Mise en ligne le Samedi 19 Mai 2018
écouter

Avant Metz / Bordeaux (38e journée) : Gagner d'abord, puis espérer...

C'est donc en passant par la Lorraine qu'ils sauront...Ils sauront si cet exercice 2017-2018 qui devait être l'un des plus médiocres de ces dix dernières saisons, avec une élimination prématurée des 3 coupes (Europa, Coupe de France, Coupe de la Ligue) connaîtra ou non une conclusion aussi heureuse qu'inespérée. Partis de très loin à la trêve hivernale, à une époque où ils regardaient plus volontiers vers le bas du tableau, les Girondins savent qu'ils ne doivent qu'à leur parcours remarquable au cours des deux derniers mois, et surtout pas à des cadeaux arbitraux, au contraire, de pouvoir espérer un sésame européen qu'aucun spécialiste ne leur aurait prédit il y a encore quelques semaines. Il ne leur manque en fait qu'une victoire à domicile, une seule - celle qu'il aurait fallu prendre contre Rennes ou Caen par exemple - pour être totalement maîtres de leur destin sur cette ultime journée. Mais qu'importe s'il faudra réunir deux paramètres au lieu d'un pour décrocher la 6e place que personne ne leur promettait, au terme d'un come-back déjà miraculeux. Première condition, par nécessairement la plus simple : gagner au stade St Symphorien ce samedi face à des Lorrains condamnés à la relégation depuis deux journées et qui ne se sont plus imposés chez eux depuis...le 27 janvier contre Nice (2-1), soit 14 matches, série seulement entrecoupée d'un succès à Rennes (2-1) le 14 avril. Ils seront bien inspirés de surveiller Nolan Roux, le buteur lorrain (15 buts) auteur de sa meilleure saison en Ligue 1. Un succès par un seul but d'écart suffirait pour dépasser Nice, si les Aiglons, qui comptent pour l'instant 2 longueurs d'avance, s'inclinent à Lyon, qui jouera la qualification directe en Champion's Ligue, au même titre que l'OM. Mais si les Azuréens glanent le match nul, c'est par deux buts d'écart au minimum que les Bordelais devront s'imposer en Lorraine. Un score similaire à celui de la saison passée, par exemple (victoire 3-0 le 21 septembre 2016) serait évidemment idéal... Au micro de Christophe Monzie, écoutez une partie des réactions de Gustavo POYET le coach du FCGB, Benoît COSTIL (en photo) le gardien de but et capitaine du FCGB, et Frédéric HANTZ le coach de Metz. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et des réactions messines d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 18 mai 2018 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 19 Mai 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h15. Coup d'envoi : 21 heures. Commentaires de Christophe Monzie.



Match à vivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite).