Accueil > émissions > Top Chrono - matches de l'UBB Rugby

Top Chrono - matches de l'UBB Rugby

Présentation

20h45 à 23h00
(vendredi, samedi, dimanche)

 

Tous les matches en direct de l'Union Bordeaux-Bègles à domicile ET à l'extérieur, en Top 14 et Champion's Cup !

écrire à Julien Dourthe



Les archives de Top Chrono - matches de l'UBB Rugby

Dimanche 08 Avr. 2018 :
UBB / Pau (19-18) : L'UBB avec le coeur !
Le demi de mêlée international de l'Union Baptiste Serin aura donc été...l'oiseau rare de cette explication serrée entre aquitains qui se connaissent bien. ... [la suite...]
écouter
Le demi de mêlée international de l'Union Baptiste Serin aura donc été...l'oiseau rare de cette explication serrée entre aquitains qui se connaissent bien. Le seul joueur du match à avoir su porter le cuir en terre promise après un excellent travail préparatoire de Dubié et Fidow, à un moment-clé de la rencontre (10-9, 39e) qui mit l'Union dans le sens de la marche, même si Slade (18e, 24e, 37e) avait jusqu'alors sanctionné l'indiscipline girondine trop fréquente. Dans un match que l'on attendait fermé et qui le fut effectivement, les Palois réussissant par exemple 46 plaquages sur le seul premier acte, on savait que la décision se ferait sur un détail. Le second acte, aussi crispant que le premier, commença par une nouvelle bêtise bordelaise (carton jaune à Dufour, 44e) et se poursuivit par ce duel de buteurs entre Colin Slade et Baptiste Serin, en réussite l'un et l'autre. Malgré le carton jaune à l'arrière béarnais Charly Malié (64e), la Section ne relâcha pas son effort, mais après la faute en mêlée sur la médiane sanctionnée par Serin de cinquante mètres (19-18, 75e), elle se heurta à une défense héroïque des Girondins sur les derniers isntants, et ne marqua pas d'essai pour la première fois de la saison. Un succès acquis avec le coeur par l'Union (en photo, Goujon emmenant le pack girondin vers la victoire sous le regard de Woki), qui n'avait plus connu les délices de la victoire à domicile depuis le 6 janvier contre le LOU (19-10). Au micro ARL de Loic Le Cabellec qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions des deux managers, Simon MANNIX (Section Paloise) et Rory TEAGUE (UBB). D'autres réactions bordelo-béglaises d'après-match à écouter ce lundi 9 avril 2018 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 07 Avr. 2018 :
Avant UBB / Pau (23e journée) : Un derby et une revanche à prendre pour l'UBB
Les Unionistes, qui n'ont plus gagné à domicile depuis le 6 janvier contre Lyon, n'ont certainement pas loublié que la saison passée, la section Paloise ... [la suite...]
écouter
Les Unionistes, qui n'ont plus gagné à domicile depuis le 6 janvier contre Lyon, n'ont certainement pas loublié que la saison passée, la section Paloise s'était adjugé les deux manches de ce derby aquitain, et que la défaite concédée à l'aller juste avant Noël (16-18) les avait sensiblement éloignés les de leurs rêves de phases finales. Le succès à Agen (15-10) a certes été salvateur, mais la défaite à La Rochelle, bien qu'attendue, les a remis dans le dur et dans le doute. De plus, pour ne rien arranger, la Section marche sur l'eau en ce moment (7 victoires sur ses 8 derniers matches, un seul net accroc à Clermont 38-14) et rêve de Top 6 les yeux grands ouverts. Comment trouver les ressources mentales et l'envie nécessaire, quand on n'a rien d'autre à sauver que l'honneur et d'autre rôle à jouer que celui d'arbitre de la fin de championnat, pour endiguer la furia paloise ? S'en remettre à l'orgueil bien canalisé, à l'honneur de porter le maillot unioniste, tout simplement, et au devoir de remercier un public girondin fidèle qui continue d'être l'un des meilleurs de France...Au micro d'ARL, écoutez la réaction de Baptiste SERIN (en photo), le demi de mêlée de l'UBB et Charly MALIE l'arrière de la Section Paloise. Pour entendre d'autres réactions bordelo-béglaises et des réactions paloises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 6 avril 2018 dans Le Week-End en sport à partir de 19h, et samedi 7 Avril dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 17h. Coup d'envoi : 17h45. Commentaires de Loïc Le Cabellec. Et toute cette semaine avec ARL, gagnez vos invitations en places assises pour assister à cette rencontre !

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios"
Samedi 24 Mars 2018 :
La Rochelle / UBB (31-20) : Toujours compliqué à La Rochelle !
L'UBB a limité la casse à La Rochelle, mais n'a pu empêcher les locaux d'empocher le bonus offensif sur la sirène grâce à un essai de ... [la suite...]
écouter
L'UBB a limité la casse à La Rochelle, mais n'a pu empêcher les locaux d'empocher le bonus offensif sur la sirène grâce à un essai de l'ex-agenais Balès, notamment en raison d'une entame de match encore une fois catastrophique (2 essais et 12-0 au bout de 5 minutes...). En ne commençant son match qu'à la demi-heure de jeu (19-5, 31e) quand le mal était déjà fait, l'UBB s'est placée toute seule face à une mission impossible face à un adversaire de ce calibre, malgré une belle réaction en seconde période (26-20, 67e). Au micro ARL de Loic Le Cabellec qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Marcel Deflandre à La Rochelle, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, et Romain SAZY le capitaine  de l'Atlantique Stade Rochelais. D'autres réactions bordelo-béglaises et rochelaises à écouter ce lundi 26 mars dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 24 Mars 2018 :
Top 14 (22e journée) : Faire un coup à La Rochelle ?
L'UBB, qui a fait un grand pas vers son maintien en s'imposant à Agen la semaine passée (10-15), a tout de même encore besoin d'assurer un minimum sur cette fin de ... [la suite...]
écouter
L'UBB, qui a fait un grand pas vers son maintien en s'imposant à Agen la semaine passée (10-15), a tout de même encore besoin d'assurer un minimum sur cette fin de saison. C'est sans pression particulière mais avec l'idée affirmée de "faire un joli coup" en Charente Maritime comme en septembre 2014 (26-29) au terme d'un match assez fou, que les Bordelo-béglais vont défier des Maritimes redoutables à domicile. Au micro d'ARL, les réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants de l'UBB, Jefferson POIROT (photo) le pilier international de l'UBB, et Uini ATONIO le pilier international de l'Atlantique Stade Rochelais. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et aussi d'autres réactions bordelo-béglaises et rochelaises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 23 mars dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, puis samedi 24 Mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14h. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires de Loïc Le Cabellec. 

