Le point actu en Gironde et en Lot-et-Garonne


20 septembre 2021

Alain Rousset veut accélérer la transition écologique. Le président du Conseil Régional a dévoilé son objectif à la presse vendredi : faire de la Nouvelle-Aquitaine la région la plus écoresponsable de France, tout en passant par l'innovation technologique et le développement économique.

Et comme un symbole de cette politique alliant technologie, écologie et économie, Alain Rousset a réaffirmé sa volonté de voir se faire au plus vite les deux lignes à grande vitesse (LGV) au sud de Bordeaux, vers Dax et Toulouse.

Samedi, plus de 16 000 personnes, selon la préfecture des Landes, ont manifesté à Mont-de-Marsan pour défendre la chasse et les traditions rurales. Parmi elles, de nombreux girondins et lot-et-garonnais.

A Salles, en Val de l'Eyre, quelques dizaines de personnes se sont réunies samedi contre le projet de construction d'un entrepôt logistique. Ils craignent des dommages sur les espaces naturels.

La mort du maire de Lamothe Landerron. Michel Despujols s'est éteint samedi. Il avait 72 ans. Son premier adjoint, Sébastien Goudenèche, préside les conseils municipaux jusqu'à nouvel ordre. 

Un impact de foudre est tombé samedi soir peu avant 20h en centre-ville à Casteljaloux. Aucune victime à déplorer mais le toit d'une maison a été endommagé.

En Lot-et-Garonne aussi, à Esclautes, un homme de 42 ans a été mis en examen pour assassinat vendredi. Il est accusé d’avoir tué sa voisine, une sexagénaire anglaise. Le corps avait été découvert mardi dernier.

A Agen, c'est le coup d'envoi du procès du beau-père et de la mère de Joyanae devant la cour d’assises. Il s'agit d'éclaircir la mort de la fillette de 18 mois, en novembre 2017 dans la capitale lot-et-garonnaise. Ils sont jugés pour son viol et son décès.

C'est le début aujourd'hui aussi, et en principe, du procès de Claude Alonzo à Bordeaux. Cet homme de 80 ans considéré comme un gourou, jugé notamment pour des faits de viols sur plusieurs femmes à Gujan-Mestras. Il est dans l'impossiblité de se rendre à l'audience pour des raisons de santé. Son avocat prévoit de demander le renvoi.

S'ouvre ce lundi, également à Bordeaux, le procès de deux propriétaires de châteaux classés à Saint-Émilion. Ils sont soupçonnés de "prise illégale d'intérêt", d'avoir été juges et partie lors du classement de 2012 de l'Institut national de l'origine et de la qualité.

Un homme de 35 ans s'est retrouvé dans le coma en fin de semaine dernière après une altercation entre conducteurs à Néac, près de Libourne, à cause d'un dépassement. L'auteur présumé du seul coup en cause a été placé en garde à vue.  

A Bordeaux, ce soir, la visite du député de la France Insoumise, François Ruffin. Il vient présenter son film "Debout les femmes" qu'il consacre, avec le réalisateur Gilles Perret, aux aides à domicile. Rendez-vous dès 18h15 au cinéma Utopia.

En foot, les Girondins ont enfin ramené une victoire de l'extérieur, 2 à 1 à Saint-Etienne. Une victoire qui soulage tout le monde au Haillan, à l'image de Junior Onana, il est milieu de terrain.

Mercredi, 7ème journée de championnat à 19h, les Girondins vont à Montpellier, avant de recevoir Rennes, dimanche à 13h. Ils sont 17èmes de la Ligue 1.

En Top 14, l'UBB a fait match nul 23 partout à Castres. De quoi se rassurer à l'extérieur pour le manageur girondin, Christophe Urios.

Prochaine journée, samedi, avec la réception de Brive à 15h. L'UBB est 9ème du Top 14.

Enfin, en Pro D2, défaite du SUA vendredi contre Bourg en Bresse. 24 à 28. Les agenais sont 15èmes sur 16 après cinq journées de championnat.

Et en parlant du SUA, notez que l'ancien président, Alain Tingaud, a interpellé ce week-end le maire d'Agen, Jean Dionis du Séjour, sur le réseau social Twitter. Il y affirme sa volonté d'aider le club à sortir la tête de l'eau. A l'heure actuelle, c'est Jean-François Fonteneau le président.

[G.L. Photo : Pixabay]