Actualités

FOOTBALL (L1, 24e journée) : BREST / BORDEAUX (2-1) : Noyés dans la baie des Trépassés...

On les attendait au tournant après les promesses entrevues dernièrement, et on a vu... Après 25 minutes presque trop chatoyantes pour être vraies, les Girondins ont inexplicablement éteint la lumière et été battus dans tous les secteurs, notamment celui de l'envie et de l'engagement, oubliant les fondamentaux défensifs. Une énième démonstration, hélas, de l'antagonisme chronique de cette équipe, les vieux démons ayant repointé le bout de leur nez... A la clé, une 3e défaite consécutive, on ne peut plus logique, qui réduit à néant leur bon mois de janvier... Sauf que cette fois, à la différence des deux précédentes, les Girondins ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Le Tonnerre de Brest a encore une fois grondé plus fort que leurs trop rares éclairs...Voilà une rechute inquiétante.

On les attendait au tournant après les promesses entrevues dernièrement, et on a vu... Après 25 minutes presque trop chatoyantes pour être vraies, les Girondins ont inexplicablement éteint la lumière et été battus dans tous les secteurs, notamment celui de l'envie et de l'engagement, oubliant les fondamentaux défensifs. Une énième démonstration, hélas, de l'antagonisme chronique de cette équipe, les vieux démons ayant repointé le bout de leur nez... A la clé, une 3e défaite consécutive, on ne peut plus logique, qui réduit à néant leur bon mois de janvier... Sauf que cette fois, à la différence des deux précédentes, les Girondins ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Le Tonnerre de Brest a encore une fois grondé plus fort que leurs trop rares éclairs...Voilà une rechute inquiétante.
07 février 2021

Football (Ligue 1, 24e journée) : Avant Brest / Bordeaux : L'air de la Bretagne pour retrouver l'appétit ?

Tirer les leçons des deux dernières défaites et s'en servir pour gagner enfin à Brest où les Girondins avaient beaucoup souffert la saison passée, tant en championnat (1-1) à 11 contre 10 brestois, qu'en Coupe de la Ligue en décembre (élimination 2-0 par une équipe Bis ou presque). Tel sera l'objectif des Marine et Blanc, toujours à portée de fusil de la 6e place, mais privés de Sabaly, de Zerkane, et peut-être de Kalu, touché contre Lille. Mais gare à l'opiniâtreté de cette équipe qui a remonté 2 buts en 10 minutes à Strasbourg mercredi soir, bien qu'en nette perte de vitesse (1 seule victoire sur ses 8 derniers matches, contre Nice le 6 janvier) et qui s'est récemment séparée de son milieu de terrain italo-argentin Cristian Battocchio, transféré en D1 japonaise. Larsonneur, son gardien de but titulaire en baisse de forme et impliqué sur les 2 buts alasaciens, pourrait également ne pas être aligné ce dimanche au profit de Cibois.

Tirer les leçons des deux dernières défaites et s'en servir pour gagner enfin à Brest où les Girondins avaient beaucoup souffert la saison passée, tant en championnat (1-1) à 11 contre 10 brestois, qu'en Coupe de la Ligue en décembre (élimination 2-0 par une équipe Bis ou presque). Tel sera l'objectif des Marine et Blanc, toujours à portée de fusil de la 6e place, mais privés de Sabaly, de Zerkane, et peut-être de Kalu, touché contre Lille. Mais gare à l'opiniâtreté de cette équipe qui a remonté 2 buts en 10 minutes à Strasbourg mercredi soir, bien qu'en nette perte de vitesse (1 seule victoire sur ses 8 derniers matches, contre Nice le 6 janvier) et qui s'est récemment séparée de son milieu de terrain italo-argentin Cristian Battocchio, transféré en D1 japonaise. Larsonneur, son gardien de but titulaire en baisse de forme et impliqué sur les 2 buts alasaciens, pourrait également ne pas être aligné ce dimanche au profit de Cibois.
05 février 2021