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios".
Samedi 17 Mars 2018 :
Avant le derby ARL SUA / UBB (21e journée) : Malheur au vaincu...
Si on pouvait s'attendre à ce que les Suavistes disputent contre leurs voisins girondins un derby décisif pour leur maintien à ce stade de la saison (en photo une action du ... [la suite...]
écouter
Si on pouvait s'attendre à ce que les Suavistes disputent contre leurs voisins girondins un derby décisif pour leur maintien à ce stade de la saison (en photo une action du match aller à Chaban-Delmas, avec la victoire bordelaise 33-23), c'était beaucoup moins prévisible en revanche pour les bordelo-béglais, dont les ambitions étaient tout autres l'été dernier. Mais trois défaites consécutives à domicile (et six au total, toutes compétitions confondues, série en cours) contre Castres, Toulouse et surtout Oyonnax, ont singulièrement assombri le tableau et transformé leurs envies de barrages en chimères. Maintenant, c'est le couteau entre les dents qu'il va leur falloir terminer une saison globalement ratée et décevante. C'est donc une équipe unioniste d'abord à la recherche d'un mental et d'un second souffle qui se présentera à Armandie ce samedi, pour tâcher de ne pas rendre sa situation encore pire qu'elle ne l'est, et se ménager une fin de parcours supportable en cas de victoire en Lot-et-Garonne, à défaut d'être totalement sereine. Côté agenais, on saura vite si le mental en question, qui avait permis au SUA de se surpasser à Paris, puis surtout contre Montpellier, a été ébranlé ou nom par la rouste toulonnaise, qui était plus ou moins attendue et ne figurait pas parmi les bonnes surprises à espérer dans le tableau de marche du club. Le problème est que le SUA n'a pas non plus le droit à l'erreur car le Stade Français et donc Oyonnax n'ont pas laissé passer l'occasion la semaine dernière de revenir complètement dans la course...Pour que le choc en Corrèze de la semaine prochaine soit bien le tournant de leur saison que leurs supporters espèrent, ils savent donc ce qu'il leur reste à faire ce samedi. Ce derby de la Garonne sera aussi celui d'ARL, qui suit en direct ces deux formations depuis de nombreuses années : 20 saisons consécutives sans discontinuer pour le SUA, 8 pour l'UBB, quels qu'aient été les parcours respectifs des deux clubs et les divisons dans lesquelles ils ont oeuvré. Cela s'appelle, sans doute, de la fidélité, et elle n'a jamais varié au gré de la lumière et des paillettes qui brillaient ou non chez les uns ou les autres...Au micro d'ARL, écoutez les réactions unionistes de Johan ALIOUAT le deuxième ligne de L'UBB, Joe Worsley l'entraineur de l'UBB, et au micro de Mathieu Duffour, les réactions suavistes de Mathieu LAMOULIE l'arrière du SUALG, et Mauricio REGGIARDO l'entraineur du SUALG.Pour entendre d'autres réactions unionistes et suavistes d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 16 mars 2018 dans nos journaux d'information, dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, puis samedi 17 Mars 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 19h45. Coup d'envoi : 20h30. Commentaires de Francis Dal Zovo, Jean-Pierre Delserre et Francis Lagleyze.

