Accueil > sports

les sports



Les prochains matchs en direct sur ARL

recherchez :

à la une suivez en direct toutes les rencontres de :
FC Girondins de Bordeaux (L1), L'Union Bordeaux Bègles (Top 14), SU Agen Rugby (Top 14)

Ven. 01 Févr. 2019 : BASKET - Nationale Masculine 2 (Le Week-end en sport)

Basket (NM2) : Avant Garonne / Dax Gamarde

Présentation de ce match avec Erick Dauzon le correspondant d'ARL en Lot-et-Garonne, et Serge CASAGRANDE, le président du ... [la suite...]
écouter

Présentation de ce match avec Erick Dauzon le correspondant d'ARL en Lot-et-Garonne, et Serge CASAGRANDE, le président du Garonne ASPTT Basket.
Ven. 01 Févr. 2019 : RUGBY - Championnat Fédérale 1 (Le Week-end en sport)

Rugby (Fédérale 1) : Avant Marmande / Tarbes

Présentation de ce match avec Franck TAUZIN, le manager de l'US Marmande.


écouter

Mercato d'hiver : Présentation de Yacine ADLI, nouvelle recrue en provenance du PSG

Ecoutez la présentation de la nouvelle recrue des Girondins Yacine ADLI avec le président Frédéric ... [la suite...]
écouter

Ecoutez la présentation de la nouvelle recrue des Girondins Yacine ADLI avec le président Frédéric Longuépée (en photo) et le Directeur sportif du FCGB Ulrich Ramé. Adli (18 ans et demi), milieu de terrain qui ne jouait plus avec le PSG et n'entrait pas dans les plans de Thomas Tuchel pour postuler en équipe pro, s'est engagé pour 4 saisons et demie avec le club bordelais. Après l'attaquant Josh Maja (Sunderland, D3 anglaise) et le défenseur Raoul Bellanova (AC Milan) immédiatement prêté à son ancien club, il est la 3e et dernière recrue d'un mercato hivernal clairement orienté vers les priorités de la nouvelle direction du club. Le défenseur central chino-portugais David Cardoso, 24 ans, qui a signé lui aussi pour deux saisons et demie, devrait principalement évoluer avec l'équipe réserve du FCGB.
Mer. 30 Janv. 2019 : FOOTBALL - Coupe De La Ligue (1/2 Finale) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

STRASBOURG / BORDEAUX (3-2) : Ils auront donc tout perdu, déjà...

Mêmes causes, mêmes effets. Le costume d'une finale, quelle qu'elle fût, était décidément trop ... [la suite...]
écouter

