Actualités régionales

"Le déconfinement, ce n'est pas pour demain"

03 avril 2020 à 04h44 Par Gwladys Lescouzères

"Le confinement doit prévaloir au moins jusqu’au 15 avril. Probablement plus longtemps".

Voici les paroles prononcées hier soir par le Premier Ministre, Edouard Philippe, qui a aussi reconnu des "tensions très fortes" sur certains médicaments nécessaires aux services de réanimation et de soins intensifs. Conséquences de la hausse de la demande mondiale.

Les municipales, après l'été

Le Premier Ministre a évoqué l’hypothèse d’un report du second tour des élections à "octobre" ou "après", selon ce que dira le rapport d’étape sur l’épidémie de coronavirus qui doit être publié le 23 mai.

Le Baccalauréat en contrôle continu? 

Sur le baccalauréat, il a expliqué qu’il ne serait pas possible aux lycéens de Terminales de "passer le bac dans des conditions normales". La piste d’un "contrôle continu" complet est évoquée.

En attendant, on apprend qu'au moins 884 personnes âgées sont décédées du coronavirus dans les maisons de retraite en France, selon des premiers chiffres partiels rendus officiels hier. A l’hôpital, 4.503 personnes sont mortes depuis le 1er mars.

L'Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine annonce, elle, 705 personnes hospitalisées. 94 personnes sont mortes depuis le début de l'épidémie dans notre région, soit 12 de plus en 24h. 495 personnes sont sorties guéries de l'hôpital.

Une nouvelle prise en charge de patients originaires du Grand Est

Les hôpitaux de Nouvelle-Aquitaine vont accueillir ce vendredi 3 avril de nouveaux patients atteints du coronavirus. 24 personnes originaires de la région Grand Est acheminées grâce à un TGV médicalisé. Le train part de Strasbourg vers Poitiers et Bordeaux. La capitale girondine va prendre en charge 7 malades mais sachez qu'après l’admission de ces personnes, 40% des capacités d’accueil en soins critiques seront toujours disponibles dans les hôpitaux publics et privés de la région.

Aussi, hier 17 médecins et infirmières anesthésistes ou de réanimation ont pris la route pour prêter main forte à leurs collègues de Mulhouse. Ils ont voyagé à bord du bus prêté par les Girondins de Bordeaux.

Bordeaux Métropole au chevet des squatteurs

Bordeaux Métropole a décidé ce jeudi de débloquer 100 000 euros pour venir en aide aux 2500 squatteurs de l'agglomération. Un plan d'urgence qui s'ajoute à celui débloqué par la mairie de Bordeaux avec deux priorités : la remise en eau de la dizaine de squats appartenant au domaine privé et la nécessité de répondre à l'urgence alimentaire en apportant de la nourriture.

La mise en place d'un numéro d'urgence gratuit pour les victimes de violences au sein du cercle familial. C'est le 05 57 77 40 71. Une ligne ouverte par le barreau de Bordeaux. Des avocats volontaires sont joignables dès aujourd'hui, 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour vous soutenir en cas de besoin.

Une huitième commune de Gironde instaure le couvre-feu entre 22h et 5h du matin, depuis hier. Il s'agit de Lesparre-Médoc qui rejoint Villenave d'Ornon, Saint-Jean d'Illac, Vendays, Saint-Médard-de-Guizières, Bégadan, Le Verdon et Lège-Cap-Ferret.

Aussi, à propos de confinement, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé, dans un entretien au Parisien, la possibilité de télécharger l’attestation de déplacement sur son smartphone dès le 6 avril prochain. La version papier restera bien entendu valable.

De son côté, sachez que votre facteur va de nouveau passer quatre jours par semaine sur tout le territoire national. Pour cela, La Poste fait appel, dès lundi, à 3.000 personnes supplémentaires ce qui permettra notamment d'assurer la distribution des journaux les lundis ou mardis, et progressivement les lundis et mardis. La Poste annonce également un renforcement de l’accessibilité aux distributeurs d’argent et aux bureaux de poste pendant le versement des prestations sociales.

Face à l'explosion des commandes en ligne, le drive fermier de Gironde va investir ce vendredi la place des Quinconces à Bordeaux. Durant toute la durée du confinement, elle deviendra un lieu de retrait éphémère de produits locaux. Pour commander : rendez-vous sur le site drive-fermier.fr, les commandes sont à passer le mercredi avant minuit et à retirer au créneau horaire de votre choix le vendredi suivant.