Accueil > sports

les sports


recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Lun. 20 Mai 2019 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Ligue 1 : Bordeaux / Reims (0-1) Toutes les réactions !

Analyse de Christophe Monzie et les réactions de David GUION, l'entraîneur du Stade de Reims, Paulo SOUSA, l'entraîneur ... [la suite...]
écouter

Analyse de Christophe Monzie et les réactions de David GUION, l'entraîneur du Stade de Reims, Paulo SOUSA, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux, Rémi OUDIN, le milieu de terrain offensif de Reims, Benoit COSTIL, le gardien de but du FCGB, et Jaroslav PLASIL, le capitaine du FC Girondins de Bordeaux.
Lun. 20 Mai 2019 : RUGBY - Fédérale 2 (8e De Finale Aller) (Sports Magazine)

Rugby (Fédérale 2, 8e de finale Aller) : Après Salles / Mauléon (19-22)

Réactions de Julien ROBEDE, le troisième ligne et capitaine de l'US Salles, Romain TEXIER, le demi de mêlée de ... [la suite...]
écouter

Réactions de Julien ROBEDE, le troisième ligne et capitaine de l'US Salles, Romain TEXIER, le demi de mêlée de l'US Salles, et Corentin SERIN, le centre de l'US Salles, au micro de Dorian Malvesin qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Raymond Brun à Salles aux côtés de Serge Plantey. Battus 19-22 et déplorant les absences de cinq joueurs pour blessures, les Sangliers sallois devront se surpasser dimanche 26 Mai à Mauléon pour s'imposer de plus de 3 points en terre basque et accéder en Fédérale 1 ! Un match à suivre en direct sur nos ondes !
Lun. 20 Mai 2019 : BASKET - National (Sports Magazine)

Basket-Ball (NM1, Play-off) : Après JSA Bordeaux / Boulogne (70-83)

Réaction de Joachim DUTHE, l'entraîneur des JSA Bordeaux au micro de Félix Chiocca.


écouter
Lun. 20 Mai 2019 : RUGBY - Top 14 (Sports Magazine)

TOP 14 (25e journée) : Agen / Castres (10-17) Toutes les réactions !

Analyse et réactions de Léo BERDEU, le demi d'ouverture du SUALG, passé arrière en cours de match avec ... [la suite...]
écouter

Analyse et réactions de Léo BERDEU, le demi d'ouverture du SUALG, passé arrière en cours de match avec l'entrée de Mc Intyre, Jean-François FONTENEAU, le président du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Antoine MIQUEL, le troisième ligne et capitaine du SUALG, et Francis CABREL à la mi-temps du match, au micro de Francis Dal Zovo.
Lun. 20 Mai 2019 : FOOTBALL - Régional 1 (Sports Magazine)

Football (Régional 1) : Après Orthez / Bassin d'Arcachon (1-3)

Réaction de Jérémy VIMES, l'attaquant du FC Bassin d'Arcachon auteur d'un triplé pour la victoire du ... [la suite...]
écouter

Réaction de Jérémy VIMES, l'attaquant du FC Bassin d'Arcachon auteur d'un triplé pour la victoire du FCBA dans le match en retard à Orthez (3-1) qui remet le FCBA à hauteur du leader Marmande, ex-aequo avec 43 points (mais GA particulier favorable à Marmande). Pour monter en N3, les Maritimes devront faire mieux à Tartas que les Marmandais à Orthez lors d ela 22e et dernière journée de R1 ce samedi 25 mai (à suivre en multiplex en direct sur nos ondes !)
Lun. 20 Mai 2019 : RUGBY - Féminin (Sports Magazine)

Rugby Féminin, Elite 1 : Après Stade Bordelais / Tarbes (25-05)

Réactions de Mathieu CODRON, l'entraineur du Stade Bordelais-UBB, et Louise MARZIN, la troisième ligne aile du Stade ... [la suite...]
écouter

Réactions de Mathieu CODRON, l'entraineur du Stade Bordelais-UBB, et Louise MARZIN, la troisième ligne aile du Stade Bordelais-UBB, au micro de Bernard Soulié.
Lun. 20 Mai 2019 : RINK HOCKEY - National (Sports Magazine)

Rink Hockey Masculin, U14 : Cestas en Finale

Réaction de Nicolas LABORDE, le directeur sportif du SAG Cestas.
écouter
Dim. 19 Mai 2019 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

TOP 14 (25e journée) : UBB / Toulouse (36-43) : "Remontada" toulousaine ? "Degringolada" bordelaise, plutôt...

