Actualités régionales

Municipales: Sébastien Saint-Pasteur veut réinventer Pessac

13 février 2020 à 18h04 Par Stan .

Le 15 janvier dernier, Sébastien Saint-Pasteur annonçait sa candidature aux élections municipales sur Pessac, la 3ème ville la plus peuplée du département de la Gironde. Une première pour ce socialiste qui a choisi de ne pas renier - fait rare ces derniers temps - son étiquette politique pour ces municipales.


Écouter le podcast

Ce n'est pas pour autant sa première élection puisque qu'il a déjà été élu en 2015 en tant que conseiller départemental sur le canton de Pessac 2, au côté d'ailleurs de celle qui est désormais sa concurrente, l'écologiste Laure Curvale. Cette fois l'accord n'a pas été trouvé.

Écouter le podcast


Sébastien Saint-Pasteur présente une liste citoyenne "Réinventons Pessac Ensemble" qui rassemble différentes composantes de la gauche ainsi que des citoyens engagés dans la vie locale.


Écouter le podcast


Priorité de son programme: répondre à la question de la transition écologique en mettant en place un "budget climat" inspiré de ce que fait la ville d'Oslo.


Écouter le podcast


Autre priorité de Sébastien Saint-Pasteur: les solidarités. Des solidarités nouvelles liées aussi avec la question de la transition écologique.


Écouter le podcast


Concernant les mobilités, pas de formule miracle pour réguler les problèmes de trafic mais des solutions à apporter au cas par cas. Le tram est-il la solution à tout et pour tous ? Pas sûr selon Sébastien Saint-Pasteur.


Écouter le podcast


Troisième pilier de l'action que Sébastien Saint-Pasteur veut porter à Pessac, renouveler la démocratie locale.


Écouter le podcast


Au sujet de l'urbanisme et du logement, Sébastien Saint-Pasteur émet des doutes sur la réalité effective de la stratégie du maire actuel, le "slow buiding", qui consiste à ne pas trop produire de nouveaux logements sur la ville pour conserver une certaine qualité de vie des habitants.


Écouter le podcast

Pour ces municipales à Pessac Sébastien Satin-Pasteur est opposé au maire sortant Franck Raynal, soutenu par LR, LREM, le Modem et le Parti Radical, Laure Curvale d'Europe Ecologie Les Verts et soutenue par PC, LFI, et Génération, David Rybak (sans étiquette) et Isabelle Ufferte du NPA.