Mise en ligne le Lundi 15 Mai 2017
écouter

BORDEAUX / MARSEILLE (1-1) : Les Girondins ratent le coche

Comme face à Lyon le 3 mars dans une rencontre qui en a d'ailleurs rappelé le scénario, voire Rennes le 4 février (et comme à St Etienne la semaine passée), les Girondins n'ont donc pas su faire le break après avoir mené au score ni reprendre en mains leur destin avant la dernière journée de l'exercice 2016-2017. A Lorient samedi prochain, face à des Merlus qui ont perdu ce soir contre Bastia (2-0) et qui, désormais barragistes, joueront leur survie, dans un final au couteau qu'on pressentait depuis au moins un bon mois, il faudra donc un miracle pour que les Girondins repassent devant les Marseillais. Lesquels recevront des Bastiais certes courageux qui continuent d'entretenir la flamme, mais qu'on imagine mal aller chercher leur maintien sur la Canebière. Dans le même temps, les Girondins devront gagner dans le Morbihan, ce qui ne sera pas la moindre de leurs tâches, puisqu'ils ne parviennent plus à le faire depuis 3 matches, et ce nul face à l'OM, qui permet tout de même de préserver leur invincibilité en Gironde face à cet adversaire depuis...40 ans, s'inscrit dans la droite ligne des nuls laborieusement arrachés à Dijon et à St Etienne. De toute évidence, c'est avec le moteur de secours que cette formation, qui n'a plus tellement de percussion offensive depuis plus d'un mois, sauf face à la très poreuse défense messine (3-0 le 8 avril), la pire de Ligue 1, termine le présent championnat, qui semble long désormais à certains de ses éléments, à l'image de ses jeunes ailiers par exemple, Kamano et Malcom, qui n'ont plus l'allant de la fin de l'hiver. Le grand mérite de ce groupe, handicapé face aux Olympiens par les absences de Lewczuk et Pallois, reste de ne pas perdre depuis maintenant six rencontres. Mais elle n'a plus le carburant nécessaire pour remporter les matches décisifs, et celui-ci en était un, comme celui de St Etienne, qui a sombré chez lui face au PSG (0-5). Ce sont donc deux nouveaux points (qui portent à 23 le total définitif de points perdus à la maison cette saison, ce qui est évidemment trop, même si la plupart de ceux-ci le furent durant la phase Aller) qui s'envolent, mais surtout la possibilité de s'offrir une vraie Finale au Moustoir dans une semaine, contre cet OM qui pourra peut-être célébrer devant son public sa 5e place au classement final de l'épreuve s'il bat Bastia. Quant aux Girondins, ils ne verront l'Europa League avec un 3e tour préliminaire à disputer fin juillet que si le PSG bat Angers en finale de la Coupe de France. Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo, écoutez la réactions des deux entraîneurs, Rudi GARCIA (OM) puis Jocelyn GOURVENNEC (FCGB). D'autres réactions bordelaises et marseillaises à écouter ce lundi 15 mai dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h15.