Football (Ligue 1, 21e journée) : Avant Bordeaux / Angers : 27 ans de disette à effacer, une série à poursuivre, un homme à remplacer...


23 janvier 2021

Un triple objectif attendra donc les Girondins ce dimanche au Matmut, peu après l'heure de la messe, pour leur première de la saison au moment du déjeuner. D'abord mettre fin à une série fâcheuse qui n'a que trop duré en Gironde et battre enfin le SCO d'Angers dans leur antre, chose qu'ils n'ont plus jamais faite depuis octobre 1993 et cette victoire difficile scellée par un but de Stéphane Paille juste avant la mi-temps (1-0). Cette saison-là, les hommes de Rolland Courbis terminèrent troisièmes ex-aequo avec l'AJ Auxerre, décrochant leur billet pour la Coupe de l'UEFA tandis que le SCO, bon dernier avec 4 petites victoires en 38 matches, fut relégué en division 2, puis en National deux ans plus tard, avant de connaître les affres des divisions inférieures, puis de retrouver la Ligue 1 en 2015, après 21 ans de purgatoire. Depuis ce retour dans l'élite, au moment même où les Girondins quittaient Chaban Delmas pour investir le Matmut Atlantique, jamais les Marine et blanc n'ont réussi à déjouer l'apparente douceur angevine, au grand dam de leur préparateur physique, Eric Bedouet, girondin de (presque) toujours mais originaire de l'Anjou. Pas de réception la saison passée pour cause de Covid, mais un misérable nul (0-0) en mars 2018 pour 3 défaites dans leur nouvel antre, souvent à l'issue d'un fia...SCO mémorable.

Deuxième objectif : ne pas briser la belle dynamique qui les porte depuis ce début d'année avec 7 points pris sur 9 possibles et un match très abouti à Nice la semaine passée qui ouvre des perspectives. Une remontée dans le Top 8, voire plus si affinités, ne sera possible qu'à ce prix, et Bordeaux a déjà perdu trop de points à la maison jusqu'ici, notamment contre St Etienne, qui est venu y glaner le 16 décembre son unique succès en plus de 4 mois et 17 matches, série en cours...

Enfin, troisième objectif, et pas le moindre : se passer durablement des services de leur métronome Otavio, victime ce mercredi d'une grave blessure (rupture du tendon d'Achille gauche) qui va l'éloigner des terrains sans doute jusqu'à la fin de l'été. En l'absence de recrue idoine à l'heure où nous écrivons ces lignes, la solution va consister à faire du neuf avec du vieux...pas si vieux que ça d'ailleurs, puisque quel que soit le joueur choisi par Gasset (Adli, Basic ou même Lacoux), on sait que c'est la jeunesse qui prévaudra à ce poste, sauf si l'arrivée d'un joueur au CV confirmé inversait cette tendance d'ici au 31 janvier. Paul Baysse a certes occupé aussi ce poste, mais le départ récent de Pablo et l'absence de compétition de Mexer qui n'a pour l'heure disputé aucun match de championnat cette saison font que l'on peine à croire que Gasset prenne le risque de scinder sa défense centrale, qui a encore donné pleine satisfaction à Nice. Après Angers, nul doute que ladite défense sera fort à l'ouvrage contre les adversaires au programme des Girondins (Lyon, Lille et Marseille notamment, et même Brest, redoutable dans son antre). Le moment n'est donc peut-être pas idéal pour innover...Bonne nouvelle cependant, le retour d'Hatem Ben Arfa, qui n'a pas encore joué en 2021 après sa blessure lors de la reprise de l'entraînement fin décembre. On pourrait ajouter un 4e objectif à ce dimanche de janvier : se méfier comme de la peste de cette équipe angevine, pillée chaque année de ses meilleurs joueurs (souvent des attaquants), mais toujours présente et pour l'instant auteur de l'une de ses meilleurs saisons depuis son retour dans l'élite, avec 5 succès en déplacement et un tableau de chasse qui force le respect (victoires contre Marseille ainsi qu'à Lille et à Rennes), portée par un gardien de but qui connaît la maison girondine (Bernardoni), des "tauliers" (Mangani, Capelle, Thomas, Manceau...) qui savent ce que les termes "abnégation" et "solidarité" signifient, pour avoir participé à la remontée du SCO, à l'aune d'un entraîneur quasi-historique, Stéphane Moulin, en poste depuis 10 ans, dont les méthodes sont devenues la marque de fabrique de ce club plus que centenaire (fondé en 1919). Un SCO d'autant plus redoutable que son meneur de jeu marocain Sofiane Boufal, blessé à Lorient en décembre, sera finalement de retour dans le groupe pour ce déplacement en Gironde.

Ecoutez les réactions de Jean-Louis GASSET, l'entraîneur du Football Club des Girondins de Bordeaux, Yacine ADLI (en photo), le milieu de terrain du FC Girondins de Bordeaux, au micro de Christophe Monzie, et côté angevin, de Vincent MANCEAU, défenseur latéral, et Stéphane MOULIN, entraîneur du SCO d'Angers.

BORDEAUX / ANGERS, c'est ce dimanche 24 janvier sur ARL Aquitaine Radio Live, au xcôtés des Girondins depuis 2010. Top Chrono à partir de 12h20 avec des invités bordelais et angevins, puis le coup d'envoi à 13 heures. Commentaires de Christophe Monzie et Michel Le Blayo.

Match à suivre en direct intégral du Matmut Atlantique à Bordeaux-Lac sur toutes nos fréquences, sur notre site internet www.arlfm.com et sur l'appli "Les Indés Radios" (gratuite) de votre téléphone ! 

Réaction de Yacine ADLI

Réaction de Vincent Manceau

Réaction de Jean-Louis Gasset

Réaction de Stéphane Moulin