Accueil > émissions > Top Chrono - matches de l'UBB Rugby

Top Chrono - matches de l'UBB Rugby

Présentation

20h45 à 23h00
(vendredi, samedi, dimanche)

 

Tous les matches en direct de l'Union Bordeaux-Bègles à domicile ET à l'extérieur, en Top 14 et Champion's Cup !

écrire à Julien Dourthe



Les archives de Top Chrono - matches de l'UBB Rugby

Samedi 20 Janv. 2018 :
Newport / Bordeaux Bègles (33-17) : L'Union échoue au (New)port et ne verra pas les quarts
Un premier acte cadenassé (5-3 aux citrons) puis un autre débridé avec six essais inscrits. Mais au final, beaucoup de frustration pour les bordelo-béglais qui ... [la suite...]
écouter
Un premier acte cadenassé (5-3 aux citrons) puis un autre débridé avec six essais inscrits. Mais au final, beaucoup de frustration pour les bordelo-béglais qui ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes et ont laissé passer une occasion unique de se qualifier pour les quarts de finale d'une coupe d'Europe, pour la première fois de leur histoire. Même éliminés, les Dragons Gallois, comme on s'y attendait, n'ont rien lâché sur leur pelouse. Malgré deux essais de Gimbert (en photo) puis Fuatai, les Unionistes, comme trop souvent à l'extérieur cette saison quand ils mènenent au score, y compris en championnat, ont complètement lâché en début de seconde période alors qu"ils menaient 17-12, encaissant 3 essais (33-17 au final) qui les privent même du bonus défensif qui aurait peut-être suffi à leur bonheur. C'est le Stade Français, vainqueur des écossais d'Edimbourg (17-10) qui s'est adjugé le précieux billet pour les quarts au titre de meilleur deuxième de poule. L'Union quant à elle, finit 3e de la poule 1 avec 16 points..Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct du Rodney Parade Stadium de Newport, les réactions d'Alexandre ROUMAT le troisième ligne de l'UBB, et Rory TEAGUE le manager de l'UBB.
Mercredi 17 Janv. 2018 :
Avant NEWPORT / UBB (6e journée, Poule 1) : L'UBB à 80 minutes des quarts de finale
Ce serait vraiment trop bête d'échouer maintenant au Port, ou même au Newport. L'Union, qui est à 80 minutes d'une historique qualification pour un quart de ... [la suite...]
écouter
Ce serait vraiment trop bête d'échouer maintenant au Port, ou même au Newport. L'Union, qui est à 80 minutes d'une historique qualification pour un quart de finale européen qu'elle n'a pour l'instant jamais connu, mais que le président Marti a fixé pour objectif immédiat, n'a pas l'intention de rester à quai ce samedi 20 janvier au Pays de Galles. Après sa victoire au match aller (36-28), elle s'apprête à disputer un véritable 8e de finale sur le terrain des Gallois qui, même éliminés, ne lâcheront rien dans leur antre du Rodney Parade Stadium. Au micro d'ARL, écoutez les réactions de Jéremy DAVIDSON, coach des avants de l'UBB, et Pierre GAYRAUD, 2e ligne de l'UBB, qui évoque aussi son intégration au club et sa période bayonnaise (ici en photo sous le maillot de l'Aviron Bayonnais). D'autres réactions unionistes d'avant-match à écouter ce vendredi 19 janvier dans nos journaux, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 20 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 15 heures. Coup d'envoi : 16 heures (françaises). Commentaires de Francis Dal Zovo.

Match à suivre sur toutes nos fréquences, en direct du Rodney Parade Stadium de Newport et sur notre site internet www.arlfm.com en intégral puis en duplex avec le match de Ligue 1 Nantes / Bordeaux à partir de 17h.
Dimanche 14 Janv. 2018 :
(5e journée, Poule 1): UBB / Newport (36-28) : L'UBB s'offre un huitième de finale au Pays de Galles
Au micro de Théo Chevalier qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory Décidément, ils prennent ... [la suite...]
écouter
Au micro de Théo Chevalier qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory Décidément, ils prennent goût à l'Europe, objectif clairement défini par le président Marti. Les bordelo-béglais ont fait trembler leurs supporters, avant de lâcher les chevaux dans une 2e mi-temps de feu, un feu qui n'était visiblement plus dans les naseaux des Dragons gallois, les hommes de Teague inscrivant cinq essais dont deux par Geoffrey Cros l'arrière unioniste (en photo). Grâce à cette victoire assortie du bonus offensif comme on l'espérait, alors qu'ils étaient menés 3-16 au bout de 25 minutes après une entame de match catastrophique, c'est donc bien au Pays de Galles ce 20 janvier à 16 heures (heure française) que les Unionistes, revenus de loin dans cette rencontre, iront chercher leur qualification pour les quarts de finale de l'ERCC. Match à suivre en direct sur nos ondes depuis Newport. Au micro de Théo Chevalier qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles, et Romain LONCA le demi d'ouverture de l'UBB. D'autres réactions à écouter ce lundi 15 janvier dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Vendredi 12 Janv. 2018 :
Avant UBB / Newport (5e journée Poule 1) : Aussi forts que St George face au Dragon ?
Plusieurs légendes médiévales rapportent qu'un vaillant soldat, St George, terrassa un dragon dans une lutte à priori inégale afin de délivrer la ... [la suite...]
écouter
Plusieurs légendes médiévales rapportent qu'un vaillant soldat, St George, terrassa un dragon dans une lutte à priori inégale afin de délivrer la princesse promise en victime à la bête. Un tableau du peintre Raphael réalisé en 1505 immortalise cette scène. Beaucoup plus près de nous, le groupe de pop-rock Toto a également celébré cette légende dans son hit "St George and the dragon" (1978). Après leur victoire au courage contre Lyon qui ne fut pas sans rappeler cet exploit titanesque, les Unionistes remettront-ils le couvert face au Dragon gallois ce samedi dans leur grotte imprenable de Chaban-Delmas ? Si tel est le cas, ils obtiendront le droit d'aller jouer (et peut-être délivrer) la Belle une semaine plus tard au Pays de Galles chez les Gwent Dragons de Newport pour une qualification en quarts de finale de l'European Rugby Challenge Cup en tant que meilleurs seconds. Même privés de leur métronome Yann Lesgourgues (rupture des ligaments du genou) jusqu'à la fin de la saison, les bordelo-béglais en ont les moyens et l'ambition. Le seul problème est que leur hôte d'Outre-Manche, ex-aequo au classement de cette poule 1 et prêt à faire feu de tout bois lui aussi (pas seulement par ses naseaux), poursuit exactement le même objectif...Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Geoffrey CROS (en photo) l'arrière de l'UBB, et Rory TEAGUE le nouveau manager de l'Union Bordeaux Bègles. Pour entendre l'intégralité de ces réactions ainsi que d'autres réactions unionistes d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 12 janvier dans Le Week-end en Sport à partir de 18h30, puis ce samedi 13 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 19h. Coup d'envoi : 21h. Commentaires de Théo Chevalier. Toute la semaine, gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour cette rencontre !

