayonnais Anthony ETRILLARD, talonneur du RC Toulon, qui évoque aussi la question du protocole commotion en Top 14 . Pour entendre l'intégralité de ces entretiens, et aussi de nombreuses autres réactions unionistes et toulonnaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis ce vendredi 6 octobre 2017 dans Le Week-end en Sport, à partir de 19h, et samedi 7 octobre 2017 à partir de 15h45, dans le mag d'avant-match de Top Chrono. Coup d'envoi : 16h45. Commentaires de Julien Dourthe assisté de Francis Lagleyze, ancien ouvreur de Bagnères, Lourdes, Narbonne, Milan, Stade Français et...Toulon !

Le quinze de l'UBB face à Toulon : Poirot, Maynadier, Cobilas - Jones, Marais - Diaby, Houston, Goujon - Serin (m), Hickey (o) - Dubié, Naqalevu, Spence, Barraque - Ducuing. Remplaçants : Pélissié, Taofifenua, Cazeaux, Tauleigne, Lesgourgues, Schoeman, Fuatai, Ravai.

A écouter sur l'ensemble des fréquences d'ARL et sur notre site internet www.arlfm.com. Et toute cette semaine, gagnez avec nous des places assises pour assister à ce match !
Sam. 30 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Oyonnax / Bordeaux Bègles (9-39) : L'UBB met fin au syndrôme et tient son match-référence

L'UBB n'avait encore jamais gagné à Oyonnax, c'est désormais chose faite, au delà de toutes les ... [la suite...]
écouter

L'UBB n'avait encore jamais gagné à Oyonnax, c'est désormais chose faite, au delà de toutes les espérances ! Quelle leçon de puissance et d'efficacité. Il n'y avait pas grand'chose en commun entre cette UBB-là et son fantôme d'il y a quinze jours qui s'est profilé à Lyon...5 essais à rien et bonus offensif à la clé, l'Union n'a mis qu'une mi-temps, la première (9-13 à la pause), à prendre la mesure du promu bressan, sous une pluie continuelle. Après le premier essai de pénalité (3-7, 12e) logiquement accordé par l'arbitre M.Chalon, l'Union, dominatrice dans tous les compartiments du jeu et notamment en mêlée, a fait cavalier seul en seconde période face à des Oyomen totalement asphyxiés et désorientés par le carton rouge de Veau (43e), auteru d'une brutalité sur Tauleigne, ajoutant 4 essais (Pélissié, 51e; Cazeaux 55e, Houston 67e, et Barraque 76e, déjà marqueur face à Montpellier la semaine passée) et s'octroyant un second bonus d'affilée qui la hisse à la 5e place du Top 14, pour la première fois dans les qualifiiables depuis le début de la saison, grâce à ce premier succès à l'extérieur. L'ouvreur unioniste Simon Hickey (en photo, soiutenu par Tauleigne, Cobilas et Goujon) a meublé le reste du score au pied (12 points). Au micro de Sébastien Morel qui commentait cette rencontre en direct du stade Charles Mathon à Oyonnax, écoutez les réactions de Cyril CAZEAUX le 2ème ligne de l'UBB, Mathieu JALIBERT l'arrière de l'UBB qui découvre le haut niveau, Joe WORSLEY l'entraîneur de la défense de l'Union Bordeaux Bègles, Patrick SOBELLA le 3ème ligne de l'US Oyonnax, Phoenix BATTYE, 2e ligne australien et capitaine d'Oyonnax, Adrien BUONONATO le manager général de l'US Oyonnax. A écouter également ce lundi 2 octobre 2017 dans nos infos de 7h à 18h puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Mer. 27 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Oyonnax / UBB (6e journée) : A Oyonnax pour poursuivre la révolte

Lorsqu'on y regarde attentivement, il y a, il y avait et il reste encore des terrains de Top 14 (ou de Pro D2 du temps où elle y ... [la suite...]
écouter

