Beaujolais Nouveau : « un vin pour des moments conviviaux » confirment les spécialistes


18 novembre 2021

Le fameux Beaujolais Nouveau est arrivé. Force est de constater qu'il est toujours autant apprécié. 

Comme le veut la tradition, le Beaujolais Nouveau est arrivé dans les rayons des cavistes. Chaque troisième jeudi de novembre, l'effervescence se fait toujours autant ressentir autour de ce vin à la fermentation et à la mise en bouteilles rapides qui interviennent quelques jours après les vendanges de septembre. « Ce sont des vins conviviaux, commente Rémi Dubois. L'idée c'est d'appeler ses copains et de manger ça avec du saucisson ou du fromage et ça matche très bien ! ».  

Le patron de la Cave des Carmes à Langon confirme avoir vendu plusieurs "Beaujo" depuis ce jeudi matin. Au total, plus 40 millions de bouteilles sont mises en vente en France et dans une centaine d'autres pays. 


Très fruité 

« C'est un effet de mode c'est vrai, reconnaît Rémi Dubois. C'est le moment d'acheter une bouteille à moindre coût ». Il est vrai que le prix aguiche allant généralement de 5 à 10€.

 Présentes dans un peu moins de 100 communes de Rhône-Alpes, les vignes s'étendent sur plus de 7000 hectares. La Cave des Carmes, elle, a décidé de se tourner vers Jean-Paul Brun, viticulteur à Charnay-lès-Mâcon. « Le pape du Beaujolais » raconte même le responsable de la cave langonnaise qui n'a pas manqué de goûter le produit phare du jour. Oubliez les arômes de bananes que certain.e.s ont pu identifier auparavant. « On est vraiment sur des fruits rouges croquants et de l'épice. Il est très fruité cette année et a beaucoup de caractère du fait de la chaleur durant les vendanges ».

Avec ses arômes fruités, le Beaujolais Nouveau version 2021 plaira à un plus grand nombre sans grande contestation possible. « C'est un vin facile à boire » résume Rémi Dubois qui, aux côtés de son associée Romane Husson s'activent déjà pour les fêtes de fin d'année. « On a une offre de coffrets cadeaux qui s'est élargie » annonce le jeune commerçant. Et évidemment, il ne faut pas oublier que l'abus d'alcool est dangeureux pour la santé et qu'il faut consommer cela avec modération. 

[Jérôme Martin-Castéra – photo : J.M.C.]