Lot-et-Garonne : circulation interdite des transports scolaires dans de nombreuses communes en raison de la météo 


20 janvier 2023

Dans plus de 80 localités du Lot-et-Garonne aucun transport scolaire ne serra assuré en raison de la neige et du verglas. Les villes et villages concernés se concentrent dans le nord est du département, le villeneuvois et les alentours de Fumel. 

Invitée, presque, surprise de cette semaine dans la région, la neige chamboule le quotidien de nombreuses personnes. Tombée avec un rythme intense mercredi en Gironde, c'est en Lot-et-Garonne que les flocons sont arrivés de façon dense ce jeudi. Avec eux, le verglas, qui a provoqué plusieurs incidents sur les routes et notamment sur la D656 à Laroque-Timbaut ou sur la RN21 entre Villeneuve-sur-Lot et Castillonnès à Castelnaud-de-Gratecambe où un poid lourd a terminé en travers de la route. La Gendarmerie du département, mobilisée sur le terrain, avait alors recommandé de réduire l'allure sur la route, de rallonger les distances de sécurité et «  surtout maîtriser le freinage ». 


Pas de transports scolaires

Météo France a placé ce jeudi soir le département en vigilance jaune pour crues mais aussi neige et verglas. Dans ce contexte, la préfecture du Lot-et-Garonne a annoncé en pleine nuit l'interdiction de circulation des transports scolaires jusqu'à midi ce vendredi. « L’intensité de cet épisode neigeux devrait diminuer au cours de la nuit, cependant les températures négatives prévues de 0 à -1 degré sont de nature à geler de manière significative les routes, déjà enneigées ou humides » communique la préfecture. 

L'arrêté concerne 86 communes (hors RN21) de l'est du Lot-et-Garonne parmi lesquelles Villeneuve-sur-Lot, Fumel, Monflanquin, Castillonnès, Monsempron-Libos, Tournon-d'Agenais, Villeréal ou Cancon et Penne d'Agenais. La liste complète est à retrouver ci-dessous.

annotation_2023-01-20_014302-f7bcd.png (120 KB)

Déjà actives en Gironde mercredi, les saleuses sont de sortie cette fois-ci dans le département voisin du Lot-et-Garonne afin de dégager les axes routiers

[Jérôme Martin-Castéra – photo : Isabelle Castéra]