Mise en ligne le Dimanche 08 Octobre 2017
écouter

Agen / Lyon (6-25) : Le SUA tombe sur un mur et atteint la cote d'alerte

Les Suavistes auraient pu jouer trois heures de plus, rien n'y aurait fait. Un peu la même impression que face à Pau, sauf que cette fois-ci et à leur décharge, l'oppposition était d'un tout autre calibre. Le mur lyonnais, déjà connu pour sa résistance avant cette rencontre capitale (meilleure défense du championnat) n'a pas bougé d'un iota face aux vains efforts lot-et-garonnais. Tout au plus aurait-il pu connaître une légère fissure sur cette percée de Sadie relayée par Hériteau qui ne parvint malheureusement pas à servir l'ailier Tilsley, seule véritable opportunité du match pour les locaux d'aller enfin à Dame (58e), mais on ne voit pas pour autant comment la victoire (la première du LOU à Armandie) aurait pu échapper aux Rhodaniens. Pour le reste, le SUA a fait illusion 20 minutes, les 20 premières, le temps pour Mc Intyre de mettre les siens en tête au score pour l'unique fois du match (6-3, 17e)...Trop beau pour être vrai. Le carton jaune de Béthune était immédiatement exploité par le LOU qui donnait deux premiers coups de dents fatals, par le centre Regard tout d'abord qui profitait de trois erreurs ou mauvais choix agenais de Mc Intyre puis Gill pour filer seul à l'essai (6-10, 27e), puis l'ex-Unioniste Jean-Marcellin Buttin qi héritait d'un bon service de Couilloud (6-15, 32e). En cinq minutes, l'affaire était dans le lac pour le SUA qui perdait encore du terrain au retour des vestaires sur une penalité réussie par Michalak (6-18, 55e), le LOU ayant pris les points sans sourciller à chacune de ses incursions dans le camp adverse. Les Suavistes ont mis alors beaucoup de coeur à l'ouvrage pour tenter de gommer les deux classes d'écart séparant les équipes en présence. Mais encore victimes d'une erreur de débutant devant leurs perches (en-avant de Murday), ils n'ont pu empêcher le LOU d'aller chercher le bonus offensif, par un essai en force du pilier Choirat (6-23, 67e). Longues et frustrantes au possible, comme face à Pau, les 13 dernières minutes, sans aucun point marqué, ont rappelé douloureusement l'ampleur de la tâche qui attend le SUA sur cette suite de championnat. Revers d''autant plus regrettable qu'Oyonnax ayant perdu chez lui, les Suavistes (qui voient Brive, laborieux vainqueur de Castres, revenir sur leurs talons) avaient là une occasion de dépasser Oyonnax, encore battu chez lui, qui risque de ne pas se représenter de sitôt. Au lieu de cela, avec cette 3e défaite à Armandie - ce qui fait déjà beaucoup et les place sur la cote d'alerte -  ils perdent un point sur les Oyomen qui, eux, ont su arracher le bonus défensif aux Palois (16-19). Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Vincent FARRE le 3ème ligne du SUALG, Pierre MIGNONI le manager de Lyon, et Philippe SELLA le directeur rugby du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne. D'autres réactions à écouter ce lundi 9 octobre dans nos journaux de 7h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.