Mise en ligne le Samedi 06 Janvier 2018
écouter

Agen / Castres (30-3) : En mode TGV, le SUA tient son match-référence

La nouvelle année a visiblement inspiré les Agenais, qui ont su faire oublier de la meilleure façon, bien au-delà des espérances de leurs plus optimistes supporters, la déculottée rochelaise de la semaine passée. Et pourtant, le CO, fort de ses sept victoires d'affilée, forçait le respect avant de venir en Lot-et-Garonne. Mais les Suavistes, qui n'on tplus rien lâché à domicile depuis 3 rencontres, les attendaient de pied ferme. La victoire de Brive face à un pathétique Toulon sur la sirène (13-12, avec un essai de Lapeyre), deux heures, auparavant, ne leur laissait aucune alternative. C'était la victoire, ou perdre le contact avec le 12e du classement. Irrésistible après les citrons (6-3 à la pause), le SUA s'est offert de belles étrennes avec un premier bonus offensif de la saison, grâce à trois beaux essais de Lamoulie (56e) Tanga (56e) et Tilsley (69e), Jake Mac Intyre meublant le reste du score au pied de façon parfaite (3 transformations, 3 pénalités) pour un score rond comme une queue de pelle. Le carton rouge logique de Vaipulu (63e) n'a certes pas aidé les Tarnais, mais la cabane était déjà presque tombée sur le chien à cet instant du match (18-3), pour un CO méconnaissable et dominé dans tous les secteurs du jeu. Au classement, le SUA, qui s'est rassuré par ce match référence dont il avait besoin, reste dans le sillage de son voisin corrézien, et devra maintenant réussir un truc à l'extérieur pour tenter de le dépasser. Il lui reste 11 matches pour relever ce défi et rester en Top 14. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre et Francis Lagleyze, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO l'entraineur du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, et Arthur JOLY le pilier du SUALG. D'autres réactions agenaises et des réactions castraises d'après-match à écouter ce lundi 8 janvier dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.