Mêmes causes, mêmes effets. Le costume d'une finale, quelle qu'elle fût, était décidément trop grand pour la cuvée bordelaise de cette saison, il faut se rendre à l'évidence. En l'espace d'un mois et demi, Bordeaux aura donc quasiment tout perdu, pour s'être réveillé un match trop tard en Europa League malgré un beau final (rappelons qu'une victoire sur le Zenit à Bordeaux au lieu d'un nul aurait suffi à le qualifier), puis en frôlant le ridicule en Coupe de France à domicile contre le 10e de Ligue 2, avant de lâcher en Alsace - en toute logique vu sa prestation - la dernière carotte qu'il lui restait, aussi cuite et ramollie qu'au fond d'une cocotte de Baeckeoffe. Dommage, mais coach Gourvennec avec ses minots bretons ne retrouvera  donc pas son ancienne équipe le 30 mars prochain. Car le Pinot noir était autrement plus gouleyant que le Bordeaux en cette froide soirée alsacienne où le FCGB, bien qu'il s'en défendît avant la rencontre, a tendu l'autre joue et n'a visiblement pas retenu les leçons du match perdu 4 jours plus tôt en championnat, commettant des erreurs impardonnables à ce niveau. Dans leur infortune, les Girondins auront au moins eu la "chance" de ne pas voir s'éloigner leur rêve de finale petit à petit, ce qui est toujours cruel, mais au contraire très vite, en presque moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire ou le comprendre : sabordés en 11 minutes à peine, sur des buts se ressemblant comme des frères après avoir perdu le...Nord (c'est le cas de le dire) dans un quart d'heure de reprise qui fut le pire de leur saison. Guère le temps d'espérer donc, ou alors juste une mi-temps, la première, terminée sur un avantage au score plutôt heureux qui aurait dû les pousser à redoubler de vigilance et à se transcender comme dans un vrai match de Coupe, ce que surent faire leurs adversaires. La grinta d'une demi-finale, ce sont bien les bleus du Racing qui l'avaient, et le sursis accordé par Sankharé, premier buteur du match comme lors du dernier succès en date des Girondins sur les Bas-Rhinois l'an dernier (0-2) d'une tout autre consistance, ne fit que retarder l'issue qu'on sentait inéluctable. Strasbourg, qui jouait là son 2e match à domicile dans cette épreuve cette saison après des succès acquis de haute lutte à Marseille puis Lyon qui auraient dû inciter les Girondins à la plus grande rigueur, ne tarda pas à se montrer menaçant dans un début de match étouffant : une glissade de Pablo, de retour de blessure après un mois d'arrêt, aurait pu coûter cher (3e) avant que Mitrovic sur un corner de Lala (5e) puis Ajorque, un peu trop court sur un centre fuyant de la gauche de Caci (7e) ne donnent le ton d'une rencontre qui promettait d'être plus ouverte que celle de Ligue 1. Costil était une première fois décisif en fermant bien l'angle face à Mothiba, seul au premier poteau dans la surface sur un ballon centré par Lala qui venait de griller pour la première fois de la soirée - mais pas la dernière, hélas - son vis-à-vis Poundjé après une transversale de 50 mètres de Caci (9e). Mais le premier corner du match bordelais, obtenu et tiré par Karamoh, allait être le bon quand Kamara dévissait son renvoi dans l'axe sur Younousse Sankharé dont la volée puissante traversait une forêt de joueurs avant de se ficher sous la barre, déviée par Lala (0-1, 14e, en photo). Costil s'envolait ensuite impeccablement sur une frappe brossée