Match à suivre en direct sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com, en duplex avec la rencontre de Ligue 1 Troyes / Bordeaux à 20h. 
Samedi 06 Janv. 2018 :
Bordeaux Bègles / Lyon (19-10) : Patiente et rigoureuse, l'Union a su dompter le LOU
L'UBB reste souveraine à domicile et c'est bien là l'essentiel. Le succès sur le LOU n'a certes pas été facile, mais il a été acquis ... [la suite...]
écouter
L'UBB reste souveraine à domicile et c'est bien là l'essentiel. Le succès sur le LOU n'a certes pas été facile, mais il a été acquis avec des qualités que l'UBB devra montrer à nouveau dans les prochaines semaines, y compris en Challenge Européen : rigueur et patience. On devrait y ajouter le mot régularité, tant elle a eu tendance cette saison à fonctionner sur courant alternatif. Cette fois, l'effort a été linéaire et il n'y a pas vraiment eu de trou d'air permettant à l'adversaire de recoller au score ou de gagner le match. La météo exécrable ne favorisait de toute façon guère les grandes envolées et les girondins ont su s'y adapter, attendant les fautes lyonnaises et jouant dans le camp rhodanien dès que c'était possible. Un essai de Marco Tauleigne, bien lancé par Mathieu Jalibert par ailleurs impeccable au pied (en photo, sous le regard de Cobilas) a concrétisé ce travail d'usure; Quand Buttin l'ex-unioniste a trouvé la faille en fin de match et récupérant un coup de pied d'Armitage (79e), il était trop tard pour permettre aux Lyonnais de ramener quoi que ce soit (19-10). Rory Teague signe donc son prmeier succès en tant que manger, même si au classement général, l'Union ne reprend aucune place. Mais au moins revient-elle tout près de ses adversaires directs (Lyon, Toulouse). Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez une partie des réactions de Nans DUCUING l'ailier de l'UBB, Pierre MIGNONI l'entraineur du Lyon OU, et Jefferson POIROT le pilier de l'Union Bordeaux Bègles. D'autres réactions à écouter ce lundi 8 janvier dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Mercredi 03 Janv. 2018 :
Avant UBB / Lyon OU (15e journée) : Une revanche à prendre pour l'UBB...avec Teague comme manager
En cette fin d'été 2017, le LOU, surprenant leader que personne n'attendait, mordait encore tout ce qui bouge et ne tremblait devant personne. L'Union, partie dans le ... [la suite...]
écouter
En cette fin d'été 2017, le LOU, surprenant leader que personne n'attendait, mordait encore tout ce qui bouge et ne tremblait devant personne. L'Union, partie dans le Rhône avec l'espoir de perdre enfin son habitude fâcheuse à s'y incliner invariablement (sauf une fois, une seule, en avril 2015 pour un succès 37-22), ne fit illusion qu'une mi-temps avant de s'effondrer sous les éclats d'un Beauxis intenable et d'encaisser sa plus lourde défaite dans l'histoire des confrontations entre les deux clubs, frôlant les 50 points (49-14). Entretemps, l'équipe de Pierre Mignoni, toujours leader au soir de sa victoire à Agen le 7 octobre (25-6) a certes connu à son tour un sacré trou d'air (5 défaites consécutives, La Rochelle, en s'imposant au Matmut de Gerland, provoquant le dérèglement de la belle machine rhodanienne) mais elle a su raccrocher les wagons à l'énergie, contre Pau la semaine passée (35-23) pour la der de l'année 2017. La veille, l'UBB elle, était passée à côté de son match à Paris, perdant sensiblement le contact avec le Top 6 et la meute des candidats aux barrages. Un retard (4 points) pas encore rédhibitoire mais qui pourrait le devenir en cas d'échec dans son antre ce week-end, où elle est pour l'instant invaincue cette saison. On parierait cependant que les bordelo-béglais n'ont pas oublié cet indigeste bouchon lyonnais... Ils n'ont pas su offrir le cadeau d'adieu à leur ancien manager Jacques Brunel à Paris, mais ont maintenant l'occasion d'offrir celui de bienvenue au nouveau qui va prend le relais, Rory Teague, l'ex-coach des arrières du club, prise de fonctions officialisée ce jeudi 4 janvier par le président Marti. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Marc CLERC le pilier de l'UBB, de Romain LONCA (photo) le demi d'ouverture de l'UBB, et l'interview complète de Laurent MARTI, le président du club, qui explique son choix et annonce l'arrivée d'une nouvelle recrue mais dément aussi certaines rumeurs. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens ainsi que d'autres réactions unionistes et des réactions lyonnaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport de ce vendredi 5 janvier 2018 à partir de 19h, et samedi 6 janvier 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14 heures. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires de Julien Dourthe et Francis Lagleyze. Et toute cette semaine, gagnez vos places assises avec ARL pour assister à cette rencontre !

