Actualités régionales

La CGT à l'origine de la coupure de courant lors d'Agen-Toulouse. Le maire scandalisé

21 décembre 2019 à 20h22 Par Jérôme Martin-Castéra
Crédit photo : Michel Lauzzana

Une coupure de courant a été provoquée volontairement par le syndicat lors du derby de la Garonne ce samedi au stade Armandie à Agen.

Ce fut un événement dans l'événement. Le duel entre le SU Agen et le Stade Toulousain a été interrompu un petit quart d'heure à la 51ème minute. Le stade Armandie, à guichets fermés, est alors plongé soudainement dans le noir.

Une coupure qui s'est avérée être « sauvage » comme l'a confirmé Jean Dionis du Séjour, le maire de la ville. « Je viens d’avoir confirmation par EDF/ENEDIS qu’il s’agissait d’une coupure sauvage! Que les grévistes continuent comme cela, ils vont avoir les Françaises et les Français avec eux ! » a t-il tweeté scandalisé.

Un peu plus tard dans la soirée, c'est la FNME-CGT qui à son tour a réagi sur les réseaux en revendiquant cette action et celle similaire survenue dans l'après-midi lors du match Castres-Lyon. « Conscient de la gêne occasionnée, mais pour nous dans la période, la priorité doit être l'avenir de nos retraites ainsi que l'avenir de nos enfants » s'est expliquée la branche du syndicat demandant le retrait du projet sur la réforme des retraites.

Après cette interruption, le match a repris son cours, mais ce sont alors les Suavistes qui ont quelque peu manqué de jus... Les Toulousains se sont finalement imposés 13 à 8 face à de valeureux lot-et-garonnais qui empochent le point du bonus défensif dans une rencontre pas comme les autres.