Le point actu en Gironde et en Lot-et-Garonne


12 janvier 2022

La crue de la Garonne se poursuit. Au moins jusqu'à demain matin lorsque le pic sera atteint en Sud-Gironde, à La Réole notamment. 9m y sont attendus au maximum, nécessitant une surveillance des digues avec une crainte à 8m50 concède le maire, Bruno Marty.

Le niveau de la Garonne atteint ce matin 8m04 à La Réole selon Vigicrue. 9m16 à Langon et 5m80 à Cadillac. (Réactualisation ici)

En Lot-et-Garonne, le pic est attendu en fin de journée à Tonneins par exemple où le fleuve atteint ce matin 8,59m. On fait le point avec le maire, Dante Rinaudo.

Le pic de la crue est attendu en fin de journée en Lot-et-Garonne, demain matin en Sud-Gironde. Attention, la circulation est perturbée voire impossible aux abords du fleuve. Les deux départements restent en vigilance orange. (Réactualisation Vigicrue tronçon Sud-Gironde ici, tronçon lot-et-garonnais ici)

A Bordeaux hier, il a été question de politique sociale et de solidarité lors des voeux à la presse du maire, Pierre Hurmic. L'écologiste a rappelé que le volet social de son programme n'était pas oublié avec pour preuve une action qui va se dérouler le 20 janvier : c'est la Nuit de la Solidarité.

Demain, la grève contre le protocole sanitaire dans l'Éducation nationale devrait être suivie par 75% des enseignants du premier degré, selon les prévisions publiées hier par le Snuipp-FSU. Certaines communes comme Villeneuve-sur-Lot ont décidé de mettre en place un service minimum de 8h45 à 16h45. Il y aurait 50.000 cas positifs cumulés sur 12 millions d'élèves.

Hier, des centaines de travailleurs de la santé et du social se sont réunis à Bordeaux pour dénoncer leurs conditions de travail, le manque de moyens et d'effectifs pour faire face à la crise sanitaire.

La Covid justement : en Nouvelle-Aquitaine, le taux d’incidence moyen est de 1879 cas pour 100 000 habitant. C'est 2468 pour la Gironde, 1427 pour le Lot-et-Garonne.

Et notez l’ouverture aujourd'hui du centre de dépistage éphémère de Libourne au n°15 de la place Joffre. Il sera accessible du lundi au samedi de 9h à 17h, sans rendez-vous et pour ceux dont les tests sont pris en charge par l'assurance maladie.

A Bazas, des dizaines de personnels soignants se sont rassemblées hier devant l'hôpital pour défendre l’avenir de la polyclinique médico-psychologique.

Le mouvement social continue chez Dassault Aviation à Mérignac. Un nouveau barrage filtrant a eu lieu hier, à l’appel de la CGT, pour dénoncer l’accord salarial des négociations annuelles obligatoires.

Un retraité arcachonnais agressé et cambriolé chez lui le week-end dernier. Deux hommes cagoulés et armés lui ont dérobé 15.000 euros après l'avoir attaché et frappé afin qu'il ouvre son coffre-fort.

La police nationale lance un appel à témoin après la disparition d'une adolescente de 16 ans à Bordeaux dans la nuit de dimanche à lundi. La photo de Tania est à retrouver ci-dessous.

Un policier du commissariat d’Agen, interpellé dimanche pour de présumées violences conjugales, a été remis en liberté hier puis placé sous contrôle judiciaire. Il sera jugé le 16 mai prochain.

Des artistes girondins au chevet de Rémi. Ils sortent un clip aujourd'hui pour soutenir ce jeune Toulousain de 11 ans en attente d'une greffe de cœur à Haut-Lévêque à Bordeaux. L'idée est de sensibiliser au don d'organes pédiatrique.

En bref, c'est le coup d'envoi de quatre semaines de soldes d'hiver jusqu'à début février.

En rugby, avant la réception des Scarlets dimanche pour la troisième journée de Champions Cup, l'UBB compte quatre nouveaux joueurs positifs au coronavirus. Ils ont été placés à l'isolement.

Enfin, en hockey sur glace : les Boxers de Bordeaux se sont inclinés hier soir contre Rouen 1 à 6 en Ligue Magnus. Prochain match : samedi contre Chamonix à 18h30, toujours à domicile.

[G.L. Photo : Pixabay]