Mise en ligne le Samedi 30 Septembre 2017
écouter

Avant Paris SG / Bordeaux : Il faut croire aux étoiles

Pour espérer ne pas perdre cette année au Parc des Princes lorsqu'on est une équipe de Ligue 1, même solide et invaincue depuis 14 matches, il faut d'abord faire un crochet par Lourdes, puis mettre le disque de Richard Anthony et "croire aux étoiles", ou alors au pouvoir funeste des amulettes, selon que vous êtes ou non du bon côté de la Force... Espérer surprendre ce Dark Vador-là qui trouve le moyen de ridiculiser en Champions League le grand Bayern et de causer même le limogeage illico de son entraîneur Ancelotti en ayant laissé à son adversaire teuton le ballon plus de 60% du temps pour mieux le berner, c'est un peu comme aller vivre en Théorie, parce qu'en Théorie, tout se passe toujours bien, comme disait Desproges. Bref, battre le PSG au Parc, tout le monde y pense dans l'Hexagone, mais jusqu'à présent, tout le monde a échoué. Bien sûr, on l'a vu samedi dernier à Montpellier sur le champ de patates de la Mosson, le PSG avec et sans Neymar, c'est à peu près le même constat qu'avec et sans Zlatan dans un passé pas si lointain. Bien sûr, les Parisiens auront laissé un peu de forces dans ce match de feu de mercredi. Mais leur profondeur de banc abyssale fait qu'ils pourraient gagner tous leurs matches ou presque avec la même facilité s'ils jouaient chaque soir...On exagère à peine. Avec une défense à 5 ou à 4, avec Lewczuk (qui n'a plus été titulaire depuis le 3 août à Videton en Europa League) réincorporé dans l'axe de la défense (solution à laquelle pense Gourvennec) ou un 4-4-2 classique mais osé, les Marine et Blanc savent déjà que cette rencontre devra être à tolérance zéro en ce qui concerne les erreurs dans le jeu. Mais ils savent aussi qu'ils auront des occasions, forcément, comme le Bayern ou même St Etienne et Lyon en ont eu cette saison, mais qu'il faudra juste penser à les mettre. Tout en jouant un peu, mais pas trop comme la saison passée (5-0 sur les deux matches de championnat, et un terrible 1-4 au Matmut  en Coupe de la Ligue) pour avoir voulu, - ce qui est à leur honneur - relever le défi du jeu face à cet adversaire. Des étoiles, il y en aura certes samedi sur le billard du Parc des Princes, forcément bien plus qu'à Amiens ou à Troyes. Mais aussi dans les yeux des Bordelais, habités par une confiance légitime, bien résolus à rester, comme leurs hôtes, invaincus en championnat, et mus par une énorme envie d'aller décrocher celles qui s'allument sur la Tour Eiffel quand la nuit tombe. Car un nul, et (osons le mot sans blasphémer), une victoire à Lutèce équivaudraient bien à cela : une perf Magistrale. Il leur faudra pour cette mission...un Sacré-Coeur à l'ouvrage, mais ils ont déjà prouvé, à Lyon par exemple, que se retrousser les manches ne les effrayait pas. Et peut-être l'aide d'une étoile, une seule, la Bonne. Celle qui, il y a deux ans après un voyage mouvementé et un Parc des Princes rallié dans l'urgence par métro en raison des grèves, leur avait permis d'arracher un nul homérique qu'ils avaient su provoquer, bien que dominés, à la faveur d'un match énorme (2-2) et d'un gardien parisien trop porté sur les farces et attrapes...Cette Bonne étoile est aussi appelée "Baraka" dans la constellation circumpolaire, c'est-à-dire une constellation où l'étoile reste toujours visible de jour comme de nuit au dessus de l'horizon, à la latitude de 45° Nord. Or, il se trouve que ce 45e parallèle passe justement par...Bordeaux. Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Jocelyn GOURVENNEC, le coach, et Benoît COSTIL (en photo), le gardien de but du FCGB. A écouter également, ainsi que des réactions parisiennes, ce vendredi 29 septembre dans Le Week-end en sport à partir de 19h, puis samedi 30 septembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h. Coup d'envoi : 17h. Commentaire de Christophe Monzie.



A écouter sur les fréquences girondines d'ARL 92.9 Langon & Sud-Gironde, 95.9 Libourne & Entre-Deux-Mers, 96.2 Bordeaux & Bassin d'Arcachon, et sur notre site internet www.arlfm.com cliquer sur "Ecouter ARL 33".