Lorsqu'on y regarde attentivement, il y a, il y avait et il reste encore des terrains de Top 14 (ou de Pro D2 du temps où elle y évoulait) où l'UBB n'a jamais su gagner. Nous citions récemment les cas de Montpellier et de castres, devenus presque des syndromes jusqu'à ce que l'Union force le destin pour tordre le cou à ces funestes séries, comme elle a su le faire le week-end dernier à un adversaire trop habitué à lui danser sur le ventre. Curieux, le poulet de bresse reste aussi très régulièrement sur l'estomac des Girondins, plus habitués à la goûteuse entrecote. bordelaise. Pas une seule victoire sur la pelouse de Charles Mathon, même du temps où elle était encore naturelle, pour des Girondins trop souvent repartis les valises pleines en ruminant leur frustration. Tout au plus citera-t-on un petit nul (22-22) il y a...plus de onze ans (le 22 avril 2006) et un match perdu d'un souffle 3 ans plus tard (18_17 le 11 avril 2009). Pour le reste...toujours la défaite, et parfois des leçons, comme lors de la dernière explication en date (37-19 en août 2015) chez une équipe qui est pourtant redescendue en Pro D2 cette saison-là au terme de l'exercice. On l'a compris, comme face au MHR, le moment est donc venu pour l'UBB de poursuivre la révolte et de faire cesser les mauvaises séries. Et qu'importe si les joueurs du Haut Bugey ont pris la marée à la Rochelle, comme on pouvait s'y attendre, la semaine passée (57-12). Même privée de Luke Jones son précieux 2e ligne, l'Union (qui vient de s'attacher les services du demi d'ouverture international fidjien Ben Volavola à partir de janvier 2018) se doit de réaliser un truc à l'extérieur ce samedi 30 septembre (en direct sur nos ondes) s'il elle veut basculer dans le wagon des qualifiables, c'est une nécessité mathématique incontournable, aussi parfait que soit - pour l'instant - son parcours à domicile. Au micro de Florian Rodriguez, écoutez  les réactions du talonneur de l'UBB Adrien PELISSIE (photo), l'arrière de l'UBB Jean-Pascal BARRAQUE et l'entraîneur des arrières de l'Union Bordeaux-Bègles Rory TEAGUE.  Pour entendre d'autres réactions bordelaises d'avant-match et des réactions oyonnaxiennes, rendez-vous toute cette semaine dans nos journaux de 7h à 18h, puis ce vendredi 29 septembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 30 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Sébastien Chanove et Frédéric Charvet.

Match à suivre en driect sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 Langon & Sud-Gironde, 95.9 Libourne et Entre-Deux-Mers, 96.2 Bordeaux et Bassin d'Arcachon, et sur notre site www.arlfm.com, cliquer sur "Ecouter ARL 33".
Dim. 24 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

UBB / Montpellier (47-17) : Cette fois, c'est l'Union qui marchait sur l'eau...

S'il est possible de prendre le bouillon entre Rhône et Saône, on peut tout aussi bien, la semaine suivante, surfer sur le ... [la suite...]
écouter

S'il est possible de prendre le bouillon entre Rhône et Saône, on peut tout aussi bien, la semaine suivante, surfer sur le courant dévastateur des marées d'equinoxe...Les Montpelliérains, qui ignoraient sans doute l'existence de ce phenomène automnal où les coefficients montent largement plus haut que la moyenne et où les vagues charrient lourdement, ont été envoyés par le fond en bonne et due forme. Eux qui avaient tant de fois navigué en eaux paisibles et mené leur barque à leur guise ou presque ces dernières saisons (5 victoires sur leurs 6 dernières venues en Gironde) se demanderont peut-être comment ils ont pu essuyer un tel coup de tabac, alors que tous les voyants semblaient au vert et laissaient penser que la (fâcheuse) série perdurerait un an de plus...Blessée dans son amour-propre après la dégelée lyonnaise, l'Union a une fois de plus montré qu'elle avait de la fierté et du coeur face à un ténor du championnat. Une performance majuscule, du niveau de celle qui lui avait valu, par exemple, de balayer le grand Clermont à Chaban-Delmas (51-21) le 4 octobre 2014. A la faveur d'une entame de feu et de rêve qui la vit marquer 3 fois en 17 minutes (Goujon 3e, Edwards 13e, Barraque 17e), l'Union s'était mise sur la voie d'un possible exploit, celui de faire chuter le leader pour la première fois de la saison, au point de tenir déjà son bonus offensif avant les citrons (31-10 après le 4e essai de Naqalevu 40e). Certes, Cotter avait bien laissé quelques cadres à la maison. Certes, le carton rouge de Mikautadze (64e) laissant ses partenaires à 14 ne laissa guère planer le doute sur l'issue de la rencontre, même si jusque là, le MHR s'était accroché, se montrant dangereux et marquant presque à chacune de ses incursions dans le camp bordelo-béglais, dont l'une d'elles priva même, pour un temps, l'UBB du point de bonus qu'elle croyait tenir (doublé de Nagusa 45e). Mais Hickey, intenable au pied comme à la main (27 points) y allait lui aussi d'un essai libérateur à 4 minutes de la sirène. Un succès tonitruant qui avait hissé l'UBB dans le wagon des qualifiables, jusqu'au bonus offensif chichement décroché par Toulon (19-15) à Paris. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Gérard Piffeteau, journaliste à Midi Olympique,  écoutez les réactions de Mahamadou DIABY le 3ème ligne de l'UBB, Vern COTTER le manager, Mohed ALTRAD le président du Montpellier Herault Rugby, Nans DUCUING l'arrière, Jacques BRUNEL le manager, et Laurent MARTI le président de l'UBB. A écouter également ce lundi 25 septembre dans nos journaux de 7h à 18h puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Sam. 23 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / Montpellier (5e journée) : Hérault(s) du stade ou (encore) martyrs ?