Match à suivre en direct intégral depuis le stade Chaban Delmas sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Samedi 30 Déc. 2017 :
Stade Français Paris / UBB (22-12) : L'Union rentre bredouille, encore une fois...
Grosjean comme devant...encore une fois. Pour la dernière de Jacques Brunel à sa tête, l'Union n'aura donc pas réussi à offrir le cadeau d'adieu ... [la suite...]
écouter
Grosjean comme devant...encore une fois. Pour la dernière de Jacques Brunel à sa tête, l'Union n'aura donc pas réussi à offrir le cadeau d'adieu espéré à son manager. Une fois de plus, comme souvent sur cette pelouse qui ne les inspire décidément pas, qu'elle ressemble à un green anglais ou au contraire à un champ de labour comme c'était le cas en ce dernier samedi de l'année, le crachin incessant complétant le tableau d'un Boxing Day qu'on a eu connu plus exaltant. Difficile dans ces conditions d'assurer le spectacle, qui fut effectivement loin d'être grandiose, en première période surtout, à l'exception d'un éclair qui permit à Ensor, juste avant d'être repriis par Ducuing, de servir Danty pour un essai en deux temps (10-3 à la pause). Pour le reste, un festival de mauvais choix, de ballons tombés ou d'en-avant qui ne permirent jamais aux bordelo-béglais de menacer réellement l'en-but francilien. Le feu de paille à la reprise permit au moins à l'Union de recoller grâce à la botte de Jalibert, auteur d'un sans-faute (10-9, 48e), et de mettre un peu de folie dans son jeu en relançant des ballons depuis ses 22 mètres. Mais elle n'avait pas manifestement les moyens de ses ambitions en ce samedi, minée par une trop grande approximation dans la zone de vérité adverse, une faiblesse rédhibitoire mais pas nouvelle cette saison à l'extérieur. Au contraire, sur leurs rares contre-attaques et ne donnant la frustrante impression d'en avoir fait le minimum pour un bénéfice maximum (3 essais et bonus offensif à la clé, flatteur au regard de la copie rendue), les Parisiens trouvèrent le moyen d'aller à Dame avec une déconcertante facilité et sur des essais à une passe. C'est d'abord le remplaçant Camara, tout juste entré en jeu et déjà bourreau des Girondins la saison passée, qui leur ôta le plus clair de leurs illusions en récupérant - sans doute hors-jeu au départ de l'action -  une diagonale de Plisson (15-9, 61e). Puis à deux minutes de la sirène, l'autre centre parisien Waisea enfonça le clou et offrit au Stade Français son 3e point de bonus de la saison (22-12, 78e). Le pilonnage stérile des Girondins repoussés à deux mètres de la ligne durant le temps additionnel ne leur permit pas de prendre le bonus défensif qu'ils espéraient. Il faudra en tout cas que l'UBB montre autre chose le 6 janvier 2018 pour le premier match de la nouvelle année et la réception du LOU (toute la semaine, gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour cette rencontre !) pour un match revanche, après la débâcle essuyée dans le Rhône à l'aller le 16 septembre (49-14). Au micro d'Antoine Salva qui commentait cette rencontre en direct du stade Jean Bouin à Paris, écoutez les réactions de l’entraîneur adjoint parisien, Olivier AZAM et du trois quarts centre du SFP, Jonathan DANTY, auteur du premier essai. Pas de réaction bordelaise d'après-match, aucun joueur ni entraîneur ne s'est présenté aux micros des médias, les bordelais ayant un train à prendre pour rentrer en Gironde, une heure après la rencontre...

Le Service des Sports d'ARL vous souhaite un bon Réveillon et une bonne année 2018 ! Reprise de nos magazines sportifs le vendredi 5 janvier 2018 à 19h avec "Le Week-End en Sport".
Jeudi 28 Déc. 2017 :
Avant Stade Français / UBB (14e journée) : Banco à Paname pour l'UBB ?
Pour la dernière de l'année 2017 qui sera aussi la dernière de Jacques Brunel en tant que manager de l'UBB avant sa prise de fonctions à la tête de ... [la suite...]
écouter
Pour la dernière de l'année 2017 qui sera aussi la dernière de Jacques Brunel en tant que manager de l'UBB avant sa prise de fonctions à la tête de l'équipe de France de rugby, les Unionistes ont bien l'intention de confirmer l'uppercut fatal décoché à l'ex-leader rochelais par un direct du droit synonyme de KO pour le second round du Boxing Day. Mais cette fois l'adversaire s'appelle le Stade Français, pas vraiment un poids plume, qui accueille les Girondins sur son ring. Si les Parisiens manient l'inconstance avec un art consommé depuis pas mal de saisons, capables du meilleur comme du pire (Montpellier, le Racing et la Rochelle sont tout de même tombés à Paris), et pour l'instant classés à une peu enviable 11e place avec une défense des plus friables, ils restent difficiles à surprendre dans leur antre de Jean Bouin, où le LOU puis Toulon se sont néanmoins imposés (mais c'était en début de championnat) et où l'Union avait livré un match catastrophique la saison passée (défaite 32-9 le 5 mars 2017). Une pelouse qui n'est pas franchement son gazon de prédilection, puisqu'elle a pris la fâcheuse habitude d'y encaisser régulièrement un minimum de 30 points, parfois bien plus...La seule fois où elle est parvenue à faire baisser ce total rédhibitoire, elle y a comme par hasard gagné, c'était il y a un peu plus de deux ans (24-21 le 5 décembre 2015). Pour faire sauter la banque à Paname, et offrir un dernier tango à Paris à leur manager, les Unionistes savent donc quels ingrédients ils devront mettre, au premier rang desquels une rigueur défensive à toute épreuve et qui leur avait manqué l'an dernier ici même, les locaux allant à Dame à chacune de leurs incursions en première période. Rigueur et courage qui, à contrario, leur ont permis en infériorité numérique, de dominer le leader rochelais il y a une semaine. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON (en photo) l'entraîneur des avants de l'UBB, et d'Adrien PELISSIE le talonneur de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions bordelaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine à 12h, 17h et 18h présentés par Stanislas Rabouin, puis ce samedi 30 Décembre 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 13h. Coup d'envoi : 16h. Commentaires d'Antoine Salva depuis le stade Jean Bouin à Paris.

