Mise en ligne le Dimanche 18 Février 2018
écouter

Avant Marseille / Bordeaux : Un test majuscule, puissance onze...

Comme toute équipe de football, ils sont à onze. Onze sur le terrain, ce qui paraît assez logique, au moins au début du match. Mais les Olympiens sont aussi à onze...matches sans défaites, toutes compétitions confondues (L1, Coupes nationales et européenne) et cela, c'est déjà beaucoup plus rare dans l'Hexagone. Même s'il laisse encore quelques miettes ici ou là en concédant des nuls (Monaco au Vélodrome, ou à St Etienne l'autre semaine dans des conditions météo que la Canebière ignore), l'OM de Garcia, tant décrié en septembre après le naufrage à Monaco (6-1) - où l'on réclamait sa démission, l'a-t-on déjà oublié ? - fait peur et force le respect. Les Portugais de Braga n'ont pas fait un pli ce jeudi soir en Europa League (3-0) et auraient pu prendre plus cher encore sans la grosse partie de leur gardien. Metz (6-3) et Bourg en Bresse (9-0) en Coupe de France en sont encore à numéroter leurs abattis et évacuer les restes du raz-de-marée, et même si Mitroglou est blessé, les feux follets Thauvin et Germain semblent inarrêtables, mis sur orbite par Luiz Gustavo, Payet ou Ocampos. Au Vélodrome, le mistral souffle toujours dans le même sens depuis pas mal de semaines, mais fort heureusement, il lui arrive de connaître aussi des accalmies. Et par chance, les Girondins seront onze eux aussi sur cette pelouse ou ils ont parfois grappillé un point à la force du poignet, comme lors des deux dernières années (0-0 les deux fois), le dernier de leurs 5 succès en terre phocéenne remontant au 4 mai 2008 (2-1) sous l'ère Blanc. Dix ans déjà...Autres temps, autres moeurs. Sur 4 victoires consécutives, ils ont aussi des arguments à faire valoir, à condition de ne pas céder aux fâcheux errements aperçus en seconde période contre Amiens, sinon... S'ils devront se passer de Poundjé, suspendu pour accumulation de jaunes (tout comme Sarr à l'OM, Mandanda blessé à St Etienne, étant également absent et Thauvin incertain, après une béquille face à Braga), ils pourront néanmoins compter sur leur meilleur buteur Malcom, frappé d'une suspension aussi grotesque que scandaleuse, mais pour le match face à Nice seulement, décision qui en dit long sur les modalités d'application de la justice sportive au plus haut niveau, à la tête du client en fin de compte, mais que, sans surprise, les Girondins de Bordeaux ont fort logiquement décidé de contester. Si le petit Brésilien est suspendu pour avoir simulé contre Lyon, alors on peut citer sans calomnier aujourd'hui en Ligue 1 une bonne demi-douzaine de spécialistes du genre qui mériteraient chacun dix matches, tant ils abusent de la chose...suivez notre regard. Et certifier qu'il ne se passe pas une seule journée de championnat sans qu'au moins, une action similaire ne se produise sur l'un des 20 stades de Ligue 1. Par cette énième décision inique qui tranche avec la non-sanction du Lyonnais Mariano auteur d'une simulation encore plus nette à Toulouse le 20 décembre face à Alban Lafont le portier toulousain, il semble que la LFP ait écorné encore un peu plus sa crédibilité. Et clairement affiché quels sons de cloche elle est prête à entendre, le problème de la tricherie supposée - qui a toujours existé au football, souvenons-nous de la main de Vata contre Marseille en Coupe d'Europe ou de Maradona en Coupe du Monde - passant finalement au second plan...Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Gustavo POYET (photo) l'entraîneur du FCGB, Youssouf SABALY le défenseur latéral droit du FCGB, et Rudi GARCIA l'entraîneur de l'OM. Pour entendre l'intégralité de ces réactions ainsi que des réactions marseillaises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 16 février dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, puis dimanche 18 février dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h10. Coup d'envoi : 21 heures. Commentaires de Christophe Monzie et Sébastien Greilh.



Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" à télécharger dans votre téléphone.