Il est donc possible de prendre la marée entre Rhône et Saône, les Unionistes l'ont constaté à leurs ... [la suite...]
écouter

Il est donc possible de prendre la marée entre Rhône et Saône, les Unionistes l'ont constaté à leurs dépens dans un match qui a vite tourné au cauchemar pour eux, face à un LOU carnassier. Comment se remettre de cette gifle alors que déboule ce samedi 23 septembre à Chaban-Delmas le leader incontesté de la poule, le météorite montpelliérain du très controversé et atypique président Altrad ? Un parcours parfait des Héraultais (19 points pris sur 20 possibles), seul Castres ayant à ce jour timidement contesté leur hégémonie. Pour battre le PSG du Top 14, ce sont les Unionistes qui devront se muer en Héros (ou Héraults) dans leur antre girondin qu'ils souhaitent garder imprenable, certes, mais où le MHR a pris la sale habitude d'installer ses quartiers depuis trop de saisons (5 succès sur ses 6 dernières visites en Gironde). La puissance des Languedociens (qui seront privés de Willemse, blessé contre Toulon, mais enregistreront le retour de leur pilier géorgien Kubriashvili, absent des terrains depuis 7 mois) et leur recrutement impressionnant laissent perplexe, mais les Unionistes ont d'autres armes qui leur ont déjà permis de renverser d'autres montagnes, clermontoises ou toulonnaises par exemple. A condition de savoir donner un bon coup de tournevis à leur défense, trop souvent mise au supplice (15 essais encaissés) depuis le début du présent exercice. Au micro de Florian Rodriiguez, écoutez les réactions de Sébastien TAOFIFENUA le pilier de l'UBB et Yann LESGOURGUES le demi de mêlée (en photo). Pour entendre d'autres réactions unionistes et des réactions montpelliéraines d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 7h à 18h, puis dans Le Week-end en Sport ce vendredi 22 septembre à 19h, puis ce samedi 23 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h15. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Julien Dourthe.

A vivre en direct intégral sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 FM Sud-Gironde, 95.9 FM Libournais, 96.2 FM Bordeaux et Bassin d'Arcachon, et sur notre site internet www.arlfm.com cliquez sur "Ecouter ARL 33".

Toute cette semaine avec ARL, gagnez vos invitations en place assises pour assister à cette rencontre !
Sam. 16 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Lyon / UBB (49-14) : Le LOU dévore une UBB inconsistante

Si la nette défaite à Castres avait de quoi décevoir, le camouflet lyonnais a de quoi inquiéter. Douché par son ... [la suite...]
écouter

