Covid-19 : le taux d'incidence n'a jamais été aussi élevé en Gironde depuis novembre


23 mars 2021

Comme au niveau national, les chiffres du Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine ne sont pas bons. Selon les données de Santé Public France, le nombre de personnes à l'hôpital et le taux d'incidence augmentent dans plusieurs départements dont la Gironde.


Un record depuis novembre

Le taux d'incidence en Gironde s'élève à 183,4 pour 100 000 habitant.e.s. Si ce chiffre a tourné autour des 170 au début de février (174,6 au 3 février), il faut remonter à la mi-novembre pour le voir supérieur à 180. 204,9 au 13 novembre, 222,3 au 12 novembre et même 240,4 entre le 2 et le 8 novembre.

Concernant Bordeaux Métropole, la variation est à peu de chose près la même chose avec au 19 mars dernier, dernière remontée, un taux d'incidence dépassant les 216/100 000.

La Gironde est placée en alerte renforcée au même titre que la Haute-Vienne (taux d'incidence de 161,3), la Dordogne (185,6), la Charente (188,4), la Corrèze (194,7), la Vienne (219,9) et les Deux-Sèvres (224,9). Le Lot-et-Garonne est à un peu plus de 129 pour 100 000 habitant.e.s. Des chiffres encore loin de ceux que l'on peut retrouver ailleurs en France : 433 dans le Nord, 655 dans le Val-d'Oise ou encore 682 en Seine-Saint-Denis.

Côté hospitalisation, la Gironde reste la plus touchée avec 404 personnes à l'hôpital (+34 par rapport à il y a une semaine). 44 lot-et-garonnais.e.s sont actuellement hospitalisé.e.s.

Depuis quelques jours, la proportion des cas Covid-19 du variant anglais augmente aussi selon les dernières données de SPF s'arrêtant au 18 mars. Il est supérieur à 80% en Charente, en Lot-et-Garonne (82,8%) et en Gironde (86,5%).

Le variant sud-africain et brésilien sont eux moins présents en Nouvelle-Aquitaine avec 0,9% des cas en Gironde et 2,3 en Lot-et-Garonne. Il frôle cependant les 16% dans le département voisin de la Dordogne.

[Par Jérôme Marin-Castéra - photo : C.H.U Bordeaux]