Mise en ligne le Samedi 08 Avril 2017
écouter

Avant BORDEAUX / METZ (32e journée) : Plus aucun droit à l'erreur...

Après deux sorties pour le moins décevantes et deux défaites sur un score identique (2-1) à Nice puis à Angers, la seconde ayant beaucoup plus inquiété que la première, les Girondins n'ont plus le moindre droit à l'erreur s'ils veulent décrocher un billet pour l'Europe dans un mois et demi. Et compte tenu du tirage d'une Coupe de France qu'ils ont quittée par la petite porte et du choc de titans en demi-finale entre le PSG et Monaco, il vaudra mieux tabler sur la 5e place, plutôt que sur la 6e, qui pourrait ne pas être européenne, si l'un des deux "petits" encore en course, Angers ou Guingamp, crée la surprise en finale. Pour cela, l'équation reste d'une simplicité biblique sur les 7 matches et 21 points qui restent à disputer : faire mieux que l'Olympique de Marseille, que les Girondins recevront le 13 mai. Un défi excitant mais difficile, qui passe d'abord par un sans-faute à domicile, où Bordeaux n'a pourtant pas toujours été intraitable cette saison, c'est le moins qu'on puisse écrire (22 points abandonnés en chemin). Face à un FC Metz qui a encore pris l'eau sur sa pelouse ce mercredi en match à rejouer contre Lyon (0-3), mais qui a redressé la tête depuis l'arrivée au mercato hivernal d'un certain...Cheick Diabaté, les Girondins n'auront pas le choix des armes et devront s'imposer, comme ils l'avaient fait brillamment à l'aller en Lorraine (3-0) le 21 septembre dernier (en photo, Sabaly et Signorino) pour retrouver une confiance qui pourrait sérieusement s'effriter en cas de nouvelle contre-performance. Le promu lorrain reste très friable loin de ses bases certes (29 buts encaissés, dont plusieurs fessées à Monaco, Lyon ou Nancy), mais a aussi partagé les points à Nice ou à St Etienne. Attention au piège pour les Marine et Blanc, souvent à la peine contre ce genre d'équipes...Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jocelyn GOURVENNEC, le coach, et de Younousse SANKHARE, milieu de terrain du FCGB, buteur (hélas inutile) à Angers en Coupe de France ce mercredi. Pour entendre l'intégralité de ces réactions et aussi des réactions messines, rendez-vous ce vendredi 7 avril dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, puis samedi 8 avril dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 19h10. Coup d'envoi : 20 heures, commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.



Le groupe bordelais : Carrasso, Prior - Sabaly, Gajic, Pallois, Contento, Jovanvic, Lewczuk - Toulalan, Plasil, Vada, Sankharé - Kamano, Ounas, Malcom, Laborde, Rolan, Ménez.



Le groupe du FC Metz : Didillon, Kawashima - Milan, Falette, Diagne, Signorino, Balliu, Rivierez, Assou-Ekotto - Mandjeck, Cohade, Nguette, Lejeune, Jouffre, Doukouré, Mollet - Diabaté, Mathis.