Si la nette défaite à Castres avait de quoi décevoir, le camouflet lyonnais a de quoi inquiéter. Douché par son échec en terre paloise, le LOU avait les crocs ce samedi à Gerland et l'agneau girondin a fait long feu avant de finir à la broche. 50 points dans la besace face à une équipe que l'on n'annonce pourtant pas dans les candidats aux barrages, il n'y a pas de quoi pavoisier. Lyon continue de rester, encore plus que Castres d'ailleurs, une terre maudite pour les Girondins (une seule victoire en 2015 pour 10 défaites sur les 11 dernières saisons...un véritable syndrome) et s'est octroyé un facile bonus offensif. Hors sujet tout au long de la rencontre, mais plus encore après les citrons (18-6 à la pause), l'Union n'a fait illusion qu'au cours de la première demi-heure, jusqu'au second essai inscrit par Fearns (15-3, 28e). L'homme du match aura été celui dont l'Union ne voulait plus l'an passé, l'international Lionel Beauxis, auteur à lui seul de...24 points, dont un essai (50e), son premier depuis 2011, qui sonnait le début du festival rhodanien. La fin de rencontre, à sens unique, a ressemblé à la retraite de Russie pour des Unionistes dépassés, malgré le soubresaut constitué par l'essai anecdotique de Luke Jones (57e). Mais avec 15 essais encaissés en 4 rencontres, l'Union n'a pas besoin d'un dessin pour savoir où le bât blesse,  et elle a du pain sur la planche cette semaine, avant de recevoir l'autobus montpelliérain samedi 23 septembre (en direct intégral sur nos ondes) que rien ne semble devoir arrêter. Au micro de Sébastien Morel qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Stadium de Gerland aux côtés de Frédéric Charvet, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Pierre MIGNONI le manager du LOU, Nans DUCUING l'arrière de l'UBB, et Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine bordelo béglais. Prochain rendez-vous sportif sur ARL (Aquitaine Radio Live),  ce lundi "Sports Magazine" à partir de 18h30.
Jeu. 14 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant Lyon / UBB (4e journée) : L'Union devra faire sortir le LOU du bois...

Pour tenter de rééditer le joli coup du 25 avril 2015 (victoire en terre rhodanienne 37-22 qui reste à ce jour ... [la suite...]
écouter

Pour tenter de rééditer le joli coup du 25 avril 2015 (victoire en terre rhodanienne 37-22 qui reste à ce jour l'unique succès girondin sur cette pelouse, pour 9 défaites dont la dernière, frustrante le 30 décembre dernier 19-16), l'UBB sait qu'elle devra pratiquer son meilleur rugby et le débarrasser des scories constatées encore face au Stade Français, malgré l'ample victoire (30-10). Le LOU, qui dans le même temps, a chuté à Pau (30-14) après deux victoires initiales dont l'une à Paris, a bien l'intention de montrer les crocs encore une fois et de rester souverain sur son territoire. Aux Unionistes de ne pas se laisser entraîner dans d'improbables buissons et de savoir le faire sortir du bois pour mieux le piéger. Au micro de Florian Rodriguez, écoutez les réactions de Marc CLERC (photo) le pilier de l'UBB et Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants de l'Union Bordeaux Bègles. Pour entendre d'autres réactions unionistes et des réactions lyonnaises, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine puis ce samedi 16 septembre 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono, à partir de 17h15. Coup d'envoi : 18h, commentaires de Sébastien Morel et Frédéric Charvet.

A suivre en direct intégral sur les fréquences girondines d'ARL : 92.9FM à Langon et Sud-Gironde, 95.9FM Libournais et Entre-Deux-Mers, 96.2FM Bordeaux et Bassin d'Arcachon, sur notre site internet www.arlfm.com et sur votre téléphone portable via l'appli "Les Indés radios"
Ven. 08 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Avant UBB / STADE FRANCAIS (3e journée) : REY, DAVIDSON et MAYNADIER veulent effacer la déception castraise

Quels enseignements tirer de cette deuxième mi-temps si médiocre et de la défaite à Castres le week-end dernier ? ... [la suite...]
écouter

Quels enseignements tirer de cette deuxième mi-temps si médiocre et de la défaite à Castres le week-end dernier ? Julien REY le trois-quarts centre de l'UBB et Jérémy DAVIDSON (photo), le nouvel entraîneur des avants de l'Union, apportent des réponses et promettent que face au Stade Français ce samedi 9 septembre à Chaban Delmas (match à suivre en direct intégral sur nos ondes sur les 3 fréquences girondines d'ARL, à savoir 92.9 Langon et Sud-Gironde, 95.9 Libournais et Entre-Deux-Mers, 96.2 Bordeaux et Bassin d'Arcachon), les Girondins rectifieront le tir et tâcheront de muscler leur rideau défensif, bien perméable sur ces deux premiers matches (8 essais concédés, et 14 penalités sifflées contre l'Union à Castres, ce qui est beaucoup trop). Si l'arrière Darly Domvo, touché à la paroi abdominale, est forfait pour cette rencontre, tout comme le 3e ligne Marco Tauleigne, absences auxquelles s'ajoutent celles de longue date de Braid (qui a recommencé à courir), Lonca et Connor, en revanche Rey, Fuatai et Clerc ont repris l'entraînement normalement. Ecoutez au micro de Christophe Monzie les réactions de Julien REY, le centre, Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants, et Clément MAYNADIER le talonneur et capitaine de l'UBB. Pour entendre d'autres réactions unionistes d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 7h à 18h, puis ce samedi 9 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h15. Coup d'envoi : 18 heures. Commentaires de Julien Dourthe et David Ortiz, entraîneur des Espoirs de l'UBB, champions de France à 7.

