Actualités régionales

Protection de l'enfance : "appelez le 17", dit Annie Gourgue

12 avril 2020 à 09h40 Par Gwladys Lescouzères
Crédit photo : safsolidaires.fr

Protéger les enfants maltraités pendant le confinement : c'est la priorité de la Présidente de l'association "La Mouette", Annie Gourgue. Confinée chez elle en Lot-et-Garonne, elle ne baisse pas la garde. Rappelant que la meilleure manière de protéger les victimes est d'appeler le 17. En premier lieu. 

"Il faut être vigilant face au moindre soupçon"

Écouter le podcast

"Mieux vaut se tromper face au doute que de laisser un enfant se faire maltraiter". Et l'anonymat de toute personne extérieure qui intervient est conservé, rappelle la Présidente de "La Mouette".

Écouter le podcast

Appeler le 119 est une fausse bonne idée : "c'est un numéro national qui reçoit quelques 5000 appels par jour, ils sont débordés". Pour Annie Gourgue, c'est une perte de temps.

"Appelez le 17, appelez le 17, les gendarmes interviennent tout de suite"

Écouter le podcast

Dans ce contexte, un triste exemple : un homme de 37 ans a été condamné à 24 mois de prison dont 13 fermes vendredi 10 avril. Il a été reconnu coupable d'avoir violenté sa compagne et trois de ses enfants à La Sauvetat sur Lède en Lot-et-Garonne. L'exercice de l'autorité parentale lui a été retiré. "Et c'est la maman qui a donné l'alerte, elle a appelé le 17!", s'exclame Annie Gourgue.