de Sissoko de 25 mètres qui avait récupéré un renvoi dans l'axe d'Otavio, mais Strasbourg ne désarmait pas et maintenait la pression, même si un joli contre coté droit de Karamoh pour Briand qui prenait de vitesse Mitrovic avant de centrer en retrait pour Sankharé, aurait mérité au meilleur sort. Mais la talonnade du sénégalais ne permettait pas à Kalu, deux fois contré, d'inquiéter Kamara (25e). Une autre hésitation du Nigerian, guère dans son assiette ce mercredi, en pleine surface girondine, permettait à Thomasson de simuler une faute et chercher un penalty (32e), mais M.Gautier ne se laissait pas abuser, et excédé par les tentatives alsaciennes, finissait par avertir Sissoko juste avant la pause, coupable du même comportement à la lutte avec Koundé (45e). Déjà, comme lors du match de championnat, les Girondins éprouvaient beaucoup de mal à maitriser les montées des deux latéraux alsaciens, Caci et surtout Lala, qui leur chanta toujours la même musique, comme le samedi précédent. Rarement cette année on vit cette équipe girondine à ce point à la rue sur des actions aussi basiques, à savoir des ballons de 50 mètres donnés en diagonale dans la profondeur, qui étaient autant de javelots plantés dans le dos d'une défense trop naïve qui ne parvint jamais à s'adapter aux circonstances. Foudroyante, la reprise des locaux, qui ne se privèrent pas d'appuyer là où ça faisait mal et de multiplier ce genre d'action, allait vite tuer le suspense. On y retrouvait d'ailleurs les mêmes hommes que lors du but décisif inscrit le samedi, avec un énième centre balancé de la gauche par Martinez sur Lala, abandonné une nouvelle fois par Poundjé et Karamoh, mais cette fois le latéral alsacien, au lieu de frapper, remisait instantanément sur Mothiba au cordeau, qui ratait sa reprise, mystifiant ainsi Costil, ce dont profitait Ajorque pour égaliser d'un tir en déséquilibre (1-1, 49e). Pire : une ouverture d'Ajorque, dont le repositionnement plus en retrait à la pause avait complètement changé la donne, lançait Lala encore seul sur son autoroute, dont le centre au cordeau était repris à bout portant par Mothiba (2-1, 54e). Un copié-collé du but précédent, ni plus ni moins. Il ne manquait plus à ce musée des horreurs que le coup de pied arrêté fatal...Il allait venir sur un coup-franc inutilement concédé à 30 mètres sur la droite que Lala déposait au second poteau sur la tête du grand Ajorque, inexplicablement parti seul se démarquer au second poteau au nez et à la barbe de Sabaly et Koundé. L'ex-clermontois remisait de la tête pour Mothiba, seul lui aussi, qui signait le doublé (3-1, 60e). KO en onze minutes, et beaucoup trop complaisant derrière, Bordeaux venait de craquer mentalement. Et n'existait quasiment plus devant, hormis une frappe en pivot et à l'aveugle de Cornelius au ras du poteau gauche (79e). Profitant d'un moment de relâchement, les Girondins relançaient pourtant le suspense quand Kamano servait Jimmy Briand, au départ et à l'arrivée de l'action; dont le plat du pied droit, à 8 mètres, surprenait Kamara (3-2, 82e). Il restait huit minutes pour espérer décrocher une série de tirs au but qui eût déjà été providentielle. Mais c'est Strasbourg qui ratait le break quand une tête lobée de Da Costa, profitant d'une hésitation de Costil, retombait sur le dessus de la barre (86e). La Meinau (où l'on jouait à guichets fermés pour la 11e fois de la saison