Et toute cette semaine, gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour assister à cette rencontre !
Sam. 02 Sept. 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Castres / Bordeaux Bègles (33-19) : L'espoir, puis l'effondrement...

La série noire continue. Comme dirait Abraracourcix, c'est pas demain la veille... Non ce n'est pas demain la veille que l'UBB ... [la suite...]
écouter

La série noire continue. Comme dirait Abraracourcix, c'est pas demain la veille... Non ce n'est pas demain la veille que l'UBB gagnera à Pierre Antoine...Même quand elle semble avoir une partie des cartes en mains pour le faire, elle s'en revient irrémédiablement grosjean comme devant. 33 points, cela est apparemment le tarif puisque c'était déjà le cas la saison passée mais ce jour-là, l'Union avait longtemps contesté la suprématie des Tarnais, Beauxis manquant une pénalité décisive en fin de match qui eût pu donne rla victoire à l'Union. Cette fois-ci, l'espoir n'aura duré qu'une mi-temps, la première, au cours de laquelle les Unionistes ont exploité au mieux les quelques erreurs castraises, notamment pour marquer un essai des plus opportunistes par Yann Lesgourgues, après une belle action initiée par Ducuing et Dubié (3-10, 11e). A l'inverse de son précédent match au Racing, qu'il avait débuté tambour battant, cette fois c'est bien le CO qui avait du retard à l'allumage. Les Unionistes en profitaient pour sanctionner l'indiscipline locale par Hickey (16-8 à la pause) même si l'essai en force de Jacquet (23e) après une penaltouche et un maul gagnant annonçait l'effritement défensif girondin qui allait suivre.  Le turn-over opéré par Urios se révélait gagnant après les citrons et d'un seul coup d'un seul, les mouches changeaient d'âne. Dès la 46e, Vaipulu emportait tout sur son passage et signait, encore en force, le second essai tarnais (15-16). Puis Smith marquait en coin, donnant au CO pour la première fois du match un avantage qu'il n'allait plus jamais lâcher (20-16, 58e). Même si Schoeman entretenait l'illusion (20-19, 63e), les cartons jaunes d'Edwards (68e) puis Cazeaux (75e) allaient définitivement offrir sur un plateau la victoire à des Tarnais qui, déjà bien plus puissants devant que leurs hôtes du jour, n'avaient nul besoin de ce double cadeau. L'addition montait alors très vite par deux essais presque anecdotiques, car prévisibles, de Tulou (28-19, 77e), puis Kockott (33-19, 79e) qui n'avaient d'autre but que de donner aux Castrais leur premier bonus offensif de la saison. Le chat noir continue donc de rôder dans les couloirs de Pierre-Antoine. Et l'UBB, qui a tout de même encaissé 58 points et 8 essais en deux rencontres, va devoir reviser ses gammes défensives avant la réception du Stade Français le week-end prochain à Chaban-Delmas (avec des places à gagner pour cette rencontre tout au long de la semaine sur ARL !). Au micro de Brice Vidal qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Pierre Antoine, écoutez les réactions d'Armand BATTLE l'ailier de Castres, Yann LESGOURGUES le demi de mêlée de l'UBB, Christophe URIOS l'entraineur de Castres, Jefferson POIROT le pilier gauche de l'UBB, et Mathieu BABILLOT le 3ème ligne de Castres. Réactions à écouter également ce lundi 5 septembre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.
Lun. 28 Août 2017 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

Sports Express : UBB / Clermont (32-25) : Toutes les réactions !

Au micro de Julien Dourthe,  les réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants, Mahamadou DIABY le ... [la suite...]
écouter

Au micro de Julien Dourthe,  les réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants, Mahamadou DIABY le 3ème ligne de l'UBB, Jean Baptiste DUBIE le centre de l'UBB, Paul JEDRASIAK le 2ème ligne de l'ASM Clermont-Auvergne, et Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles. 3e partie de l'émission Sport Express de ce lundi 28 août à 19h02.

Reprise officielle de nos magazines sportifs ce vendredi 1er septembre à 18h15, avec Le Week-end en Sport, présenté par Philippe Osuna.