On a beau se frotter les yeux ce matin, on n'arrive pas à le croire. Cela ressemble à une idylle virant au cauchemar en moins de ... [la suite...]
écouter

On a beau se frotter les yeux ce matin, on n'arrive pas à le croire. Cela ressemble à une idylle virant au cauchemar en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire, un pianiste virtuose qui aurait perdu ses doigts en un instant. Cela ressemble aussi, peut-être, à une faute professionnelle collective, on n'ira pas jusqu'à dire un accident industriel, mais tout au moins à la fin d'un cycle et à un douloureux résumé de la saison unioniste. Pas plus que son homologue manchot des Girondins Jaroslav Plasil, Baptiste Serin, le demi de mêlée international de l'UBB qui fêtait lui aussi ses 10 ans de services à Bordeaux, n'aura eu droit à la sortie qu'aurait exigé son immense talent pour sa dernière en Gironde. L'un comme l'autre auront connu le pire scenario qu'on puisse imaginer, une fin en eau de boudin, à l'issue d'une "performance" qui, comme celle des Girondins, va sûrement entrer dans l'histoire du Top 14. Dans le rôle du bonnet d'âne de l'exercice 2018-2019, il y avait déjà depuis quelques semaines le SU Agen et son improbable défaite au Stade Français (25-22) le 13 avril à Jean Bouin, à 15 contre 13 pendant plus de 30 minutes. Le SUA fut cruellement raillé sur les réseaux sociaux pour cet affront, dont il se remit admirablement deux semaines après dans un match accompli contre Lyon...Samedi en demi-finale de Pro D2, Oyonnax avait montré l'exemple à ne pas suivre, lorsque, menant 27-9 à la mi-temps, il avait lâché totalement devant un Aviron Bayonnais auteur d'un second acte ébouriffant et d'une note finale plus salée qu'un jambon Basque (34-38). Mais l'Union, en ce dimanche, a fait bien pire encore, encaissant un pathétique 36-0 après avoir tutoyé les nuages puis sucé des citrons à la pause qui devaient sûrement être imbibés de chloroforme ou de bromure de potassium... Cinq essais magnifiques, dont 3 du seul ex-agenais George Tilsley (en photo, filant inscrire le troisième après une course de 50 mètres, pendant le temps des cerises girondines...), de l'envie et même du panache, l'Union jouait enfin sur sa valeur, face à un leader dont certains cadres avaient visiblement effectué le voyage en Gironde en mode ClubMed...Jamais le grand Stade Toulousain n'avait encaissé autant de points en une mi-temps cette saison : 36-7 et bonus en poche à la pause, on commençait à rêver d'une possible finale avant la lettre à La Rochelle, bien que le succès bonifié de Montpellier sur le Stade Français (42-25), un peu plus tôt dans la journée, ait tempéré cette espérance. Mais dans le rôle de la tortue de la Fable, le Stade Toulousain allait montrer des vertus insoupçonnées, lui qui d'ordinaire, fait si souvent la course en tête. On se demande alors si ce sont les mêmes hommes frappés du légendaire maillot à damier qui revinrent sur la pelouse à ce moment-là, et surtout s'ils ne pensèrent pas avoir déjà gagné ce match avant de le terminer. On veut bien croire que Mola à la pause se soit fâché aussi rouge que le maillot porté par ses joueurs et ait tranché dans le vif en écartant trois internationaux hors du coup. On veut bien croire que le Stade Toulousain, quand on lui laisse le ballon, ait la puissance de feu d'un croiseur et renverse tout sur son passage. On veut bien croire que les deux cartons jaunes à Tamanivalu (51e) puis Jalibert (70e) aient grandement favorisé le tsunami haut-garonnais, attisé par l'inadmissible collection de pénalités (14 sur la seule deuxième période) que concéda l'UBB. Mais lorsque l'on compte 29 points d'avance à la pause, même face à une machine de guerre comme l'est le leader du championnat, blessé dans son orgueil et dont on peut redouter la riposte féroce, on dresse les barbelés et on s'arme d'un mental de guerrier, le panache, les options de jeu compliquées ou la précipitation peuvent bien alors rester aux vestiaires 40 minutes durant, il faut juste changer de registre et se retrousser les manches. Le mental, c'est bien ce qui aura trop longtemps manqué aux Unionistes sur cette phase retour, dont les 40 points concédés de moyenne par match auront été...l'invariable d'ajustement. 5 essais toulousains marqués comme à l'entraînement, dont 2 doublés de Bonneval (52e, 74e le second étant cependant entaché d'un en-avant) et Ramos (57e, 66e) consacreront la liquéfaction girondine...Non, décidément, quelle que soit la façon dont on l'analyse, cette invraisemblable défaite n'a rien de pardonnable. Elle remet sans doute l'Union à sa vraie place au classement de ce Top 14, et situe l'ampleur du chantier qui attend Christophe Urios la saison prochaine, lui qui, avec le CO il y a quelques semaines, perdit certes d'un souffle contre cette même équipe à Pierre Fabre (20-21), mais uniquement sur des penalités, après avoir planté trois essais au leader. Aucune équipe du Top 14 n'a fait aussi bien cette année. Ecoutez les réactions de Mahamadou DIABY, 3e ligne de l'UBB, et Ugo MOLA, manager du Stade Toulousain, au micro de Julien Dourthe qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Chaban-Delmas à Bordeaux aux côtés de Francis Lagleyze et Mounir Brinin, entraîneur du Stade Blayais. D'autres réactions bordelo-béglaises et toulousaines à écouter ce lundi 20 Mai dans nos journaux, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.