en 13 matches à domicile, 25 090 spectateurs) pouvait exulter, les Alsaciens n'avaient pas volé leur place en finale. Trop imprecis devant (beaucoup de centres ne trouvèrent jamais preneur), trop irréguliers surtout, et n'ayant jamais été capables, sur les deux rencontres, de régler le problème posé par Kenny Lala, l'électron libre et l'homme-clé de ces deux succès alsaciens, les Girondins laissaient passer leur dernière chance de donner quelque relief à une saison qui risque désormais de leur paraître bien longue, et qui a de grandes chances d'être aussi blanche que la mousse d'une Fischer ou qu'une flammekueche au Munster. Pendant que Strasbourg, en Ligue 2 il y a deux saisons, tentera le 30 mars à Lille de décrocher sa 3e coupe de la Ligue contre Guingamp (après des succès sur Caen en 2005 et sur...le Bordeaux de Bodart, Tholot, Pavon et Colleter en 1995 aux tirs au but) , les Girondins, pas très loin de là, devront se contenter le lendemain d'un simple match de championnat au stade de la Licorne, à Amiens...Muselés en attaque, naïfs derrière jusqu'à tomber dix fois dans le même panneau, ils furent aussi mangés au milieu, surtout en seconde période, où l'absence du régulateur Lukas Lerager, prêté au Genoa, commença déjà à se faire ressentir. Gageons qu'au moins sur le plan financier, le joueur et le FCGB y trouvent leur compte, parce que sur le plan sportif, ce transfert ressemble à un suicide, le Danois, quasiment jamais blessé depuis un an et demi, ayant été et de loin l'élément de l'entrejeu le plus régulier, dans un secteur où Bordeaux est loin d'être souverain cette année. On peut comprendre le départ de Pellenard, jamais utilisé cette année, à Angers, ou le prêt de Vada, très peu utilisé, à St Etienne. On s'explique beaucoup moins celui de l'international danois. L'arrivée d'un autre international d'expérience, le portugais Adrien Silva, finalement soufflé aux Girondins par le Monaco de son compatriote Jardim, aurait pu compenser ce déséquilibre..."Aurait pu", seulement... Pas sûr que le jeune Yacine Adli, en provenance du PSG au talent prometteur mais qui n'a quasiment jamais joué en pros ni même en réserve sauf en juillet dernier la Champions Cup contre l'Atletico Madrid, puisse être investi si vite d'un tel rôle. Et que Bordeaux récupère sa mise, puisque le transfert s'est élevé à 5,5 Millions d'euros, beaucoup pour un garçon de 18 ans et demi, presque inconnu. Soit à peu près le même montant que Bordeaux empocha en se séparant de Gaétan Laborde, par exemple... Au micro de Christophe Monzie qui commentait cette rencontre en direct intégral du stade de la Meinau à Strasbourg aux cotés de Lazaros Mavromatidis, écoutez les réactions des deux entraîneurs Eric BEDOUET (FCGB) puis Thierry LAUREY (RCSA), Lamine KONE le défenseur central de Strasbourg, Gaétan POUSSIN le gardien de but remplaçant des Girondins de Bordeaux, Dimitri LIENARD le milieu de terrain qui ne jouait pas ce mercredi, et Pablo MARTINEZ le défenseur central de Strasbourg. Prochain match en direct sur nos ondes, OM / Bordeaux ce mardi 5 février à 19h puisque la rencontre Bordeaux / Guingamp du 2 février au Matmut a (une nouvelle fois...) été reportée au 20 février à 19h.
Mer. 30 Janv. 2019 : FOOTBALL - Coupe De La Ligue (1/2 Finale) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Coupe de la Ligue : Strasbourg / Bordeaux (3-2) Revivez le meilleur du direct !

