Actualités régionales

Agen : la mosquée dégradée, Gérard Darmanin condamne « avec la plus grande fermeté »

26 juillet 2020 à 16h23 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : Mosquée d'Agen - 47 Facebook

Les faits ont eu lieu la nuit dernière.

La mosquée d'Agen a été la cible de dégradations dans la nuit de samedi à dimanche. Des tags ont été retrouvés sur le lieu de culte « dont une une croix gammée et des phallus » nous apprennent nos confrères de La Dépêche du Midi. Acte raciste ou blague de mauvais goût ? L'enquête en cours permettra de le déterminer. Les caméras de vidéosurveillance sont en train d'être analysées au commissariat d'Agen.

Des réactions unanimes

Gérard Darmanin a condamné « avec la plus grande fermeté » ces dégradations. « Ces actes odieux sont contraires aux valeurs de la République. Soutien aux Musulmans d'Agen » tweete le ministre de l'Intérieur.

Même commentaire de la part de Béatrice Lagarde. « Ils sont en totale contradiction avec les valeurs de la République et la liberté des cultes » commente la préfète du département.

« La Mosquée d'Agen a été la cible de dégradations et d’actes odieux qui doivent être condamnés avec la plus grande fermeté, au nom de la defense de notre précieux pacte Républicain, garant de notre modèle de Vivre ensemble à Agen, comme partout en France » écrit Baya Kherkhach, adjointe au maire d'Agen, chargée de la cohésion sociale.

Jean Dionis, maire de la cité lot-et-garonnaise s'est également exprimé : « au nom du Conseil Municipal D’Agen, je condamne fermement les auteurs de ces tags, nazis, insultants et imbéciles sur les murs de la mosquée d’Agen. Tolérance zéro pour ce genre de provocation ».

« Toute dégradation d'un lieu de culte est une atteinte aux valeurs de la République et à la liberté de culte, réagit le député de la circonscription Michel Lauzzana. J'apporte tout mon soutien à la communauté musulmane d'Agen ».