Ligue 1 (37e journée) : BORDEAUX / REIMS (0-1) : Ils seront donc entrés dans l'Histoire, hélas

Nul doute que pour la dernière de sa carrière au Matmut Atlantique avant de raccrocher les crampons à 37 ans, Jaroslav ... [la suite...]
écouter

Nul doute que pour la dernière de sa carrière au Matmut Atlantique avant de raccrocher les crampons à 37 ans, Jaroslav Plasil, capitaine courageux d'un radeau de la méduse au cours incertain, aurait souhaité une tout autre sortie...Si l'émotion, presque palpable, et les messages de sympathie venus de tous, à commencer par le Virage Sud, étaient bien présents, au point d'obliger l'international tchèque des Girondins à prendre le micro de la sono à la fin de la rencontre pour un au revoir qu'on n'oubliera pas, l'histoire retiendra aussi qu'en baissant pavillon pour la 6e fois consécutive en championnat (et la 6e aussi à domicile), les Girondins ont établi un record sans précédent dans le passé de ce vieux club fondé en 1881...Une Bérézina historique qui conclut une saison à marquer d'une pierre noire, plombée par des blessures en cascade de joueurs importants, et où rien ou presque n'aura fonctionné, surtout à partir de la trêve hivernale. Comme Angers deux semaines plus tôt, Reims, sans forcer son talent, a donc ajouté une année à son invincibilité contre cette équipe devenue son jouet favori, un peu comme un chat s'amuse d'un pompon de laine ou d'une souris. Et comme si le désarroi et l'impuissance de cette équipe ne suffisaient pas, la malchance et les faits de jeu défavorables sont venus compléter le tableau, tellement répétitifs depuis cinq mois qu'on y prête à peine attention désormais. Malchance quand François Kamano, qui quitta la pelouse sous les sifflets du public qu'il ponctua d'un geste dont il aurait amplement pu se dispenser, mais qui montre à quel point le Guinéen n'a plus l'esprit au jeu en ce moment, trouva le sommet de la transversale de Mendy, battu, d'une belle frappe enroulée de 25 mètres (34e), mauvais augure qui n'était pas sans rappeler l'infortune qu'il avait connue dans des conditions similaires contre Copenhague en Europa League le 4 octobre, pour le résultat que l'on sait. Faits de jeu malheureux quand M.Wattellier, guère plus à son avantage que lors de ses précédentes prestations avec les Girondins et notamment à Angers le 15 janvier, ne voulut pas voir deux mains dans la surface, d'abord de Kamara sur une frappe de Sabaly de la droite (25e), puis plus clairement encore d'Abdelhamid sur un centre de l'extérieur du pied de Benrahou (73e). Deux mains certes pas volontaires, mais il faudra qu'on nous explique en vertu de quels critères celle de Palencia qui précipita la défaite girondine à St Etienne le 14 avril l'était davantage...Sans oublier ce but refusé à Briand (86e) plus prompt à exploiter, d'une frappe en pivot dos au but, une chandelle mal réceptionnée puis cafouillée par le gardien champenois sans qu'aucun contact illicite n'ait eu lieu entre les deux hommes...Il aurait mieux valu s'en tenir à ce constat à vitesse normale, puisque le référé ne jugea pas opportun de recourir au VAR. Mais ce n'étaient là que les escarmouches d'une seconde période pire que la première, où Bordeaux n'avait pour ainsi dire pas existé offensivement. La seule vraie occasion du second acte arriva dans le temps additionnel, quand un coup-franc du jeune Benrahou, entré en jeu à la mi-temps à la place de Basic, fit briller Edouard Mendy, juste avant que le gardien visiteur ne soit victime d'un malaise, dès le coup de sifflet final, plus impressionnant que grave, heureusement. C'est plutôt en première période que