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com, et sur l'appli "Les Indés Radios".
Samedi 10 Mars 2018 :
UBB / Oyonnax (20-26) : Bonjour l'angoisse...
En touchant le fond et en s'inclinant (pour la 3e fois consécutive) à domicile contre le dernier de la classe Oyonnax (20-26) qui n'avait jamais gagné en Gironde, ... [la suite...]
écouter
En touchant le fond et en s'inclinant (pour la 3e fois consécutive) à domicile contre le dernier de la classe Oyonnax (20-26) qui n'avait jamais gagné en Gironde, l'Union Bordeaux-Bègles s'est mise toute seule dans le rouge ce samedi soir à Chaban-Delmas. Sans même parvenir, pas plus que face à Toulouse, à sauver au moins un petit point de bonus défensif qui vaudra peut-être très cher dans deux mois au moment du Jugement Dernier, au terme d'une ultime explication à Brive qui pourrait bien ressembler à un terrible quitte ou double, comme il y a quatre ans, où un essai de Le Bourhis avait sauvé l'Union de l'enfer...Grave, très grave même, à la limite de l'impardonnable ou de l'autoflagellation, quand il s'agit là d'un 6e revers d'affilée qui la place dans une spirale funeste, quand le maintien aurait pu être quasiment assuré dès ce week-end. C'est donc avec le couteau entre les dents qu'elle ira défier le SUA dans un derby de muerte à Armandie dans une semaine, puis avec un cierge entre les mains qu'il lui faudra se rendre à La Rochelle, intenable à Deflandre, avant d'accueillir une Section Paloise qui marche sur l'eau depuis 8 rencontres...Une tout autre paire de manches que la tâche qui attendait les Girondins face aux joueurs du Haut Bugey, en apparence. Mais ils ont fait les choses à l'envers durant tout le premier acte. Les Oyomen, qui bougent encore et de plus en plus, ne se sont pas fait prier pour cueillir l'aubaine qui les remet complètement dans la course au maintien. Un dégagement de Hickey contré par Sobela et c'est le centre australien Mitch Inman (en photo, échappant à Hickey) qui plaçait le premier uppercut d'entrée de jeu (0-7, 3e). En sursis, les Unionistes étaient sauvés par la vidéo sur un essai refusé à Codjo (8e) concluant une entame de match catastrophique de leur part. Partie remise : à peine le temps pour l'ex-Carcassonnais de digérer sa déception qu'il servait à l'aveugle l'ailier Mc Donald pour un second essai bien valable celui-là, hamburger, grande frite et café crème compris (0-17, 18e). Faute de collectif consistant, il fallait donc s'en remettre aux individualités et à un exploit du centre samoan Ed Fidow (25e) pour que l'Union reste en vie à la pause (13-20, un moindre mal). Mais après les citrons, elle continuait de multiplier les mauvais choix et surtout, de se mettre à la faute, erreur à ne jamais commettre devant un artificier tel que Botica (13-26, 67e), après un nouvel essai refusé à Ikpefan (66e) qui eût pu sonner l'hallali. Le second essai de Naqalevu (76e) anecdotique car bien trop tardif, ne changeait rien à l'affaire. Aujourd'hui avec 39 points et deux de marqués sur les 5 derniers matches, L'Union, même dépassée par Clermont au classement, se retrouve face à elle-même. Et doit maintenant, coûte que coûte, se refaire un moral en acier trempé pour relever l'autre défi qui l'attend sur les six dernières journées. Assurément pas celui qu'elle espérait...Au micro ARL de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban-Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB et Adrien BUONONATO l'entraîneur de l'US Oyonnax. D'autres réactions bordelo-béglaises et oyonnaxiennes à écouter ce lundi 12 Mars 2018 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 10 Mars 2018 :
Avant UBB / Oyonnax (20e journée) : Gagner enfin, pour s'épargner des sueurs froides
Si l'Union reste sur 5 défaites consécutives dont 4 en championnat, derrière elle les mal classés ne lambinent plus...Agen (que l'UBB ira défier le 17 mars) ... [la suite...]
écouter
Si l'Union reste sur 5 défaites consécutives dont 4 en championnat, derrière elle les mal classés ne lambinent plus...Agen (que l'UBB ira défier le 17 mars) s'est refait une santé par deux victoires consécutives, imité par la lanterne rouge Oyonnax, moribonde il y a un mois, et ragaillardie après son exploit à Clermont (18-12) puis son succès contre un Stade Français déliquescent (33-27). Déjà contre la Rochelle le 6 janvier, les Oyomen avaient frôlé la victoire (38-38) dans un match débridé qui annonçait leur renouveau. Leur dynamique est donc diamétralement opposée à celle d'Unionistes qui ont grand intérêt à se remobiliser et à trouver une carotte motivante à leur fin de saison, puisque les barrages sont devenus une utopie depuis leur second accroc à domicile contre Toulouse (19-25) le week-end dernier. Le moment est venu de ne plus s'égarer en chemin, sous peine de se préparer une fin de saison peut-être angoissante à défaut d'être piquante, si par malheur, à un nouveau faux-pas ce samedi s'en ajoutait un autre dans une semaine à Armandie pour le derby de la Garonne. On l'a compris, il est trop tôt pour se contenter d'expédier les affaires courantes, et même sans ses internationaux appelés à croiser le fer ce week-end avec le quinze de la Rose, l'Union doit absolument prendre les points nécessaires à son maintien dans l'élite, car la fin de l'exercice, avec notamment une visite à La Rochelle, puis à Brive qui jouera peut-être sa survie, et la réception du Racing et de Pau, constituera une tout autre paire de manches que l'opposition de ce samedi...Au micro d'ARL, écoutez les réactions de Maxime LAMOTHE (en photo) le jeune talonneur de l'UBB qui pourrait bien connaître sa première titularisation en Top 14 ce samedi face aux joueurs du Haut-Bugey, Jean Baptiste DUBIE le trois quarts centre de l'UBB, et Adrien BUONONATO le directeur sportif de l'US Oyonnax. Pour entendre d'autres réactions  d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 9 Mars 2018 dans Le Week-end en sport à partir de 19h, puis samedi 10 mars 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h50. Coup d'envoi : 20h30. Commentaires de Julien Dourthe. Et gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour assister à ce match !  La compo de l'UBB : Taofifenua, Lamothe, Cobilas - Marais (cap.), Cazeaux - Diaby, Jones, Goujon - Frisby (m), Hickey (o) - Connor, Lonca, Dubié, Fidow - Ducuing.