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com, juste après la rencontre La Rochelle / SU Agen retransmise à partir de 14h.

Le Service des Sports d'ARL vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année et un bon Réveillon 2017 ! Reprise de nos magazines sportifs le vendredi 5 janvier 2018 à 19h avec "Le Week-End en Sport".
Samedi 23 Déc. 2017 :
UBB / La Rochelle (29-19) : L'UBB s'offre le leader avec un coeur gros comme ça !
Victoire au courage de l'UBB qui reste invaincue à domicile cette saison et a su se forger un succès à la force du poignet face au leader, malgré une ... [la suite...]
écouter
Victoire au courage de l'UBB qui reste invaincue à domicile cette saison et a su se forger un succès à la force du poignet face au leader, malgré une infériorité numérique sur les 20 dernières minutes à la suite du carton rouge infligé à Jean-Baptiste Dubié. L'Union prive même les Rochelais du bonus défensif et se relance complètement dans la course aux barrages, bien qu'elle ne gagne aucune place dans un classement général plus serré que jamais, toutes les équipes la précédant ayant gagné, sauf Toulouse et Lyon. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut Atlantique aux côtés de Hugh Chalmers, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'UBB, Patrice COLLAZO l'entraîneur de l'Atlantique Stade Rochelais, et Mathieu JALIBERT (en photo) le demi d'ouverture de l'UBB.

Prochain match de l'UBB en direct intégral sur nos ondes : Stade Français / UBB samedi 30 décembre 2017 à 16h au stade Jean Bouin à Paris, commentaires d'Antoine Salva.

Reprise de nos magazines sportifs le vendredi 5 janvier 2018 à 19h avec "Le Week-End en Sport", présenté par Philippe Osuna.
Jeudi 21 Déc. 2017 :
Avant UBB / La Rochelle (13e journée) : Mettre KO le leader pour le Boxing Day...
Au moment où Jacques Brunel le manager de l'Union s'apprête à quitter la Gironde pour prendre la succession de Guy Novès à la tête de ... [la suite...]
écouter
Au moment où Jacques Brunel le manager de l'Union s'apprête à quitter la Gironde pour prendre la succession de Guy Novès à la tête de l'équipe de France, peut-être assisté de Fabien Galthié, et devrait diriger l'équipe girondine pour la dernière fois le 30 décembre à Jean Bouin face au Stade Français, l'Union va accueillir un très gros morceau au Matmut Atlantique pour le premier des deux Boxing Days de cette fin d'année 2017. L'Atlantique Stade Rochelais, leader du championnat, avec seulement 4 défaites au compteur et 41 essais inscrits (2e meilleure attaque derrière Clermont) sera en effet en Gironde, porté par des supporters que l'on attend nombreux (plus de 34 000 billets déjà vendus à la veille du match). L'Union, qui récupère ses internationaux, mais a déjà perdu 3 fois face aux Maritimes sur les 6 dernières confrontations, sera-t-elle en mesure de réditer le match parfait de la saison dernière (26-0 le 19 novembre 2016) et de mettre KO ce leader qui n'a peur de rien ? Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants de l'Union Bordeaux Bègles, Patrice COLLAZO l'entraîneur de La Rochelle, et Jefferson POIROT (en photo) le pilier de l'UBB. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions unionistes et rochelaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 22 décembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et ce samedi 23 Décembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 13h. Coup d'envoi : 16h. Commentaires de Julien Dourthe et Hugh Chalmers, 3e ligne de l'UBB.

A suivre en direct intégral du Matmut Atlantique sur toutes nos fréquences et sur notre site www.arlfm.com !
Dimanche 17 Déc. 2017 :
UBB / Enisey (36-27) : L'Union assure, sans plus
Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre aux côtés de Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont, la réaction de Jacques BRUNEL le manager de l'UBB. ... [la suite...]
écouter
Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre aux côtés de Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont, la réaction de Jacques BRUNEL le manager de l'UBB. D'autres réactions unionistes à écouter ce lundi 18 Décembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Jeudi 14 Déc. 2017 :
Avant UBB / Enisey (4e journée, Poule 1) : L'UBB doit jouer sa chance à fond
Balayée à Newcastle la semaine passée, l'UBB c'est certain, ne finira pas première de cette poule 1. Mais elle peut encore prétendre à la ... [la suite...]
écouter
Balayée à Newcastle la semaine passée, l'UBB c'est certain, ne finira pas première de cette poule 1. Mais elle peut encore prétendre à la qualification pour les quarts de finale de l'European Rugby Challenge Cup en finissant dans les meilleurs seconds. Pour cela, il n'y a pas 36 chemins à suivre, il lui faudra totaliser et prendre le point de bonus offensif ce vendredi 15 décembre dans son antre de Chaban-Delmas face aux russes d'Enisei Krasnoyarsk, actuellement derniers de la poule. Et espérer que dans l'autre match, Nexport perde contre Newcastle. La venue des Gallois à Bordeaux le 11 janvier constituerait alors un tournant décisif pour l'Union. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE l'entraineur des arrières de l'UBB, et Marc CLERC (photo) le pilier de l'UBB. Pour écouter l'intégralité de ces entretiens et d'autres réactions unionistes, rendez-vous ce vendredi 15 décembre 2017 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h05. Coup d'envoi : 20h30. Commentaires de Julien Dourthe et Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont Rugby.