les Marine et Blanc dilapidèrent le plus clair de leurs chances de revenir au score. Oui, de revenir, puisqu'une fois encore, ils durent rapidement courir derrière, par la faute d'une entame ratée et d'une invraisemblable erreur de marquage qui les vit laisser Cafaro absolument seul sur le flanc droit. Le meilleur passeur rémois eut donc tout le loisir de délivrer sa 5e passe décisive de la saison, même si Koundé l'y aida singulièrement, en renvoyant le ballon sur le Coréen Suk, qui n'eut plus qu'à terminer le travail, à bout portant dans le but vide, alors que 90 secondes ne s'étaient pas écoulées (0-1, 2e). Mais la cabane était déjà tombée sur le chien, et les visiteurs se retrouvaient, une fois de plus lorsqu'ils viennent en Gironde, dans la situation de contre dont ils raffolent. Un peu plus précis et menaçants que contre Angers, les Girondins s'attelaient pourtant à la tâche : Basic réalisait un bel enchaînement contrôle/frappe de volée mais trouvait Mendy à la parade pour la première frappe cadrée du match (13e). Puis, sur la continuité de l'action litigieuse mentionnée plus haut, Sabaly, un des bordelais les plus volontaires avec Costil et Plasil, centrait de la droite pour Briand qui manquait la reprise de la tête d'un cheveu...si tant est qu'il en ait encore (26e). Basic écrasait trop sa frappe, captée par le portier rémois (30e) pour la dernière opportunité girondine significative, jusqu'aux 6 minutes de temps additionnel. Mais Reims, loin d'être poussé au point de rupture, ressortait très vite et Cafaro se promenait littéralement sur le flanc droit où Jovanovic passait le plus clair de son temps à rattraper les errements de Poundjé ou le mauvais repli défensif des attaquants, scenario inadmissible qui se produisit pourtant au moins 4 fois en une demi-heure...Encore oublié sur le côté droit, Cafaro lui-même fut à deux doigts de doubler la mise d'une frappe à angle fermé où Costil fut intraitable (36e), puis il délivra un caviar au second poteau pour Doumbia, totalement seul, qui mangea la feuille en tirant au-dessus (39e). Les entrées en jeu de Kalu et Karamoh dans la dernière demi-heure ne purent empêcher Bordeaux d'échouer au port, une nouvelle fois sur un score minimaliste (10e défaite par 1-0, 12e si l'on ajoute les Coupes d'Europe et de France, ce qui laisse imaginer ce qu'aurait pu être sa saison avec une attaque au rendement simplement normal), au terme d'une seconde période décousue et arythmique. Fort heureusement, la déroute de Caen à Lyon (4-0) lui évitera, mais de peu, l'impensable final en Normandie auquel il paraissait promis. Mais si l'objectif est atteint, on peut craindre que cet effondrement n'ait des conséquences profondes sur la saison prochaine, si les Girondins ne parviennent pas vendredi à remporter un match dont les 3 points n'auront pas qu'une valeur mathématique. Outre le sourire puis les larmes de Gentleman Jaro qu'on gardera longtemps en mémoire, la seule vraie lumière de cette soirée sera finalement venue de...la Pleine Lune, qui de son piédestal céleste, a pu se rendre compte combien la Terre était basse. Elle ne fut pas la seule à s'en apercevoir...Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo et Jérémy Berrié, écoutez les réactions de David GUION, coach du Stade de Reims qui donne des nouvelles rassurantes de son gardien de but, Paulo SOUSA, coach du FCGB, et Jaroslav PLASIL, capitaine du FCGB. D'autres réactions bordelaises et rémoises à écouter ce lundi 20 mai dans nos journaux, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30.
Dim. 19 Mai 2019 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