Match à suivre en direct sur toutes nos fréquences et notre site internet www.arlfm.com, cliquer sur "Ecouter ARL 33", en multiplex avec les rencontres de basket NM2 JSA Bordeaux / Toulouse à 19h, de football Ligue 1 Bordeaux / Angers à 20h et de rugby Top 14 Toulon / SU Agen à 20h30.
Dimanche 04 Mars 2018 :
UBB / TOULOUSE (19-25) : L'Union va finir en eau de boudin...
Quatrième défaite consécutive (cinquième, même, si l'on y ajoute l'élimination en Challenge Européen à Newport le 20 janvier) pour ... [la suite...]
écouter
Quatrième défaite consécutive (cinquième, même, si l'on y ajoute l'élimination en Challenge Européen à Newport le 20 janvier) pour l'UBB qui, après Toulon, Castres et dernièrement Montpellier malgré une belle résistance, n'a pu empêcher un Stade Toulousain plus mature et patient de venir s'imposer au Matmut et filer définitivement vers les barrages. Des barrages qui, c'est désormais une certitude mathématique, ne pimenteront pas la fin de saison des Girondins, bien trop inconstants. Malgré 3 essais, jamais l'Union n'est parvenue à décrocher des Haut-Garonnais qui ont fait parler leur puissance, notamment sur le second essai de Faasalele au plus mauvais moment (7-14, 39e) et ont su attendre leur heure, marquant à chacune de leurs incursions sérieuses dans le camp girondin. L'expulsion de Paiva après une échauffourée avec Fritz (57e) puis le loupé regrettable de Volavola sur une pénalité décisive quasiment face aux perches (69e) auront finalement pesé très lourd, le dernier essai de Ravai sur un exploit personnel (71e), hélas non transformé par Serin ne faisant qu'aviver les regrets béglais. D'autant qu'à deux minutes de la fin, Ramos leur ôta même leur dernier espoir d'empocher au moins le bonus défensif (19-25, 78e). La fin de saison de l'UBB, sans plus aucun enjeu autre que celui d'assurer le meilleur classement dans le ventre mou et d'engranger encore la (ou les deux) victoire(s) qui permettront de ne pas trembler, risque désormais de sembler longue à certains. Un appel à la remobilisation générale ne sera sans doute pas de trop...Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le Matmut Atlantique à Bordeaux aux côtés de Hugh Chalmers, ancien 3e ligne de l'Union, les réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, et Ugo MOLA l'entraineur du Stade Toulousain. D'autres réactions bordelo-béglaises et toulousaines à écouter ce lundi 5 mars dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Vendredi 02 Mars 2018 :
Avant UBB / Toulouse (19e journée) : Un derby de la Garonne, cela se gagne à la maison...
Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, et Sébastien TAOFIFENUA le pilier de l'UBB.Pour entendre ... [la suite...]
écouter
Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, et Sébastien TAOFIFENUA le pilier de l'UBB.Pour entendre l'intégralité de ces entretiens ainsi que d'autres réactions bordelaises, rendez-vous ce vendredi 2 Mars dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, puis ce samedi 3 mars dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h15. Coup d'envoi : 20h45. Commentaires de Julien Dourthe et Hugh Chalmers, ancien troisième ligne de l'UBB.

Match à suivre en direct intégral depuis le stade Matmut Atlantique de Bordeaux-Lac, sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite), à télécharger dans votre téléphone.
Samedi 24 Févr. 2018 :
Montpellier / UBB (11-10) : Pour avoir trop gâché, l'UBB rate le coche chez un leader chancelant
Raté d'un souffle, encore une fois...Le constat, qui revient régulièrement depuis au moins 4 saisons, en deviendrait consternant. S'il lui arrive de perdre ... [la suite...]
écouter
Raté d'un souffle, encore une fois...Le constat, qui revient régulièrement depuis au moins 4 saisons, en deviendrait consternant. S'il lui arrive de perdre régulièrement ses chèvres sur d'autres stades maudits, comme à Lyon ou Castres, en revanche à  Montpellier, l'Union n'est jamais à côté du sujet. Mais elle n'en revient jamais vainqueur non plus, de ramenant en Gironde que les honneurs de la patrie et un wagon de regrets. Même lorsque - fait extrêmement rare sur ce terrain où le MHR était invaincu avec un tarif moyen de plus de 5 essais par match - elle inscrit davantage d'essais que l'adversaire, plus que prenable ce samedi, malgré son statut de grandissime favori avant la rencontre. Seulement voilà, dans un duel aussi serré, c'est le jeu au pied qui fait souvent la différence, et dans ce domaine, force est de constater que l'Union a signé un zéro pointé. Pire : par excès de confiance, peut-être, ou manque de discernement, elle n'a pas tenté, surtout en première mi-temps, les penalités auxquelles elle avait droit, préférant des penaltouches, au résultat plus qu'aléatoire face au Panzer héraultais. Péché d'orgueil, sans doute, qui s'est finalement retourné contre elle, alors qu'elle a fait la course en tête pendant plus d'une heure. Car, comble de malheur, son ouvreur Simon Hickey (pas plus heureux que son alter ego montpelliérain Pienaar, il est vrai), n'a transformé aucun des deux beaux essais inscrits par le joker samoan Ed Fidow (31e, 42e) qui n'avait plus joué avec l'Union depuis fin novembre contre Brive, alors qu'une seule transformation aurait suffi pour que l'Union tienne enfin son exploit de la saison...Hormis cette faillite au pied, il n'y a vraiment pas grand'chose à lui reprocher, elle a livré un match exemplaire sur le plan défensif (en photo, Ducuing et Rey s'opposant à une percée héraultaise), ce qu'on ne lui avait plus vu faire à l'extérieur depuis bien longtemps, et elle fut à deux doigts d'inscrire d'autres essais et de tuer le match (essai refusé par M.Cayre à Naqalevu après arbitrage video, 16e, en-avant de Ducuing à un mètre de la ligne sur un pilonnage des avants girondins, 49e). Le leader était dans ses petits souliers, et n'a réellement inquiété son hôte du jour que durant les dix minutes où celui-ci a été réduit à 14, après le carton jaune infligé à Cazeaux, immédiatement après son entrée (59e). L'Union empoche certes un bonus défensif, mais au goût amer, après avoir perdu son second match d'affilée d'un point, deux courts accrocs qui peseront néanmoins très lourd dans la course aux barrages, si tant est qu'elle soit encore d'actualité...Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis l'Altrad Stadium de Montpellier aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez  les réactions d'Alexandre ROUMAT le troisième ligne de l'UBB, et Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux-Bègles. D'autres réactions à écouter ce lundi 26 février dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 24 Févr. 2018 :
Avant Montpellier / UBB (18e journée) : L'Union telle David contre Goliath
Après l'accroc à domicile face à Castres, seul un exploit retentissant en terre héraultaise pourrait remettre l'Union, à neuf points du sixième ... [la suite...]
écouter
Après l'accroc à domicile face à Castres, seul un exploit retentissant en terre héraultaise pourrait remettre l'Union, à neuf points du sixième Lyon, dans la course aux barrages. Mais sur le terrain du leader qui écrabouille tout sur sa pelouse et à la lumière des difficultés bordelo-béglaises du moment, un tel coup de maître paraît difficilement imaginable, bien que l'UBB ait toujours très bien résisté et perdu de peu à l'Altrad Stadium ces dernières saisons, se voyant même privée d'un succès probable en mai 2016 (19-16) par une erreur d'arbitrage sur une penaltouche. Le problème, c'est que le MHR a fait carton plein à domicile jusqu'ici (8 matches, 8 victoires)...Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants de l'Union Bordeaux-Bègles, qui revient notamment sur le match aller (large victoire de l'Union 47-17 le 23 septembre 2017) et Nans DUCUING (en photo) l'ailier de l'UBB. D'autres réactions bordelo-béglaises et des réactions montpelliéraines à écouter dans nos journaux de la semaine, puis ce vendredi 23 février 2018 dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 24 février 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14h10. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires de Francis Dal Zovo et Francis Lagleyze.

