Football (Ligue 2, 19e journée) : Bordeaux / Amiens (1-1) : Cela devient chronique, et donc inquiétant...


13 janvier 2023

Si les deux matches de cette semaine avaient duré 10 minutes de moins, les Girondins auraient fait le plein de points et seraient seuls seconds sans la moindre menace, dans le sillage d'un leader havrais qui s'envole et qu'ils auront sans doute bien du mal à revoir de près désormais, même s'ils le recevront à la fin de ce mois de janvier. Car ils ne tiennent décidément plus la distance et se sont (encore) fait rejoindre dans les derniers instants pour avoir (encore) cessé de jouer et trop laissé le ballon à l'adversaire en seconde période, dans des proportions à peine moindres qu'à Caen 72 heures plus tôt. Menant chichement par un penalty de Maja (son 11e but en L2) pour une faute de Kakuta sur Barbet (43e) après un ballon qui a traîné dans les 6 mètres picards, ils n'ont que trop peu existé offensivement après les citrons, même si Mwanga, sur un ballon de Nsimba au point de penalty, a vu sa tête mourir sur le poteau de Gurtner à l'ultime seconde (96e+2). Et comme on le redoutait depuis un moment, Amiens, qui n'a jamais abdiqué bien qu'étant peu dangereux, a fini par égaliser, encore une fois dans le temps additionnel (comme face à Guingamp 3 jours plus tôt) par une mine magistrale de 20 mètres d'un gamin de 16 ans presque inconnu, George Ilenikhena (90e +2) qui a profité du marquage élastique de la défense bordelaise pour déclencher une frappe du gauche sans élan, et qui devient le plus jeune buteur, en championnat professionnel, de l'histoire du club picard. Les Marine et Blanc bouclent dans la douleur cette phase Aller avant deux semaines de trêve pour eux, éliminés de la Coupe, et sont les grands perdants de cette journée, Grenoble et Metz étant désormais sur leurs talons. Il serait hautement souhaitable de profiter de ces deux semaines pour renforcer ce groupe, qui malgré les apparences, manque de justesse offensive. On a longtemps pensé que non, mais à mesure que la saison avance, c'est devenu une certitude désormais. Car Elis, malgré sa débauche d'efforts, manque à l'évidence de technique et ce fut criant sur ce match où il ne passa jamais balle au pied, Davitashvili n'a inscrit que 2 buts et Bakwa n'a plus marqué depuis fin octobre contre Annecy. Seul Maja parvient à tirer son épingle du jeu, bien qu'ayant eu très peu de munitions sur ce match. Mais n'est-il pas l'arbre qui cache la forêt ? Le président Lopez n'a en tout cas guère apprécié cette semaine où Bordeaux aura fait du surplace, et l'a fait savoir dès la fin du match par voie téléphonique au staff et au vestiaire.

[Par Christophe Monzie au Matmut Atlantique à Bordeaux, photos C.M.]

Réaction de George ILENIKHENA, attaquant du SC Amiens de 16 ans entré en jeu à la place de Arokodare, plus jeune buteur en championnat professionnel de l'histoire du club picard.

Réaction de David GUION, l'entraîneur du FC Girondins de Bordeaux.

Girondins de Bordeaux Football Amiens (13 Janvier 2023) David GUION, Entraîneur FCGB.jpg (267 KB)

Réaction de Mamadou FOFANA, défenseur latéral droit du SC Amiens, international malien.

Girondins de Bordeaux Football Amiens (13 Janvier 2023) Mamadou FOFANA, Défenseur Amiens.jpg (288 KB)

Réaction de Gaëtan POUSSIN, gardien de but du FC Girondins de Bordeaux.

Réaction de Philippe HINSCHBERGER, l'entraîneur du SC Amiens.

Girondins de Bordeaux Football Amiens (13 Janvier 2023) Philippe HINSCHBERGER, Entraîneur Amiens.jpg (230 KB)