Revivez les meilleurs moments du match en direct de La Meinau, avec les commentaires de Christophe Monzie et Lazaros Mavromatidis !


écouter
Mer. 30 Janv. 2019 : FOOTBALL - Coupe De La Ligue (1/2 Finale) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Coupe de la Ligue (1/2 finale) : Avant Strasbourg / Bordeaux : Revanche, ou rebelote et dix de der ?

Les Girondins ont certes perdu une bataille. Mais il n'ont pas encore perdu toutes leurs espérances, et ont droit à un oral de ... [la suite...]
écouter

Les Girondins ont certes perdu une bataille. Mais il n'ont pas encore perdu toutes leurs espérances, et ont droit à un oral de rattrapage, sans doute plus important que la première épreuve écrite...Pour que ce scenario catastrophe du match de championnat ne soit plus jeudi matin qu'une péripétie pour eux, ils savent ce qu"ils devront faire (et ne plus faire) ce mercredi soir face à des Alsaciens qui mènent une manche à zéro et seront portés par tout un peuple, puisque la Meinau sera comble et que le match se jouera, comme celui de samedi dernier, à guichets fermés. Il leur faudra ne pas trop attendre ni reculer, appuyer leurs offensives bien plus qu'ils ne le firent samedi dernier (le retour de Kalu, qui a purgé son match de suspension sera peut-être précieux dans ce domaine) et se surpasser pour enrayer la seconde attaque du championnat, et un Racing que rien ne semble arrêter en ce moment. Si Strasbourg pourra compter sur le retour de son capitaine serbe, le défenseur Stefan Mitrovic, et peut-être sur sa nouvelle recrue prêtée par Levante Sanjin Prcic (voir par ailleurs), les Girondins, eux, emmeneront peut-être dans leurs valises leur nouvel attaquant de 20 ans, l'anglo-nigérian Josh Maja, officiellement transféré ce lundi en Gironde pour 4 ans et demi...mais pas leur milieu de terrain danois Lukas Lerager, pourtant l'un des joueurs les plus réguliers depuis le début de la saison, qui a été prêté ce mardi jusqu'au mois de juin au club italien du Genoa avec option d'achat...Un joueur qu'il sera difficile de remplacer. Alors que les conditions météo pourraient être délicates (on pourrait jouer sous la neige, avec l'arrivée d'une vague de froid sur la France malgré le soleil sur Strasbourg ce mardi), les Marine et Blanc ont l'occasion de prouver qu'ils ont du cran et savent aussi gagner ce match qui ressemblera à une finale avant l'heure, pour retrouver à Lille le 30 mars le Guingamp de Jocelyn Gourvennec, qualifié ce mardi contre Monaco (2-2 et 5-4 aux tirs au but). Faute de quoi le reste de leur saison pourrait s'avérer bien insipide, la 5e place qualificative pour l'Europa League en championnat  semblant pour l'instant bien loin pour eux, qui marquent des buts au compte-gouttes. A Copenhague, même si ce fut en pure perte, ils ont déjà montré qu'ils en étaient capables. Dommage seulement que leurs supporters, prêts à braver les frimas de l'hiver (tempête sur la côte Atlantique, puis neige dans l'Est) en avion pour venir les soutenir, se retrouvent pour la plupart privés de la fête (sauf les plus courageux qui viendront en voiture à leurs risques et périls) par la faute d'une reprogrammation sauvage de cette rencontre à un horaire erratique, le match en retard de L1 Nantes / St Etienne étant venu de substituer à cette demi-finale initialement prévue à 21h05, mais jugée moins excitante que celle de la veille...entre les deux derniers de Ligue 1. Et ceci même si le FCGB a eu l'élégance, en cntrepartie, de leur offrir leur place pour le match...s'ils y vont. Car le jour où les télédiffuseurs à péage feront cas de ceux qui remplissent les stades pour de vrai, les...Canaris auront des dents. Ecoutez les réactions de Younousse SANKHARE, le milieu de terrain du FCGB, et d'Eric BEDOUET (ici en photo à Strasbourg après le match de samedi dernier en L1), l'entraîneur des Girondins de Bordeaux au micro de Christophe Monzie. Pour écouter l'intégralité de ces entretiens ainsi que 3 réactions strasbourgeoises d'avant-match de la nouvelle recrue bosniaque qui a signé ce lundi 28 janvier, le milieu de terrain Sanjin Prcic prêté au RCSA par Levante, du capitaine serbe Stefan Mitrovic, de retour de suspension, et du coach Thierry Laurey, rendez-vous ce mardi 29 janvier sur notre site internet à partir de 17h, puis ce mercredi 30 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h. Coup d'envoi : 18h45, commentaires de Christophe Monzie et Lazaros Mavromatidis, traducteur franco-grec des conférences de presse en Coupes d'Europe. Dans ce magazine d'avant-match, écoutez également une interview exclusive de l'invité d'honneur d'ARL sur cette rencontre, Albert Gemmrich, actuel président de la Ligue de football du Grand Est, ancien joueur (et buteur) des deux clubs. Un document exceptionnel à ne pas manquer...

Match à suivre sur toutes nos fréquences en direct intégral du stade de la Meinau à Strasbourg, sur notre site internet arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) à télécharger sur votre téléphone.
Mar. 29 Janv. 2019 : FOOTBALL - Coupe De La Ligue (1/2 Finale) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Coupe de la Ligue (1/2 finale) : Strasbourg / Bordeaux, les réactions alsaciennes d'avant-match !

Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions du défenseur central serbe Stefan MITROVIC (photo) qui fait son retour ... [la suite...]
écouter

Au micro de Christophe Monzie, écoutez les réactions du défenseur central serbe Stefan MITROVIC (photo) qui fait son retour après avoir purgé sa suspension de 2 matches, et du coach du RCSA Thierry LAUREY, qui répond une dernière fois à la polémique née de la blessure de Neymar lors du match de Coupe de France, et qui refuse de faire de son équipe le favori de cette demi-finale. A écouter aussi ce mercredi 30 janvier dans le mag d'avant-match de Top Chrono à partir de 18h. Coup d'envoi : 18h45; Commentaires de Christophe Monzie et Lazaros Mavromatidis, interprète franco-grec des conférences de presse en Coupes d'Europe.

Match à suivre sur toutes nos fréquences en direct intégral du stade de la Meinau, sur notre site internet arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" de votre téléphone (gratuite).
Mar. 29 Janv. 2019 : FOOTBALL - Coupe De La Ligue (1/2 Finale) (Top Chrono - matches du FC Girondins de Bordeaux)

Coupe de la Ligue (1/2 finale) : Avant Strasbourg / Bordeaux : Le RC Strasbourg recrute PRCIC

Nouvelle recrue du mercato hivernal, le milieu de terrain et ex-rennais Sanjin PRCIC (en photo), vient d'être prêté au ... [la suite...]
écouter

Nouvelle recrue du mercato hivernal, le milieu de terrain et ex-rennais Sanjin PRCIC (en photo), vient d'être prêté au Racing Club de Strasbourg jusqu'à la fin de la saison par le club espagnol de Levante, avec lequel il a tout de même disputé 14 matches sur une demi-saison. Originaire de Belfort bien que d'origine bosnienne, Prcic sera qualifié ce mercredi 30 janvier pour affronter les Girondins en demi-finale. Ecoutez ses premiers mots sous le maillot alsacien au micro de Christophe Monzie.
Mar. 29 Janv. 2019 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Josh Maja, première recrue du mercato d'hiver !

Josh Maja, le jeune attaquant axial de Sunderland (20 ans, 15 buts marqués en 24 matches cette saison en D3 anglaise avec Sunderland) a ... [la suite...]
écouter

Josh Maja, le jeune attaquant axial de Sunderland (20 ans, 15 buts marqués en 24 matches cette saison en D3 anglaise avec Sunderland) a rejoint officiellement ce lundi 28 janvier 2019 les Girondins de Bordeaux avec lesquels il s'est engagé pour 4 saisons et demie, le montant du transfert s'élevant à 4 millions d'euros, avec pourcentage en cas de revente. Il s'agit de la première recrue de la nouvelle direction américaine du club. Joshua Erowoli Orisunmibare Oluwaseun Maja (dit Josh Maja), né à Londres mais d'origine nigériane comme Samuel Kalu, a connu 4 clubs Outre-Manche lors de sa formation : Crystal Palace, Fulham FC et Manchester City, avant de rejoindre les Black Cats de Sunderland en 2015 (l'ancien club de Wahbi Khazri) où il a signé en mai 2016 son premier contrat professionnel. Maja devrait être qualifié ce mercredi 29 pour la demi-finale de Coupe cde la Ligue à Strasbourg. Ecoutez la présentation de Josh MAJA, avec Frédéric LONGUEPEE, Président, et Ulrich RAME, Directeur sportif du FCGB (en photo).
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - National 3 (Sports Magazine)

Football (National 3) : Après Chauray / Cestas (1-0)

Réaction de Laurent ABRIBAT, l'entraîneur du SAG Cestas.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : HOCKEY SUR GAZON (Sports Magazine)

Hockey en Salle , Elite Féminine : Tournoi numéro 3 du Championnat de France

Les joueuses du SA MERIGNAC  terminent 6è des 10 meilleures équipes françaises. Elles se maintiennent au niveau ... [la suite...]
écouter

Les joueuses du SA MERIGNAC  terminent 6è des 10 meilleures équipes françaises. Elles se maintiennent au niveau Elite, l'objectif de la saison en salle est atteint.  En mars, reprise du Championnat de France sur gazon.

