Le point actu en Gironde et en Lot-et-Garonne du 17 janvier 2023


17 janvier 2023

Jeudi, c'est jour de grèves et de manifestations contre la réforme des retraites et Jean-Luc Gleyze, le président du Conseil Départemental de la Gironde sera dans le cortège bordelais. Il en a fait l'annonce hier lors de ses voeux à la presse. Pour lui, la réforme est injuste et pas à la hauteur des enjeux sociétaux actuels.

A Bordeaux, le rassemblement débutera à midi, Place de la République, ce sera 10h à Agen, Place de la Préfecture, et 14h à Marmande, sur l'Esplanade de Maré.

Autre point abordé hier par Jean-Luc Gleyze : les incendies. A cette heure, l'Etat n'a donné que peu de réponses au Département et au Sdis sur la gestion des risques pour l'été prochain et notamment sur la question des canadairs.

Le président du Conseil Départemental de la Gironde a aussi donné hier des nouvelles du pont du Rouergue à La Réole. Il a fait un point sur les travaux et les possibilités prochaines de réouverture alors que l'édifice est fermé depuis août 2021.

Dans les faits divers : 


A Saint-Mariens hier matin , un homme âgé de 62 ans a perdu la vie. Il a percuté un arbre tombé au milieu de la route à cause du vent provoqué par la tempête Gérard. 


Et en parlant de la tempête, hier, les rafales ont atteint 115 km/h en Gironde. 1 000 foyers ont été privés d'électricité, notamment sur le littoral, entre Soulac et Lège-Cap-Ferret.


La Gironde est toujours en vigilance jaune pour la pluie, le vent, les orages et les vagues-submersion, le Lot-et-Garonne est en jaune aussi, pour le vent, les orages et les risques d'inondations, notamment sur Gélise et Baïse, dans le néracais.

Capture d’écran (101).png (453 KB)Capture d'écran sur site vigilance.meteofrance.fr

Hier, le corps d’un homme a été repêché sur la plage centrale de Carcans dans le Médoc. Une autopsie est prévue pour tenter d'identifier la victime.

Sea Shepherd porte plainte contre X après la découverte de cinq cadavres de dauphins à Lège-Cap-Ferret ce week-end. Ils auraient été victimes de capture accidentelle par des bateaux de pêche. L'association demande à l'Etat d'interdire temporairement la pêche aux grands filets dans le Golfe de Gascogne.

Un homme de 54 ans est accusé de tentative de meurtre sur sa femme de 41 ans devant un bar à Agen ce week-end. Il lui a asséné plusieurs coups de couteau. Déjà condamné en 2015 pour des faits de violences conjugales, il risque la réclusion criminelle à perpétuité et assure n'avoir gardé aucun souvenir des événements qui lui sont reprochés.

Depuis le 1er Janvier, de nouvelles consignes de tri s'appliquent pour plus de 500 000 habitants dans le Médoc, le Libournais/Haute-Gironde, l’Entre-deux-Mers et le Sud-Gironde. Les collectivités se sont associées pour former TriGironde et rendre le geste plus simple et plus efficace. Elles sont accompagnées par l'organisme privé Citéo. Laure Poddevin en est la directrice dans le Sud-Ouest.



L'objectif collectif est d'atteindre +4kg/hab/an. Infos complètes à retrouver sur trigironde.fr.

Hier, une vingtaine de bouchers ont manifesté devant la mairie de Bordeaux pour alerter sur leurs difficultés liées à la hausse des coûts des matières premières et de l'énergie. Ils craignent la fermeture de nombreuses boucheries en Gironde.

Un bon plan avec la première édition du Cap Métiers Tour en Sud-Gironde. Elle est ouverte au public demain après-midi à la salle Nougaro à Langon. Le programme est à découvrir ici.

Réunion importante ce midi à la métropole de Bordeaux pour évoquer la situation du Matmut Atlantique, en présence, entre autres, de l'exploitant du stade SBA, des Girondins de Bordeaux, de l'UBB et du maire, Pierre Hurmic. Il s'agira d'une discussion sans prise de décision. L'équipement n'est toujours pas rentable.

Attention aux fermetures de portions d'autoroute sur l'A62 dans le sens Toulouse-Bordeaux toutes les nuits entre mercredi soir et dimanche matin au niveau de Langon, La Brède et Podensac. Des déviations vous seront proposées.

Enfin, l’association "Poules pour tous" organise une deuxième vente de poules pondeuses issues d’un élevage bio, ce samedi à Monviel en Lot-et-Garonne. Il s’agit d’adopter des gallinacées destinés à l’abattoir et toujours capables de pondre des oeuf.  C'est 4 euros la poule, 10 les trois. Il faut composer le 08 91 03 46 34 pour réserver.

[G.L. Photo : Pixabay]