Mise en ligne le Dimanche 10 Juin 2018
écouter

Floirac / Périgueux (34-29) : Le CMF en demie pour la première fois de son histoire !

Ils l'ont fait ! Les Sang et Or du Club Municipal de Floirac Rugby ont décroché ce dimanche 10 juin à Bergerac le premier billet de leur histoire pour une demi-finale du championnat de France, au terme d'un match haletant où le jeu fut omniprésent (4 essais inscrits de chaque côté). Une qualification amplement méritée des floiracais, dominateurs en mêlée et à la touche, mais qui ont tremblé juqu'au bout face au champion de France de F3 en titre après avoir compté à deux reprises dix points d'avance dans cette rencontre (10-0 grâce à un essai du talonneur Marrocq dès la 4e minute, puis 24-14 après deux essais coup sur coup de Beyris 50e et Hardy 54e). Les dordognots se sont accrochés et sont revenus grâce à un essai de Dubreuil (64e), et c'est Guerrero, sur un essai de filou en fond d'alignement et une passe venue...d'un lancer en touche (80e) qui a envoyé les siens au paradis, l'ultime essai de l'ailier des Ciel et Blanc Kocoturaga n'étant qu'anecdotique (80e + 3). Le CMF s'invite donc en demi-finale du championnat de France de Fédérale 3 et affrontera les Audois de Gruissan (localité située près de Narbonne) dimanche prochain 17 juin 2018 (en direct sur ARL, et en duplex avec le match de l'US Marmande qui s'est également qualifiée en Fédérale 2 contre les Basques de Nafarroa 19-15 sur le terrain de Villeneuve de Marsan et qui affrontera dimanche les Gersois de Fleurance) sur un terrain neutre, désigné au tout début de cette semaine.



Au micro de Christophe Monzie qui commentait ce match aux cotés de Richard Lesbègueries alias "The Voice, la voix suave du CMF", depuis le stade Gaston Simounet de Bergerac (24), écoutez l'ambiance dans les vestaires floiracais après la rencontre, puis la réaction de Pierre DULONG, le demi d'ouverture du CMF, auteur d'un sans faute au pied. D'autres réactions floiracaises et périgourdines à écouter ce lundi 11 juin 2018 2018 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30 !