Match à vivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, et sur notre site internet www.arlfm.com. En raison de ce direct, l'émission "Le Week-End en Sport"débutera exceptionnellement à 18h30.
Samedi 09 Déc. 2017 :
Avant Newcastle / UBB (Challenge Européen, Poule 1) : L'UBB devra prendre sa revanche
Battue d'un point (20-21) par les Anglais le 21 octobre dernier sur sa pelouse après avoir pourtant mené au score, l'Union tâchera d'oublier ses déboires ... [la suite...]
écouter
Battue d'un point (20-21) par les Anglais le 21 octobre dernier sur sa pelouse après avoir pourtant mené au score, l'Union tâchera d'oublier ses déboires palois Outre-Manche et de prendre sa revanche ce samedi 9 Décembre (coup d'envoi : 16h15 locales) au Kingston Park, dans l'antre des Newcastle Falcons, pour le compte de la 3e journée du Challenge Européen, en poule 1. Si l'équipe alignée par le staff bordelo-béglais sera jeune encore une fois, l'international français Nans Ducuing et la dernière recrue fidjienne Ben Volovola seront cependant du voyage. En cas de succès en Angleterre, l'Union se relancerait totalement dans la qualification pour les 8es de finale. En cas de défaite, elle serait pratiquement éliminée. Au micro de Florian Rodriguez, les réactions de Jacques BRUNEL le manager général, Cameron WOKI (photo) le jeune 3e ligne, et Yann LESGOURGUES, le demi de mêlée de l'UBB. 

Dernière minute : L'UBB lourdement battue à Newcastle 52-24 (mi-temps : 38-17). 8 essais pour les Newcastle Falcons, quasiment qualifiés, 3 essais pour l'UBB (Lesgourgues 5e, Jalibert 17e, Cros 55e). A moins d'un parcours sans faute sur les 3 derniers matches dans cette poule 1, l'Union est éliminée de la course aux quarts de finale.
Dimanche 03 Déc. 2017 :
Pau / Bordeaux Bègles (27-17) : L'Union lâche (encore) en seconde mi-temps
Les matches à l'extérieur se suivent et se ressemblent pour l'UBB. De toute évidence, que ce soit avec ou sans ses internationaux, l'Union a du mal à tenir la ... [la suite...]
écouter
Les matches à l'extérieur se suivent et se ressemblent pour l'UBB. De toute évidence, que ce soit avec ou sans ses internationaux, l'Union a du mal à tenir la distance loin de ses bases. Des trous d'air répétitifs qui lui valent de laisser filer des points qui semblent pourtant à leur portée à l'heure des citrons, comme par le passé au Racing ou à Toulouse. Pau a mis le turbo en seconde période (deux essais de Daubagna 44e et Malié 55e) et l'Union avait des semelles de plomb, alors que le bel essai de Fuatai en première période (26e) après une percée de Dubié laissait espérer enfin un autre dénouement. L'Union n'a donc pas refait le coup de l'année dernière (deux victoires dans le Béarn) et quitte le Top 6, momentanément espérons-le. Au micro de Loic Le Cabellec qui commentait cette rencontre en direct du stade du Hameau à Pau aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez les réactions de Clément MAYNADIER le talonneur de l'UBB, et Jean-Baptiste DUBIE le centre de l'UBB. D'autres réactions à écouter ce lundi 4 décembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Jeudi 30 Nov. 2017 :
Avant Pau / UBB (12e journée) : A Pau avec des arguments...
Tenue récemment en échec par Brive sur son terrain, l'Union peut-elle refaire le coup de 2016 où elle avait trouvé le moyen de s'imposer 2 fois en terre paloise, ... [la suite...]
écouter
Tenue récemment en échec par Brive sur son terrain, l'Union peut-elle refaire le coup de 2016 où elle avait trouvé le moyen de s'imposer 2 fois en terre paloise, en février d'abord (15-3 à l'ancienne), puis en octobre, in extremis grâce à un essai de Lonca dans un match débridé complètement différent du précédent (28-30) ? Il faut le souhaiter car d'une manière ou d'une autre, les Girondins devront tâcher de récupérer les deux points laissés aux Corréziens, et le plus tôt sera le mieux. Mais gare aux Palois qui viennent d'essuyer un sérieux coup de tabac à La Rochelle (44-14) et ne disposent désormais que d'une très étroite marge d'erreur, ayant déjà chuté deux fois chez eux, contre Montpellier (16-22) et, de façon plus surprenante, le Stade Français (23-25). Arrivé depuis Narbonne où il a participé au succès des Fidji face au Canada (57-7) dimanche dernier, Ben Volavola a débarqué en Gironde lundi. L'ouvreur/arrière international fidjien, qui a signé pour 2 saisons, fait partie déjà du groupe élargi de 30 joueurs retenus pour le déplacement au pied des Pyrénées. Après les trois semaines faméliques que l'Union vient de vivre au sein de son effectif, abondance de biens ne saurait nuire. Car outre sa nouvelle recrue, l'Union récupère enfin ses internationaux, Serin, Taofifenua, Maynadier et Ducuing. Lonca, de retour de blessure, est déclaré bon pour le service, tout comme Rey et Cazeaux. Seul, Jefferson Poirot sera laissé au repos ce samedi. En revanche, Aliouat, Naqalevu, Domvo et Schoeman, les derniers blessés en date, sont toujours à l'arrêt, en plus de Connor, Braid, Decron et Tauleigne. Au micro de Florian RODRIGUEZ, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE l'entraîneur des lignes arrières de l'Union Bordeaux-Bègles, Romain LONCA le demi d'ouverture de l'UBB, et Geoffrey CROS (en photo) qui revient lui aussi de blessure et sera titulaire au poste de 3/4 aile ce samedi face à la Section Paloise. Pour écouter l'intégralité de ces réactions ainsi que d'autres réactions unionistes et des réactions paloises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, et samedi 2 Décembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17 heures. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Loïc Le Cabellec et Francis Lagleyze. 

