Football (3e journée - Ligue 1) Bordeaux / Angers (1-1) : Un seul être leur manque...


22 août 2021

Face à l'une de ses bêtes noires, qu'il avait battue deux fois l'an passé certes, mais quasiment jamais les saisons précédentes, Bordeaux n'a pas su rééditer la production de Marseille, même si l'état d'esprit reste positif. Invitée à faire le jeu cette fois-ci, la formation de Vladimir Petkovic a vite montré ses limites du moment, après une entame trop belle pour être vraie. Un manque de rythme patent, surtout en seconde période, trop d'imprécision dans la dernière et l'avant-dernière passes (le mal n'est pas nouveau) l'ont privée d'une victoire à sa portée, face à une formation bien organisée et qui resserra son bloc dans la dernière demi-heure. Un match qui permet de toucher du doigt LE problème essentiel du moment pour les Girondins, celui d'un vrai buteur, sachant que Hwang Ui-Jo, toujours convoité, n'a que rarement été servi dans de bonnes conditions. Il reste moins de dix jours pour trouver la perle rare...

Pour ce deuxième match à domicile, Vladimir Petkovic avait procédé à des changements dans son onze de départ par rapport à celui aligné à Marseille : Timothée Pembélé et Sékou Mara étaient titulaires. Basic, bien qu'annoncé partant à la Lazio Rome, était lui aussi dans le onze de départ.

Mara ouvre le compteur des Girondins. 

En début de rencontre, les Girondins mettent directement la pression sur l'adversaire et imposent leur jeu avec des dédoublements, notamment sur le côté gauche. Le Portugais Ricardo Mangas sert en retrait Sékou Mara, l'attaquant bordelais tente une frappe à ras de terre, pas très appuyée mais entre les jambes de son adversaire et le ballon termine dans le soupirail, sur la droite de Bernardoni surpris et scotché sur sa ligne, pour le premier but de la saison des bordelais au Matmut Atlantique (1-0, 10e).

Mené au score pour la première fois de la saison, Angers essaye de réagir. Sofiane Boufal centre au point de pénalty, Romain Thomas reprend de la tête mais Benoît Costil s'empare du ballon dans les airs (1-0, 15e). En fin de première période, le SCO, leader virtuel de la Ligue 1 au coup d'envoi, se montre de plus en plus pressant. À plusieurs reprises Benoit Costil, mais également Laurent Koscielny, doivent intervenir pour sauver des situations délicates. Au fil des minutes, Angers s'approprie le ballon, Bordeaux n'arrive plus à se montrer dangereux, et les joueurs du Maine-et-Loire finissent par égaliser, presque logiquement, grâce au défenseur Romain Thomas qui se jette pour une tête plongeante, Costil est battu de près (1-1, 38e) au terme d'une action où la défense locale a manqué de vitesse d'intervention et de vigilance. Dans la foulée d'une fin de mi-temps tout à son avantage, le SCO profite d'une perte de balle de Pembélé pour mener une contre-attaque expresse. Le jeune Mohamed-Ali Cho tente sa chance après que Mangas manque son intervention, Costil s'impose alors que Cabot était seul au second poteau (1-1, 42e) pour la plus grosse occasion visiteuse du match. Les deux équipes sont au coude à coude à la mi-temps, mais on attend des Girondins plus de vitesse et de verticalité après les citrons. 

Otavio patron du milieu 

Dès le début de la seconde période Sissoko récupère le ballon dans les 18 mètres et tente une frappe du gauche, Bernardoni la capte facilement (1-1, 47e). Bordeaux est alors dans un temps fort, qui ne va hélas pas durer, et enchaîne les bons mouvements offensifs et quand Angers part en contre-attaque, le patron Otavio est présent pour casser les transmissions. Juste derrière Sékou Mara bien servi par Adli qui vient d'entrer en jeu, place une tête décroisée aux 16,50 mètres que Paul Bernardoni parvient une nouvelle fois à capter (1-1, 65e). Le feu de paille est terminé, on ne verra plus grand chose d'exaltant jusqu'à la fin des débats. 

Les Girondins tentent bien, de façon sporadique, de maintenir la pression sur l'adversaire, notamment par Oudin côté droit, dont les chevauchées solitaires se fracassent souvent sur Doumbia ou le capitaine Traoré, ou par Mensah de l'autre côté, très offensif mais parfois à la peine en phase de repli face à la vitesse de Cabot. Sissokho déborde côté gauche, place un bon ballon en retrait à Adli, mais sa frappe à l'entrée de la surface est contrée par Mara et Thomas réunis (1-1, 74e). Ce sera la dernière banderille bordelaise, avant que Koscielny ne quitte le terrain, victime de crampes sur un tacle décisif peu auparavant devant Cho (72e) et ne laisse son brassard à Costil (79e). La fin de match est très laborieuse, le SCO se contentant bien volontiers de ce partage des points,  et le score ne bougera plus. Les Girondins, en panne de rythme et trop maladroits à la finition, lâchent deux nouveaux points à domicile et n'ont toujours pas gagné, au grand dam des 18 281 supporters. Avec ce 2e point récolté, ils se classent à la 15e place et iront défier l'OGC Nice à l'Allianz Riviera ce samedi 28 août (match à vivre en direct intégral sur nos ondes) avant un week-end de trêve internationale le 4 septembre et la réception de Lens la semaine suivante.

Ne manquez pas non plus la reprise de Top Marine et Blanc, le magazine hebdomadaire consacré à l'actualité du FCGB d'une durée de 45 minutes, qui sera jumelé cette saison à Top UBB, le nouveau magazine de l'Union Bordeaux-Bègles, 45 minutes également. Premier rendez-vous ce vendredi 27 août à 19h, avec de nombreux invités (par la suite, l'émission aura lieu chaque jeudi soir à 19h). Au programme, le déplacement des Girondins à Nice. Et dans la partie rugby, un retour sur le match de préparation Pau / UBB disputé la veille (jeudi 26 août) à Pau, retransmis en direct intégral sur nos ondes. Tous à vos postes ! 

[Par Christophe Monzie et Dorian Malvesin, photos Loic Cousin]

Les réactions 

Ecoutez les réactions d'après-match au micro de Christophe Monzie.

   

Réaction d'Issouf SISSOKHO, milieu de terrain des Girondins de Bordeaux.

Girondins de Bordeaux Football Angers (22 Aout 2021) Issouf SISSOKHO, Milieu de terrain FC Girondins de Bordeaux.jpeg (1.11 MB)

  

  

Réaction de Gérald BATICLE, l'entraîneur d'Angers SCO.

Girondins de Bordeaux Football Angers (22 Aout 2021) Gérald BATICLE, Entraîneur Angers SCO.jpeg (1.20 MB)

  

   

Réaction de Thomas MANGANI, milieu de terrain d'Angers SCO.

Girondins de Bordeaux Football Angers (22 Aout 2021) Thomas MANGANI, Milieu de terrain Angers SCO.jpeg (1.22 MB)

  

   

Réaction de Vladimir PETKOVIC, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux.

Girondins de Bordeaux Football Angers (22 Aout 2021) Vladimir PETKOVIC, Entraîneur FC Girondins de Bordeaux.jpeg (1.24 MB)