Actualités régionales

Libourne : une rentrée sous le signe de l'écologie pour Philippe Buisson

08 septembre 2020 à 17h46 Par Stan .
Crédit photo : .D.R.

Après la gestion de la crise sanitaire et la période des vacances, Philippe Buisson va enfin pouvoir lancer ses projets de mandature. Le plan vélo et la plantation de 3000 arbres en priorité.

Presque quatre mois après sa réélection au premier tour des municipales, et après avoir géré l'urgence de la crise sanitaire, Philippe Buisson va enfin pouvoir lancer ses projets de mandature. Avec des priorités clairement axées sur l'écologie pour le maire de Libourne. Ainsi le Plan Vélo va commencer à être mis en place en démarrant par la construction d'un abri à bicyclette au niveau de la gare SNCF dans les prochaines semaines, suivi de la mise en place de boxes sécurisés dans plusieurs quartiers pour les habitants qui ne peuvent pas ranger leur vélo chez eux. Libourne va aussi verdir dans les prochains mois puisque 3000 nouveaux arbres doivent être plantés d'ici 2022, dont 2000 l'année prochaine.

Mise en valeur du patrimoine


Philippe Buisson ne le cache pas: il vise l'obtention du label Villes d'arts et d'histoire d'ici trois ans, et compte pour cela mettre en valeur le patrimoine architectural de la bastide, en rénovant notamment l'église et la place Saint-Jean. La caserne de l'Esog doit aussi devenir un lieu touristique de rayonnement régional selon lui. Un projet hôtelier, à vocation oenotouristique, est en réflexion avec Michel Ohayon, le propriétaire du Grand Hôtel de Bordeaux. Deux architectes de renom, dont un français, seraient en train de travailler sur le projet.

Philippe Buisson