Le groupe des 30 pour Pau : Avants: Cobilas, Paiva, Ravai, Taofifenua, Maynadier, Poux, Pélissié, Avei, Cazeaux, Gayraud, Marais, Jones, Goujon, Woki, Diaby, Houston, Roumat.

Arrières : Doubrère, Serin, Jalibert, Lesgourgues, Volavola, Dubié, Cros, Ducuing, Lonca, Talebula, Rey, Uberti, Fuatai.

Match à vivre en direct du stade du Hameau sur toutes nos fréquences et notre site internet www.arlfm.com, en duplex avec le match de Coupe de France de football (8e tour) Stade Bordelais / Niort (L2).
Dimanche 26 Nov. 2017 :
Bordeaux Bègles / Brive (27-27) : Un nul quasi-miraculeux pour l'UBB...
Quatre essais concédés sur sa pelouse, et...13 points gaspillés au pied - heureusement - dont la pénalité de la gagne par Germain (77e), les ... [la suite...]
écouter
Quatre essais concédés sur sa pelouse, et...13 points gaspillés au pied - heureusement - dont la pénalité de la gagne par Germain (77e), les Corréziens pourront s'en vouloir...L'UBB, fébrile comme rarement après une bonne entame presque trop belle pour être vraie (2 beaux essais de Lesgourgues après 55 secondes et Houston) et loin de son meilleur niveau, peut s'estimer heureuse de n'avoir pas chuté sur sa pelouse pour la première fois de la saison, face à des Brivistes qui ont montré qu'ils valaient beaucoup mieux que leur classement actuel. Mais l'Union, qui doit pour l'instant continue de faire avec les moyens du bord, sauve les meubles, presque par miracle, et devra tirer les leçons de cette production plus que mitigée, où elle a encore une fois alterné le pire et le meilleur, avec d'inexplicables trous d'air qui ont laissé l'adversaire revenir dans le match exactement comme face à Agen, et de grosses lacunes défensives, comme sur les deux essais en 95 secondes de l'ailier briviste Lapeyre (16e, 18e) ou sur celui de Mignardi (43e). A Pau samedi prochain dans le derby aquitain, l'Union aura intérêt à avoir gommé ce genre de lacunes, faute de quoi elle risque de tomber de haut au Hameau.  Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Vincent Forgues, co-entraîneur du CA Lormont et ancien joueur de Brive, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Nicolas GODIGNON le manager de Brive, et Matthieu JALIBERT le demi d'ouverture de l'UBB. D'autres réactions bordelaises et brivistes à écouter ce lundi 27 Novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 25 Nov. 2017 :
Avant UBB / Brive (11e journée) : Gare au piège corrézien !
Pour sa seconde réception d'affilée ce samedi à Chaban Delmas, l'UBB va devoir faire face à une cascade d'absences et de blessures encore plus importante ... [la suite...]
écouter
Pour sa seconde réception d'affilée ce samedi à Chaban Delmas, l'UBB va devoir faire face à une cascade d'absences et de blessures encore plus importante qu'avant la réception d'Agen. Au poste de pilier par exemple, où elle ne disposera plus que de 3 spécialistes. Pour autant, pas question de lâcher à la maison face au voisin briviste que l'Union avait battu deux fois, mais de justesse la saison passée. Après un départ calamiteux, les Corréziens ont (un peu) redressé la barre et laissé la dernière place à Oyonnax, à la faveur de leurs succès à domicile sur Castres puis le Stade Français. Mais hors de leurs bases, ils n'ont jusqu'ici pas récolté le moindre pécule, essuyant souvent de lourdes défaites avec plus de 40 points concédés. Une spirale dont ils vont evidemment chercher à s'extraire au plus vite. Aux Unionistes de ne pas leur donner ce loisir, une victoire girondine permettant aux Girondins de rester à coup sûr dans le Top 6, et peut-être même de gagner une ou deux places en fonction des résultats de Toulouse et du Racing qui ne seront pas à la noce dimanche, respectivement à Lyon et contre Montpellier. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraineur des avants (photo), Yann LESGOURGUES le demi de mêlée de l'UBB, et Adrien PELISSIE le talonneur de l'UBB. D'autres réactions bordelaises à écouter dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 24 Novembre dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 25 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 16h50. Coup d'envoi : 18h, commentaires de Julien Dourthe et Vincent Forgues, co-entraîneur du Ca Lormont et ancien joueur du CA Brive Corrèze-Limousin. Match à suivre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux sur les fréquences girondines d'ARL et sur notre site internet www.arlfm.com, cliquer sur "Ecouter ARL 33".

