Bordeaux reste la troisième ville la plus embouteillée de France et figure dans le top 100 mondial


13 janvier 2021

Comme chaque année, TomTom publie son classement mondial des villes les plus embouteillées au monde. Sans grande surprise, le trafic mondial a largement diminué en 2020 en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et aux nombreux confinements à travers la planète. Après Bengaluru en 2019, c'est désormais Moscou qui occupe la première place de ce classement avec 54% de congestion (il était de 71% l'an passé par la ville indienne). La capitale russe devance Bombay, autre ville indienne, et Bogota en Colombie. Paris, première ville française de cette étude menée par le fabricant de systèmes GPS, est 42 ème, comme en 2019. Marseille reste la deuxième ville la plus bouchonnée de France (54 ème mondiale) tandis que Bordeaux complète le podium hexagonal.

Dans le top 100 mondial

La capitale girondine, en 93ème position mondiale l'année dernière, se positionne désormais à la 90 ème place (et la 49 ème au niveau européen) avec un taux de congestion de 27% contre 32% l'an dernier. Bordeaux fait mieux (ou pire) que Grenoble ou Toulon. Nice, Lyon, Montpellier, Strasbourg ou encore Toulouse, pourtant plus peuplées que la ville de Nouvelle-Aquitaine, sont en dehors du top 100. La journée la plus chargée aura été celle du 29 octobre (veille du reconfinement) avec 463 kilomètres de ralentissements.

Malgré tout, le nombre de voitures sur les axes bordelais a diminué compte tenu des confinements. Une diminution qui s'est fait ressentir dès le mois de mars et surtout en avril, mois où le trafic a été le plus bas et quasi nul, confinement oblige. En comparaison à 2019, mai, juin, novembre et un peu décembre, ont aussi été des mois moins chargés.

graph 1.png (52 KB)

Le trafic a baissé en 2020 sur Bordeaux (image : TomTom)

Les bouchons du vendredi soir

Au total, les bordelais et bordelaises auront perdu dans l'année 119 heures dans les bouchons (156 h. en 2019), l'équivalent de 4 jours et 23 heures. Toujours selon les données de la marque néerlandaise, c'est le matin entre 7h et 10h (avec de forts bouchons dans le créneau 8h-9h) que le trafic est le plus dense sur Bordeaux ainsi qu'entre 16h et 20h. Avec un taux de congestion de 59%, l'horaire de 17h  le vendredi est le plus chargé de la semaine en Gironde. Le taux de congestion était de 80 % à cette même heure l'année dernière.

Graph 2.png (50 KB)

Les heures les plus chargées sur Bordeaux (image : TomTom)