Union Bordeaux-Bègles

RUGBY TOP 14 (3e journée) : Castres / UBB (32-34) les réactions !

07 septembre 2019 à 23h15 Par Christophe Monzie
L'Union tout au bout du suspense réussit la passe de trois !

Réactions de Jean-Baptiste DUBIE, le Trois-quarts centre des arrières de l'UBB, Mathieu JALIBERT, le Demi d'ouverture de la charnière de l'UBB, et Christophe Urios, le Manager de l'Union Bordeaux-Bègles, au micro de Cyrille Masson qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Pierre Fabre aux côtés de Sébastien Izquierdo. Des "cojones", il fallait en avoir ce samedi dans l'antre du CO à Pierre Fabre. Mais l'UBB y a décroché une 3e victoire consécutive qui est de celles qui ne se contestent pas. Pourtant, ayant compté jusqu'à 9 points d'avance (24-15, 53e après une pénalité de Jalibert), elle a bien failli perdre ce match qu'elle a dominé quasiment de bout en bout, sauf en première période quand une pluie de pénalités s'est abattue sur elle, permettant à Kockott de meubler le score (5 pénalités offertes aux Castrais entre la 8e et la 25e minute) et même de placer les siens en tête (15-7, 25e) contre le cours du jeu, après l'essai d'Higginbotham idéalement servi par Jalibert (6-7, 17e). Mathieu Jalibert, en solo, y alla aussi de son essai hebdomadaire, le plus beau de la partie, qui permettait aux Unionistes de garder le contact à la pause (15-14). Il est vrai que le très pointilleux M.Cardona n'a guère aidé les Girondins sur ce match, c'est un euphémisme, infligeant un jaune sévère à Tutaia (25e), refusant deux essais à l'argentin Cordero (33e et surtout 45e pour un en-avant de Dubié imaginaire), recourant longuement à la vidéo pour valider celui de Tutaia (49e) on se demande encore pourquoi, avant d'en accorder un autre aux Tarnais et à Combezou, extrêmement discutable, essai qui les plaçait en tête à 10 minutes du terme (32-27, 71e). Cela fait tout de même beaucoup pour une seule équipe...Mais dans l'adversité, l'Union ne s'est pas désunie et a su rester dans le match. Et surtout, inverser le score dans le money-time, comme elle l'avait fait contre Toulouse. Et M.Cardona s'est racheté en offrant la victoire aux Bordelais sur un essai de pénalité, justifié cependant, après deux fautes tarnaises successives, sur la penaltouche puis sur le groupé pénétrant (32-34, 78e). Surtout porté par son buteur Kockott, le CO récupère le point de bonus défensif, l'Union elle, reste coleader du Top 14 malgré la victoire de Lyon dimanche. Et elle a montré sur ce premier match à l'extérieur une force mentale qu'on ne lui connaissait plus depuis longtemps.

D'autres réactions à écouter ce lundi 9 septembre dans nos journaux, puis dans Sports Magazine à partir de 19h.

Réaction de Jean-Baptiste DUBIE

Réaction de Mathieu JALIBERT

Réaction de Christophe URIOS