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences FM, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) à télécharger sur votre téléphone.
Dimanche 18 Févr. 2018 :
UBB / Castres (6-7) : L'Union dit adieu aux barrages...
Sur un score à l'ancienne et à l'issue d'un match trop brouillon où, en dépit de nombreuses opportunités, elle n'a jamais pu franchir ... [la suite...]
écouter
Sur un score à l'ancienne et à l'issue d'un match trop brouillon où, en dépit de nombreuses opportunités, elle n'a jamais pu franchir l'épais rideau défensif tissé par les Tarnais après l'unique essai du match inscrit par Dumora (3-7, 27e), l'Union a chuté à domicile, encore face à l'une de ses bêtes noires, manquant de surcroît des pénalités décisives. Un premier échec à la maison qui l'éloigne sans doute définitivement de la course au Top 6. Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez les réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, Christophe URIOS l'entraineur de Castres, et Laurent MARTI le président de l'UBB. D'autres réactions à écouter ce lundi 19 février 2018 dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 27 Janv. 2018 :
Avant Toulon / UBB (16e journée) : la fin du martyre à Mayol ?
Même si le RCT, battu déjà 8 fois en 15 matches cette saison, ne fait plus tout à fait aussi peur qu'auparavant, les Varois restent de solides candidats aux phases ... [la suite...]
écouter
Même si le RCT, battu déjà 8 fois en 15 matches cette saison, ne fait plus tout à fait aussi peur qu'auparavant, les Varois restent de solides candidats aux phases finales. Et surtout, l'Union n'a jamais gagné à Mayol, pelouse maudite, y encaissant assez fréquemment des fessées mémorables. Pour ne pas tendre l'autre fesse et inverser la tendance, les Unionistes devront vraiment hausser le curseur ce samedi pour le match d'ouverture de cette 16e journée. Et éviter ces trous d'air répétitifs, en seconde période la plupart du temps, qui leur ont trop souvent été fatals, y compris dernièrement en Challenge Européen à Newport alors qu'ils menaient au score. Mais face à l'armada varoise, qui n'a plus vraiment de droit à l'erreur sur son terrain, leur tâche s'annonce extrêmement périlleuse...Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Mahamadou DIABY le troisième ligne de l'UBB, Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants de l'Union Bordeaux Bègles, Cyril CAZEAUX le deuxième ligne de l'UBB, Sébastien TILLOUS-BORDE le demi de mêlée du RC Toulon et Adrien PELISSIE (en photo), le talonneur bordelo-béglais, récemment appelé en équipe de France par le sélectionneur Jacques Brunel. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens ainsi que d'autres réactions bordelo-béglaises et toulonnaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 26 janvier 2018 dans Le Week-end en Sport à partir de 19h, et samedi 27 janvier 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14h. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires de Nans Coscia. 

