´╗┐
Mise en ligne le Dimanche 08 Avril 2018
├ęcouter

Agen / Oyonnax (36-21) : Le SUA ne laisse pas passer sa chance

Ce n'est pas encore "In the pocket", mais cela commence à sentir bon pour le SUA, qui n'a pas laissé passer sa chance de faire un grand pas vers le maintien ce samedi dans son antre d'Armandie, dans un match qui ressemblait à une finale, avec une pression de résultat étouffante dont il a finalement su se libérer avec bonheur. Les 15 points d'écart ne reflètent d'ailleurs qu'imparfaitement la suprématie des agenais qui tenaient déjà le bonus offensif à la pause (18-9) et sans la faillite au pied de leur ouvreur Mac Intyre (11 points manqués) le score aurait pu et dû être beaucoup plus large, les locaux se relâchant en fin de rencontre pour permettre au centre visiteur Maxime Veau d'alléger la note (36-21, 77e). Mais ils avaient fait le nécessaire depuis longtemps, inscrivant par Nicolas Metge l'ex-oyonnaxien l'essai agenais le plus rapide de la saison au bout de 15 secondes (en photo). Mac Intyre rattrapait ensuite sa faillite au pied par une lecture du jeu parfaite en offrant le second essai au centre Pierre Fouyssac (10-3, 12e) après un ballon non exploité par Metge, puis le troisième à Johan Sadie (15-9, 22e). On se demande ensuite comment M.Garcès, peu à son avantage sur cette rencontre, n'accorda pas au SUA l'essai de pénalité qui s'imposait après 4 mêlées effondrées à cinq mètres (38e)...Qu'importe : si les Oyomen, restés dans le match grâce à la botte du meilleur artificier du Top 14 Botica, tiraient les premiers à la reprise par leur ouvreur qui y allait lui-même de son essai en coin sur la gauche (18-14, 43e), le SUA reprenait logiquement le large sur un astucieux ballon tapé par dessus par Januarie pour Nakosi, lancé à toute vapeur et héritant d'un bon rebond (26-14, 50e), puis par un 5e essai en force du talonneur argentin Bosch, aussi vif à l'allumage et riche d'étincelles qu'un bataillon de bougies dans un V8, Mc Intyre, pas à un paradoxe près, passant enfin la plus difficile des 5 transformations de la rencontre, en coin (33-14, 66e). S'il reste encore trois matches - compliqués - au SUA pour assurer son maintien, la défaite de Brive presque sur la sirène contre Lyon (25-27) et le prochain choc entre Oyonnax et le CABCL pourraient jouer en sa faveur. Un ou deux points de bonus devraient lui suffire pour rester dans l'élite. On ne lui en demandait pas davantage. Au micro ARL de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre, écoutez les réactions de Mauricio REGGIARDO l'entraîneur du SUALG, Antoine ERBANI le 3ème ligne et capitaine du SUALG. D'autres réactions agenaises à écouter ce lundi 9 Avril dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.