Et toute cette semaine, gagnez vos invitations en places assises pour assister à cette rencontre en jouant avec ARL !
Dimanche 19 Nov. 2017 :
(10e journée) : UBB / SUA (33-23) : Haletant, jusqu'au bout...
Le spectacle aura été à la hauteur de l'évènement, et aura sans doute ravi les 21 000 spectateurs présents à ce derby de la Garonne, qui n'a ... [la suite...]
écouter
Le spectacle aura été à la hauteur de l'évènement, et aura sans doute ravi les 21 000 spectateurs présents à ce derby de la Garonne, qui n'a finalement livré son verdict que dans les dix dernières minutes, alors que rien ne laissait supposer un tel suspense à la mi-temps. A ce moment de la partie en effet, la jeune équipe de l'UBB, emmenée par sa charnière Doubrère / Jalibert culottée comme pas deux, avec un essai pour chacun des minots de l'Union (Doubrère 24e, Jalibert 28e), menait tranquillement 27-5, le capitaine Jandre Marais (35e) ayant lui aussi montré l'exemple et apporté son écot à un succès qui sentait bon le bonus offensif à la mi-course. Pourtant le SUA n'avait pas démérité, tant s'en faut,. Joueurs et sans complexes, les Agenais avaient même tiré les premiers, par un essai surprise du jeune Laporte, totu heureux de marquer dans son ancien jardin (3-5, 11e), mais ils s'étaient ensuite heurtés à la défense intraitable des Girondins, échouant plusieurs fois près de la ligne, et minés de surcroit par la production catastrophique de Mieres au pied (0/3 en première période) qui a eu du mal à faire oublier Mc Intyre. Mais après les citrons, le SUA a changé de braquer, profitant du maqnue de profondeur de banc de l'UBB et des blessures qui contraignirent tout à tour Schoeman (27e) et surtout Jalibert (50e) à quitter la pelouse prématurément sur blessure. En moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, le SUA  profitait du gros trou d'air girondin pour enquiller deux essais d'école par Miquel (45e) et Tilsley (62e) pour revenir sur les talons des Unionistes, complètement désorientés et obligés de faire avec les moyens du bord, Dubié etant passés à l'ouverture et Talebula à l'arrière.  C'est alors le fidjien de l'Union qui allait faire pencher définitivement la balance du côté bordelais, d'abord par une penalité capitale (71e) puis un drop comme il n'en avait plus inscrit depuis la nuit des temps (76e) qui privait même le SUA, tout près de refaire le coup de Castres, d'un point de bonus défensif qu'il n'aurait assurément pas volé. Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez les réactions de Jacques BRUNEL le manager de l'Union Bordeaux Bègles, Julien HERITEAU le centre du SUALG, Matthieu JALIBERT l'ouvreur de l'UBB, et Stéphane PROSPER l'entraineur du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne. D'autres réactions unionistes et suavistes à écouter ce lundi 20 Novembre 2017 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 18 Nov. 2017 :
Avant UBB / SUA (10e journée) : Le derby de la Garonne, le vrai...
On pourrait sans exagérer parler de Classico, tant bordelais et agenais se connaissent bien depuis longtemps. Il est clair que le vrai derby de la Garonne entre deux clubs qu'ARL suit en ... [la suite...]
écouter
On pourrait sans exagérer parler de Classico, tant bordelais et agenais se connaissent bien depuis longtemps. Il est clair que le vrai derby de la Garonne entre deux clubs qu'ARL suit en direct depuis des années (le SU Agen depuis 20 saisons, l'UBB depuis 8 saisons) c'est bien ce samedi 18 novembre qu'il aura lieu, pour la première manche, au stade Chaban-Delmas à Bordeaux. Si l'Union s'est montrée intraitable jusqu'ici dans son antre, le SUA, en s'imposant sur le fil devant Toulon, a prouvé qu'il ne serait pas une proie facile. Il y a deux saisons, les Girondins avaient remporté les deux matches, lors du précédent passage du SUA dans l'élite, les Lot-et-Garonnais ne l'ont pas oublié. Comment les hommes de Jacques Brunel auront-ils digéré leur invraisemblable revers à Toulouse (38-37) de la dernière journée ? Autant de questions qui ne trouveront de réponse que sur le rectangle vert ce samedi, sous une météo que l'on annonce fraîche mais une ambiance très chaleureuse et qui aura pris un coup de jeune, compte tenu des joueurs alignés dans les deux camps. Toujours privés de leurs internationaux qui affrontent ce samedi soir l'Afrique du Sud au Stade de France à St Denis, les bordelo-béglais, qui ont effectué 5 changements après cette défaite en Haute-Garonne, enregistrent les retours de leurs deux flankers Diaby et Goujon, mais aligneront une très jeune charnière composée de Gauthier Doubrère et de Mathieu Jalibert à l'ouverture, Paiva et Fidow connaissant quant à eux leur première sous le maillot girondin. Le staff agenais, de son côté, a procédé à 6 changements dans l'équipe qui a battu le RCT (26-24), le plus notable étant la titularisation de l'ouvreur argentin Ignacio Mieres, à la place de Mc Intyre, envoyé sur le banc, et également celle à l'aile gauche du jeune Clément Laporte, ancien de...l'UBB. Aux micros de Florian Rodriguez et Mathieu Duffourg, écoutez une partie des réactions de Jacques BRUNEL qui évoque Tauleigne le 3ème ligne de l'UBB, en équipe de France et la réception du SU Agen, de Jean-Baptiste DUBIE le centre de l'UBB, après sa victoire avec les Barbarians et avant d'affronter les agenais, de Mauricio REGGIARDO l'entraîneur des avants du SUALG, de Clément LAPORTE le trois quarts aile (ou arrière) agenais originaire de Parentis-en-Born (40), et du demi de mêlée de l'UBB Gauthier DOUBRERE. D'autres réactions bordelo-béglaises et agenaises à écouter dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 17 Novembre dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 18 Novembre dans le mag d'avant-match de Top Chrono, à partir de 17h. Coup d'envoi : 18h. Commentaires de Julien Dourthe et Francis Lagleyze. Et toute cette semaine, gagnez des places assises pour assister à ce derby de la Garonne, en jouant avec ARL !

