´╗┐
Mise en ligne le Samedi 21 Avril 2018
├ęcouter

Avant Bordeaux / Paris SG : Un dernier Tango...sans Paris ?

Cette fois-ci, seront-ils les maîtres pour conduire ce Tango improbable dans leur antre du Matmut...ou prendront-ils la même danse qu'au cours d'un sinistre match aller le 30 septembre (6-2) dont ils essuyèrent les dommages collatéraux trois mois durant ? Pour rester dans la course à l'Europe, les Girondins sont quasiment condamnés à commettre un exploit hors normes ce dimanche contre le nouveau (et habituel) champion de France en titre, dans un stade qui sera plein jusqu'à la gueule, enfin. Mais comment faire pour terrasser cet Attila qui confisque régulièrement tous les titres et les compétitions nationales (faute de mieux...) et sur le passage duquel l'herbe ne repousse jamais ? Fatigués, les Parisiens d'avoir dû batailler 80 minutes ce mercredi avant d'estoquer (1-3) une équipe caennaise généreuse au possible ? Que nenni...Le banc parisien a la profondeur des fonds marins du Pacifique. Déconcentrés après leur titre de Champions et prêts à lâcher la rencontre ? Ce serait mal connaître l'instinct de prédateur de ce PSG avide de records et de chiffres qui donnent le vertige. Meilleure attaque à la puissance de feu d'un croiseur, meilleure défense, meilleurs buteurs et passeurs, meilleure équipe à l'extérieur (16 matches joués contre 18 pour l'OL, leader provisoire) et à domicile (17 sur 17)...What else ? Le jour où il ne cherchera pas de records en Ligue 1, sans doute mettra-t-on Paris en bouteille. Mais ici en Gironde, c'est plutôt le Bordeaux qu'on met en bouteille. Variable, d'une année à l'autre en fonction de la qualité de la récolte et de la grêle qui ne touche pas que les raisins, quelquefois...Quel cru nous proposeront les Girondins ? La piquette de l'aller, qui avait rapidement tourné au vinaigre, ou un Grand Cru classé bien tannique (sans jeu de mots...) qui les a parfois vu faire des misères aux grands de la Ligue 1 (Lyon, et même Marseille, qui aurait dû perdre au Matmut sans un cadeau arbitral) ?  Allez savoir...On ose à peine affirmer, sans sourciller, que l'outrecuidance d'une...victoire face à ce PSG qui s'est régulièrement baladé depuis 8 saisons pour ses venues en Gironde (une seule défaite et 5 victoires, dont deux en pantoufles 1-4 et 0-3 dernièrement avec Cavani dans le rôle du bourreau) aurait l'inestimable avantage d'effacer la grosse rature contre Rennes et de remettre les compteurs des Marine et Blanc à zéro dans la course à l'Europe, Marine et Blanc auxquels il manque pour l'instant un succès de plus à domicile pour nourrir des espoirs réalistes. Le naufrage de Dijon chez lui (2-5), mais surtout le nul de Nantes et Rennes (1-1) ce vendredi semblent en tout cas leur offrir un joker inespéré dans la course de...gastéropodes avides d'Europe (ce qui est beaucoup dire), certainement le dernier de la saison...Avec un dernier strapontin qui, c'est une évidence - omnipotence parisienne oblige - devrait être décerné cette année avec un pécule de points autrement inférieur aux années précédentes, peut-être 52 ou 55. Comme trois ou quatre autres équipes, les Girondins ont déjà fait leurs calculs, et ils auront l'avantage, pour une fois, de jouer après tous leurs concurrents ce dimanche soir. Alors, stop ou encore une semaine de plus ? Au micro ARL de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Gustavo POYET l'entraîneur du FCGB, et de l'attaquant international danois des Girondins, Martin BRAITHWAITE (en photo), prêté par Middlesborough, auteur d'une passe décisive contre Lille et de son premier but girondin à Montpellier. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et des réactions parisiennes d'avant-match, ainsi que de nombreux invités, rendez-vous ce vendredi 20 avril 2018 dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, puis dimanche 22 Avril dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20 heures. Coup d'envoi : 21 heures. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.



Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) de votre téléphone.