Au micro ARL de Philippe Osuna, interviews de Marcel GOMEZ, président de la section hockey du SA Mérignac et d'Aurélie DA ROS, coach des Samistes.
Lun. 28 Janv. 2019 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball (N2M) : Après Bruges / Territoire Charente (33-28)

Réaction de Franck FISCHERKELLER, l'entraineur de Bruges 33 Handball, au micro de Bernard Soulié.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - Féminin (Sports Magazine)

Football Féminin (Coupe de Gironde) : Après Libourne / Bassens (1-2)

Réaction d'Ibrahim ADJOU, l'entraineur du CMO Bassens.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : RUGBY - Top 14 (Top Chrono - matches de l'UBB Rugby)

TOP 14 : Bordeaux-Bègles / Agen (25-17) Toutes les réactions !

Analyse et réactions d'Adrien PELISSIE le talonneur de l'UBB, Cameron WOKI l'ailier de l'UBB, Joe WORSLEY le manager de ... [la suite...]
écouter

Analyse et réactions d'Adrien PELISSIE le talonneur de l'UBB, Cameron WOKI l'ailier de l'UBB, Joe WORSLEY le manager de l'Union Bordeaux-Bègles, Mauricio REGGIARDO le manager du Sporting Union Agen Lot-et-Garonne, Nans DUCUING l'arrière de l'UBB, et Romain BUROS l'arrière de l'UBB, au micro de Julien Dourthe.
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - National 2 (Sports Magazine)

Football (National 2) : Après Bordeaux B / Le Puy (0-0)

Réactions de Mathieu CHALME, l'entraineur de la réserve des Girondins de Bordeaux, et Philippe LUCAS, l'ancien entraineur de ... [la suite...]
écouter

Réactions de Mathieu CHALME, l'entraineur de la réserve des Girondins de Bordeaux, et Philippe LUCAS, l'ancien entraineur de cette équipe, au micro de Félix Chiocca.
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - Départemental (Sports Magazine)

Football (Coupe de Gironde) : Après Bassens / Langon (1-1 et tab 3-4)

Réaction de Nuno BARBOSA, l'entraineur du Langon Football Club.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : HANDBALL - National (Sports Magazine)

Handball (N1F) : Après Pessac / Saint Sébastien Sud Loire (25-23)

Réaction de Dimitri DELSOL, l'entraineur du SPUC Pessac Handball, au micro de Félix Chiocca.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - National 3 (Sports Magazine)

Football (National 3) : Après Chauvigny / Lège Cap-Ferret (2-2)

Réaction de Jean-Luc GAUTIER, l'entraineur de l'US Lège Cap-Ferret.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - Football Régional (Sports Magazine)

Football Entreprise, Coupe de France : Phase Championnat !

Analyse de Christophe DEMONCHY.
écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : RUGBY - Championnat Fédérale 3 (Sports Magazine)

Rugby (Fédérale 3) : Après Léognan / Surgères (20-17)

Réaction de David LEVEQUE, le président de Léognan Rugby.


écouter
Lun. 28 Janv. 2019 : FOOTBALL - Ligue 1 (Sports Magazine)

Ligue 1 :Strasbourg / Bordeaux (1-0) : Toutes les réactions !

Réactions au micro de Christophe Monzie de Benoit COSTIL, le gardien de but du FCGB, Dimitri LIENARD, le milieu de terrain du RCSA qui ... [la suite...]
écouter

Réactions au micro de Christophe Monzie de Benoit COSTIL, le gardien de but du FCGB, Dimitri LIENARD, le milieu de terrain du RCSA qui était capitaine pour la 1e fois cette saison, Pablo MARTINEZ, le défenseur central du RCSA qui a pris le brassard quand Lienard est sorti, Eric BEDOUET, l'entraineur du Football Club des Girondins de Bordeaux, et Thierry LAUREY, l'entraineur du Racing Club de Strasbourg Alsace et analyse de Christophe Monzie.