Mise en ligne le Samedi 10 Mars 2018
écouter

Avant Bordeaux / Angers (29e journée) : Fiasco interdit face au SCO...

Faire le plein de points ou dire adieu à l'Europe ! L'équation proposée aux Girondins sur la présente quinzaine est d'une simplicité biblique. Ou bien ils retrouvent face à Angers, puis Rennes le 17 mars, le chemin du succès qui les fuit depuis 3 rencontres et l'Europa League redeviendra d'actualité, ou bien ils trébuchent, peu ou prou, et il faudra se faire une raison...Les retours de Malcom qui a purgé sa suspension rocambolesque, et de Soualiho Meïté, qui ne jouait pas à Monaco en raison d'un gentlemen agreement entre les deux clubs, pourraient les y aider. Le problème est que, quoi qu'en dise le candide sonnet de Du Bellay (1), illustre natif de la région, ils tardent à découvrir "la douceur angevine" depuis trois saisons. Depuis le moment où le SCO a retrouvé l'élite, très précisément. Hormis une qualification aussi inattendue que méritée (2-1) à Raymond Kopa sous l'ère Sagnol en 16e de finale de Coupe de France le 19 janvier 2016, avec une équipe presque Bis de surcroît, jamais en effet les Girondins n'ont battu cet adversaire en championnat, aussi bien en Gironde que dans le Maine-et-Loire. Pas même le 6 août dernier pour l'ouverture de la saison où ils laissèrent échapper, à 2 minutes de la fin, un succès qui leur tendait les bras (2-2). A Bordeaux, l'affaire a même fini en eau de boudin ces deux dernières années, avec une défaite l'an dernier (0-1) sur un but du danger numéro 1 du SCO, l'attaquant camerounais Karl Toko-Ekambi, souvent régalé par le métronome et meilleur passeur de cette équipe (5 passes décisives), Thomas Mangani, qui sera heureusement suspendu ce samedi. Pire encore l'année précédente où, en supériorité numérique une heure durant, les Girondins trouvèrent le moyen de sombrer corps et biens (1-3). Si le SCO n'est pas leur bête noire, il y aurait quand même comme un cousinage...De plus, sur les dernières saisons, l'expérience - et les chiffres surtout - ont trop souvent montré que c'est à domicile, face à des équipes classées derrière eux et luttant pour le maintien, qu'ils ont dilapidé leur chances de mieux figurer au final, avec un gaspillage de points abyssal. Tendance réapparue cette année, avec déjà deux matches ratés et perdus dans les grandes largeurs au Matmut contre Strasbourg (0-3) puis Caen (0-2). Mais à dix tours de la fin, le temps des cadeaux est terminé. Pour ne pas (trop) devoir compter sur les faux-pas de leurs adversaires, les Marine et Blanc savent donc ce qu'il leur reste à faire. Au micro ARL de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Gustavo POYET l'entraîneur du FCGB, Soualiho MEITE (en photo) le milieu de terrain franco-ivoirien du FCGB prêté par l'AS Monaco, et Stéphane MOULIN l'entraineur d'Angers. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens, et aussi des réactions angevines d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 9 Mars 2018 dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, puis samedi 10 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono, présenté en direct du Matmut Atlantique à partir de 18h50. Coup d'envoi : 20 heures, commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.



(1) Joachim Du Bellay, poète français né à Liré (Anjou) en 1522 et mort à Paris en 1560, auteur d'un recueil de poèmes, Les Regrets (1558), écrits sous forme de sonnets. Le plus célèbre d'entre eux est "Heureux qui comme Ulysse".



Match à suivre en direct sur toutes nos fréquences et notre site internet www.arlfm.com, en multiplex avec les rencontres de basket NM2 JSA Bordeaux / Toulouse à 19h, et de rugby Top 14 UBB / Oyonnax et Toulon / SU Agen à 20h30.