TOP 14 (25e journée) : Agen / Castres (10-17) Malgré Francis Cabrel, le SUA s'est réveillé trop tard

Dominés dans tous les impacts par la puissance des Tarnais et souvent piégé par leur jeu à la limite de la ... [la suite...]
écouter

Dominés dans tous les impacts par la puissance des Tarnais et souvent piégé par leur jeu à la limite de la régularité, le SUA, qui n'a pas toujours fait les bons choix ni défendu avec la rigueur qu'il aurait fallu,  a enfin trouvé le ton juste en seconde période. Mais face à un CO sans faille ou presque jusuqu'à l'heure de jeu (essais de Hounkpatin 32e, Jacquet 44e), il est parti de trop loin (3-17, 45e). L'essai du capitaine Miquel lui a permis d'y croire jusqu'au bout, d'autant que les Suavistes ont échoué à moins d'un mètre de l'en-but castrais dans des dernières minutes brusquement devenues étouffantes pour un CO qui semblait avoir perdu tout seul le fil du match et ne maîtrisait plus rien. Cependant, la défaite de Grenoble à Pau (22-0) assure mathématiquement le SUA du maintien. Ecoutez les réactions de Léo BERDEU, le demi d'ouverture du SUALG, passé arrière en cours de match avec l'entrée de Mc Intyre, Jean-François FONTENEAU, le président du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Antoine MIQUEL, le troisième ligne et capitaine du SUALG, et Francis CABREL à la mi-temps du match, au micro de Francis Dal Zovo (en photo) qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Armandie à Agen aux côtés de Jean-Pierre Delserre. D'autres réactions à écouter ce lundi 20 mai 2019 dans nos journaux, puis dans Sports Magazine à partir de 18h30
Ven. 17 Mai 2019 : CYCLISME (Le Week-end en sport)

4ème Vétathlon de Preignac

Présentation avec Régis Capdarest au micro de Philippe Osuna du 4ème Vétathlon de Preignac qui aura lieu le samedi 25 ... [la suite...]
écouter

Présentation avec Régis Capdarest au micro de Philippe Osuna du 4ème Vétathlon de Preignac qui aura lieu le samedi 25 mai 2019 dans la joie et la bonne humeur !!!
Ven. 17 Mai 2019 : RUGBY - Fédérale 3 (16e De Finale Aller) (Le Week-end en sport)

Fédérale 3 Phases finales : l'UA Gujan-Mestras invité d'ARL !

Au micro de Christophe Monzie, écoutez l'interview de Michel DOS SANTOS, co-président, et Jean-Marc LANNE-PETIT, ... [la suite...]
écouter

Au micro de Christophe Monzie, écoutez l'interview de Michel DOS SANTOS, co-président, et Jean-Marc LANNE-PETIT, entraîneur général de l'Union Athletique Gujan-Mestras (en photo) avant la rencontre du 16e de finale Aller de Fédérale 3 UAGM / RC Riom ce dimanche 19 Mai à 15h au stade Louis Bézian, à suivre en direct sur ARL (en grand format et en multiplex avec le match Sarlat / Bazas et la 3e étape du 45e Tour de Gironde cycliste) dans l'émission Top Chrono à partir de 14h20. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Dos Santos.

