Mise en ligne le Jeudi 01 Mars 2018
écouter

Avant Monaco / Bordeaux (28e journée) : Au pied d'un rocher...ou d'une montagne ?

11 victoires, 2 nuls pour une seule défaite (contre le PSG), et surtout 40 buts marqués, soit une moyenne de 2,86 buts par match...L'AS Monaco FC a beau n'être "que" second du championnat cette année, les statistiques du champion en titre à domicile font froid dans le dos...Et lorsqu'à cette quasi-souveraineté princière au pied du Rocher s'ajoute une volonté affirmée de revanche après un match traquenard à Toulouse (3-3) que le coach Jardim comme ses joueurs ont encore en travers de la gorge au point de reparler devant la presse cinq jours après l'évènement des erreurs d'arbitrage dont ils furent victimes, le Rocher prend des allures d'Everest pour l'adversaire convié à venir croiser le fer en Principauté. Dire que les Girondins prennent l'ASM au mauvais moment est donc un euphémisme, même s'ils ne sont pour rien dans cette volonté de rachat des Monégasques, d'autant qu'eux aussi ont connu cette situation plus souvent qu'à leur tour, dans un passé assez récent. Et puis, la semaine dernière, tout le monde pensait qu'ils prenaient Nice, affaibli et fatigué, au bon moment. On connaît la suite...Et pendant qu'en Principauté, on se demande si le buteur Falcao se présent vendredi ou pas, en Gironde on se pose la même question au sujet de Malcom, le seul être qui ne dépeuple peut-être pas tout (quoi qu'en dise le dicton), mais sans lequel Bordeaux n'a jamais gagné en championnat. Verdict du CNOSF ce jeudi 1er mars. Côté azuréen - et on ne va pas s'en plaindre -, le redoutable et très offensif défenseur polonais Kamel Glik, suspendu pour accumulation de cartons, manquera également ce vendredi au stade Louis II, mais l'attaquant sénégalais Keita Baldé devrait faire son retour. Côté girondin, Meïté, prêté par le club monégasque au FCGB, ne sera pas du voyage en vertu des accords passés entre les deux clubs. Pour ne pas perdre le contact avec la 5e place, les Girondins, qui n'ont inscrit aucun but et qu'un seul point sur les deux derniers matches, seraient pourtant bien inspirés de ne pas rentrer bredouilles...et de protéger leur goal-average si jamais les choses tournaient mal, car si près de la fin du championnat, on doute qu'ils aient l'occasion de le faire passer ensuite en solde largement positif, handicap qui pourrait être rédhibitoire au moment du décompte final en cas d'égalité de points. Mais ils aiment en général ces voyages au pied du Rocher, où ils se montrent souvent meilleurs que lorsqu'ils jouent à Bordeaux : sur les dix dernières saisons, ils n'y ont perdu qu'une seule fois, l'an dernier (2-1), et s'y sont imposés à 4 reprises, parfois avec brio (4-3 en décembre 2008) ou comme dans un match d'entraînement (6-0 le 17 février de la même année). Faites vos jeux...Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Gustavo POYET le coach du FCGB (ici en photo après OM-Bordeaux), Leonardo JARDIM le coach de Monaco, Paul BAYSSE le défenseur du FCGB, et Rony LOPES le milieu de terrain de Monaco. Pour entendre l'intégralité de ces réactions, rendez-vous ce vendredi 2 Mars 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h15, juste après Le Week-end en sport. Commentaires de Christophe Monzie. 



March à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" à télécharger (gratuit) sur votre téléphone.