Match à suivre en direct intégral sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Samedi 27 Janv. 2018 :
Toulon / Bordeaux Bègles (36-12) : L'Union prend le tarif habituel...
Rien de bien nouveau sous le soleil varois...Dépassant largement la barre des 30 points, l'UBB a encore une fois pris le tarif habituel, comme à chacune de ses venues sur ... [la suite...]
écouter
Rien de bien nouveau sous le soleil varois...Dépassant largement la barre des 30 points, l'UBB a encore une fois pris le tarif habituel, comme à chacune de ses venues sur la rade, et le supplice de Mayol, pelouse maudite, continue. Encore heureux que les Varois aient écopé d'un carton rouge assez rapide et mérité (cravate de Tuisova sur Connor, 33e) et qu'assurés du bonus offensif, ils aient levé le pied en seconde période, en prévision de joutes plus ardues. Sans quoi la note aurait certainement été plus salée encore, les Unionistes sauvant les apparences par deux essais de Connor (35e) puis Lonca (53e). Mais dans la puissance et dans l'envie, il y avait un monde d'écart, à l'image du 3e essai inscrit par Lakafia (en photo). D'ailleurs, la rencontre était déjà quasiment pliée à la pause (31-5), les bordelo-béglais ayant avancé cette fois-ci au premier acte le passage à vide sidéral (et sidérant) qu'ils connaissent régulièrement à l'extérieur après les citrons. La seconde période, à ce titre, a été un peu moins calamiteuse, même si le RCT jouait à 14 et Vermeulen s'est vu refuser un essai (49e). Les blessures graves de Dubié et surtout de Geoffrey Cros, dès la première période, qui ont achevé de désorganiser l'équipe, viennent encore noircir le tableau et allonger dangereusement la liste des blessés. Au micro de Nans Coscia qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Mayol à Toulon, écoutez une partie des réactions de Jérémy DAVIDSON l'entraîneur des avants de l'UBB, Fabien GALTHIE le directeur rugby du RCT, et Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles, qui se dit inquiet pour la suite de la saison. D'autres réactions à écouter ce lundi 29 janvier 2018 dans nos infos de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Samedi 20 Janv. 2018 :
Newport / Bordeaux Bègles (33-17) : L'Union échoue au (New)port et ne verra pas les quarts
Un premier acte cadenassé (5-3 aux citrons) puis un autre débridé avec six essais inscrits. Mais au final, beaucoup de frustration pour les bordelo-béglais qui ... [la suite...]
écouter
Un premier acte cadenassé (5-3 aux citrons) puis un autre débridé avec six essais inscrits. Mais au final, beaucoup de frustration pour les bordelo-béglais qui ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes et ont laissé passer une occasion unique de se qualifier pour les quarts de finale d'une coupe d'Europe, pour la première fois de leur histoire. Même éliminés, les Dragons Gallois, comme on s'y attendait, n'ont rien lâché sur leur pelouse. Malgré deux essais de Gimbert (en photo) puis Fuatai, les Unionistes, comme trop souvent à l'extérieur cette saison quand ils mènenent au score, y compris en championnat, ont complètement lâché en début de seconde période alors qu"ils menaient 17-12, encaissant 3 essais (33-17 au final) qui les privent même du bonus défensif qui aurait peut-être suffi à leur bonheur. C'est le Stade Français, vainqueur des écossais d'Edimbourg (17-10) qui s'est adjugé le précieux billet pour les quarts au titre de meilleur deuxième de poule. L'Union quant à elle, finit 3e de la poule 1 avec 16 points..Au micro de Francis Dal'Zovo qui commentait cette rencontre en direct du Rodney Parade Stadium de Newport, les réactions d'Alexandre ROUMAT le troisième ligne de l'UBB, et Rory TEAGUE le manager de l'UBB.
Mercredi 17 Janv. 2018 :
Avant NEWPORT / UBB (6e journée, Poule 1) : L'UBB à 80 minutes des quarts de finale
Ce serait vraiment trop bête d'échouer maintenant au Port, ou même au Newport. L'Union, qui est à 80 minutes d'une historique qualification pour un quart de ... [la suite...]
écouter
Ce serait vraiment trop bête d'échouer maintenant au Port, ou même au Newport. L'Union, qui est à 80 minutes d'une historique qualification pour un quart de finale européen qu'elle n'a pour l'instant jamais connu, mais que le président Marti a fixé pour objectif immédiat, n'a pas l'intention de rester à quai ce samedi 20 janvier au Pays de Galles. Après sa victoire au match aller (36-28), elle s'apprête à disputer un véritable 8e de finale sur le terrain des Gallois qui, même éliminés, ne lâcheront rien dans leur antre du Rodney Parade Stadium. Au micro d'ARL, écoutez les réactions de Jéremy DAVIDSON, coach des avants de l'UBB, et Pierre GAYRAUD, 2e ligne de l'UBB, qui évoque aussi son intégration au club et sa période bayonnaise (ici en photo sous le maillot de l'Aviron Bayonnais). D'autres réactions unionistes d'avant-match à écouter ce vendredi 19 janvier dans nos journaux, puis dans Le Week-End en Sport à partir de 19h, et samedi 20 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 15 heures. Coup d'envoi : 16 heures (françaises). Commentaires de Francis Dal Zovo.

