Ballon d'Or : ces joueurs de Bordeaux proches de remporter le trophée 


28 novembre 2021

Le nom du Ballon d'Or 2021 sera connu ce lundi soir. Par le passé, plusieurs joueurs des Girondins de Bordeaux ont déjà terminé dans le classement final du trophée qui récompense le meilleur joueur de l'année. 

Ils sont une trentaine à espérer remporter ce lundi soir l'édition 2021 du Ballon d'Or. Parmi les favoris figurent des joueurs de talent comme Lionel Messi, Christiano Ronaldo, Erling Haaland, Robert Lewandowski, Neymar, Luka Modric, Mohamed Salah , Jorginho ou les français Karim Benzema, N'Golo Kanté ou Kylian Mbappé, bourreau des Girondins de Bordeaux au début du mois

Des bordelais au sommet 

Depuis sa création en 1956 par le magazine France Football, le Ballon d'Or est censé récompenser le meilleur joueur de football sur une saison. Par le passé, plusieurs joueurs des Girondins de Bordeaux pouvaient espérer remporter le trophée. C'est durant les années 80, période de gloire du club au scapulaire, que l'on retrouve le plus de bordelais dans le classement final. C'est le cas en 1982 avec Alain Giresse. Le natif de Langoiran termine second du classement final avec 64 points donnés par des journalistes spécialisés, derrière Paolo Rossi (115 points), qui, quelques semaines avant avait été désigné meilleur joueur du mondial 82, remporté par l'Italie. Bordelais lui aussi, Marius Tresor, demi-finaliste avec Giresse et les Bleus au mondial espagnol, apparaît en 15ème position avec un point. 

L'année suivante Michel Platini remporte son premier Ballon d'Or. Le prodige français de la Juventus Turin surclasse cette édition 1983 avec 110 points, loin devant l'écossais Kenny Dalglish et ses 26 points. Alain Giresse, qui sort d'une grosse saison avec les Girondins, occupe la 11ème place du classement  de 1983 avec 10 points. 

"Gigi", qui apparaît aussi dans le tableau final du Ballon d'Or 1984. Un bon cru pour le FCGB qui remporte cette année-là un titre de champion de France. Le milieu de terrain d'1m62 obtient 9 points des juges et une neuvième place. Le talent portugais Fernando Chalana, qui signe avec Bordeaux en 1984 après une saison monstre avec Benfica et la sélection nationale, occupe la 5ème place du classement de cette édition avec 18 points. Avec son maillot au scapulaire sur le dos, Jean Tigana termine lui deuxième (57 points) derrière Michel Platini et ses 128 points. 

En 1985, Platoche rafle son dernier trophée haut la main devant Preben Elkjær Larsen et Bernd Schuster. Alain Giresse, de nouveau champion de France avec Bordeaux lors de la saison 1984-1985, squatte toujours le palmarès final en étant 21ème avec deux points donnés par les journalistes. 

Après trois années de domination, Michel Platini laisse son Ballon d'Or à Igor Belanov en 1986. Jean Tigana, est le seul bordelais dans le classement avec une 21ème place

Plus récemment, il faut remonter à 2009 pour voir un joueur du FC Girondins de Bordeaux bien positionné au Ballon d'Or. Auteur d'une saison d'enfer avec les Marine & Blanc, qui s'est terminée par un titre de champion de France (le dernier en date), Yoan Gourcuff pointe à une honorable 20ème place devant des grands noms tels que Franck Ribery, David Villa, Andrei Archavine ou Frank Lampard. En haut du classement, Lionel Messi détrône Cristiano Ronaldo, et arrache un premier sacre. Le premier d'une longue série puisque l'argentin en compte, pour l'heure, six, dans son armoire gigantesque à trophées. 


Des anciens bordelais triomphent 

Plusieurs anciens joueurs des Girondins de Bordeaux ont également brillé, jusqu'à obtenir un Ballon d'Or. C'est le cas de Jean-Pierre Papin, sacré en 1991 (alors qu'il était 11ème en 1990) alors qu'il évoluait à Marseille. L'ex joueur de Bordeaux (1996-1996) et de l'US Lège-Cap Ferret (2001-2004), domine toute concurrence après une excellente année 1991 ponctué par un titre de champion de France. En 1992, JPP redescend de son nuage mais reste dans le top 20 avec une 16ème place.

En 1993, c'est Eric Cantona qui termine sur la troisième marche du podium. L'attaquant de Manchester United se place derrière Dennis Bergkamp et Roberto Baggio, titré. "Canto", qui a évolué quelques mois à Bordeaux en prêt (1989), sera 13ème en 1994. Jean-Pierre Papin fait lui son retour cette même année en 17ème position

Au palmarès de 1997, remporté par le brésilien Ronaldo, plusieurs ex bordelais figurent dans le tableau final. Zinédine Zidane termine troisième tandis que Didier Deschamps (bordelais de 1990 à 1991) est lui 17ème après une sacrée saison avec la Juventus Turin. À noter que Laurent Blanc, ancien entraîneur des Girondins, obtient une 33ème place

Bordelais de 1992 à 1996, Zinédine Zidane remportent sans trembler le titre en 1998, année où il marque notamment deux buts en finale de la Coupe du Monde contre le Brésil (3-0). Beaucoup d'autres français terminent d'ailleurs dans le classement final comme Laurent Blanc (14ème), Didier Deschamps (18ème) et Bixente Lizarazu, bordelais de 1988 à 1996, et 28ème de ce top. 

Après une année à vide, 2000 marque le retour des tricolores, victorieux de l'Euro, au Ballon d'Or. Si le sésame est empoché par Luis Figo, Zinédine Zidane est juste derrière. Thierry Henry, David Trezeguet, Marcel Desailly et Laurent Blanc (27ème) sont plus loin dans le classement. 

En 2001, l'aquitain du Bayer Munich, Bixente Lizarazu est 11ème, derrière "Zizou" qui ne se positionne plus qu'à la neuvième place de cette édition remportée Michael Owen. Un an après, ZZ se classe 4ème derrière le trio de tête formé de Ronaldo (vainqueur), Roberto Carlos et Oliver Kahn.

[Jérôme Martin-Castéra – photos : D.R.]