Girondins de Bordeaux

Football, Ligue 1 (17e journée) : BORDEAUX / NICE (1-1) : Une ratatouille niçoise de plus...

01 mars 2020 à 20h17 Par Dorian Malvesin & Christophe Monzie
Crédit photo : Loic Cousin

Une fois de plus, ils ont mené au score mais n'ont pas tenu la distance (8e fois de la saison). Une fois de plus, ils ont rasé gratis à domicile face à un adversaire largement à leur portée, mais qui ne perd plus en Gironde depuis...2011 en Ligue 1. Une fois de plus, il a suffi d'un temps fort niçois d'un quart d'heure, pas davantage, pour que les Girondins cèdent comme un château de cartes après n'avoir joué qu'une mi-temps sur deux. Sur les bases d'un candidat à la Champion's League à l'extérieur, ils sont sur celles d'un relégable à domicile, à peine moins mal qu'Amiens et Toulouse...Avec un tel ratio, comment rêver encore d'Europe, ou même de première partie de tableau, si tant est que cela soit encore un objectif ?..
On se posait la question de savoir si, après la prometteuse sortie parisienne, Bordeaux, sans le caviar de circonstance, serait capable de remettre le couvert et de repartir sur une série positive face à un adversaire à sa portée, comme l'avait prouvé le match aller. La réponse est malheureusement non... Toujours pas de victoire en 2020 à domicile pour un groupe dont l'irrégularité finit à la longue par être déconcertante. Encore une occasion manquée pour les Marine et Blanc contre (la dernière ?), capables de belles phases de jeu avec du rythme et une belle opposition tactique ... mais aussi de moments de flottement aussi rémanents qu'inexplicables où ils se font bousculer dans tous les domaines et ne tiennent plus un ballon. Résultat : Bordeaux pointe toujours à la 12e place à 4 points des 5e et 6e places. Outre ce 6e nul de la saison à domicile, le point négatif de la soirée reste la blessure de Pablo au genou, peut-être sérieuse. Ils n'avaient pas besoin de ça...

Film du match :

En début de rencontre, Sousa reconduit son 4-3-3 aligné lors du match au PSG. Avec un milieu constitué de l'espagnol Pardo, Basic et Otavio en premier rempart de la défense. Dès la 2e minute de jeu Kalu se procure la première occasion qui ne donne rien, Bordeaux reste proche de la surface de réparation et exerce un pressing intense qui lui vaut de récupérer des ballons hauts mais ne concrétise pas le dernier geste (0-0, 6e). Nice s'installe dans le camp girondin : Ounas, perd le ballon devant Pablo, Basic récupère et remonte le terrain pour une passe chirurgicale en profondeur à Nicolas De Préville qui élimine Benitez, sorti hors de sa surface, avant de mettre le ballon au fond des filets (1-0, 22e). Un première depuis 2015 que Bordeaux n'avait pas marqué contre Nice à domicile...Longtemps dominé, Nice se procure sa première occasion avant la mi-temps avec Claude-Maurice qui oblige Costil à faire un arrêt de hockeyeur. Sur le corner qui suit, Ounas seul en dehors de la surface voit sa frappe terminer sur la transversale (1-0, 43e). À la reprise, Bordeaux ne maîtrise plus son football et a peu d'occasions nettes. Du déjà vu trop souvent au Matmut cette saison, hélas. Nice domine la seconde période et marque même sur un centre de Wague en direction d'Ounas, qui égalise d'une superbe demi-volée (1-1, 57e). Sousa lance Oudin et Maja mais les deux entrants ne changeront pas l'issue du match. Faute d'avoir su tuer le match quand ils avaient l'occasion, les Girondins déçoivent encore et loupent le coche, exactement comme au match aller sur la Cote d'Azur, également à leur portée. Encore un match frustrant pour le clan de Sousa. pas la meilleure façon de remplir le Matmut pour un public privé de victoire à la maison depuis...3 mois (dernier succès contre Nîmes le 3 décembre). Seuls les deux derniers actuels, Amiens et Toulouse, ont fai aussi mal. Ecoutez les réactions de Patrick VIEIRA, l'entraîneur de l'OGC Nice, Benoit COSTIL, le gardien de but et capitaine du FCGB, Adam OUNAS, l'attaquant de l'OGC Nice, Paulo SOUSA, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux, DANTE, le défenseur brésilien de l'OGC Nice, et Rémi OUDIN, le milieu de terrain du FCGB, entré en cours de match, au micro de Dorian Malvesin qui commentait cette rencontre en direct intégral du Matmut Atlantique aux côtés de Michel Le Blayo.

Réaction de Patrick VIEIRA

Réaction de Benoit COSTIL

Réaction d'Adam OUNAS

Réaction de Paulo SOUSA

Réaction de Dante

Réaction de Rémi OUDIN