Sports

FOOTBALL (Ligue 1, 21e journée) ; BORDEAUX / ANGERS (2-1) : Ils ont mené le petit au bout...

Seule la victoire est jolie...surtout quand c'est la 3e consécutive des Girondins en championnat, toujours invaincus en 2021 au bout de 4 matches, un honneur qu'ils n'avaient plus connu depuis le printemps 2018 conclu par leur qualification européenne in extremis à Metz (4-0). 30 premières minutes idéales récompensées par un doublé de Hwang, puis l'extinction des feux après la pause. Comme face à Lorient, c'est à la rame et avec le réservoir à sec qu'ils ont rejoint leur port d'attache, résistant à la pression grandissante d'Angevins qui n'ont jamais lâché, grâce à un Costil intraitable et un peu de chance. Mais la défense a tenu bon, et cela pourrait servir, en prévision des travaux d'Hercule qui attendent les bordelais, aujourd'hui sixièmes ex-aequo avec l'OM.

Seule la victoire est jolie...surtout quand c'est la 3e consécutive des Girondins en championnat, toujours invaincus en 2021 au bout de 4 matches, un honneur qu'ils n'avaient plus connu depuis le printemps 2018 conclu par leur qualification européenne in extremis à Metz (4-0). 30 premières minutes idéales récompensées par un doublé de Hwang, puis l'extinction des feux après la pause. Comme face à Lorient, c'est à la rame et avec le réservoir à sec qu'ils ont rejoint leur port d'attache, résistant à la pression grandissante d'Angevins qui n'ont jamais lâché, grâce à un Costil intraitable et un peu de chance. Mais la défense a tenu bon, et cela pourrait servir, en prévision des travaux d'Hercule qui attendent les bordelais, aujourd'hui sixièmes ex-aequo avec l'OM.
24 janvier 2021

Rugby (Top 14, 19e journée) : Agen / Toulouse (0-59) : La Garonne a bien débordé, comme prévu...

63 points à l'aller, 59 au retour. Simples figurants, les Suavistes ont donné l'impression de revenir à la case départ, après leurs dernières sorties encourageantes au Racing, et même contre la Rochelle. On savait Toulouse infiniment supérieur, certes, mais leurs 42 premières minutes, à raison de quasiment un point encaissé par minute, ont laissé craindre un cataclysme. Avec 16 blessés à l'infirmerie contre le rouleau compresseur toulousain qui a enquillé sa 9e victoire consécutive comme à l'entraînement, le SUA ne pouvait pas espérer grand'chose. Mais cet énième naufrage fait peine à voir. Le reste de la saison va décidément être très long et il va lui falloir beaucoup de courage dans l'adversité.

63 points à l'aller, 59 au retour. Simples figurants, les Suavistes ont donné l'impression de revenir à la case départ, après leurs dernières sorties encourageantes au Racing, et même contre la Rochelle. On savait Toulouse infiniment supérieur, certes, mais leurs 42 premières minutes, à raison de quasiment un point encaissé par minute, ont laissé craindre un cataclysme. Avec 16 blessés à l'infirmerie contre le rouleau compresseur toulousain qui a enquillé sa 9e victoire consécutive comme à l'entraînement, le SUA ne pouvait pas espérer grand'chose. Mais cet énième naufrage fait peine à voir. Le reste de la saison va décidément être très long et il va lui falloir beaucoup de courage dans l'adversité.
23 janvier 2021

Rugby (19e journée - Top 14) : Racing 92 / Bordeaux-Bègles (32-33) : la monnaie de leur pièce...

Dites 33...et c'est l'Union qui sourit. Troisième victoire à l'extérieur de la saison pour les bordelo-béglais à l'issue d'un match au suspense insoutenable, la troisième par un petit point d'écart qui change tout, comme à Castres et à Montpellier. Plus qu'une habitude, une manie. Hitchcock n'aurait pas fait mieux...Trois beaux essais girondins et une performance de haut vol qui rattrape le faux-pas de l'aller et qui conforte l'Union dans le Top 6, mais hélas ternie par la blessure de son capitaine Mahamadou Diaby, sans doute victime d'une rupture du tendon d'Achille, une blessure tristement à la mode cette semaine chez les sportifs girondins après celle du footballeur Otavio...

Dites 33...et c'est l'Union qui sourit. Troisième victoire à l'extérieur de la saison pour les bordelo-béglais à l'issue d'un match au suspense insoutenable, la troisième par un petit point d'écart qui change tout, comme à Castres et à Montpellier. Plus qu'une habitude, une manie. Hitchcock n'aurait pas fait mieux...Trois beaux essais girondins et une performance de haut vol qui rattrape le faux-pas de l'aller et qui conforte l'Union dans le Top 6, mais hélas ternie par la blessure de son capitaine Mahamadou Diaby, sans doute victime d'une rupture du tendon d'Achille, une blessure tristement à la mode cette semaine chez les sportifs girondins après celle du footballeur Otavio...
23 janvier 2021