Le quinze Unioniste : Schoeman - Fidow, Dubié, Talebula, Fuatai - (o) Jalibert, (m) Doubrère - Goujon, Houston, Diaby - Marais (cap.), Jones - Cobilas, Pélissié, Paiva.
Remplaçants : Avei, Poux, Cazeaux, Gimbert, Woki, Naqalevu, Clerc, Aberti. 

Le quinze Suaviste : Lamoulie - Tilsley, Hériteau, Fouyssac, Laporte - (o) Mieres, (m) Januarie - Farré, Miquel, Tanga - Braendlin, Marchois - Joly, Ngauamo, Bethune.
Remplaçants : Bosch, Pheliponneau, Mc Intyre, Murday, Erbani, Verdu, Sadie, Ryan. 

Match à écouter en intégralité sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Samedi 04 Nov. 2017 :
Toulouse / UBB (38-37) : Ebouriffant certes, mais au final l'UBB s'autoflagelle encore
Ebouriffant et atypique, sans aucun doute, ce derby de la Garonne à nul autre pareil au cours duquel près de 80 points auront été marqués. Pas un match de puristes, ... [la suite...]
écouter
Ebouriffant et atypique, sans aucun doute, ce derby de la Garonne à nul autre pareil au cours duquel près de 80 points auront été marqués. Pas un match de puristes, sans doute, car pas mal de fondamentaux défensifs auront été joyeusement battus en brèche de part et d'autre. Mais surtout, un dénouement impensable pour l'UBB qui passe encore à côté de quelque chose de grand. Autant son entame catatrophique, offrant trois essais d'école aux Toulousains en moins de 7 minutes (24-3, 16e) avait de quoi faire se fâcher tout rouge le staff girondin, autant la réaction unioniste, tout aussi imprévisible que pouvait être son départ erratique, a fait naître les plus fols espoirs d'un exploit en Haute-Garonne. Car si, au sortir du quart d'heure de jeu, la cabane était presque déjà tombée sur le chien, un autre quart d'heure plus tard, il faut croire que le chien avait dû changer de cabane, car les Unionistes menaient au score (24-31), aussi ahurissant que cela pût paraître, à la faveur d'un 28-0 et de quatre essais de Pélissié (22e) Lesgourgues (30e), Talebula (33e) et Barraque (36e). Même privé de quelques-uns de ses internationaux, (mais l'UBB était encore plus démunie que son hôte du jour en la matière), le Stade Toulousain n'avait guère pour habitude dans son antre de se laisser manger la laine sur le dos aussi facilement. C'est même avec 10 points d'avance, après la penaltié de  Jalibert largement après la sirène (24-34) que l'UBB regagnait les vestiares, avec forcément, à cet instant de la partie, une petite idée derrière la tête. A condition de ne pas offrir aux Haut-Garonnais des cadeaux qu'ils n'espéraient même plus. Ce qui ne manqua pas, hélas, de se produire quand Kolbe, encore lui, profita d'une énorme erreur de la défense girondine pour faire recoller les siens (31-34, 44e). A partir de cet instant, la rencontre devint crispante, et aussi fermée qu'elle n'avait été débridée lors du premier acte. Plus d'actions empanachées ni de chevauchées magistrales, mais un défi physique que les Girondins surent relever, Jalibert leur redonnant même un peu d'air (31-37, (65e). Le premier qui irait en terre promise - s'il y en avait un - ferait basculer la rencontre, on le devinait aisément. Ce fut hélas le Stade Toulousain qui trouva l'unique ouverture de ce second acte, après un essai en force de Tekori, porté par son pack. Pas le plus beau des onze inscrits dans ce match, loin de là, mais le plus important assurément. Car la transformation de Ramos, auteur d'un carton plein ce samedi (38-37, 76e), faisait du Stade Toulousain un authentique miraculé, et de l'UBB  le plus invraisemblable des dindons de la farce. Comparé à celui qui cause leur malheur, le petit point de bonus défensif ramené en Gironde avait un goût bien amer dans les gosies girondins... Au micro de Loïc Le Cabellec qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Ernest Wallon à Toulouse aux côtés d'Antoine Hébrard, écoutez les réactions d'Adrien PILISSIE le talonneur de l'UBB et Laurent MARTI le président de l'UBB. Pour écouter d'autres réactions unionistes et toulousaines d'après-match, rendez-vous ce lundi 6 novembre dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Mercredi 01 Nov. 2017 :
Avant Toulouse / UBB (9e journée) : La grosse cote pour l'Union...
C'est privée de pas moins de 20 joueurs, entre les internationaux et les blessés, que l'UBB va devoir aller disputer ce samedi un derby de la Garonne en apparence ... [la suite...]
écouter
C'est privée de pas moins de 20 joueurs, entre les internationaux et les blessés, que l'UBB va devoir aller disputer ce samedi un derby de la Garonne en apparence déséquilibré sur la pelosue d'un Stade Toulousain jusqu'ici intraitable à domicile. L'Union saura-t-elle se transcender pour oublier la gifle du Racing et réussir un authentique exploit en terre haut-garonnaise ? Au micro de Florian Rodriguez, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE l'entraîneur des arrières, Jean-Baptiste DUBIE le trois quarts centre, et Gauthier DOUBRERE (en photo) le demi de mêlée de l'UBB. Pour entendre d'autres réactions unionistes et des réactions toulousaines, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 3 Novembre 2017 dans Le Week-End en sport à partir de 19h, et samedi 4 Novembre 2017 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14 heures. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires d'Antoine Hébrard et Loïc Le Cabellec.

A suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com


Le prochain match en direct sur ARL