Mise en ligne le Samedi 21 Octobre 2017
écouter

Avant Amiens / Bordeaux (10e journée) : Tout sauf un havre de paix...

Privé de Gaétan Laborde, out pour trois mois après une fracture du 5e métatarse, et de Youssouf Sabaly qui reprendra l'entraînement la semaine prochaine, les Girondins se rendent ce samedi 21 octobre (à suivre en direct intégral sur nos ondes après la rencontre de l'European Rugby Challenge Cup UBB / Newcastle à 18h30) dans un stade où ils n'ont encore jamais joué depuis sa construction (2010), le stade Océane du Havre (inauguré en juillet 2012) venu suppléer l'antique stade Jules Deschaseaux qui date de 1931. Ce sera donc pour les Marine et Blanc la première inconnue de cette soirée d'octobre. La seconde tiendra à l'adversaire rencontré, à peine moins mystérieux que le terrain "neutre" où il a été obligé de se délocaliser, après les incidents du précédent match au stade de la Licorne contre Lille. La dernière fois que Bordelais et Amiénois se sont affrontés, c'était en effet le...20 février 1949. A cette époque que les moins de 70 ans ne peuvent pas connaître, les Girondins couraient toujours après leur premier titre de champion de France, qui allait arriver la saison suivante, bien avant leur hégémonie des années 80. Cet après-midi là, les joueurs au Scapulaire s'étaient imposés 3-0 avec un ballon en cuir qu'on cousait encore à la main... Depuis lors, beaucoup de péniches ont navigué sous les ponts de la "Petite Venise du Nord". Jamais la Coupe de France n'a fait se recroiser les deux clubs, ni leurs avatars respectifs en championnat. De la facilité avec laquelle les matheux bordelais résoudront cette équation à deux inconnues dépendra leur capacité à revenir (peut-être) dans le Top 5 de la Ligue 1 dimanche soir. Ils l'auraient fait s'ils avaient battu Nantes la semaine passée, mais le moment est venu d'effacer cette occasion manquée et de récupérer ces deux premiers points lâchés à domicile, et le plus tôt sera le mieux. Sauf que le SCA n'est pas du genre consentant et qu'il dispute, en bon promu sans complexe et combatif, chaque point avec l'enthousiasme né de sa formidable ascension au plus haut niveau français (deux montées en deux ans). La surprise du chef de la saison passée dispose certes d'une attaque pour l'instant anémique (4 buts), mais sa défense, plus hermétique (11 buts) que celle des Girondins (14), tient encore le choc, même à Toulouse où elle n'a cédé que de justesse (0-1). Les Girondins sont prévenus. Pas question de s'attendre à un havre de paix face aux Picards. Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie de la réaction de Jocelyn GOURVENNEC l'entraîneur des Girondins, et du milieu de terrain danois du FCGB Lukas LERAGER (en photo). Pour entendre l'intégralité de ces entretiens, et aussi des réactions amiénoises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de ce vendredi 20 octobre 2017 de 7h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 21 octobre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h20. Coup d'envoi : 20 heures. Commentaires de Christophe Monzie.