Actualités régionales

Bordeaux : L214 met la pression sur LiDL

21 juillet 2020 à 17h37 Par Dorian Malvesin
Crédit photo : Dorian Malvesin_ARL

L'association de protection animale L214 a mené ce mardi, une action de sensibilisation devant une vingtaine de magasins Lidl en France. L'enseigne assure vouloir vendre du poulet produit dans de meilleures conditions.

Une campagne de pub dont Lidl se serait bien passé. Ce mardi, à Bordeaux Bacalan (Gironde), une dizaine de personnes se sont réunies devant le magasin pancartes dans les mains pour dénoncer les conditions d'élevage des poulets.

Pauline ALARY (L214)

DSC00185.JPG (12.34 MB)

De faux tracts publicitaires 

L'association a organisé plusieurs actions. Ils ont glissé de faux tracts publicitaires sur le pare-brise des voitures et affiché des photos des conditions d'élevage des poulets, dont une sur un camion présent devant le magasin.

L214 souhaite que Lidl change deux points dans les conditions d'élevage des poulets "22 poulets par mètre carré, qui sont dans des batiments enfermés, il refuse de réduire ses densités." annonce Pauline Alary. "Il y a aussi l'exclusion de la selection génetique qui pousse les poulets à grandir rapidement c'est pas dans l'ordre de l'engagement".

DSC00193.JPG (12.59 MB)

À la veille de l'action de L214, Lidl a envoyé un communiqué pour expliquer que ces deux points sont "difficilement envisageables voire inatteignables pour 100% des approvisionnements d'ici 2026".

L'enseigne allemande a envoyé un communiqué sur la position de LiDL face aux actions L214 de ce jour. "Il n'y a pas de débat : le bien-être animal est une priorité pour LiDL. Son engagement existant pour l'European Chicken Commitement est sans équivoque. Celà a déjà été salué par les acteurs de la filière. Ils comprennent l'alerte émise en toute transparence par LiDL. L'enseigne réitère son appel à une concertation large avec tous les acteurs de la filière et les pouvoirs publics pour relever les défis de l'atteinte de tous les objectifs de l'ECC d'ici 2026.

Pour Lidl, le bien-être animal ne doit pas être dissocié du bien-être des éleveurs."

L214 a du mal à y croire : "Bien d'autres grandes enseignes se sont engagées à les respecter : Carrefour, Intermarché, Système U, Monoprix ou encore Auchan", déclare Pauline Alary.

Pauline ALARY (L214)