Mise en ligne le Samedi 14 Avril 2018
écouter

Pau / Agen (22-33) : Le SUALG frappe un grand coup !

Dans un match complètement débridé qui le vit d'abord mener 17-3 au bout de 16 minutes dans le sillage de son intenable ailier fidjien Filipo Nakosi auteur notamment d'un essai de 80 mètres, puis encaisser un 19-3 quand les Palois, moins indisciplinés, lâchèrent les chevaux et inscrivirent 3 essais en onze minutes qui, en d'autre temps, l'auraient estoqué pour de bon, le SUA a su garder la tête froide et fait un pas décisif - on écrirait presque : définitif - vers son maintien en top 14, huit jours après un succès essentiel sur Oyonnax. Trop sûrs de leur puissance devant au point de prendre régulièrement la penaltouche - péché d'orgueil ? -, mais étonnamment permissifs derrière, les Béarnais sont retombés dans leurs travers après les citrons, n'inscrivant aucun point en seconde période, quand le SUA, par Nakosi encore (50e) puis George Tilsley (68e) concrétisèrent l'énorme volonté des Bleu et Blanc, symbolisée aussi par l'efficacité du jeune Vincent au pied (13 points). Un troisième revers à domicile pour des Béarnais qui devront désormais effectuer le court déplacement à Lourdes pour espérer se qualifier pour les barrages par le truchement d'un miracle, compte-tenu du programme qui les attend sur les deux derniers matches. Pour le SUA, qui pourra célébrer officiellement son maintien peut-être à Armandie poiur la venue de Clermont, ce deuxième succès à l'extérieur, après celui à Paris, tombe à pic et donne au SUA 8 longueurs d'avance sur Oyonnax, qui n'a pas dit son dernier mot après son large succès sur Brive (40-17). Au micro ARL de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade du Hameau à Pau aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez les réactions d'après-match de Philippe SELLA le directeur rugby du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, et Mauricio REGGIARDO l'entraineur du SUALG. D'autres réactions agenaises et paloises à écouter ce lundi 16 avril dans nos journaux de 12h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.