A écouter aussi sur www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" de votre téléphone !
Jeu. 16 Mai 2019 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

TOP 14 (25e journée) : Avant UBB / TOULOUSE : Recevoir le leader avec les honneurs dus à son rang

Pour la dernière de la saison à domicile, et même si elle n'a plus rien à jouer (sauf miracle) en ce qui ... [la suite...]
écouter

Pour la dernière de la saison à domicile, et même si elle n'a plus rien à jouer (sauf miracle) en ce qui concerne les barrages depuis son lourd revers à Lyon, l'Union Bordeaux Bègles accueille ce dimanche le leader du championnat pour un derby de la Garonne que l'on espère flamboyant. Pour que l'Union s'invite in extremis à la fête de fin de saison alors qu'elle n'a plus les cartes en mains, il faudrait en effet qu'elle remporte ses deux derniers matches, de préférence avec le bonus, que dans le même temps, le Racing, actuel 6e et qui se rend chez le dernier Perpignan ce week-end puis à Agen dans une semaine, perde les deux siens, et que les deux autres équipes qui la précèdent au classement, Montpellier ou le Stade Français, qui s'affrontent justement ce dimanche (un nul arrangerait les affaires unionistes) en perdent au moins un. Mais vu son indigence à l'extérieur cette saison, on imagine mal la formation du président Marti s'imposer à La Rochelle pour la journée de clôture. Battre ce Stade Toulousain dimanche semble déjà plus compliqué que de franchir l'Everest, tant les Haut-Garonnais, qui restent sur un score atomique contre Pau (83-6), un autre surréaliste contre Clermont (47-44) après un combat de titans et la bagatelle de 11 victoires sur leurs 12 derniers matches (un seul accroc, à Toulon 25-10 le 6 avril) survolent le championnat comme ils ne l'avaient pas fait depuis longtemps. Au micro de Florian Rodriguez, écoutez les réactions du talonneur de l'UBB Adrien PELISSIE et de l'arrière/ailier Romain BUROS (en photo) qui fera son retour dans le groupe. Pour entendre d'autres réactions bordelaises et des réactions toulousaines d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 17 mai dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, puis dimanche 19 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14h20. Coup d'envoi : 16h50, commentaires de Julien Dourthe, Francis Lagleyze et Mounir Brinin, entraîneur du Stade Blayais Rugby Haute Gironde. Et toute la semaine, gagnez vos invitations pour cette rencontre avec ARL !

Match à suivre sur toutes nos fréquences en direct du stade Chaban-Delmas à Bordeaux, sur notre site www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) de votre téléphone, juste après le multiplex Rugby consacré aux phases finales de Fédérale 3 (16es de finale Aller) à partir de 15 heures : Sarlat / Bazas en direct du stade Christian Goumondie à Sarlat avec Stéphane Tamagnan, dirigeant de l'US Bazas, et Gujan-Mestras / Riom en direct du stade Louis Bézian à Gujan avec Christophe Monzie et Michel Dos Santos, co-président de l'UAGM. A vivre également dès 14h20 les meilleurs moments de la 3e étape (Landiras / Villenave d'Ornon, 115,5 km) du 45e Tour de Gironde cycliste, le point tous les quarts d'heure en direct de la course avec Alain Douaud.

Ligue 1 (37e journée) Avant Bordeaux / Reims : Même sans les bulles, on boira...

En ces temps de grande famine, le supporter girondin, soumis au pain sec et à l'eau depuis la dernière Lune, a revu ses ... [la suite...]
écouter

