Mise en ligne le Vendredi 19 Mai 2017
écouter

Avant Lorient / Bordeaux (38e journée) : Ne rien avoir à regretter...sauf certains départs (?)

Gagner au stade du Moustoir ce samedi soir pour faire le job et ne rien avoir à se reprocher (à suivre en direct intégral sur nos ondes), après avoir brulé un cierge à Notre Dame de la Garde, sur les hauteurs de la cité phocéenne pour que l'OM, un point devant le FCGB au classement, ne batte pas Bastia dans le même temps... Si les Girondins ne partent tout de même pas en pélerinage dans le Morbihan ce samedi pour la clôture de la saison 2016-2017, ils vont au moins y chercher un miracle, un peu comme Bernadette Soubirou à Lourdes...Le seul hic pour eux sera que les Merlus, largués en haute mer, en mort clinique (de l'aveu même de leur coach Bernard Casoni) et presque enterrés il y a deux mois, mais qui ont su souquer ferme pour revenir vers de plus riants rivages, croient eux aussi aux miracles. Et notamment à celui de ne pas finir le présent exercice...en queue de poisson à l'ultime journée, sans même passer par le barrage de maintien contre le 3e de Ligue 2. Pour cela, une victoire leur serait presque à coup sûr nécessaire, afin de laisser à Dijon, Caen ou Bastia, voire Nancy, le peu enviable strapontin à pile ou face. Si Bernadette ne devrait pas faire partie du onze de départ aligné par Jocelyn Gourvennec face aux Lorientais, deux joueurs cadres moins mystiques mais investis d'un autre sacerdoce tout aussi méritoire, Cédric Carrasso (en photo, 9 saisons en Gironde) et Nicolas Maurice-Belay (6 saisons) porteront le maillot Marine et Blanc pour la dernière fois... et peut-être pas qu'eux. Pour que ce dernier match ne soit pas celui des regrets sur toute la ligne pour les supporters du club, les Girondins (où Rolan, touché au pied, est incertain) savent donc à quoi s'en tenir, eux qui ont parfois très bien réussi sur la pelouse du stade Yves Allainmat lorsqu'elle était synthétique (victoire 4-0 en novembre 2012, doublé de Jussiè), beaucoup moins depuis que l'herbe naturelle y est revenue. Battus cette saison à Bordeaux en championnat en novembre, puis en février en Coupe de France, mais les deux fois de justesse (2-1), les Morbihanais n'auront pas les faveurs du pronostic, mais au moins l'énergie de ceux qui n'ont plus grand'chose à perdre, sauf peut-être cette 18e place à double tranchant. Quant aux Girondins, visblement émoussés (surtout sur le plan offensif) depuis trois ou quatre rencontres, mais qui récupèrent Igor Lewczuk, auront-ils les moyens physiques et mentaux d'aligner un 7e match sans défaite et de répéter l'histoire, exactement comme la série qui leur avait permis, le 20 mai 2012 sous l'ère Gillot (il y a pile 5 ans), de décrocher in extremis et sans l'aide de quiconque leur billet pour...l'Europe en s'imposant à St Etienne (3-2) ? Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jocelyn GOURVENNEC, entraîneur du FCGB. Pour écouter l'intégralité de cette réaction, et aussi d'autres réactions bordelaises et lorientaises, rendez-vous ce vendredi 19 Mai dans Le Week-End en Sport à partir de 18h15, puis samedi 20 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h10. Coup d'envoi : 21 heures, commentaires de Christophe Monzie.