Match à suivre sur toutes nos fréquences, en direct du Rodney Parade Stadium de Newport et sur notre site internet www.arlfm.com en intégral puis en duplex avec le match de Ligue 1 Nantes / Bordeaux à partir de 17h.
Dimanche 14 Janv. 2018 :
(5e journée, Poule 1): UBB / Newport (36-28) : L'UBB s'offre un huitième de finale au Pays de Galles
Au micro de Théo Chevalier qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory Décidément, ils prennent ... [la suite...]
écouter
Au micro de Théo Chevalier qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory Décidément, ils prennent goût à l'Europe, objectif clairement défini par le président Marti. Les bordelo-béglais ont fait trembler leurs supporters, avant de lâcher les chevaux dans une 2e mi-temps de feu, un feu qui n'était visiblement plus dans les naseaux des Dragons gallois, les hommes de Teague inscrivant cinq essais dont deux par Geoffrey Cros l'arrière unioniste (en photo). Grâce à cette victoire assortie du bonus offensif comme on l'espérait, alors qu'ils étaient menés 3-16 au bout de 25 minutes après une entame de match catastrophique, c'est donc bien au Pays de Galles ce 20 janvier à 16 heures (heure française) que les Unionistes, revenus de loin dans cette rencontre, iront chercher leur qualification pour les quarts de finale de l'ERCC. Match à suivre en direct sur nos ondes depuis Newport. Au micro de Théo Chevalier qui commentait cette rencontre en direct du stade Chaban Delmas à Bordeaux, écoutez les réactions de Rory TEAGUE le manager de l'UBB, Laurent MARTI le président de l'Union Bordeaux Bègles, et Romain LONCA le demi d'ouverture de l'UBB. D'autres réactions à écouter ce lundi 15 janvier dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Vendredi 12 Janv. 2018 :
Avant UBB / Newport (5e journée Poule 1) : Aussi forts que St George face au Dragon ?
Plusieurs légendes médiévales rapportent qu'un vaillant soldat, St George, terrassa un dragon dans une lutte à priori inégale afin de délivrer la ... [la suite...]
écouter
Plusieurs légendes médiévales rapportent qu'un vaillant soldat, St George, terrassa un dragon dans une lutte à priori inégale afin de délivrer la princesse promise en victime à la bête. Un tableau du peintre Raphael réalisé en 1505 immortalise cette scène. Beaucoup plus près de nous, le groupe de pop-rock Toto a également celébré cette légende dans son hit "St George and the dragon" (1978). Après leur victoire au courage contre Lyon qui ne fut pas sans rappeler cet exploit titanesque, les Unionistes remettront-ils le couvert face au Dragon gallois ce samedi dans leur grotte imprenable de Chaban-Delmas ? Si tel est le cas, ils obtiendront le droit d'aller jouer (et peut-être délivrer) la Belle une semaine plus tard au Pays de Galles chez les Gwent Dragons de Newport pour une qualification en quarts de finale de l'European Rugby Challenge Cup en tant que meilleurs seconds. Même privés de leur métronome Yann Lesgourgues (rupture des ligaments du genou) jusqu'à la fin de la saison, les bordelo-béglais en ont les moyens et l'ambition. Le seul problème est que leur hôte d'Outre-Manche, ex-aequo au classement de cette poule 1 et prêt à faire feu de tout bois lui aussi (pas seulement par ses naseaux), poursuit exactement le même objectif...Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Geoffrey CROS (en photo) l'arrière de l'UBB, et Rory TEAGUE le nouveau manager de l'Union Bordeaux Bègles. Pour entendre l'intégralité de ces réactions ainsi que d'autres réactions unionistes d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de la semaine de 6h à 18h, puis ce vendredi 12 janvier dans Le Week-end en Sport à partir de 18h30, puis ce samedi 13 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 19h. Coup d'envoi : 21h. Commentaires de Théo Chevalier. Toute la semaine, gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour cette rencontre !

Match à suivre en direct sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com, en duplex avec la rencontre de Ligue 1 Troyes / Bordeaux à 20h. 
Samedi 06 Janv. 2018 :
Bordeaux Bègles / Lyon (19-10) : Patiente et rigoureuse, l'Union a su dompter le LOU
L'UBB reste souveraine à domicile et c'est bien là l'essentiel. Le succès sur le LOU n'a certes pas été facile, mais il a été acquis ... [la suite...]
écouter
L'UBB reste souveraine à domicile et c'est bien là l'essentiel. Le succès sur le LOU n'a certes pas été facile, mais il a été acquis avec des qualités que l'UBB devra montrer à nouveau dans les prochaines semaines, y compris en Challenge Européen : rigueur et patience. On devrait y ajouter le mot régularité, tant elle a eu tendance cette saison à fonctionner sur courant alternatif. Cette fois, l'effort a été linéaire et il n'y a pas vraiment eu de trou d'air permettant à l'adversaire de recoller au score ou de gagner le match. La météo exécrable ne favorisait de toute façon guère les grandes envolées et les girondins ont su s'y adapter, attendant les fautes lyonnaises et jouant dans le camp rhodanien dès que c'était possible. Un essai de Marco Tauleigne, bien lancé par Mathieu Jalibert par ailleurs impeccable au pied (en photo, sous le regard de Cobilas) a concrétisé ce travail d'usure; Quand Buttin l'ex-unioniste a trouvé la faille en fin de match et récupérant un coup de pied d'Armitage (79e), il était trop tard pour permettre aux Lyonnais de ramener quoi que ce soit (19-10). Rory Teague signe donc son prmeier succès en tant que manger, même si au classement général, l'Union ne reprend aucune place. Mais au moins revient-elle tout près de ses adversaires directs (Lyon, Toulouse). Au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral depuis le stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Francis Lagleyze, écoutez une partie des réactions de Nans DUCUING l'ailier de l'UBB, Pierre MIGNONI l'entraineur du Lyon OU, et Jefferson POIROT le pilier de l'Union Bordeaux Bègles. D'autres réactions à écouter ce lundi 8 janvier dans nos journaux de 6h à 18h, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Mercredi 03 Janv. 2018 :
Avant UBB / Lyon OU (15e journée) : Une revanche à prendre pour l'UBB...avec Teague comme manager
En cette fin d'été 2017, le LOU, surprenant leader que personne n'attendait, mordait encore tout ce qui bouge et ne tremblait devant personne. L'Union, partie dans le ... [la suite...]
écouter
En cette fin d'été 2017, le LOU, surprenant leader que personne n'attendait, mordait encore tout ce qui bouge et ne tremblait devant personne. L'Union, partie dans le Rhône avec l'espoir de perdre enfin son habitude fâcheuse à s'y incliner invariablement (sauf une fois, une seule, en avril 2015 pour un succès 37-22), ne fit illusion qu'une mi-temps avant de s'effondrer sous les éclats d'un Beauxis intenable et d'encaisser sa plus lourde défaite dans l'histoire des confrontations entre les deux clubs, frôlant les 50 points (49-14). Entretemps, l'équipe de Pierre Mignoni, toujours leader au soir de sa victoire à Agen le 7 octobre (25-6) a certes connu à son tour un sacré trou d'air (5 défaites consécutives, La Rochelle, en s'imposant au Matmut de Gerland, provoquant le dérèglement de la belle machine rhodanienne) mais elle a su raccrocher les wagons à l'énergie, contre Pau la semaine passée (35-23) pour la der de l'année 2017. La veille, l'UBB elle, était passée à côté de son match à Paris, perdant sensiblement le contact avec le Top 6 et la meute des candidats aux barrages. Un retard (4 points) pas encore rédhibitoire mais qui pourrait le devenir en cas d'échec dans son antre ce week-end, où elle est pour l'instant invaincue cette saison. On parierait cependant que les bordelo-béglais n'ont pas oublié cet indigeste bouchon lyonnais... Ils n'ont pas su offrir le cadeau d'adieu à leur ancien manager Jacques Brunel à Paris, mais ont maintenant l'occasion d'offrir celui de bienvenue au nouveau qui va prend le relais, Rory Teague, l'ex-coach des arrières du club, prise de fonctions officialisée ce jeudi 4 janvier par le président Marti. Au micro d'ARL, écoutez une partie des réactions de Marc CLERC le pilier de l'UBB, de Romain LONCA (photo) le demi d'ouverture de l'UBB, et l'interview complète de Laurent MARTI, le président du club, qui explique son choix et annonce l'arrivée d'une nouvelle recrue mais dément aussi certaines rumeurs. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens ainsi que d'autres réactions unionistes et des réactions lyonnaises d'avant-match, rendez-vous dans nos journaux de cette semaine de 6h à 18h, puis dans Le Week-End en Sport de ce vendredi 5 janvier 2018 à partir de 19h, et samedi 6 janvier 2018 dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14 heures. Coup d'envoi : 14h45. Commentaires de Julien Dourthe et Francis Lagleyze. Et toute cette semaine, gagnez vos places assises avec ARL pour assister à cette rencontre !