En ces temps de grande famine, le supporter girondin, soumis au pain sec et à l'eau depuis la dernière Lune, a revu ses exigences à la baisse. Pour ne pas tristement entrer dans l'histoire du club Marine et Blanc et établir un record inédit de 6 défaites consécutives en championnat, les Girondins savent très bien ce qu'il leur reste à faire ce samedi pour la dernière de la saison au Matmut Atlantique. Sauf qu'en parlant de famine justement, leur pécule amassé jusqu'ici aux dépens de leur adversaire du jour, aussi maudit que la Peste Noire, s'est résumé à peau de chagrin. Jamais depuis le retour du Stade de Reims dans l'élite en 2012 les Girondins ne sont parvenus à s'imposer, même à Bordeaux. Leur dernier succès remonterait à l'érection de la cathédrale de Reims, ou presque (3-1 le 22 janvier 1978). Même s'il a passé un long séjour aux oubliettes en Ligue 2, le Stade de Reims est aux Girondins de Bordeaux ce que Bordeaux est à l'OM en Gironde, depuis quasiment aussi longtemps, à quelques mois près...bien que les médias locaux s'étendent beaucoup moins sur la chose et évitent de soulever les motifs de fâcherie. Battus à Caen (3-2) il y a une semaine et simples arbitres de cette fin de saison après un beau parcours, les Champenois viendront sans aucune pression à Bordeaux, ce qui ne sera pas le cas des Marine et Blanc, toujours sous la menace (même si elle tiendrait à un scenario extrêmement malheureux et hitchcockien) d'une terrible désillusion en cas de nouvelle défaite. Pour se rendre à Caen (qui jouera très gros à Lyon) l'esprit léger le 24 mai sans avoir la tête sur le billot, et aussi pour reconquérir un public qui aura souvent dû s'armer de patience voire de stoïcisme, ils seraient bien inspirés d'offrir à Jaroslav Plasil, leur capitaine emblématique qui aura passé 10 ans en Gironde, une victoire symbolique pour son dernier match au Matmut sous le maillot Marine et Blanc. Peu importera si la manière n'y est pas tout à fait et si le Champagne d'après-match est un peu éventé, pour une fois... Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions de Paulo SOUSA le coach des Girondins (en photo) et OTAVIO Passos Santos, le milieu de terrain du FCGB, dans un français remarquable pour sa première conférence de presse au Haillan depuis son arrivée il y a deux saisons. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et des réactions rémoises d'avant-match, rendez-vous ce samedi 18 mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 20h15. Coup d'envoi : 21h, commentaires de Christophe Monzie, Michel Le Blayo et Jérémy Berrié.

A noter que les invités de Jérémy Berrié dans Top Girondins ce vendredi à 18h30 seront David GUION, entraîneur général du Stade de Reims, Eric DAGRAND, speaker officiel des Girondins au Matmut, et Nicolas PAOLORSI, notre confrère de RMC.

Match à suivre sur toutes nos fréquences en direct intégral du Matmut Atlantique, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) de votre téléphone !
Jeu. 16 Mai 2019 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches du SUALG Rugby)

Top 14 (25e journée) : Avant SUA / CASTRES : Deux précautions vaudraient mieux qu'une

Avant-dernière sortie de la saison à domicile pour le SUA qui a fait 98% du travail en s'imposant à Grenoble il y a deux ... [la suite...]
écouter

Avant-dernière sortie de la saison à domicile pour le SUA qui a fait 98% du travail en s'imposant à Grenoble il y a deux semaines, mais qui sera bien inspiré de confirmer mathématiquement son maintien en Top 14 par une performance dans son antre d'Armandie face à un CO qu'il avait magistralement surpris sur ses terres à l'aller le 1er décembre (13-16), mais qui reste plus que jamais en course pour les barrages. Tout le public Lot-et-garonnais poussera les Suavistes pour la passe de trois. On n'est jamais trop prudent, au cas où le FCGR réaliserait un double exploit sur les deux dernières rencontres et que le SUA ferait chou blanc...Un scenario qui relèverait toutefois quasiment de la sorcellerie... Sinon, il restera une séance de rattrapage la semaine prochaine pour la venue du Racing, mais le plus tôt sera le mieux. Au micro de Mathieu Duffour, écoutez les réactions du capitaine du SUA Antoine MIQUEL, de l'arrière Mathieu LAMOULIE (en photo) et du manager Mauricio REGGIARDO. Pour entendre l'intégralité de ces entretiens et des réactions castraises d'avant-match, rendez-vous ce vendredi 17 mai dans nos journaux et dans Le Week-End en Sport à partir de 18h30, puis samedi 18 Mai dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 14h20. Coup d'envoi : 15h, commentaires de Francis Dal Zovo et Jean-Pierre Delserre.

Match à suivre sur toutes nos fréquences en direct intégral du stade Armandie à Agen, sur notre site www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" de votre téléphone, en duplex avec les meilleurs moments du 45e Tour cycliste de Gironde International Juniors. A 17h, juste après cette rencontre, suivez également le match Salles / Mauléon, 8e de finale Aller de Fédérale 2, en direct du stade Raymond Brun à Salles (33). Coup d'envoi : 17h, commentaires de Dorian Malvesin et Serge Plantey, ancien joueur de l'USS. 
Mer. 15 Mai 2019 : ATHLéTISME (Sports Magazine)

Présentation des 21es Foulées des Matins Verts à TONNEINS (47)

Ecoutez la présentation de la 21e édition des Foulées et Randos des Matins Verts à Tonneins (47), épreuve ... [la suite...]
écouter

Ecoutez la présentation de la 21e édition des Foulées et Randos des Matins Verts à Tonneins (47), épreuve populaire (2 courses et 4 randonnées) organisée en partenariat avec Tonneins Animations, les Villes du Mas d’Agenais, Lagruère et Villeton, en compagnie de Louis BREZOLIN, adjoint au maire de Tonneins en charge des sports. Les courses se disputeront le dimanche 19 mai 2019.

