L'actu sport

Football Ligue 1 : Raoul Bellanova prêté 18 mois à Bergame, Khacef est en approche, Taremi en attente...prolongée

Le jeune latéral italien, Raoul Bellanova, est prêté au club de Serie A de l'Atalanta Bergame. Arrivé en provenance du Milan AC cet été, l'espoir italien repart en Italie après 6 mois à Bordeaux et un très faible temps de jeu. Pour le remplacer numériquement, le latéral gauche algérien Naoufel Khacef, 22 ans, devrait rejoindre la Gironde, après avoir obtenu son visa ce jeudi 30 janvier, pour un prêt aux Girondins avec option d'achat. En revanche, l'attaquant iranien de Rio Ave, Taremi, a finalement peu de chances de débarquer en Gironde, tout comme le milieu espagnol Ruben Pardo, dont le dossier s'est compliqué ces dernières heures, mais qui pourrait finalement rejoindre la Gironde pour deux ans et demi de contrat. Bref, passif financier oblige, il se pourrait bien que la "montagne" annoncée ces derniers jours un peu partout n'accouche finalement que d'une souris, ou presque, et que Rémi Oudin soit l'unique recrue immédiatement compétitive d'un mercato bordelais marqué par beaucoup de revirements et d'offres sans lendemain, c'est le moins qu'on puisse écrire. Tout ça pour ça...

Le jeune latéral italien, Raoul Bellanova, est prêté au club de Serie A de l'Atalanta Bergame. Arrivé en provenance du Milan AC cet été, l'espoir italien repart en Italie après 6 mois à Bordeaux et un très faible temps de jeu. Pour le remplacer numériquement, le latéral gauche algérien Naoufel Khacef, 22 ans, devrait rejoindre la Gironde, après avoir obtenu son visa ce jeudi 30 janvier, pour un prêt aux Girondins avec option d'achat. En revanche, l'attaquant iranien de Rio Ave, Taremi, a finalement peu de chances de débarquer en Gironde, tout comme le milieu espagnol Ruben Pardo, dont le dossier s'est compliqué ces dernières heures, mais qui pourrait finalement rejoindre la Gironde pour deux ans et demi de contrat. Bref, passif financier oblige, il se pourrait bien que la "montagne" annoncée ces derniers jours un peu partout n'accouche finalement que d'une souris, ou presque, et que Rémi Oudin soit l'unique recrue immédiatement compétitive d'un mercato bordelais marqué par beaucoup de revirements et d'offres sans lendemain, c'est le moins qu'on puisse écrire. Tout ça pour ça...
31 janvier 2020