Match à suivre en direct intégral depuis le stade Chaban Delmas sur toutes nos fréquences et sur notre site internet www.arlfm.com
Samedi 30 Déc. 2017 :
Stade Français Paris / UBB (22-12) : L'Union rentre bredouille, encore une fois...
Grosjean comme devant...encore une fois. Pour la dernière de Jacques Brunel à sa tête, l'Union n'aura donc pas réussi à offrir le cadeau d'adieu ... [la suite...]
écouter
Grosjean comme devant...encore une fois. Pour la dernière de Jacques Brunel à sa tête, l'Union n'aura donc pas réussi à offrir le cadeau d'adieu espéré à son manager. Une fois de plus, comme souvent sur cette pelouse qui ne les inspire décidément pas, qu'elle ressemble à un green anglais ou au contraire à un champ de labour comme c'était le cas en ce dernier samedi de l'année, le crachin incessant complétant le tableau d'un Boxing Day qu'on a eu connu plus exaltant. Difficile dans ces conditions d'assurer le spectacle, qui fut effectivement loin d'être grandiose, en première période surtout, à l'exception d'un éclair qui permit à Ensor, juste avant d'être repriis par Ducuing, de servir Danty pour un essai en deux temps (10-3 à la pause). Pour le reste, un festival de mauvais choix, de ballons tombés ou d'en-avant qui ne permirent jamais aux bordelo-béglais de menacer réellement l'en-but francilien. Le feu de paille à la reprise permit au moins à l'Union de recoller grâce à la botte de Jalibert, auteur d'un sans-faute (10-9, 48e), et de mettre un peu de folie dans son jeu en relançant des ballons depuis ses 22 mètres. Mais elle n'avait pas manifestement les moyens de ses ambitions en ce samedi, minée par une trop grande approximation dans la zone de vérité adverse, une faiblesse rédhibitoire mais pas nouvelle cette saison à l'extérieur. Au contraire, sur leurs rares contre-attaques et ne donnant la frustrante impression d'en avoir fait le minimum pour un bénéfice maximum (3 essais et bonus offensif à la clé, flatteur au regard de la copie rendue), les Parisiens trouvèrent le moyen d'aller à Dame avec une déconcertante facilité et sur des essais à une passe. C'est d'abord le remplaçant Camara, tout juste entré en jeu et déjà bourreau des Girondins la saison passée, qui leur ôta le plus clair de leurs illusions en récupérant - sans doute hors-jeu au départ de l'action -  une diagonale de Plisson (15-9, 61e). Puis à deux minutes de la sirène, l'autre centre parisien Waisea enfonça le clou et offrit au Stade Français son 3e point de bonus de la saison (22-12, 78e). Le pilonnage stérile des Girondins repoussés à deux mètres de la ligne durant le temps additionnel ne leur permit pas de prendre le bonus défensif qu'ils espéraient. Il faudra en tout cas que l'UBB montre autre chose le 6 janvier 2018 pour le premier match de la nouvelle année et la réception du LOU (toute la semaine, gagnez vos invitations en places assises avec ARL pour cette rencontre !) pour un match revanche, après la débâcle essuyée dans le Rhône à l'aller le 16 septembre (49-14). Au micro d'Antoine Salva qui commentait cette rencontre en direct du stade Jean Bouin à Paris, écoutez les réactions de l’entraîneur adjoint parisien, Olivier AZAM et du trois quarts centre du SFP, Jonathan DANTY, auteur du premier essai. Pas de réaction bordelaise d'après-match, aucun joueur ni entraîneur ne s'est présenté aux micros des médias, les bordelais ayant un train à prendre pour rentrer en Gironde, une heure après la rencontre...

Le Service des Sports d'ARL vous souhaite un bon Réveillon et une bonne année 2018 ! Reprise de nos magazines sportifs le vendredi 5 janvier 2018 à 19h avec "Le Week-End en Sport".