Lille / Bordeaux (1-0) : Toutes les réactions !

Ecoutez l'analyse de la rencontre de Christophe Monzie, puis au micro de Bastien Ducrocq qui commentait cette rencontre en direct ... [la suite...]
écouter

Ecoutez l'analyse de la rencontre de Christophe Monzie, puis au micro de Bastien Ducrocq qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade Pierre Mauroy à Lille, les réactions d'après-match : Christophe GALTIER, coach du LOSC, Paulo SOUSA, coach du FCGB, Gérard LOPEZ, Président du LOSC, et Benoît COSTIL, capitaine et gardien de but du FCGB.
Mar. 14 Mai 2019 : FOOTBALL - Régional 1 (Sports Magazine)

Football (Régional 1) : Après Marmande / Hiriburuko (5-0) : Les réactions !

Le FCM47 prend la main ! En disposant facilement des Basques de St Pierre d'Irube (5-0) à Michelon, les Marmandais ont profité ... [la suite...]
écouter

Le FCM47 prend la main ! En disposant facilement des Basques de St Pierre d'Irube (5-0) à Michelon, les Marmandais ont profité du faux-pas d'Arcachon contre Libourne pour prendre seuls la tête du championnat de R1 Poule C à un tour de la fin ! Désormais en position de force (ils disposent d'un meilleur goal-average particulier en cas d'égalité de points avec le FCBA), ils devront gagner à Orthez (qui lutte toujours pour éviter la place, potentiellement relégable, de plus mauvais 10e des 3 poules de Nouvelle-Aquitaine) pour retrouver le National 3. Un nul ne leur suffira pas si Arcachon et/ou Libourne l'emportent. Ecoutez au micro de Philippe Osuna la réaction du coach lot-et-garonnais Jérôme LEBOUC.

ARL vous donne rendez-vous le samedi 25 mai 2019 pour un multiplex sur la dernière journée de Régional 1 Poule C, décisive pour l'accession en National 3, avec les matches Orthez / Marmande, Tartas / FCBA et Libourne / Portes Entre-2-Mers à suivre en direct sur nos ondes !
Lun. 13 Mai 2019 : ROLLER HOCKEY - National (Sports Magazine)

Roller Hockey Masculins : Les Lions de Bordeaux en demi-finale !

Les Lions de Bordeaux sont en 1/2 Finale du Championnat de France U17. Ecoutez la réaction de Benoit CHALOPIN, l'entraineur des ... [la suite...]
écouter

Les Lions de Bordeaux sont en 1/2 Finale du Championnat de France U17. Ecoutez la réaction de Benoit CHALOPIN, l'entraineur des Lions de Bordeaux.
Lun. 13 Mai 2019 : HOCKEY SUR GAZON (Sports Magazine)

Hockey sur gazon (N1F) : Lyon / Villa Primrose (2-5)

Réaction de Géraldine BONENFANT, l'entraîneure de Villa Primrose, qui monte en championnat Elite après sa victoire ... [la suite...]
écouter

Réaction de Géraldine BONENFANT, l'entraîneure de Villa Primrose, qui monte en championnat Elite après sa victoire à Lyon 5-2 !
Lun. 13 Mai 2019 : FOOTBALL - Féminin (Sports Magazine)

Foot Féminin (Départemental 1) : GRADIGNAN / STADE BORDELAIS (3-1)

Ecoutez les réactions de Laurent QUEYRET  l'entraîneur de Gradignan, Océane BLANC LE ROUC, la capitaine de Gradignan, ... [la suite...]
écouter

Ecoutez les réactions de Laurent QUEYRET  l'entraîneur de Gradignan, Océane BLANC LE ROUC, la capitaine de Gradignan, Michel LABARDIN, le maire et Isabelle JARDRY, l'adjointe au maire de Gradignan, au micro de Philippe Osuna.